La langue française

Tirebouchonné

Définitions du mot « tirebouchonné »

Trésor de la Langue Française informatisé

TIRE-BOUCHONNÉ, TIREBOUCHONNÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de tire-bouchonner*.
II. − Adj. En tire-bouchon.
A. − Qui est torsadé, enroulé en spirale. Comme si son instinct de la ligne droite était blessé par cette queue en vrille [du cochon], il [le singe] la tira pour la redresser (...) et voyant qu'elle restait tire-bouchonnée, la retira encore (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p. 225).
B. − Qui est affaissé, plissé. Le corset (...) délacé, les jarretelles libres, les bas tire-bouchonnés (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 46).
C. − Dont l'aspect, le dessin évoque la vrille, la spirale. Tout récemment (...) M. Whistler exposait (...) une série d'eaux fortes (...) représentant les bords de la Tamise (...): chaos de brumes, de fourneaux et de fumées tire-bouchonnées (Baudel., Curios. esthét., 1862, p. 292).
Prononc.: [tiʀbuʃ ɔne]. Étymol. et Hist. V. tire-bouchonner. Bbg. Quem. DDL t. 6, 12.

TIRE-BOUCHONNÉ, TIREBOUCHONNÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de tire-bouchonner*.
II. − Adj. En tire-bouchon.
A. − Qui est torsadé, enroulé en spirale. Comme si son instinct de la ligne droite était blessé par cette queue en vrille [du cochon], il [le singe] la tira pour la redresser (...) et voyant qu'elle restait tire-bouchonnée, la retira encore (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p. 225).
B. − Qui est affaissé, plissé. Le corset (...) délacé, les jarretelles libres, les bas tire-bouchonnés (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 46).
C. − Dont l'aspect, le dessin évoque la vrille, la spirale. Tout récemment (...) M. Whistler exposait (...) une série d'eaux fortes (...) représentant les bords de la Tamise (...): chaos de brumes, de fourneaux et de fumées tire-bouchonnées (Baudel., Curios. esthét., 1862, p. 292).
Prononc.: [tiʀbuʃ ɔne]. Étymol. et Hist. V. tire-bouchonner. Bbg. Quem. DDL t. 6, 12.

Wiktionnaire

Adjectif

tirebouchonné masculin

  1. Enroulé autour d’un axe, en spirale.
    • Des gosses bruyants et crasseux lorgnaient les rétroviseurs, les essuie-glaces et les jantes salies par les éclaboussures de flaques d’eau stagnante, des chèvres se proposaient en brochettes pour quelques brouettes d’argent, des filles-mères slalomaient entre les files de camions de marchandises et de minibus collés pare-chocs contre pare-chocs pour vendre la sauvette des œufs durs à tremper dans du gros sel et des arachides pimentées en sachet, des mendiants aux jambes tirebouchonnées par la polio réclamaient quelques millions pour survivre aux fâcheuses conséquences de la chute du mur de Berlin et un pasteur, debout sur le capot de sa Mercedes bringuebalante, annonçait à tue-tête l’imminence de la fin des temps avec, à la main, une bible en swahili reliée en cuir de python royal. Gaël Faye, Petit Pays, Grasset, 2016, pages 22–23

Forme de verbe

tirebouchonné \tiʁ.bu.ʃɔ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier de tirebouchonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tirebouchonné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tirebouchonné tirœbuʃɔne

Citations contenant le mot « tirebouchonné »

  • Il avait quitté la couchette qu’il occupait. Même les staccatos du train ne le berçaient pas, et son pyjama était tout tirebouchonné d’avoir tourné et tourné dans les draps. Et maintenant cette foutue locomotive se traînait à la vitesse d’un escargot ! Ce satané conducteur devait s’être assoupi ou il faisait exprès d’être en retard pour le ridiculiser à son arrivée. Une grosse boule d’émotions et de rancœurs noua sa gorge. Il prit un verre d’eau, but une longue gorgée. Quelques gouttes perlèrent aux poils de sa moustache. Cela lui fit du bien, bien que le liquide tiédi par l’atmosphère étouffante, ne l’ait pas rafraîchi. Il attrapa les deux poignées de la fenêtre et la fit monter pour bénéficier d’un air plus vivifiant. Le train dans la courbe d’approche de Montargis eut une secousse, accéléra. Il venait de lâcher les poignées et d’un seul coup perdant l’équilibre, il bascula au dehors. Il eut la sensation plaisante d’une pirouette, et une fraction de seconde plus tard, il heurtait le ballast recouvert par bonheur d’une couche de sable à cet endroit. Le choc fut rude. Il ne perdit pas conscience, mais lorsqu’il releva la tête, il aperçut le fanion rouge de l’arrière du train s’éloigner lentement. L'Humanité, La nuit se déchire à Tours. Chapitre 16. Août septembre 1920. La clarification | L'Humanité

Traductions du mot « tirebouchonné »

Langue Traduction
Anglais corkscrew
Espagnol sacacorchos
Italien cavatappi
Allemand korkenzieher
Chinois 开瓶器
Arabe المفتاح
Portugais saca rolhas
Russe штопор
Japonais コルクスクリュー
Basque kortxo-tapoia
Corse cavatappi
Source : Google Translate API

Tirebouchonné

Retour au sommaire ➦

Partager