Tchadique : définition de tchadique

chevron_left
chevron_right

Tchadique : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Tchadique, subst. masc.,ling., synon. de Tchadien. (supra C).Si l'unité du tchadique est de mieux en mieux connue, les rapports du tchadique avec l'ensemble afro-asiatique en restant encore à un niveau élémentaire, il sera souhaitable, dans ce domaine de dépasser le stade des anecdotes [...]. À propos du système verbal enfin, P. Newman insiste sur le caractère représentatif du haoussa à l'égard du tchadique (Lacito-Afrique, nov. 1976, p. 31).

Tchadique : définition du Wiktionnaire

Adjectif

tchadique \tʃa.dik\ masculin et féminin identiques

  1. (Linguistique) Qualifie un groupe de langues essentiellement parlées en Afrique dans plusieurs pays autour du lac Tchad, et faisant partie de la famille des langues afro-asiatiques.
    • Les langues tchadiques.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tchadique »

Étymologie de tchadique - Wiktionnaire

Composé de Tchad, nom d’un lac africain, avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tchadique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tchadique tʃadik play_arrow

Citations contenant le mot « tchadique »

  • De nos jours, les linguistes rattachent les langues sémitiques à un ensemble plus vaste dénommé chamito-sémitique, qui englobe aussi bien l’égyptien ancien que le copte (encore utilisé dans la liturgie des chrétiens égyptiens), le berbère dans ses diverses variantes (tamazight, tachelhit, chaouïa, tamasheq), le haoussa, quelques deux cents autres langues tchadiques, le somali et les langues apparentées, appelées couchitiques, ainsi qu’une trentaine de langues, dites omotiques, parlées dans la région du bassin du fleuve Omo, en Éthiopie. Est-il nécessaire cependant, de te rappeler que les convertis au judaïsme, d’Europe, n’ont aucun lien génétique ni linguistique, avec les 12 tribus de Jacob, l’un des fils du prophète Isaac, demi frère d’Ismaël ? Oumma, Mondialisation capitaliste, eurocentrisme et immigration: une prolétarisation du monde qui démasque le pseudo « postmodernisme » (2/2)
  • C'est dans cette ville, qui lui rappelait, comme à son épouse, Christiane Buret-Cohen, l'Afrique du Nord de leurs enfances, qu'il s'est éteint dans sa quatre-vingt-onzième année. Sa disparition laisse un grand vide : il était le seul en France à maîtriser totalement le champ immense des langues chamito-sémitiques (ou afro-asiatiques : sémitique, égyptien, berbère, couchitique-omotique, tchadique), et à jouir d'une audience et d'un respect internationaux considérables. A ses disciples, souvent devenus ses amis, il laisse ouvertes d'innombrables directions de recherche, dans un paysage où les signes de sa présence ne s'effaceront pas. Le Monde.fr, David Cohen, linguiste, spécialiste des langues chamito-sémitiques
  • BERNARD LUGAN : Je ne crois pas. Il faut regarder les choses en face. En ce mois de mars 2015, en dépit des discours économiques désincarnés prononcés par les «experts» et pieusement récités par les médias, l’Afrique est plus que jamais en perdition. En laissant de côté les crises politiques qui peuvent à tout moment déboucher sur des guerres, le simple énoncé des conflits en cours permet de le comprendre.À l’exception du Maroc, toute l’Afrique du Nord est en guerre :– L’Égypte est prise entre deux fronts jihadistes, celui du Sinaï à l’est et celui de Libye à l’ouest ; sans parler de la subversion intérieure qui se manifeste par des attentats quotidiens.– En Libye, les dernières structures étatiques ont achevé de se dissoudre dans des affrontements aux formes multiples à travers une fragmentation régionale et tribale que Daech tente de coaguler.– La Tunisie ne parvient pas à réduire ses maquis islamistes.– En Algérie, des maquis islamistes sont actifs dans plus de la moitié du pays. L’Algérie est dans une impasse économique due aux aléas pétroliers, ce qui risque d’avoir de graves conséquences sociales et politiques.Au sud du Sahara, la totalité de la bande sahélienne, de l’Atlantique à la mer Rouge est en état de guerre ouverte ou larvée.– La question malienne n’a pas été réglée. Elle n’est pas religieuse, mais ethnoraciale et elle ne trouvera pas de solution tant que l’État malien ne se sera pas véritablement «fédéralisé».– Dans toute la région péri-tchadique, BokoHaram étant à l’offensive, le Niger, le Tchad et le Cameroun tentent de coordonner leur résistance.– Le Nigéria qui a militairement perdu le contrôle de trois de ses États est en plein délite-ment alors qu’il y a encore quelques mois, les «experts» du développement le présentaient comme un «relais de croissance».En Centrafrique, l’actuel dégagement français et le passage de relais à la Minuscase fait alors qu’aucun des problèmes qui se posaient avant Sangaris n’a été réglé. Le pays est même devenu une nouvelle zone de déstabilisation régionale.Les deux Soudan sont toujours au bord de la guerre, cependant qu’au Soudan du Sud, la guerre entre Dinka et Nuer prend chaque jour de l’ampleur.La Somalie demeure une plaie ouverte en dépit des interventions extérieures. L’est de la RDC, et plus particulièrement le Kivu, est toujours ensanglanté par les affrontements de milices qui permettent à Kigali de continuer à piller ses richesses minières. Maroc Diplomatique, ENTRETIEN AVEC BERNARD LUGAN« À l’exception du Maroc, toute l’Afrique du Nord est en guerre »
  • Le kabyle c’est de l’amazigh mais l’amazigh ce n’est pas que du kabyle. Toutes les classifications linguistiques donnent le berbère, donc l’amazigh, comme une famille linguistique à l’instar du sémitique, des langues tchadiques ou du copte. Le Matin d'Algérie, Taqbaylit vs. amazigh/tamazight | Analyse
  • Le développement d’une discipline scientifique est l’œuvre de générations de chercheurs. Cependant, certains parmi ces scientifiques apportent une contribution déterminante qui associe durablement leur nom à celui de la discipline. Le linguiste Henry Tourneux est de ces ouvreurs de voie. En Afrique, il a consacré toute sa vie à la description et au développement des langues locales, des langues tchadiques et du fulfulde en particulier. Il a également formé des générations de linguistes et de littéraires. , Mosaïque n°6, "La linguistique de développement : perspectives théoriques et méthodologiques (avec H. Tourneux"
  • Le nom Tchad tire son origine des langues tchadiques et signifie étendue d’eau. Il faut se référer aux types de langues du Tchad pour y comprendre quelque chose. Nous avons les langues sara-bongo-baguirmien, les langues arabes, les langues du plateau de l’Adamaoua etc. Tchadinfos.com, Voici ce que ça signifie le nom ”Tchad” – Tchadinfos.com
  • Il serait utile de disposer d’un arbre similaire couvrant l’ensemble du groupe afro-asiatique, ce qui permettrait de remonter beaucoup plus haut dans le temps. Hélas les liens entre les différents groupes afro-asiatiques sont très ténus, ce qui rend la tâche ardue. Certains arbres ont été proposés, mais ils ne remportent pas l’unanimité. La plupart proposent une apparition ancienne des langues couchitiques, tchadiques, et de l’égyptien, suivie d’une naissance plus tardive des langues sémitiques et berbères (note). , Langues afro-asiatiques - Une extraordinaire postérité - Herodote.net

Traductions du mot « tchadique »

Langue Traduction
Corse chadic
Basque txadar
Japonais 礼儀正しい
Russe чадская
Portugais chadic
Arabe شادي
Chinois 乍得
Allemand chadic
Italien ciadico
Espagnol chadic
Anglais chadic
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires