La langue française

Tatillonne

Définitions du mot « tatillonne »

Trésor de la Langue Française informatisé

TÂTILLON, -ONNE,(TATILLON, TÂTILLON) adj. et subst.

I. − Adjectif
A. − [En parlant d'une pers.] Qui attache de l'importance aux détails, qui est exagérément minutieux, exigeant, attaché aux principes. Gens tatillons et stricts; homme tâtillon et despotique. [Le retraité] est si tatillon, si touche-à-tout, si minutieux (Balzac, Œuvres div., t. 3, 1841, p. 516).Sylvaine était autoritaire et désordonnée. Fernande était geignarde, acide et tatillonne. Elle passait sa vie à remettre les objets en place (Druon, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 139).
En partic. Précis, qui hésite à se décider sur le choix de quelque chose. Grand se montra tatillon sur le choix des termes (Camus, Peste, 1947, p. 1241).
B. − [En parlant d'un état d'esprit, d'un caractère] Minutieux, excessif dans l'utilisation du détail; maniaque. Synon. méticuleux.Esprit, pédantisme tatillon; bureaucratie, méchanceté, médiocrité, routine, scrupulosité, sensibilité, surveillance tatillonne; justice stricte et tatillonne; corporatisme étroit et tatillon. Les lettres de Madame sont bien écrites, ça c'est vrai. Mais elles révèlent un caractère tâtillon et méticuleux... Ah! il lui en faut des explications et des commentaires, et des pourquoi, et des parce que (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 13).Je pris... l'arme... Cran de sûreté, chargeur plein, six balles, détente, rien de sorcier, un jeu d'enfant. Qui me chercherait des poux avec une insistance trop tâtillonne prendrait incontinent six balles dans la matière cérébrale (R. Belletto, L'Enfer, 1986, p. 194).
− Dans le domaine de la litt., de la peint.Précis, descriptif, accumulant beaucoup de détails. Goût tatillon de la précision; style hésitant et tatillon. Cette accumulation, cette redondance des si − le vocable rationaliste par excellence, les si tâtillons, maniaques, aboutissant au tic même de l'intellect, que tout cela évoque péniblement l'attitude contemporaine, à base d'anti-générosité (Du Bos, Journal, 1928, p. 85):
[C'est] ce Degas de la fin, libre et décidé, que les peintres modernes aiment, négligeant absolument le premier Degas, prisonnier des conventions périmées de l'École et rédigeant cet inventaire tatillon des êtres et des choses dans tous les détails dont nous avons vu la vanité. Lhote, Peint. d'abord, 1942, p. 20.
II. − Subst., vieilli. Personne irrésolue. Le mari marche dans la chambre, se demandant ce qu'il fera de sa soirée; voilà la femme agacée, elle se lève comme par un ressort, et, de sa voix brève, vibrante: « Qu'est-ce que tu fais à tourner comme en cage? Auras-tu fini aujourd'hui? Voilà bien les hommes, des tatillons qui ne se décident jamais. » (Taine, Notes Paris, 1867, p. 63).
[Avec la forme masc. empl. au fém.] Personne maniaque. Avez-vous fini le chapeau de mademoiselle de Mussy? (...) Tâchez qu'il n'y ait rien à redire, car c'est une tâtillon s'il en fut jamais (Leclercq, Prov. dram., Mariage manqué, 1835, 1, p. 54).
Prononc. et Orth.: [tatijɔ ̃], fém. [-ɔn]. Warn. 1968, parfois [tɑ-]. Att. ds Ac. dep. 1762; 1798: fém. une tatillon; 1835, 1878: une tatillon ou une tatillonne; 1935: une tatillonne. De nombreux ex. supra avec accent circonflexe. (timbre [ɑ] qui s'explique par infl. de l'étymol.). Étymol. et Hist. a) N. propre 1695 veuve Tatillonne (Gherardi, Retour de la foire de Bezons, liste des personnages ds DG); b) subst. 1743 tatillon fém. « femme trop méticuleuse » (Trév.); 1798 tatillonne fém. « id. » (Ac.); 1762 tatillon masc. « homme trop méticuleux » (Ac.). Dér. de tâter*; suff. -illon (cf. -ille et -on). Fréq. abs. littér.: 41.

TÂTILLONNER,(TATILLONNER, TÂTILLONNER) verbe intrans.

Fam. Attacher une importance excessive aux moindres détails; perdre son temps en choses inutiles et en s'arrêtant sans cesse. Et sur quel pied traiterait-on?Voulez-vous que j'aille rondement en affaire, là, sans tâtillonner, sans lanterner?C'est ma manière; vous m'obligerez (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 256).Mouret passa la matinée à épier son nouveau locataire. Cet espionnage allait emplir les heures vides qu'il passait au logis à tatillonner, à ranger les objets qui traînaient, à chercher des querelles à sa femme et à ses enfants (Zola, Conquête Plassans, 1874, p. 916).
REM. 1.
Tâtillonnant, -ante,(Tatillonnant, Tâtillonnant) part. prés. en empl. adj.,au fig. Qui tâtonne, qui ne sait pas où aller, hésitant. La fièvre tatillonnante d'un enfant qui hérite soudain d'une boutique de jouets (Goncourt, Journal, 1856, p. 269).Un voyage tatillonnant et très inquiet jusqu'aux frontières de la santé (Duhamel, Suzanne, 1941, p. 290).
2.
Tâtillonnement,(Tatillonnement, Tâtillonnement) subst. masc.Hésitation, tendance à entrer dans les moindres détails. La pièce de Tristan Bernard [Monsieur Codomat] est un des meilleurs morceaux que j'aie entendus depuis longtemps (...). Peut-être (...) quelque excès de finesse, de petites touches, un certain tatillonnement dans l'indication des caractères (Gide, Journal, 1907, p. 252).
3.
Tâtillonnerie,(Tatillonnerie, Tâtillonnerie) subst. fém.Précision, minutie poussées à l'extrême. On ne reverra plus la tatillonnerie importante du tapissier, ni l'incurable distraction du poseur de stores (Colette, Cl. ménage, 1902, p. 80).On est frappé à la fois, chez la femme, par l'imprécision, la confusion, l'évasion au-delà de la lettre, jointes à l'échappement à cette même lettre, la tâtillonnerie (Montherl., Sur les femmes, 1958, p. 86 ds Quem. DDL t. 7).
4.
Tâtillonneux, -euse,(Tatillonneux, Tâtillonneux) adj.,rare, péj. Soupçonneux sur les plus petites choses. Quand il avait pris la culotte il expliquait rien, il avouait jamais... Seulement, il devenait rancuneux, tatillonneux, agressif à mon égard (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 423).
Prononc. et Orth.: [tatijɔne], (il) tâtillonne [-jɔn]. Warn. 1968 parfois [tɑ-]. Ac. 1740-1798: tatilloner; dep. 1835: -onner (cette éd., contrairement à Ac. 1798 qui allait dans le sens de la simplification, revient souvent aux cons. doubles). V. tâtillon. Étymol. et Hist. 1740 (Ac.). Dér. de tâtillon*; dés. -er.
DÉR.
Tâtillonnage,(Tatillonnage, Tâtillonnage) subst. masc., fém.,pop., vx. Tendance à apporter une importance excessive aux moindres détails; exagération. C'est un défaut particulier à notre nation que ce maudit tatillonnage. Qu'est-ce que ce mot d'abord? C'est une extrême attention et importance de vanité donnée aux moindres détails (Stendhal, Corresp., t. 1, 1810, p. 353).La facture de M. Caillebotte est simple; sans tâtillonnage; c'est la formule moderne entrevue par Manet, appliquée et complétée par un peintre dont le métier est plus sûr et les reins plus forts (Huysmans, Art mod., 1883, p. 115).− [tatijɔna:ʒ]. Ac. 1740-1798: tatillonage; 1835, 1878: -onnage. V. tâtillon. − 1reattest. 1740 (Ac.); de tâtillonner, suff. -age*.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

tatillonne \ta.ti.jɔn\

  1. Féminin singulier de tatillon.
    • Oui, vous devez l’avouer, vous êtes un rien tatillonne – carrément maniaque selon votre fille chérie qui a un don certain pour l’exagération. — (Michael Penn, La voyante était aveugle !, 2010)

Forme de verbe

tatillonne \ta.ti.jɔn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe tatillonner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe tatillonner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe tatillonner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe tatillonner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe tatillonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TATILLON, ONNE. adj.
Qui est trop minutieux, qui attache de l'importance aux moindres détails. Cet homme est tatillon. Une humeur tatillonne. Il est familier.

Phonétique du mot « tatillonne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tatillonne tatijɔn

Citations contenant le mot « tatillonne »

  • Si l'Urssaf est tatillonne sur le calcul des frais professionnels, c'est parce que ces derniers sont exclus de la base de calcul des cotisations de Sécurité sociale mais aussi de la base CSG-CRDS. La tentation est donc grande de gonfler la note pour échapper à ces contributions. , Télétravail : Quelles notes de frais peut-on se faire rembourser ?
  • Essayons néanmoins de donner un nouvel espoir à l’écologie, c’est une idée trop belle pour la laisser à une bureaucratie tatillonne et liberticide. Nous avons clairement modifié notre écosystème, ou plutôt nos écosystèmes, car nous avons désormais nos métropoles, nos centres-villes, nos banlieues, nos villes moyennes, nos villages et notre monde rural, nos ports de commerce et nos ports de pêche, nos lieux de tourisme et de loisirs… La vie économique s’est également organisée au cours du temps, notre agriculture au personnel raréfié, mécanisée, la disparition de nos mines et donc de la première transformation, une industrie géographiquement dispersée, des centres commerciaux à la périphérie des agglomérations drainant de larges zones de consommateurs. A côté d’une vie professionnelle souvent agitée, au modernisme accentué par les nouvelles technologies, les citadins apprécient un retour à la nature, nous avons donc organisé le pays avec des écosystèmes contrastés et contradictoires que l’épisode inattendu du confinement Covid-19 et du déconfinement est venu nous illustrer : ceux qui sont restés « en ville », ceux qui ont fui à la campagne, et puis les fins de vie isolées dans les honteux EHPAD. La modification de ces écosystèmes  ne peut être que lente, comme leur édification l’ été. La bureaucratie comme les directives n’auront qu’un impact modéré, c’est le consommateur-citoyen qui va décider, c’est lui qui vient ou qui ne vient pas dans les commerces ouverts timidement depuis quelques semaines, c’est lui qui achète ou n’achète pas, c’est lui qui a envie de déménager ou de rester « en ville », on peut essayer de le manipuler, lui seriner ce qui est « bien » pour qu’il le comprenne, mais cela aurait pu mieux marcher  avant l’affaire des masques : il ne faut pas porter des masques- cela tombe bien , on n’en a pas – mais maintenant ils sont « obligatoires » car indispensables…l’autorité morale des gouvernants, des « sachants » en a pris un coup et chacun se fait désormais sa petite cuisine, personnelle, locale. Si bien que les doctrines naissantes sur le chauffage des terrasses de cafés apparaissent à tous déplacées, parisiennes et très éloignées des véritables préoccupations des français qui attendent la rentrée avec angoisse en profitant au maximum du soleil estival.  Atlantico.fr, C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre | Atlantico.fr
  • C’est la société civile qu’il faut libérer de la réglementation tatillonne de l’État, car c’est elle qui répondra au mieux aux circonstances en cas de rebond du coronavirus. Mais cela signifie une chose aussi : la plupart des démonstrations sécuritaires de la classe politique ne servent probablement à rien. Contrepoints, Covid-19 : la farce de la « seconde vague » | Contrepoints
  • Pour maintenir les revenus des familles, Paris a choisi l’instrument du chômage partiel, qui excluait de facto tous les ménages en marge de l’économie et du marché du travail. D’où un réajustement avec la décision, dans un second temps, d’accorder des coups de pouce aux bénéficiaires de minima sociaux, puis aux jeunes précaires. Pour les défenseurs du revenu universel, cette politique tatillonne a parfaitement illustré la difficulté de l’État d’assurer un filet de sécurité à l’ensemble des précaires. Ils prônent donc Le Figaro.fr, Le coronavirus a remis le revenu universel au goût du jour
  • Par son jusqu'au-boutisme, Mark Rutte a énervé quelques délégations, dont celle conduite par Giuseppe Conte. Le président du Conseil italien n'a aucune envie de voir ressurgir l'idée d'une troïka qui imposerait, de manière tatillonne, des réformes impopulaires à son pays. Le calvaire de la Grèce est dans toutes les têtes… « Si la gouvernance est trop lourde, trop étouffante, on risque de pousser l'Italie à une réaction à la grecque lorsque les gens ont voté pour Syriza », s'inquiète un diplomate. Seul contre tous, Mark Rutte pourra-t-il tenir sur l'unanimité ? Le Point, Plan de relance européen : un geste en direction des frugaux - Le Point
  • A l’opposé de cette vision tatillonne s’est développée, surtout en politique, l’image du communiquant très à l’écoute (souvent apparente) des besoins de chacun au risque de se diluer complètement dans la volonté de les satisfaire tous. Outre que cette démarche a très souvent été le prétexte pour s’attribuer les suffrages sur le mirage de promesses irréalisables, elle porte en elle un mal profond, autant que celle du petit chef tatillon: elle est incapable de se connecter à ce qui est le seul patron d’un chef: la mission. Le HuffPost, De l’armée à la politique, qu’est-ce qu’un chef aujourd’hui? | Le HuffPost
  • Et en premier lieu, le dépistage de la maladie à travers l’ensemble des wilayas ainsi que la prise en charge rapide des malades. Ces deux aspects fondamentaux de la gestion de crise se sont malheureusement heurtés à une bureaucratie tatillonne, une imprévision dans les moyens à mettre en œuvre et qui font que la réactivité des structures de santé n’a pas été des plus efficaces. Par contre, l’engagement du personnel soignant ne peut que forcer l’admiration et la reconnaissance de tous et surtout du sacrifice dont ils font preuve. El Watan, Stratégie de la fuite en avant | El Watan
  • La seconde venue des révolutionnaires est plus mouvementée alors. que l’administration française se fait tatillonne, les décrets de la République se succèdent dont, en 1797, «la création de l’école centrale en chaque département»; Mons l’obtient. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, Le Tournai d’avant: le pionnier, Walter de Marvis (Tournai)

Traductions du mot « tatillonne »

Langue Traduction
Anglais nitpicking
Espagnol quisquilloso
Italien pignolo
Allemand pingelig
Chinois 挑剔
Arabe تصيد الأخطاء
Portugais nitpicking
Russe придирки
Japonais すてきな
Basque nitpicking
Corse nitpicking
Source : Google Translate API

Synonymes de « tatillonne »

Source : synonymes de tatillonne sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « tatillonne »

Tatillonne

Retour au sommaire ➦

Partager