La langue française

Sureaux

Définitions du mot « sureaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

SUREAU, subst. masc.

Arbuste au bois léger, à la moelle tendre et abondante, donnant des fleurs blanchâtres très odorantes en grappes et des baies d'un noir violacé ou d'un rouge très vif. Bosquet de sureaux; branche, baie de sureau. Les sureaux abondaient dans l'île, vers l'embouchure du Creek-Rouge, et les colons employaient déjà en guise de café les baies de ces arbrisseaux (...). Ainsi donc, cette moelle de sureau, c'est-à-dire la cellulose, il suffisait de la récolter (Verne, Île myst., 1874, p. 282).Je ne passerai même plus devant la porte, au-dessus de laquelle un sureau laisse pendre les raquettes blanches de ses fleurs (Coppée, Bonne souffr., 1898, p. 65).V. sarbacane A ex. de Moselly.
BOT. Plante dicotylédone de la famille des Caprifoliacées dont il existe plusieurs variétés réparties dans toutes les zones tempérées ou chaudes du globe. Sureau rouge; sureau du Canada. Les arbrisseaux sont aussi très-nombreux: on y voit le petit saule, le laurier de plusieurs espèces, le sureau nain, le sureau vénéneux (Baudry des Loz., Voy. Louisiane, 1802, p. 172).
PHARM. Partie de cette plante servant à diverses préparations, en particulier des sudorifiques, des anti-inflammatoires locaux, des anti-rhumatismaux, des purgatifs. Tisane, thé, infusion, sirop de sureau; rob de sureau; miel de baies de sureau; huile de fleurs de sureau. J'ai voulu prendre de l'eau de sureau chaude, pour transpirer (Stendhal, Corresp., t. 3, 1831, p. 44).Vous allez me dire: « Une médecine coûte deux ou trois francs! » Se purger avec du sureau, gratté comme une carotte qu'on met dans la soupe (Goncourt, Journal, 1862, p. 1131).
CUIS. Le sureau est aussi entré dans l'art culinaire: ses baies fournissent de la confiture et sont distillées en eau-de-vie fine, les fleurs, cuites en pâte à friture, donnent des gâteaux et beignets (Encyclop. de l'Alsace,Strasbourg, Éd. Publitotal, t. 12, 1986, p. 7204).Vin de sureau. Les fleurs et les fruits [du sureau] servent à confectionner des boissons fermentées; le vin de sureau est un vieux remède contre la toux (O. Polunin, Arbres et arbustes d'Europe, Paris, Delachaux et Niestlé, 1983, p. 195).Vinaigre de sureau. Vinaigre préparé avec une infusion de fleurs de sureau. Synon. surard (infra rem.).On usait alors d'une grande variété de vinaigres: vinaigres doux, vinaigres de sureau, de moutarde, vinaigres de santé qu'Olivier de Serres aromatisait de fleurs d'églantier (Gdes heures cuis. fr.,Éluard-Valette, 1964, p. 254).
REM.
Surard, adj. et subst. masc.,cuis. Vinaigre surard, p. ell., surard. (Vinaigre) préparé avec des fleurs de sureau que l'on fait infuser pour le parfumer. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [syʀo]. Att. ds Ac. dep. 1694. Gattel 1841 a une forme suzeau. Étymol. et Hist. 1360 suraut (Ordonn. des Rois de France, t. 3, p. 417); [1527 sureau (d'apr. Bl.-W.5, s. réf.)] 1530 sureau (Palsgr., p. 193b: alder tree sureau). Dér., au moyen du suff. -eau*, de l'a. fr. seür « sureau » (1174-78, Étienne de Fougères, Manières, éd. R. A. Lodge, 312), lui-même dér., au moyen d'une finale -r d'orig. obsc., de l'a. fr. seü « sureau » (1176, Chrétien de Troyes, Cligès, éd. A. Micha, 4725), issu du lat. sabucus, var. de sambucus « sureau » (v. FEW t. 11, p. 8). Fréq. abs. littér.: 137. Bbg. Joret (Ch.). Gloss. des noms de plantes. Romania. 1889, t. 18, p. 581. − Keller (H. E.). Notes d'étymol. gallo-rom. et rom. R. Ling. rom. 1962, t. 26, pp. 146-155. − Stefen (M.). Vox rom. 1954/55, t. 14, p. 206.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUREAU. n. m.
Arbre de la famille des Chèvrefeuilles, dont les branches sont remplies d'une moelle tendre et abondante et qui produit des fleurs blanches d'une odeur particulière et forte, auxquelles succèdent des fruits rouges-noirâtres. On emploie en pharmacie les fleurs et les feuilles de sureau.

Phonétique du mot « sureaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sureaux syro

Citations contenant le mot « sureaux »

  • Alors que les sureaux sont en fleur, Gérard Mottet, l’un des adhérents de l’association, révèle les secrets de la recette du “Champagne des fées” ou limonade de sureau. , Environnement | Découvrez la recette du “Champagne des fées”, ou limonade de sureau, de Gérard Mottet
  • Les fruits rouges sont souvent des baies, comme les framboises, les airelles, les groseilles. Ce sont aussi des fruits d'arbres plus grands, comme les cerises, les merises ou les sureaux. Sans oublier la star du genre, la fraise. France Bleu, Les fruits rouges on les aime sur France Bleu Alsace
  • Onze espèces indigènes parmi lesquelles des aubépines, noisetiers, prunelliers, érables ou encore sureaux seront donc à nouveau plantées par tranches de minimum 50 mètres sur le territoire. sudinfo.be, Les Seneffois invités à planter des centaines de mètres de haies d’espèces indigènes
  • Deuxième concert dominical dans le réfectoire des Moines, le 12 juillet à 17 h. Deux harpes, deux voix. Un univers magique imprégné de parfums des forêts celtiques, un voyage musical dans la sève des bouleaux, saules, chênes et autres sureaux. Danse et ballades alternent, tradition et création dialoguent dans l’harmonie. , Dinan : des concerts de harpe ce week-end | Le Petit Bleu
  • Elle travaille en mai les fleurs de sureaux en gelée et les baies en confiture en août. L'été, elle fait des confitures de cassis, groseille, groseille à maquereau, casseille et framboise. Catherine Pousin propose 25 variétés de confitures naturelles et originales...  France Bleu, Au Jardin Gourmand Celle Lévescault

Vidéos relatives au mot « sureaux »

Traductions du mot « sureaux »

Langue Traduction
Anglais elderberries
Espagnol bayas de saúco
Italien bacche di sambuco
Allemand holunderbeeren
Chinois 接骨木浆果
Arabe elderberries
Portugais elderberries
Russe бузины
Japonais エルダーベリー
Basque elderberries
Corse anziane
Source : Google Translate API

Sureaux

Retour au sommaire ➦

Partager