La langue française

Substantielle

Sommaire

  • Définitions du mot substantielle
  • Phonétique de « substantielle »
  • Citations contenant le mot « substantielle »
  • Traductions du mot « substantielle »
  • Synonymes de « substantielle »
  • Antonymes de « substantielle »

Définitions du mot substantielle

Trésor de la Langue Française informatisé

SUBSTANTIEL, -ELLE, adj.

A. −
1. PHILOSOPHIE
a) [P. oppos. à accidentel] Qui est de la même nature que la substance, que la chose en soi, ou qui lui est propre. Forme* substantielle; réalité, vérité substantielle; fond substantiel d'une chose. Le temps, l'espace, l'identité personnelle, l'infini, toutes les existences substantielles (Cousin, Hist. philos. XVIIIes., 2, 1829, p. 478).Distinguer entre la durée substantielle des choses et le temps éparpillé en espace (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 360).V. accidentel1ex. 1, différence ex. 6.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Cette sorte de renversement des valeurs qui dans tous les ordres fera primer le réel sur le mot, l'intime et le substantiel sur l'extérieur et l'apparent (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 308).
b) [Le plus souvent dans des cont. relatifs à Dieu] Inhérent à la substance, à ce qui existe par soi ou qui est de la même nature. Amour substantiel; bonté substantielle; Dieu, être, moi substantiel; unité substantielle de l'âme et du corps. Je ne crois pas à l'âme humaine, substantielle et immortelle (Martin du G., J. Barois, 1913, p. 454):
... comment croire que la création s'arrête à nous, et qu'ayant par notre corps une parenté inférieure qui s'étend jusque dans la région de l'imperceptible, nous n'ayons point par notre esprit une parenté supérieure qui s'enfonce jusque dans la région de l'infini substantiel? Lacord., Conf. N.-D., 1848, p. 111.
2. P. anal., littér. Synon. de fondamental, essentiel.Hugo, à Paris, n'eût pas fait tourner des tables, et il eût intégré son idéal dans quelque chose de plus substantiel (Barrès, Cahiers, t. 14, 1923, p. 226).
[En parlant d'une œuvre écrite] Qui contient l'essentiel d'un sujet. Un résumé substantiel de tous les travaux des philosophes depuis deux siècles (P. Leroux, Humanité, 1840, p. 138).
B. − Littér. Qui possède une existence physique, qui se manifeste concrètement. Synon. palpable, réel, tangible.La révolution, c'est le réalisme. Tout ce qui est apparence pour les yeux, tout ce qui est idéal, non substantiel, n'existe pas pour le peuple. Il n'admet que le réel (Renan, Drames philos., Caliban, 1878, iv, 4, p. 421).L'art moderne d'où toute réalité substantielle a été retirée (Claudel, Corresp. [avec Gide], 1905, p. 52).
C. −
1. Riche en éléments nutritifs. Synon. consistant, copieux, nourrissant, riche.Aliment, mets, potage, régime, repas substantiel; nourriture substantielle. La cuisine de la grande taverne à la fois simple, substantielle et raffinée (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 14).V. bourgeois ex. 6, défaillant ex. 2.
P. anal., PÉDOL. [P. oppos. à maigre] Il lui faut [à la vigne] un sol sec qui s'égoutte, profond, substantiel, riche en fer s'il se peut (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 159).
2. [Le plus souvent en parlant d'un texte ou de paroles; p. oppos. à vide, creux] Qui contient beaucoup de substance, qui a du fond, des idées. Synon. enrichissant, riche.Conversation, étude, lecture, œuvre substantielle; enseignement, entretien, propos, récit substantiel. Fini le livre de Bory de Saint-Vincent sur l'Espagne,un livre substantiel, savant, méthodique, bien fait et écrit avec une rare élégance (Barb. d'Aurev., Memor. 1, 1836, p. 18).Causerie fort intéressante et substantielle de Léger (Gide, Journal, 1933, p. 1166).
P. méton., rare. [En parlant d'un écrivain] Dont l'œuvre est enrichissante. M. Zeller, avec son bon et droit esprit, a résolu le problème assez délicat d'être court, substantiel toutefois et complet (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 9, 1965, p. 281).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. On arrive (...) à mettre dans le même sac Fustel de Coulanges et Frédéric Masson (...); l'excellent et le médiocre, le substantiel et l'insignifiant (L. Daudet, Vers le roi, 1920, p. 155).
3. [Le plus souvent en parlant de choses matérielles] Important, considérable, appréciable, conséquent quantitativement et qualitativement. Les terribles épreuves de 1916 (...) empêchaient le peuple de voir les résultats substantiels acquis au cours de cette même année (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 411).Des profits suffisamment importants pour verser aux déposants un intérêt substantiel (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1968, p. 39).V. abondamment ex. 4, majoration A 2 ex. de De Gaulle.
SYNT. Augmentation, baisse, économie, majoration substantielle; accroissement, allégement, apport, avantage, bénéfice, crédit, pourboire, pourcentage, profit, progrès, revenu substantiel; réformes substantielles; services substantiels.
Prononc. et Orth.: [sypstɑ ̃sjεl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1265 « essentiel, fondamental » (Brunet Latin, Trésor, éd. F.-J. Carmody, p. 389); b) 1377 forme substanciele (des éléments) (Oresme, Ciel et Monde, éd. A.-D. Menut, p. 58); c) 1580 « réel » (Montaigne, Essais, II, XII, éd. P. Villey, p. 592); 2. 1560 philos., théol. (Calvin, Instit. chrét., I, XIII, éd. J.-D. Benoît, t. 1, p. 173: il attribue déité substantielle non seulement à noz âmes, mais à toutes choses créées); 3. a) 1600 « plein de suc, nourrissant » (Olivier de Serres, Théâtre d'agric., VIII, 5 ds Gdf. Compl.); b) 1753 extrait substantiel et raisonné (d'un ouvrage) (D'Alembert, Encyclopédie, t. 3, p. IX). Empr. au lat. tardifsubstantialis « concernant la substance, l'être » et « matériel » (iiies., v. Blaise Lat. chrét.), dér. de substantia, v. substance; l'a. m. fr. a empl., parallèlement à substantiel, l'adj. substantieux (dep. le xiiies., v. Gdf. et T.-L., att. jusqu'au xvies., v. Hug. et relevé jusqu'à Trév. 1771). Fréq. abs. littér.: 408. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 483, b) 420; xxes.: a) 480, b) 808.
DÉR.
Substantiellement, adv.a) α) Philos. Sur le plan de la substance, de ce qui existe en soi, de manière permanente. C'est dans ce fonds [de l'homme intérieur] que nous trouvons ce qui est et ce que nous sommes réellement ou substantiellement, tout autre que ce qui paraît (Maine de Biran, Journal, 1815, p. 86). β) Relig. chrét. [Dans le sacrement d'Eucharistie] Notre-Seigneur reprend le pain et le vin (...) pour les transformer substantiellement en Lui-même (Claudel, Poète regarde Croix, 1938, p. 21). γ) Littér. Pour l'essentiel. Par le culte proprement dit, auquel l'enfant sera progressivement initié dès le plus bas âge (...), on rompt avec la routine d'un catéchisme substantiellement le même pour tous (Philos., Relig., 1957, p. 50-2).b) De façon importante, conséquente quantitativement ou qualitativement. Il a des millions par-dessus la tête, et une admiration sans bornes pour Samazelle: heureuse combinaison qui l'amène à aider très substantiellement le S. R. L. (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 139).On doute qu'il soit vraiment au pouvoir des groupes de pression de modifier substantiellement le comportement des membres de la direction du budget ou des régies fiscales (Meynaud, Groupes pression en Fr., 1958, p. 207).−[sypstɑ ̃sjεlmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. −1resattest. a) α) 1486 substanciellement « quant à la substance, essentiellement » (Raoul de Presles, Cité de Dieu, livre XX, chap. 14, Exposicion, foffiii vo), β) 1560 spéc. théol. (Calvin, Instit. chrét., éd. J. D. Benoît, I, XIII, 22, t. 1, p. 172: le mesme Esprit estant substantiellement en nous), b) 1845 « sommairement » (Besch.), c) α) 1909 (Martin du G., Devenir, p. 85: combien lui manquait ce cénacle d'intelligences fraternelles où la sienne s'alimentait si substantiellement!), β) 1964 manger substantiellement (Lar. encyclop.); de substantiel, suff. -ment2*. −Fréq. abs. littér.: 46.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

substantielle \syp.stɑ̃.sjɛl\

  1. Féminin singulier de substantiel.
    • Le financement du Projet SWDM III depuis 1987 a fortement consolidé le CRA et a contribué de façon substantielle non seulement à sahélianiser la force de travail à AGRHYMET, mais aussi à renforcer de façon significative la capacité du système à fournir des données agronomiques, hydrologiques et météorologiques, nationales et régionales, utiles, aux utilisateurs dans et en dehors de la région. — (Projet Sahel Water Data & Management III, évaluation finale, décembre 1996)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUBSTANTIEL, ELLE. adj.
Qui est succulent, nourrissant, rempli de substance. Il faut pour ce convalescent des aliments plus substantiels. Une nourriture substantielle. Il se dit figurément en parlant des Ouvrages de l'esprit. On a extrait de ce livre, de ce discours ce qu'il y a de plus substantiel. En termes de Philosophie, Forme substantielle, Forme inhérente à la substance, forme qui détermine l'essence de chaque être.

Phonétique du mot « substantielle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
substantielle sypstɑ̃sjɛl

Citations contenant le mot « substantielle »

  • « Vous venez de signer avec les joueurs et le staff un accord pour une baisse de rémunération afin d'amortir le choc économique lié au Covid-19. Quelle est la situation du Racing ? On a déposé un dossier à la préfecture des Hauts-de-Seine, qui l'a transmis au préfet de la région. Aujourd'hui, on peut dire qu'on devrait très possiblement pouvoir jouer à mi-jauge, soit 14 000 spectateurs, dès la fin du mois d'août. C'est une position temporaire, on espère bien retrouver la pleine capacité dès septembre. Dans toute cette affaire, je suis le plus touché. Mon modèle économique se retourne contre moi puisqu'une partie substantielle des revenus du Racing provient des spectacles à l'Arena. Depuis le mois de mars, j'ai personne (zéro spectacle) et on ne visualise pas le premier concert avant janvier. Disons qu'en période normale j'ai plus de bonheur, et en période anormale j'ai plus de malheur. L'Équipe, Lorenzetti (Racing 92) : « Mon modèle économique se retourne contre moi » - Rugby - Top 14 - R92 - L'Équipe
  • Ces deux mesures parmi d'autres, poursuit l’économiste, sont de nature à sauver des centaines de moyennes et petites entreprises de la faillite. Ces entreprises, relève cet expert, ne sauraient faire face à la crise sans une aide publique substantielle. Il ne s'agit pas seulement de leur permettre de garder la tête hors de l'eau, mais aussi, et surtout, de préserver l'emploi, de continuer à embaucher et, de ce fait, de faire tourner la machine économique en général. fr.le360.ma, Discours royal: une feuille de route pour une nouvelle relance | www.le360.ma
  • L’actrice était aussi une femme de caractère. La résistance qu’elle sut opposer aux studios dans les années 1930 et 1940, allant jusqu’à les poursuivre en justice, joua un rôle déterminant pour améliorer de façon très substantielle les droits des acteurs et actrices. , Hommage de Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la culture, à Olivia de Havilland
  • Pourquoi est-ce qu’en matière d’impôts une légère augmentation vous coûte 500 francs alors qu’une réduction substantielle vous fait gagner 20 balles ? De Peg Bracken
  • Chacun de nous peut représenter une différence réelle et substantielle sur cette planète. En vous engageant personnellement dans une quète de la conscience, vous assumerez vraiment un rôle marquant dans la transformation du monde. De Shakti Gawain / La Transformation intérieure

Traductions du mot « substantielle »

Langue Traduction
Anglais substantial
Espagnol sustancial
Italien sostanziale
Allemand erheblich
Chinois 充实的
Arabe حقيقي
Portugais substancial
Russe существенный
Japonais 実質的
Basque nabarmenak
Corse sostanziali
Source : Google Translate API

Synonymes de « substantielle »

Source : synonymes de substantielle sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « substantielle »

Partager