La langue française

Spécieuse

Sommaire

  • Définitions du mot spécieuse
  • Phonétique de « spécieuse »
  • Traductions du mot « spécieuse »
  • Antonymes de « spécieuse »

Définitions du mot « spécieuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPÉCIEUX, -EUSE, adj.

A. − Vieilli. [En parlant d'un inanimé] Qui a une belle apparence, qui est plein d'attrait. Synon. attrayant, séduisant.L'huile de Macassar se défendra! Elle est spécieuse, elle a un nom séduisant (Balzac, C. Birotteau, 1837, p. 90).
MATH., vx. Algèbre littérale ou spécieuse. V. algèbre A rem. ex. de Besch. 1845.
B. − [En parlant d'une construction de l'esprit]
1. Qui séduit par de fausses apparences (de vérité, de justice, etc.); qui fait illusion. Synon. captieux (v. ce mot B), fallacieux (v. ce mot B), illusoire.Hypothèse, thèse spécieuse. Certaines idées élémentaires, spécieuses et fausses, justes en apparence, absurdes en réalité (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 206).Cette esthétique du roman est très spécieuse. Elle est séduisante. Est-elle exacte? Je ne le crois pas (Bourget, Crit. et doctr., t. 1, 1912, p. 25).
2. En partic. Qui est destiné à tromper, à induire en erreur; qui repose sur un mensonge. Synon. captieux (v. ce mot A), fallacieux (v. ce mot A), faux1(v. ce mot I A 1 b), mensonger, trompeur.Argument, raisonnement, renseignement spécieux. En imposer par des exposés falsifiés, des prétextes spécieux, des raisons captieuses (Marat, Pamphlets, Suppl. Offrande à la Patrie, 1789, p. 63).C'est de cette spécieuse doctrine [la fin justifie les moyens] que sont nées, que naissent encore, les plus abominables erreurs (Gide, Ainsi soit-il, 1951, p. 1183).
REM.
Spéciosité, subst. fém.,rare. Caractère de ce qui est spécieux (supra B 2). Synon. fausseté (v. ce mot A 2).La spéciosité de vos raisons ne me fait pas illusion (Lar. 19e).
Prononc. et Orth.: [spesjø], fém. [-ø:z]. Ac. 1694, 1718: spe-; dep. 1740: spé-. Étymol. et Hist. a) Ca 1380 « qui a une belle apparence » (Jean Lefevre, La Vieille, éd. H. Cocheris, II, 2207); b) 1601 prétexte spécieux (Montchrestien, Reine d'Ecosse, acte III, 865); 1616-20 [éd.] « qui paraît être juste » (D'Aubigné, Hist. univers., t. 2, livre V, chap. 16, p. 459); 1692 subst. « ce qui a une apparence de vérité et de justice » (La Bruyère, Caractères, éd. G. Servois, t. 3, p. 244). Empr. au lat.speciosus « de bel aspect, d'extérieur brillant, qui n'a qu'une apparence de vérité », dér. de species au sens de « aspect (brillant) ». Fréq. abs. littér.: 192.
DÉR.
Spécieusement, adv.,littér. D'une façon spécieuse (supra B 2). Synon. fallacieusement (v. ce mot A), faussement (v. ce mot D), mensongèrement, trompeusement.Il n'y avait pas moins doctrinaire que ce libre groupement d'amis, très spécieusement qualifié de « chapelle » par ceux qui les jugeaient du dehors (Martin du G., Souv. autobiogr., 1955, p. LXIII).− [spesjøzmɑ ̃]. Ac. 1694, 1718: spe- ; dep. 1740: spé-. − 1resattest. a) 1569 [éd.] « d'une façon belle, splendidement » (Du Tronchet, Lettr. miss., fo122 vods Gdf. Compl.), b) 1690 « avec apparence de vérité » (Fur.); dér. de spécieux*, suff. -ment2*.
BBG.Duch. Beauté 1960, p. 130. − Quem. DDL t. 3 (s.v. spéciosité).

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

spécieuse \spe.sjøz\

  1. Féminin singulier de spécieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPÉCIEUX, EUSE. adj.
Qui a une apparence de vérité et de justice. Prétexte spécieux. Raisons spécieuses. Ce qu'il dit est très spécieux. Il a donné à son affaire un tour fort spécieux. Ce raisonnement est plus spécieux que solide. Cela n'est que spécieux.

Phonétique du mot « spécieuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spécieuse spesiœs

Traductions du mot « spécieuse »

Langue Traduction
Anglais specious
Espagnol especioso
Italien specioso
Allemand spekulativ
Chinois 似是而非
Arabe خادع
Portugais ilusório
Russe благовидный
Japonais 怪しい
Basque specious
Corse speciosa
Source : Google Translate API

Antonymes de « spécieuse »

Partager