La langue française

Sénéchaux

Sommaire

  • Définitions du mot sénéchaux
  • Phonétique de « sénéchaux »
  • Citations contenant le mot « sénéchaux »
  • Traductions du mot « sénéchaux »

Définitions du mot « sénéchaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

SÉNÉCHAL, -AUX, subst. masc.

A. −
1. Officier du palais royal, remplissant le rôle des anciens maires du palais sous les Mérovingiens et les Capétiens, puis exerçant des fonctions militaires, de finances et de justice sous les Capétiens jusqu'au xiiies. Grand sénéchal (de France). Le maire du Palais [sous les Carolingiens] fut remplacé dans ses fonctions matérielles par le sénéchal, officier dont le nom est germanique et dont l'origine l'est probablement aussi (Fr. Olivier-Martin, Hist. du dr. fr., 1984 [1950], p. 45).
2. [Au Moy. Âge] Officier chargé de l'intendance de la maison d'un seigneur. Le chevalier (...) entre à son tour dans le château; son sénéchal lui tient l'étrier; il met pied à terre (Faral,Vie temps st Louis,1942, p. 34).
B. − Officier royal qui, sous l'Ancien Régime, exerçait des fonctions d'administration et de justice au Sud de la Loire et dans l'Ouest, équivalant à celle des baillis dans le Nord. Les gens du comté de Foix avaient un grand désir d'appartenir directement au roi, et d'être gouvernés en son nom par des sénéchaux, comme Toulouse et Carcassonne, sans être possédés par aucun seigneur (Barante, Hist. ducs Bourg., t. 2, 1821-24, p. 32).Si les sénéchaux viennent toujours de France, la plupart des autres officiers sont du pays et en connaissent la langue et les mœurs (L. Febvre, Conq. du Midi par la lang. fr., [1924] ds Combats, 1953, p. 172).
REM.
Sénéchale, subst. fém.,,Femme d'un sénéchal. `` (Ac. 1835-1935) ,,Madame la sénéchale`` (Ac. 1835-1935).
Prononc. et Orth.: [seneʃal]. Ac. 1694, 1718: seneschal; dep. 1740: sénéchal. Étymol. et Hist. 1. Fin du xies. « grand officier attaché à l'hôtel du roi ou d'un seigneur, et qui a des attributions militaires, financières et judiciaires » (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, 942); 1113 (Philippe de Thaon, Comput, éd. I. Short, 11); 2. ca 1135 « serviteur de la table du roi » (Couronnement Louis, éd. Y. G. Lepage, réd. AB, 665). De l'a. b. frq. *siniskalk, germ. *sinaskalka « serviteur le plus âgé », att. par le lat. siniscalcus, senescalcus (viies. ds Nierm. et Scoones, p. 71). Fréq. abs. littér.: 55. Bbg. Scoones (S.). Les N. de qq. officiers féodaux. Paris, 1976, 189 p.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SÉNÉCHAL. n. m.
Officier féodal qui était chargé principalement de la surintendance de l'hôtel du seigneur et de la justice Le sénéchal du roi. Joinville était sénéchal de Champagne. Grand sénéchal de France, Titre d'un emploi dans l'hôtel du roi qui était en même temps une charge militaire.

SÉNÉCHAL s'est dit aussi de Fonctionnaires d'ordre administratif analogues aux baillis, qui rendaient la justice dans un certain ressort.

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SÉNÉCHAUX, (Hist. mod.) en France officiers qui avoient autrefois une très-grande autorité, puisqu’elle s’étendoit sur les lois, les armes & les finances. Les ducs s’étant emparés du pouvoir d’administrer la justice, & ne voulant pas l’exercer en personne, établirent des officiers pour la rendre en leur nom & sous leur autorité : ils les appelloient baillis en certains lieux, & en d’autres sénéchaux. Mais lorsque les rois de la troisieme race commencerent à réunir à la couronne les villes qui en avoient été démembrées, particulierement du tems de Hugues Capet, ils attribuerent aux juges ordinaires, c’est-à-dire aux baillis & aux sénéchaux la connoissance des cas royaux & des causes d’appel du territoire des comtes. Sous la seconde race, c’étoient des commissaires ou missi dominici, que les vieux historiens appellent messagers, qui jugeoient ces causes d’appel dévolues au roi. Ainsi ces baillis & sénéchaux, sous la troisieme race, furent revêtus non-seulement du pouvoir des commissaires royaux ou missi dominici, mais ils succéderent en quelque sorte à toute l’autorité des ducs & des comtes, ensorte qu’ils avoient l’administration de la justice, des armes & des finances. Ils jugeoient en dernier ressort, ce qui a duré jusqu’au tems où le parlement fut rendu sédentaire sous Philippe le Bel. Avant cela, on ne remarque aucun arrêt rendu sur des appellations des jugemens prononcés par les baillis ou sénéchaux : mais toutes les charges étant devenues perpétuelles par l’ordonnance de Louis XI. les baillis & sénéchaux non-contens de n’être plus révocables, tâcherent encore de devenir héréditaires. C’est pourquoi les rois appréhendant qu’ils n’usurpassent l’autorité souveraine, comme avoient fait les ducs & les comtes, leur ôterent d’abord le maniement des finances, & ensuite le commandement des armes en établissant des gouverneurs. On leur laissa seulement la conduite de l’arriere-ban, pour marque de leur ancien pouvoir. Il ne leur reste que la simple séance à l’audience, & l’honneur que les sentences & contrats sont intitulés en leur nom. Lorsque le sénéchal est présent, son lieutenant prononce, monsieur dit, & lorsqu’il est absent, nous disons. La plûpart des sénéchaussées ont été réunies successivement à la couronne. Les premiers rois de la troisieme race n’avoient même conservé sous ce titre que Paris, la Beauce, la Sologne, la Picardie, & une partie de la Bourgogne. Le sénéchal de Bourdeaux est grand-sénéchal de Guyenne. La Provence est divisée en neuf sénéchaussées sous un grand-sénéchal. Il y a un sénéchal particulier dans chaque sénéchaussée. François de Roye, in tract. de missi dominici ; Piganiol de la Force, nouv. descrip. de la France ; supplém. de Moréri, tome II.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « sénéchaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sénéchaux seneʃo

Citations contenant le mot « sénéchaux »

  • Le dernier bulletin (2019) de la Société Ramond est paru. Il s’ouvre sur des chroniques : les 120 ans du CAF, les revues alpinistiques sur les Pyrénées, les chroniques du Pic, l’inscription romaine trouvée à Beaudéan, le cimetière des Anglais à Bagnères, la fête culturelle dans le Rodellar… Huit communications s’ensuivent : Pierre Debofle et Francis Beigbeder relatent la promenade à travers le Bordalat et le quartier des Vigneaux à Bagnères. Francis Beigbeder fait une analyse critique (linguistique et historique) d’un des 1ers textes en gascon sur le siège de la ville aragonaise d’Ejea, alors aux mains des Sarrasins. Le roi d’Aragon demande l’aide du comte de Bigorre et des cavaliers de Gascogne, et l’intercession de Saint-Gérard, fondateur de l’abbaye de la Sauve-Majeure (Gironde). Jean-Christophe Sanchez s’intéresse aux barons de Bénac, sénéchaux et gouverneurs de Bigorre. Cette famille en marque l’histoire du milieu du 16e au début du XVIIe siècle., en tant que détenteurs des pouvoirs judiciaire et militaire et en raison de leur adhésion au protestantisme. Michel Bartoli et Gilberte Doly reconstituent l’étonnante histoire des règlements des forêts de Bigorre. Jacques Battin évoque Larrey, Percy et Desgenettes, chirurgiens militaires des guerres napoléoniennes. nrpyrenees.fr, Parution du dernier bulletin de la Société Ramond - nrpyrenees.fr
  • Saint-Louis se retournerait dans s a tombe! De plus, que je suis pour la monarchie héréditaire! Tous nos rois étaient indépendants, avaient un héritage à transmettre ( depuis 987, soit aux Capétiens, soit aux Valois, soit aux Bourbons, soit aux Orléans ). Quelle différence entre Saint Louis et Macron! Saint Louis q ui a toujours été fidèle à Marguerite de Provence, qui a eu des enfants, qui ne s’est jamais parjuré, qui ne s’est jamais vendu, qui a été béatifié, qui pratiquait l’aumône, qui n’a jamais piqué d e l’argent dans les caisses d e l’Etat, qui est mort aux croisades, en délivrant le tombeau du christ à Jérusalem contre les arabes, qui était indépendant, qui avait un héritage à transmettre aux Capétiens, qui, par sa sainteté, a donné son prestige à la monarchie alors que la République n’a pas de prestige, a apporté à Paris cette merveille, la Sainte Chapelle, une université gratuite, la Sorbonne, le premier hôpital au monde pour aveugles, les Quinze-Vingt, a apporté à la France la législation des corporations, le livre d es métiers, l’abolition des guerres privées, l’interdiction des guerres privées, les terres d es paysans qui n’étaient plus dévastées par de s guerres privées, l’abolition d e l’injuste et douloureux jugement de Dieu, les preuves obligatoires, les avocats, l’ordre des avocats, l’interdiction pour les représentants d e l’Etat, les baillis, les prévôts, les sénéchaux de demander, d’accepter un ou des cadeaux, les obligations d e rendre leur procès en public, d e rester 40 jours d ans leurs anciennes provinces avant de changer de province, les enquesteurs qui recueillaient les plaintes des administrés, qui les apportaient aux rois qui jugeaient les plaintes, surtout Saint Louis, en toute impartialité Présent, Déconnecté - Présent
  • ....  la création de bastides, véritables villes nouvelles pour peupler les régions convoitées. En Entre-Deux-Mers, accompagnant l'essor démographique des campagnes, les sénéchaux du roi-duc ont été d'efficaces promoteurs. AquitaineOnLine, Les Bastides de Gironde | Gironde | Actualités en Aquitaine
  • Le 12 octobre 1307, un peu partout en France les baillis et sénéchaux du Royaume doivent ouvrir un courrier que vient de leur adresser Philippe le Bel. Que contient ce mystérieux courrier qui signera la fin d’un grand personnage comtois Jacques de Molay ? , Le 12 octobre 1307, la fin des Templiers
  • Au sommet de la hiérarchie sociale, le roi administre en propre son domaine, par l'intermédiaire de ses baillis et ses sénéchaux. Il en tire l'essentiel de ses revenus. Il reçoit également des redevances féodales de ses vassaux. Ces vassaux et leurs propres vassaux, jusqu'aux degrés inférieurs de la pyramide féodale, lui doivent aussi le service militaire. Parmi eux, le roi d'Angleterre tient une place à part, car il fait allégeance au roi de France pour ses fiefs continentaux mais est aussi un roi à part entière. , Saint Louis (1214 - 1270) - L'apogée de la France capétienne - Herodote.net

Traductions du mot « sénéchaux »

Langue Traduction
Anglais seneschal
Espagnol senescal
Italien siniscalco
Allemand seneschal
Chinois 管家
Arabe سينسكال
Portugais senescal
Russe сенешаль
Japonais セネシャル
Basque seneschal
Corse seneschal
Source : Google Translate API
Partager