La langue française

Scrofuleuse

Définitions du mot « scrofuleuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCROFULEUX, -EUSE, adj.

A. − Qui est de la nature de la scrofule, qui a rapport à la scrofule. Ganglions scrofuleux; tumeur scrofuleuse. Pâles, bouffis, étiolés, les yeux rouges et chassieux, rongés par des ophtalmies scrofuleuses, ils font peine à voir; on les dirait d'une autre nature que les enfants des riches (L. Blanc, Organ. trav., 1845, p. 19).Si la tuberculose ganglio-pulmonaire semble préserver contre le lupus, il n'en est pas de même des adénites et des autres manifestations dites scrofuleuses qui résultent d'infections bacillaires généralement atténuées (Calmette, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 210).
B. − Qui est atteint de scrofule. On remarque que les enfans scrophuleux sont en général spirituels, prématurés et intéressans. Au reste, quand la maladie portée à un degré considérable attaque les articulations des genoux ou des hanches, elle est incurable (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p. 309).
Empl. subst. Enfin les eaux salées (...) sont également bonnes pour les scrofuleux (Londe dsNouv. Traité Méd.fasc. 21928, p. 577).
P. métaph. Mon esprit (...) Habite, âpre songeur, la rêverie obscure (...) Lac hideux (...) qui fait boire une eau morte comme la lymphe Aux rochers scrofuleux (Hugo, Contempl., t. 3, 1856, p. 207).Quelle erreur d'appeler maladie l'exercice vigoureux de nos facultés naturelles! C'est la médiocrité qui est scrofuleuse et maladive (Renan, Feuilles dét., 1892, p. 351).
Prononc. et Orth.: [skʀ ɔfylø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1762. Var. scrophuleux ds Geoffroy, supra. Étymol. et Hist. 1534 (Le Guidon en francois, 120b d'apr. H. Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 160). Dér. de scrofule*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér.: 32.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

scrofuleuse \skʁɔ.fy.løz\

  1. Féminin singulier de scrofuleux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCROFULEUX, EUSE. adj.
T. de Médecine. Qui a rapport à la scrofule, qui tient de la scrofule. Tumeur scrofuleuse. Il se dit aussi des Personnes atteintes de scrofule. Dans ce sens, on l'emploie le plus souvent comme nom. Un scrofuleux.

Phonétique du mot « scrofuleuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scrofuleuse skrɔfyløz

Citations contenant le mot « scrofuleuse »

  • Elle était née scrofuleuse, laide et difforme. Sa mère mourut quelque temps après sa naissance et son père n’avait qu’aversion pour elle. Il se remaria et la belle-mère la haïssait. Ils l’obligèrent à coucher sous l’escalier sur des sarments, lui donnant le minimum de nourriture et lui faisant défense d’adresser la parole aux enfants de sa belle-mère. Il en fut ainsi de l’âge de neuf ans jusqu’à celui de vingt-deux ans où elle mourut. Aleteia, Sainte Germaine Cousin - Lundi 15 Juin
  • Il n’y a pas eu en France jusqu’à Céline de plus grand styliste de l’infamie scrofuleuse et de l’humiliation poissarde que Léon Bloy. François Angelier a bien raison à cet égard de l’investir, parmi d’autres, du titre de « théologien de l’insalubrité ». Car contrairement à Céline, il y a pour Bloy dans les plus profondes fosses de la décrépitude, dans la connaissance épurée et fine des pathologiques bassesses humaines, une mystérieuse lumière salvatrice. Unidivers.fr, François Angelier rend justice au furieux juste Léon Bloy
  • Germaine Cousin était née scrofuleuse, laide et difforme. Sa mère mourut quelque temps après sa naissance et son père n’avait qu’aversion pour elle. Il se remaria et sa belle-mère la haïssait. Ils l’obligèrent à coucher sous l’escalier sur des sarments, lui donnant le minimum de nourriture et lui faisant défense d’adresser la parole aux enfants de sa belle-mère. Il en fut ainsi de l’âge de neuf ans jusqu’à celui de vingt-deux ans où elle mourut. Elle passait son temps avec les bêtes, aux champs. Ne sachant pas lire, elle récitait son chapelet. Mais tous les matins, elle entendait la sainte messe laissant son troupeau qui jamais ne causa de dégâts chez les voisins, restant dans les limites qu’elle lui marquait avant de partir. Elle parlait avec Dieu et cela était pour elle toute joie. On la surnomme la bigote, mais son unique réponse aux railleries est une inlassable charité. Elle ne fut rien d’autre toute sa vie qu’une pauvre bergère et ne connut que les prés et les bêtes. Un matin, son père la trouva morte sous l’escalier et, à partir de ce moment, les miracles ne cessèrent d’authentifier sa sainteté. Elle fut canonisée en 1867. Église catholique en France, Sainte Germaine de Pibrac - Église catholique en France

Traductions du mot « scrofuleuse »

Langue Traduction
Anglais scrofulous
Espagnol escrofuloso
Italien scrofoloso
Allemand skrofulös
Chinois cro
Arabe خنازيري
Portugais escrofuloso
Russe золотушный
Japonais 陰険な
Basque gangaila
Corse scrofulosa
Source : Google Translate API

Scrofuleuse

Retour au sommaire ➦

Partager