La langue française

Sandale

Sommaire

  • Définitions du mot sandale
  • Étymologie de « sandale »
  • Phonétique de « sandale »
  • Citations contenant le mot « sandale »
  • Images d'illustration du mot « sandale »
  • Traductions du mot « sandale »
  • Synonymes de « sandale »

Définitions du mot sandale

Trésor de la Langue Française informatisé

SANDALE, subst. fém.

Chaussure légère composée d'une semelle, ayant parfois une empeigne avec ou sans quartier, attachée au pied de façon sommaire, généralement par des cordons de lanière. Sandales de bois, de cuir; pieds chaussés de sandales. Comme un esclave de Chaldée, quand il a donné à son maître sa coupe pleine et ses sandales brodées (Quinet, Ahasvérus, 1833, 4ejournée, p. 357).Elle laça autour de ses jambes des sandales aux hautes semelles (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 341).Secouer la poussière* de ses sandales.
Prononc. et Orth.: [sɑ ̃dal]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1160 sandaires (Eneas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 6396); ca 1170 sçandales (Guillaume de Saint-Pair, éd. P. Redlich, 1225). Empr. au lat. eccl.sandalium « id. (de femme) », du gr. σ α ν δ α ́ λ ι ο ν dimin. de σ α ́ ν δ α λ ο ν « sandale de bois, fixée par des courroies passant sur le pied ». Fréq. abs. littér.: 308. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 323, b) 801; xxes.: a) 381, b) 374.
DÉR.
Sandalier, -ière, sandaliste, subst.Personne qui conçoit, fabrique des sandales. [Un vieux] avait été débardeur, laitier, sandalier (Morand, Air indien, 1932, p. 61). [sɑ ̃dalje], fém. [-jε:ʀ]; [-ist]. Ac. 1798, 1835: -ier (id. ds Littré). Rob., Lar. Lang. fr.: -ier, -iste. 1resattest. a) 1680 (Rich.: Sandalier. C'est celui [religieux] qui fait les sandales), b) 1955 sandaliste (Mét.); de sandale, suff. -ier* pour a et -iste* pour b.
BBG. − Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun

sandale \sɑ̃.dal\ féminin

  1. Chaussure qui découvre en partie le dessus du pied.
    • À ses pieds, on fixa des semelles de sandales qui s’attachaient à ses jambes brunes par des lanières de cuir croisées. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • […] des sandales, assurées par des courroies de peau de sanglier, protégeaient les pieds […] — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • À l'intérieur, trois douzaines et demie de paires de souliers alignés étincellent. Des ballerines blanches. Plusieurs sortes d'escarpins noirs, des sandales vernies, des chaussures brunes à lacets qui font penser à Mary Poppins, des richelieus, des tongs, des Converse rouges, […]. — (Geneviève Brisac, Dans les yeux des autres, Éditions de l'Olivier, 2014, chap.15)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SANDALE. n. f.
Sorte de chaussure qui ne couvre qu'en partie le dessus du pied. Porter des sandales. Quitter ses sandales.

Littré (1872-1877)

SANDALE (san-da-l') s. f.
  • 1Espèce de chaussure ne couvrant le dessus du pied qu'avec les cordons, dont on se servait dans l'antiquité. Voilà les caractères particuliers qui désignent le vrai esprit des vaudois, l'affectation de la pauvreté dans les sandales qui en étaient la marque, Bossuet, Var. XI, 82. Empédocle avait en tout temps des sandales d'airain à ses pieds, Fénelon, Empéd. Ne portant que des sandales, ils ne pouvaient marcher sans amasser de la poussière, Fleury, Mœurs des Israél. tit. X, 2e part. p. 118, dans POUGENS.

    Fig. Secouer la poussière de ses sandales, quitter pour jamais, se séparer absolument. C'est fini entre ces gens-là et moi [un candidat à la députation qui n'a pas été élu] ; j'ai secoué la poussière de mes sandales aux portes de leur ville, Ch. de Bernard, la Cinquantaine, § 12.

    La sandale est propre aussi à certains religieux. Avec la robe de frère Juan, j'avais son rosaire et ses sandales, dont je ne me fis pas un scrupule de priver l'évêque de Cuença, Lesage, Gil Bl. V, 1. Pierre l'Ermite marchait en sandales à la tête de l'armée, Voltaire, Mœurs, 54.

  • 2Dans les salles d'armes, soulier qui n'a qu'une demi-empeigne avec une forte semelle, et que l'on chausse pour tirer.
  • 3Petite plaque de bois sur laquelle on appuie le pied pour faire mouvoir un soufflet d'orgues.
  • 4Nom de plusieurs coquilles.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et li fist caucier [chausser] uns sollers que li clerc apielent cendales qui senefient que il ne doit passer en vain nul pas, Chr. de Rains, p. 104. Sandalium, sandales, c'est soler d'evesque quand il celebre, ou soler à cordelier, Gloss. dans DU CANGE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SANDALE, s. f. (Hist. anc. & mod.) sorte de chaussure ou pantoufle fort riche, qui étoit faite d’or, de soie, ou d’autres étoffes précieuses, & que portoient autrefois les dames greques & romaines ; elle consistoit en une semelle, dont l’extrémité postérieure étoit creusée pour recevoir la cheville du pié, la partie supérieure du pié restant découverte.

Térence dit, en parlant de cette sorte de chaussure,

Utinam tibi commitigari videam sandalis caput.

plut-à-Dieu qu’elle vous cassât la tête avec sa sandale.

Apollon étoit quelquefois nommé sandaliarius, faiseur de sandale. Les critiques ont été fort embarrassés sur la raison pour laquelle on lui donnoit ce nom ; quelques auteurs le font venir d’une rue appellée vicus sandaliarius, qui étoit habitée principalement par des faiseurs de sandale, & où ce dieu avoit un temple ; mais d’autres font venir avec plus de vraissemblance le nom de la rue, de celui du dieu, & croient qu’Apollon avoit été appellé ainsi, à cause de sa parure efféminée, comme s’il portoit des sandales de femme.

M. Burette, dans ses dissertations sur la musique des anciens, dit qu’ils se servoient de sandales de bois ou de fer, pour battre la mesure, afin de rendre la percussion rythmique plus éclatante.

Sandale signifie aussi une espece de soulier ou de pantoufle que portent le pape & les autres prélats quand ils officient & qui, à ce qu’on croit, est semblable à la chaussure que portoit S. Barthelémi.

Alcuin dit qu’il y avoit quelque différence entre les sandales des évêques & celles des prêtres & des diacres.

Il n’étoit permis aux moines de porter des sandales que quand ils voyageoient, selon la remarque de du Cange, de Saumaize, &c.

Sandale est encore le nom d’une espece de pantoufle ou soulier découpe par dessus, que portent aujourd’hui les religieux reformés de différentes congrégations ; elle consiste en une simple semelle de cuir, liée avec des courroies ou des boucles par dessus le haut du pié, qui est presque entierement à nud, à-peu-près comme les peintres peignent le bas du brodequin des anciens. Les capucins portent des sandales, & les recolets des socles ; les sandales sont toutes de cuir, au lieu que la semele des socles n’est que de bois.

Sandale, s. f. terme de maître d’escrime ; ce mot se dit parmi les maîtres d’armes, d’un soulier qui n’a qu’une demi empeigne, & qui n’a point de talon. On le met ordinairement au pié droit. (D. J.)

Sandale, (Marine.) sorte de bâtiment du levant, qui sert d’allege aux gros vaisseaux. Voyez Allege.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sandale »

(Date à préciser) Du latin sandalium, lui-même issu du grec ancien σανδάλιον (sandálion).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. sandalium, de σανδάλιον, qui vient de σάνδαλον, éolien, σάμϐαλον, sandale. On l'a tiré de σανὶς, planchette ; mais la forme de σάμϐαλον rend cela douteux, et Curtius croit plutôt qu'il se rattache au perse sandal, soulier ; ce serait une chaussure importée de Perse avec son nom.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sandale »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sandale sɑ̃dal

Citations contenant le mot « sandale »

  • Oubliez leur look Rando-Trek. Les nu-pieds confort ont fait de sacrés efforts de style. Tout terrain mais pas passe-partout, ces sandales ont la cote depuis la déferlante de la tendance normcore il y a de cela quelques saisons. Voici.fr, Tendance été 2020 : les sandales confortables, c'est LA tendance de l'été ! - Voici
  • Chausse tes sandales, et foule le sable qu’aucun esclave n’a piétiné ! De Hawad
  • Marche avec des sandales jusqu'à ce que la sagesse te procure des souliers. De Avicenne
  • Durant la saison chaude, on risque de voir ce type de sandale partout, alors vaut mieux s’équiper! billie, La sandale la plus étrange que tout le monde porte cet été | billie
  • L’histoire des Birkenstock débute en 1896 lorsqu’un cordonnier allemand, Konrad Birkenstock, crée le « lit de pied », une semelle orthopédique souple qui épouse la voûte plantaire et soutient sa cambrure. À coups d’études, il cherche à convaincre les orthopédistes d’en équiper leurs patients. Mais c’est son petit-fils Karl qui, en 1963, conçoit une sandale sur plateforme épaisse - intégrant la fameuse semelle de son aïeul - retenue par une sangle de cuir. Il s’agit déjà du modèle Madrid (photo ci-dessus), qui n’a que très peu changé et qui figure encore aujourd’hui parmi les best-sellers de la marque, à côté des versions Gizeh (la forme tong), Arizona (avec deux lanières) et Boston (la forme sabot). , Il était une fois : les sandales Birkenstock 
  • Vous êtes fans de chaussures ? Alors cette nouvelle tendance va vous plaire. Découvrez notre sélection des plus belles sandales à bout carré et nos conseils pour les adopter. Femme Actuelle, Tendance sandales à bout carré : les plus beaux modèles et nos conseils pour les adopter : Femme Actuelle Le MAG
  • Au secours, on a vu que les sandales « méduses » revenaient à la mode cet été. Faites-vous partie de ceux qui en ont porté bambins ? , Méduses, espadrilles ou rien du tout... On met quoi aux pieds en été ? | C'est à Cherbourg
  • La créatrice de mode italienne Gilda Ambrosio a plus d'un tour dans son sac question style. Pour remettre au goût du jour cette sandale peu sexy, la modeuse noue délicatement autour de sa cheville un bandana bicolore. Marie France, magazine féminin, Les façons les plus mode de porter des Birkenstock en 2020
  • Inspirés de la sandale à semelle en liège, ces deux modèles sont composés d’EVA, un matériau synthétique extrêmement léger et souple. Ce matériau haut de gamme, inodore et exempt de substances nocives, est non seulement étanche et agréable sur la peau, mais il absorbe aussi les chocs. Hormis la plage, ce modèle unisexe est idéal pour le jardin mais pour les moments de détente en spa. femmesdumaroc, Les sandales de cet été sont signées Birkenstock (photos) – femmesdumaroc
  • Alors que les sandales laides continuent d’être un incontournable de l’été, la chaussure facile à enfiler peut ajouter du côté à la robe de sieste ultra-féminine. Les sandales épaisses de couleur unie, en particulier, peuvent donner une touche contemporaine à la robe de sieste, qui s’inspire des chemises de nuit victoriennes. Pour un look estival, optez pour une sandale épaisse blanche pour équilibrer les robes neutres et à motifs. 2051.fr, 5 façons simples de styliser la tendance de la robe de sieste - 2051.fr
  • Aux accents sportswear, au style minimaliste ou auréolés de détails modulables, zoom en images sur les meilleurs modèles de sandales homme repérés sur les podiums de la Fashion Week printemps-été 2020. Vogue Paris, Les grandes tendances sandales homme des défilés printemps-été 2020 | Vogue Paris

Images d'illustration du mot « sandale »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sandale »

Langue Traduction
Anglais sandal
Espagnol sandalia
Italien sandalo
Allemand sandale
Chinois 凉鞋
Arabe صندل
Portugais sandália
Russe сандал
Japonais サンダル
Basque sandalia
Corse sandali
Source : Google Translate API

Synonymes de « sandale »

Source : synonymes de sandale sur lebonsynonyme.fr
Partager