Saine : définition de saine


Saine : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SAIN1, SAINE, adj.

I. − [P. oppos. à malade]
A. −
1. Qui est en bonne santé, qui ne présente aucun signe de maladie. Si la maladie s'étend, la commission sanitaire pourra ordonner l'inoculation des animaux sains dans les localités infectées (Nocard, Leclainche,Mal. microb. animaux, 1896, p. 347).L'homme se contamine en consommant une viande parasitée. Ces maladies sont la plupart du temps contagieuses, c'est-à-dire capables de se transmettre du malade à un individu sain (Quillet Méd.1965, p. 187).
Loc. Sain et sauf. Qui est en bon état physique après avoir traversé des épreuves plus ou moins dangereuses. La jeune fille à qui on avait appris avec quelque ménagement que Fabien était revenu sain et sauf, était plus calme (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 4, 1859, p. 87).Deux grands navires (...) ont amené ici plusieurs centaines de prisonniers allemands. Leur premier sujet d'étonnement a été, paraît-il, d'être parvenus sains et saufs à New-York (Green,Journal, 1943, p. 53).
2. [En parlant de tissus, d'organes] Qui ne présente pas de lésion, d'affection. Peau, muqueuse saine. Le poumon sain est en effet distendu par l'air inspiré. Au contraire dans la pneumonie on entend à la percussion un son mat (Garcin,Guide vétér., 1944, p. 95).
3. P. anal. Qui ne présente pas de lésion, d'altération, de contamination.
[En parlant d'une plante, d'un végétal] Le bois altéré donne beaucoup moins de chaleur que le bois sain (Al. Brongniart, Arts céram., t. 1, 1844, p. 216).La guerre obstinée qu'il [le pic] fait à ces tribus destructives qui gagneraient les arbres sains, c'est un signalé service qu'il nous rend (Michelet,Oiseau, 1856, p. 181).
[En parlant de produits destinés à l'alim.] Anton. avarié.Fruit sain, viande saine. Râpez sur un morceau de sucre le zeste de deux oranges bien saines (Gdes heures cuis. fr., Carême, 1833, p. 148).Pour que l'emploi du froid donne de bons résultats, les conditions suivantes doivent être réalisées: il faut utiliser des produits sains, les refroidir rapidement après la mort (animaux) ou le ramassage (végétaux) (R. Lalanne,Alim. hum., 1942, p. 92).
[En parlant d'un matériau, d'une matière organique] Ivoire sain. Pour ouvrir une carrière de cette nature, on met tout d'abord la roche saine à découvert en enlevant la terre végétale et les schistes décomposés sur une hauteur qui atteint quelquefois 25 à 30 mètres (Bourde,Trav. publ., 1928, p. 98).
4. Au fig. Qui ne présente aucune anomalie, aucun vice. Nous ne pouvons, à l'égard de nos actionnaires, envisager un crédit consortial plus élevé que le montant des dépôts à rembourser, et garanti par la reprise que nous ferions des affaires saines du groupe (Malraux,Cond. hum., 1933, p. 423).Il faut saluer avec sympathie cette preuve tangible du retour à une situation monétaire plus saine (Qq. aspects équip. agric., 1951, p. 22).
B. −
1. Dont le corps est bien constitué, qui est apte à vivre normalement. Enfant sain. Il était né sain, vif et fort, quoique assez petit. Malheureusement sa nourrice, quoique choisie avec attention, l'a très mal nourri et soigné plus mal encore (Michelet,Journal, 1850, p. 688).Nos amies [sud-américaines] sont fortes et saines Elles sont belles et simples et grandes Et elles savent toutes s'habiller (Cendrars,Du monde entier, Sud-américaines, 1926, p. 245).
[Avec un sing. coll.] Elles allaient, superbes, les bras nus et rouges, droites sous cette charge qui leur faisait cambrer la taille. Et on avait, à les voir, l'impression d'une race solide et saine (Van der Meersch,Empreinte dieu, 1936, p. 149):
1. C'est un bon prêtre (...) qui prédit l'extinction du paupérisme − comme ils disent − par la disparition de l'alcool et des maladies vénériennes, bref l'avènement d'une jeunesse saine et sportive, en maillots de laine, à la conquête du royaume de Dieu. Bernanos,Soleil Satan, 1926, p. 241.
2. [En parlant d'une partie du corps, de son aspect] Qui est normal, bien formé, en bon état physique. Il eut ce sourire piqué, par lequel il devait avoir l'habitude de répondre aux réprimandes du patron, et découvrit ainsi des dents saines et pointues (Mauriac,Nœud vip., 1932, p. 208).La moustache est rognée court. La bouche est saine, bien dessinée. Elle n'est pas encore avilie (Duhamel,Maîtres, 1937, p. 9).
P. anal. [En parlant d'une plante, d'un animal, en partic. dans le domaine de l'agric.] Des arbres drus et verts comblaient de leurs racines saines les tourbières qui cachaient les grands squelettes des derniers monstres chaotiques (Faure,Hist. art, 1909, p. 26).Mesurer ensuite leur résistance soit à l'infection artificielle, soit à l'infection par cohabitation, en comparant cette résistance à celle d'autres veaux nés de vaches saines (Calmette,Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 234).
C. − Qui ne présente aucun trouble mental, psychique, dont les réactions sont normales, ne montrent aucune anomalie, aucune tare. Cerveau sain; tête saine. Et tranquillement ils se mirent à discuter, débrouillant les grands problèmes politiques avec une raison saine d'hommes doux et bornés (Maupass.,Contes et nouv., t. 2, Deux amis, 1883, p. 191).L'être sain est l'être instinctif, en continuité directe avec la cohésion universelle de la nature (Mounier,Traité caract., 1946, p. 664).
Empl. subst. Mais c'est ici qu'on voit que tout est sain pour les sains, et que tout est corruption pour les cœurs corrompus (Rolland,J.-Chr., Amies, 1910, p. 1208).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Le même mouvement dialectique anime donc la science de la maladie mentale et la science de la santé: ici elle oppose deux types de genèse, là deux types d'existence (...) prévenant ainsi l'erreur fondamentale du psychologisme: la construction du sain à partir du malade (J. Vuillemin,Être et trav., 1949, p. 159).
Loc. Sain de corps et d'esprit. Apte à entreprendre, à décider quelque chose. Je soussigné, Paul-Émile-Cyprien-Gontran, comte de Vaudrec, sain de corps et d'esprit, exprime ici mes dernières volontés (Maupass.,Bel-Ami, 1885, p. 317).Élèves et professeurs étaient des Basques assez rustauds, mais sains de corps et d'esprit, jouant à la paume d'une manière forcenée (Jammes,Mém., 1921, p. 99).
D. − Souvent antéposé. Qui est considéré comme bon et normal, conforme à la raison, à un critère de valeur. Saine philosophie; politique, théorie, littérature, opinion, idée, conception saine; jugement, goût, enseignement sain; démarche, spéculation saine. Des travaux qui peuvent exercer une influence féconde sur le sort des populations, répandre des idées morales, des vues saines, des principes utiles (Reybaud,J. Paturot, 1842, p. 291):
2. Lorsqu'on a le cœur bien en place, et qu'une saine éducation vous a inculqué de bonne heure le sens des responsabilités, on ne fait pas un enfant à une femme sans se sentir quelque peu engagé vis-à-vis d'elle, surtout lorsque cette femme a quitté son mari pour vous suivre. Gide,Faux-monn., 1925, p. 960.
II. − [P. oppos. à malsain]
A. −
1. Qui contribue à la bonne santé physique et morale, qui n'a pas d'effet nocif, néfaste sur l'organisme. Chaleur, froid, climat sain(e); boisson, aliment, vie, régime sain(e); saine fatigue. L'enfant, fortifié par une nourriture saine et abondante, va très bien et promet de devenir un jour grand-père comme toi (Hugo,Corresp., 1823, p. 373).Un métier sain, des êtres autour de soi à qui se dévouer, c'était ainsi qu'il goûterait la joie de vivre (Van der Meersch,Invas. 14, 1935, p. 456).
En partic. [En parlant d'un lieu, d'un local] Propice à des conditions de vie normales et bonnes. Anton. insalubre.Elle avait fini par persuader à Marthe que le salon, abandonné jusque là, était la pièce la plus saine de la maison (Zola,Conquête Plassans, 1874, p. 1160).C'est Hermann Biggs qui a rendu New-York une des villes les plus saines du monde (Carrel,L'Homme, 1935, p. 349).
2. Au fig. Qui contribue au bon équilibre affectif et mental. Saine colère; saine activité; saine distraction; saine lecture. À passer devant tant de géraniums ou d'hortensias, on goûte une joie saine; on respire la campagne, l'honnêteté (Toulet,Nane, 1905, p. 191).Procurer aux travailleurs des moyens de récréation sains et susceptibles d'élever leur niveau intellectuel, des distractions à caractère artistique (Becquet,Organ. loisirs travaill., 1939, p. 37).
Expr. C'est sain, il est sain. Il est bon, il est recommandé. Toi, Pasquier, toi qui est médecin, tu m'avoueras que ce n'est pas sain de rester debout quand on a de l'albumine (Duhamel,Désert Bièvres, 1937, p. 22).Heureux l'enfant qui a possédé, vraiment possédé, ses solitudes! Il est bon, il est sain qu'un enfant ait ses heures d'ennui, qu'il connaisse la dialectique du jeu exagéré et des ennuis sans cause, de l'ennui pur (Bachelard,Poét. espace, 1957, p. 34).
Fam. Ce n'est pas sain, c'est pas sain. C'est risqué, dangereux. Le jeune Maurras s'arrête au milieu des escaliers: − « Tu devrais le faire taire, dit-il sourdement, c'est pas sain, tout ça » (Giono,Colline, 1929, p. 57).
B. − MAR. [En parlant d'un mouillage, de l'abord d'une côte] Dont l'accès est sans danger. La baie dans laquelle nous sommes mouillés communique par un canal assez étroit mais très sain, à un bassin assez spacieux qui offre un excellent mouillage (Dumont d'Urville,Voy. Pôle Sud, t. 4, 1842, p. 137).Nous nous assurâmes que du côté de la paroi perpendiculaire, il n'y avait ni brisants ni remous, mais seulement une très forte levée. M. de Tourneneire, profitant de cette circonstance, plaça sa baleinière dans cette région relativement saine (Charcot,Mer Groënland, 1929, p. 88).
REM. 1.
Sanifier, verbe trans.,vieilli. Purifier, rendre sain. Synon. assainir.Les caillebottis et les panneaux avaient été enlevés, afin d'aérer et de sanifier la cale, pendant que l'équipage remplissait les barriques d'une eau pure et fraîche (Sue,Atar-Gull, 1831, p. 6).
2.
Sanité, subst. fém.Qualité de ce qui est sain, en bonne santé physique ou mentale. Il avait vu tant de fois les fous tenir ce langage et essayer de prouver par une logique rigoureuse leur sanité d'esprit, qu'il ne pouvait que douter, et pour croire aux paroles de la jeune femme, il lui fallait une preuve (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 1, 1859, p. 478).
Prononc. et Orth.: [sε ̃], fém. [sεn]. Homon. saint, sein, seing; (pour le fém.) cène, scène, sen. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1130-40 « dont l'organisme est en bon état, indemne » (Wace, Ste Marguerite, éd. E. A. Francis, 643); 1130-40 sein e sauf (Id., ibid., ms. M, 714); 2. a) ca 1145 « débarrassé de tout mal, guéri » (Id., Conception N.-D., éd. W. R. Ashford, 1694); b) 1170-83 « qui n'est pas malade, en bonne santé » ici, empl. subst. (Id., Rou, éd. A. J. Holden, IIIepart., p. 928); 3. a) ca 1150 « dont les facultés intellectuelles et morales sont en bon état » (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 5884); 1694 sains d'esprit (F. Bernier, Abrégé de la philosophie de Gassendi, p. 452); 1732 saine de corps et d'esprit (Lesage, Aventures du chevalier de Beauchêne, p. 198); b) ca 1165 (idée, conseil, opinion, etc.) « juste, raisonnable » (Chrétien de Troyes, Guillaume d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 90); 1610 saine raison (H. d'Urfé, L'Astrée, t. 2, p. 551); 1662 saine doctrine (Pascal, Pensées ds Œuvres compl., éd. Lafuma, Seuil, 1963, p. 503, 26-330); c) 1210 « moralement irréprochable » (Bible Guiot, 1020 ds T.-L.); 4. a) ca 1165 « bon pour la santé, salutaire » (Troie, 13053, ibid.); b) ca 1176 « qui ne présente pas de danger, sûr » (Chrétien de Troyes, Cligès, éd. A. Micha, 1718); 5. ca 1160 (d'une chose) « qui n'a pas subi de dommage, non dégradé » (Eneas, 6711 ds T.-L.). Du lat. sanus, -a, -um « bien portant, en bon état, sensé, raisonnable ». Fréq. abs. littér.: 1 975. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 576, b) 2 722. xxes.: a) 3 314, b) 2 748. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 414.

Saine : définition du Wiktionnaire

Forme d’adjectif

saine \sɛn\

  1. Féminin singulier de sain.
    • Si certains se targuèrent alors de rendre la chose plus « transparente » donc soi-disant plus saine, cela revenait tout de même à leur permettre de faire du renseignement législatif voire d’influencer nos élus. — (Séverine Tessier, Lutter contre la corruption : À la conquête d’un nouveau pouvoir citoyen, Éditions François Bourin, 2015)
    • Attention au ʺténiaʺ, cher Michel. C’est le mot de Céline sur Sartre dans L’Agité du bocal. Et vous faites, en le reprenant, d’une pierre deux (mauvais) coups : trop d’honneur à ce personnage que vous comparez implicitement à Sartre et qui, lorsque nous publierons ces lettres, ne manquera pas d’en profiter pour se pousser du col ; et un mauvais coup contre vous-même qui enfreignez la saine loi de diététique rhétorique et politique (établie, au demeurant, par Sartre dans la préface aux Damnés de la terre) selon laquelle il ne faut jamais animaliser, zoologiser, physiologiser ses adversaires — règle d’or… » — (Michel Houellebecq, ‎Bernard-Henri Lévy, Ennemis publics, 2013)


Nom commun

saine \Prononciation ?\

  1. 10 heures du matin.
  2. 10 heures du soir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Saine : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SAIN, SAINE. adj.
Qui est de bonne constitution, qui n'a pas de tares en son organisme. Un corps bien sain. Cet homme n'est pas sain. Sain de corps et d'esprit. Une constitution saine. Revenir sain et sauf, Réchapper de quelque péril. Fig., Ces marchandises sont arrivées saines et sauves, Elles sont arrivées sans avoir éprouvé d'avarie, de dommage.

SAIN se dit aussi des Parties du corps et signifie Qui n'est point altéré, qui est en bon état. Des dents saines. Ce cheval a les jambes saines. Il se dit dans le même sens des Fruits, des plantes et d'autres choses inanimées. Voilà des pommes, des poires très saines. Tout ce bois de charpente s'est trouvé très sain.

SAIN se dit aussi du Jugement, de l'esprit, de ses conceptions. Il a le jugement sain, l'esprit sain. Malgré sa grande vieillesse, il a encore la tête saine. Il a des vues saines, des idées saines et justes. Une saine politique. De saines maximes. La saine raison, La droite raison. La saine critique, La critique judicieuse et impartiale. Saine doctrine, La doctrine qui est orthodoxe et conforme aux décisions de l'Église. Ce livre de théologie ne contient qu'une saine doctrine. Il se dit aussi, en termes de Morale et de Littérature, des Doctrines conformes à la vertu, à la raison, au bon goût. Ce livre respire la plus saine doctrine.

SAIN signifie encore Qui est salubre, qui contribue à la santé. L'air de cette région est fort sain. Nourriture saine. Ce régime n'est pas sain. En termes de Marine, il signifie Qui ne présente pas de danger, pas d'écueils. La côte est saine. C'est une rade peu saine.

Étymologie de « saine »

Étymologie de saine - Wiktionnaire

Du swahili saha, heure. Littéralement la quatrième heure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « saine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
saine sɛn play_arrow

Citations contenant le mot « saine »

  • Le risque de maladie cardiaque a également été réduit de moitié. Et alors que 11 des singes ad libitum ("à son gré", en latin) ont développé un diabète et que cinq d'entre eux ont montré des signes de prédiabète, la régulation du glucose sanguin semblait saine chez tous les singes CR. Pour eux, le diabète n'était pas une chose. BBC News Afrique, Le secret d'une vie longue et saine ? Manger moins - BBC News Afrique
  • En fin de matinée, les militaires ont annoncé avoir retrouvé la jeune fille. Selon une source proche du dossier dans le quotidien régional, les gendarmes l’ont retrouvé saine et sauve vers 11 heures, « dans le centre-ville de Cambrai ». ACTUPenit.com, Hauts-de-France : La jeune fille disparue a été retrouvée saine et sauve
  • Ils ont annoncé, en fin de matinée, que la jeune fille avait été retrouvée saine et sauve vers 11 heures, « dans le centre-ville de Cambrai », précise une source proche du dossier. LA VDN, La jeune fille qui avait disparu vendredi retrouvée saine et sauve à Cambrai
  • Conçue dans un moule semblable à celui de l'Airfryer de Philips, la friteuse saine embarque une cuve d'une capacité confortable de 1,5 l permettant d'assurer la préparation d'un repas pour six personnes. Le panier de cuisson devrait logiquement accueillir un plateau "réducteur de graisse" dans lequel les substances adipeuses retombent. , Lidl lance une friteuse saine au prix plancher de 34,99 € - Les Numériques
  • Parmi ses bienfaits, une alimentation saine à base de viande crue permet de renforcer le système immunitaire de l’animal en plus de contribuer à une meilleure musculature et condition physique en général. Mon Joliette, Une alternative saine & naturelle pour la santé de votre animal
  • Le rire est la seule perversion qui soit saine ou du moins qui puisse conduire à devenir sain. De Bernard Guillemain / Le Rire et les rêves
  • Une âme saine dans un corps sain. Juvénal en latin Decimus Junius Juvenalis, Satires, X, 356

Traductions du mot « saine »

Langue Traduction
Corse sana
Basque osasuntsu
Japonais 元気
Russe здоровый
Portugais saudável
Arabe صحي
Chinois 健康
Allemand gesund
Italien salutare
Espagnol saludable
Anglais healthy
Source : Google Translate API

Antonymes de « saine »



mots du mois

Mots similaires