La langue française

Rivaux

Sommaire

  • Définitions du mot rivaux
  • Phonétique de « rivaux »
  • Citations contenant le mot « rivaux »
  • Images d'illustration du mot « rivaux »
  • Traductions du mot « rivaux »
  • Antonymes de « rivaux »

Définitions du mot « rivaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

RIVAL, -ALE, -AUX, adj. et subst.

I. − Substantif
A. − Personne qui se trouve en concurrence avec une autre et qui s'oppose à elle avec le désir de l'égaler ou de la surpasser. Synon. concurrent.Être le rival de qqn; éliminer, supplanter ses rivaux; avoir un avantage sur son, sa rival(e); rival acharné, malheureux; dangereux rival. D'autres virtuoses survinrent, qui lui succédèrent dans la faveur publique (...) ses échecs achevèrent de le décourager. Il se vengeait, en déblatérant contre ses rivaux avec ses compagnons de cabaret (Rolland,J.-Chr., Aube, 1904, p. 31):
Les écrivains du second et du troisième ordre en Allemagne ont encore des connoissances assez approfondies pour être chefs ailleurs. Les rivaux se haïssent dans ce pays comme dans tout autre, mais aucun n'oseroit se présenter au combat sans avoir prouvé par des études solides l'amour sincère de la science dont il s'occupe. Staël,Allemagne, t. 4, 1810, p. 153.
B. − En partic. Personne qui dispute à une ou plusieurs autres personnes l'amour, les faveurs de quelqu'un. Être le rival de qqn; un rival heureux; évincer un(e) rival(e); jalousie contre un(e) rival(e). Elle est folle depuis le jour où (...) son fiancé et un rival éconduit se prirent de querelle dans un bal masqué et allèrent sur le terrain (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 1, 1859, p. 483).Nous voudrions trouver en cet ennemi un adversaire digne de nous et c'est ainsi que, de tous les désappointements que peut nous causer une femme, le désappointement par le rival est le pire (Maurois,Climats, 1928, p. 72).
C. − P. ext. Personne qui se trouve sur un plan d'égalité avec une autre et qui, sans être en conflit avec celle-ci, lui dispute le premier rang. Synon. compétiteur, émule.Se poser en rival (de qqn); rivaux en beauté, en gloire. Chacun des anciens maîtres a son royaume, son apanage, − qu'il est souvent contraint de partager avec des rivaux illustres. Raphaël a la forme, Rubens et Véronèse la couleur, Rubens et Michel-Ange l'imagination du dessin (Baudel.,Salon, 1846, p. 129).Je ne les aimais guère (...). Mais (...) à côté des Maltais, leurs rivaux en usure, ils me paraissaient presque humains (Tharaud,Fête arabe, 1912, p. 189).
P. anal. [En parlant de qqc.] En octobre 1956, la reine Elisabeth inaugura officiellement le premier réacteur de Calder Hall; il est alors de beaucoup le plus puissant générateur d'électricité d'origine nucléaire au monde, et de plus d'un an en avance sur son rival américain (Goldschmidt,Avent. atom., 1962, p. 114).
Loc. adj. [En parlant de qqn ou de qqc.] Sans rival(e). Inégalable. Synon. unique.Athlète, génie sans rival. Ces qualités d'exacte notation et d'indiscutable véracité, communes à la plupart des dessinateurs de talent d'outre-Manche, ont rendu le Graphic, le London News Illustrated, des journaux sans rivaux dans la presse illustrée des deux mondes (Huysmans,Art mod., 1883, p. 221).Il me paraît sans rival dans sa connaissance des effets que les différents poètes tirent de la métrique particulière à chacun d'eux (Du Bos,Journal, 1922, p. 82).
II. − Adj. [En parlant d'une pers./d'un groupe humain] Qui est opposé à une autre personne ou un autre groupe pour lui disputer un avantage. Synon. antagoniste, opposé.Équipes, factions, nations rivales. La lutte commençait, et les gladiateurs Firent irruption aux yeux des spectateurs: Les deux partis rivaux avaient pris un emblème, Et chacun à l'épaule étalait ses couleurs (Bouilhet,Melaenis, 1857, p. 111).La papauté étant divisée, l'Université prit le rôle d'arbitre du conflit et, pour forcer les deux papes rivaux à céder, décida de sa propre autorité qu'il ne convenait plus d'obéir ni à l'un ni à l'autre (Bainville,Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 110).
P. anal. [En parlant de qqc.] Saint-Martin fut bâti (...) ou rebâti dans le cours du XIIIesiècle, en même temps que la halle. Ainsi s'élevaient à l'envi les deux édifices rivaux (Michelet,Journal, 1840, p. 336).Les poèmes paraissaient le lendemain matin dans les deux journaux rivaux de la ville (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p. 223).
Prononc. et Orth.: [ʀival], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1500-03 subst. « concurrent en amour » (Therence en françois, f o93 v o); 2. 1604 « celui qui dispute quelque chose à un autre » (Montchrestien, Hector, IV, éd. L. Petit de Julleville, p. 54); 3. 1827 sans rival « inégalable, insurpassable » (Baour-Lormian, Ossian, p. 185); 4. 1830 adj. « inspiré par le désir du même objet, en concurrence pour un but identique » (Dumas père, Christine, IV, 2, p. 257). Empr. au lat.rivalis « rival en amour » (cf. Térence, Eunuchus, 354 ds Gaff.), propr. « riverain autorisé à faire usage d'un cours d'eau », dér. de rivus « cours d'eau ». Voir FEW t. 10, p. 421b et 422a. Fréq. abs. littér.: 1 980. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 5 217, b) 2 381; xxes.: a) 1 873, b) 1 565.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

rivaux \ʁi.vo\

  1. Masculin pluriel de rival.
    • Partout, aux environs de Rome, troupes « clémentistes » et « urbainistes » s’affrontèrent en de sanglants combats, tandis que par-dessus la mêlée les papes rivaux s’entre-excommunaient en se jetant l’un l’autre l’anathème. — (Jean Raspail, L’Anneau du pêcheur, Albin Michel, 1995)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RIVAL, ALE. n.
Concurrent, concurrente; celui, celle qui aspire, qui prétend aux mêmes avantages, aux mêmes succès qu'un autre. Ils aiment tous deux la même personne, ils sont rivaux. Il a supplanté tous ses rivaux. Son rival a été préféré. Elle a une dangereuse rivale. Il aspire à cette place, mais il a bien des rivaux. Carthage était la rivale de Rome. Un rival généreux. Un rival redoutable. Ils sont rivaux de gloire. Deux rivaux dignes l'un de l'autre. Sans rival, sans rivale, Qu'on ne peut égaler. Un poète sans rival. Une gloire sans rivale.

RIVAL est aussi adjectif. Deux peuples rivaux. Deux nations rivales. Deux poètes rivaux.

Phonétique du mot « rivaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rivaux rivɔ

Citations contenant le mot « rivaux »

  • Rien de plus haineux, peut-être, que deux rivaux en bonté. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Celui qui est amoureux de soi a au moins l’avantage de ne point avoir trop de rivaux. De Georg Christoph Lichtenberg
  • Les grands artistes ne sont pas les transcripteurs du monde, ils en sont les rivaux. De André Malraux / Les voix du silence
  • Loi de Parkinson. 1) Un fonctionnaire entend multiplier ses subordonnés et non ses rivaux. 2) Les fonctionnaires se créent mutuellement du travail. De C. Northcote Parkinson
  • Quand la compétition est farouche entre deux rivaux, le gagnant est celui qui a le plus grand contrôle de ses émotions. De Ardashir Vakil / Beach Boy
  • Les grands talents sont, pour l’ordinaire, plus rivaux qu'amis ; ils croissent et brillent séparés, de peur de se faire ombrage : les moutons s'attroupent et les lions s'isolent. De Antoine de Rivarol / L’Esprit de Rivarol
  • Savoir se retirer à temps indique déjà une grande clairvoyance mais conserver l’estime de ses amis et de ses rivaux quand on est plus au pouvoir, c’est à ce signe qu’on reconnaît les gens dignes de gérer votre destin. De Yvan Audouard / Les Nouveaux Contes de ma Provence
  • Cette pratique déloyale est largement défavorable aux rivaux de YouTube, qui a généré 15 milliards de dollars en 2019. Comme l’explique Guillaume Clément, directeur des opérations chez Dailymotion : « Cela soulève des questions sur la capacité des plateformes vidéo concurrentes à croître et à se développer, face à la surévaluation de YouTube par Google, de loin le moteur de recherche le plus utilisé au monde ». Siècle Digital, Comment Google favorise YouTube sur Search au détriment de ses rivaux
  • Une rixe entre deux rivaux qui remonte à juillet 2019 mais avec des versions bien différentes selon les protagonistes. lindependant.fr, Narbonne : une petite amie, deux rivaux et une affaire inextricable - lindependant.fr
  • Le rythme « limite scandaleux » montré par Mercedes aurait forcé les rivaux de Formule 1 à envisager de suivre Racing Point et de le copier si les dessins n’étaient pas figés, selon le patron de Williams, Dave Robson. Urban Fusions, Le rythme de Mercedes aurait forcé les rivaux de F1 à suivre la méthode Racing Point - F1 | Formule 1
  • Xpeng Motors, l’un des rivaux de Tesla en Chine, est en pourparlers pour lever environ 300 millions de dollars de financement avant une offre publique initiale (IPO) aux États-Unis, ont déclaré deux sources proches du dossier à CNBC. News 24, Le rival chinois de Tesla Xpeng Motors en pourparlers sur le financement avant son introduction en bourse aux États-Unis - News 24
  • À l’instar de ses rivaux, le groupe allemand se remet très lentement de la mise à l’arrêt du trafic aérien mondial. Le Figaro.fr, Lufthansa rouvre 90 % de ses lignes et tente de rassurer les voyageurs
  • Afin de laisser de la place à ses rivaux, Alstom a proposé plusieurs engagements à la Commission européenne. Bilan, Alstom/Bombardier: feu vert de l'UE à la création d'un géant ferroviaire - Bilan

Images d'illustration du mot « rivaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rivaux »

Langue Traduction
Anglais rivals
Espagnol rivales
Italien rivali
Allemand rivalen
Chinois 竞争对手
Arabe منافسيه
Portugais rivais
Russe конкуренты
Japonais ライバル
Basque arerioak
Corse rivali
Source : Google Translate API

Antonymes de « rivaux »

Partager