La langue française

Reporters

Définitions du mot « reporters »

Trésor de la Langue Française informatisé

REPORTER2, subst. masc.

A. −
1. PRESSE. ,,Journaliste spécialisé dans le reportage`` (cfpj Presse 1982). Synon. vx nouvelliste.Cette élite (...) dont les fêtes, les aventures, les scandales, les toilettes faisaient chaque matin la joie des reporters (Feuillet,Morte,1886, p. 118).Il était le reporter le plus grassement payé de Paris (Mauriac,Bâillon dén.,1945, p. 474).V. prohibé II A 2 ex. de Duhamel.
En appos. La dame reporter des mondanités au New-York Times, qui « faisait » les départs des grands paquebots, s'avança vers la première des deux passagères, avec une assurance professionnelle, tempérée par un sourire exquis (Morand,Magie noire,1930, p. 135).
Grand reporter. ,,Collaborateur chevronné auquel sont confiés les reportages sur les affaires importantes et ceux qui exigent un long déplacement, quand l'événement dépasse les possibilités du correspondant local`` (cfpj Presse 1982). Le grand reporter (...) s'occupe d'une manière générale de toute information que son journal peut considérer comme sensationnelle depuis l'assassinat d'un chef d'État jusqu'à l'inondation d'une région (Coston,A.B.C. journ.,1952, p. 110).
2. RADIO, TÉLÉV. ,, Collaborateur du Service d'information, chargé d'exécuter les reportages`` (Radio 1972).
B. − CIN., TÉLÉV., PRESSE, MÉDIAS. [Suivi d'un adj. ou d'un subst. en appos., ou en 1erou dernier élém. de subst. comp.] Reporter judiciaire, politique, sportif.
Reporter photographe. ,,Opérateur photographe habilité à produire des clichés ayant trait à l'actualité ou de documentation destinés à la publication`` (Mét. 1955).
Reporter cinématographique/cinématographiste/cinéaste. Synon. chasseur* d'images, reporteur* d'images (officiel infra rem.).La vue dite de plein air (...) c'est l'affaire de nos excellents reporters et correspondants cinématographistes (Méliès,Le Merveilleux au cinéma ds L'Écho du Cinéma, 24 mai 1912, p. 2, col. 1 ds Giraud 1956).
Reporteur radiophonique/de radio. ,,Journaliste spécialisé dans les radioreportages`` (Höfler Anglic. 1982).
Reporter d'images. ,,Preneur d'images travaillant exclusivement pour les actualités cinématographiques ou télévisées et que des dispositions conventionnelles ont assimilé aux journalistes professionnels`` (cfpj Presse 1982). Synon. reporteur d'images (infra rem.), reporter cameraman.
REM. 1.
-reporter, élém. de compos.V. radioreporter et aussi:
Téléreporter, subst. masc.,,Reporter de télévision`` (Höfler Anglic. 1982).
2.
Reporteur, reportrice, subst.,var., techn. d'inform. (presse, radio, cin., télév., audio-visuel), phot. Reporteur d'images (pour remplacer reporter(-)cameraman, reporter d'images, v. infra pronon. et étymol.). Reporteur d'images, reportrice d'images (J.O., 11-12-13 nov. 1985, p. 13118. Rien (...) ne permet de distinguer, sous le rapport de l'authenticité, entre les peintures de Tacite, de Michelet, de Shakespeare, de Saint-Simon ou de Balzac. On peut à volonté les considérer tous comme inventeurs, ou bien tous comme reporteurs (Valéry,Regards sur monde act.,1931, p. 15).En compos. Reporteur-photographe, subst. masc. (Ds Presse 1981).
Prononc. et Orth.: [ʀ əpɔ ʀtε:ʀ], [-tœ:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1878. Plur. des reporters. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 293: reporteur. V. étymol. infra. Étymol. et Hist. 1829 Reporters de journaux anglais (Stendhal, Promenades dans Rome, I, 356-357 ds Höfler Anglic.); 1830 reporteurs (Revue britannique, avr., 234, ibid.). Empr. à l'angl.reporter « celui qui fait un rapport, un récit » (dep. ca 1386 ds NED) d'où plus spéc. « celui qui recueille des informations pour les publier dans un journal, journaliste » (1797 dans un titre de journal ds NED Suppl. 2), issu de l'a. fr. reporteur « rapporteur » (1288, Jacquemard Gielée, Renart le Nouvel, éd. H. Roussel, 3974, cf. aussi Gdf.) dér. de reporter1*. L'arrêté du 2 janv. 1973 recommande officiellement la forme reporteur dans reporteur d'images qui doit se substituer à reporter-cameraman (Langue fr., Textes législatifs et réglementaires, 1982, p. 26). Fréq. abs. littér.: 440. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 194, b) 1 333; xxes.: a) 1 109, b) 323. Bbg. Bonn. 1920, p. 118. − L'Inform. par P. Albert, Fr. Balle, J. Cazeneuve, J. Ellul. Paris, 1977, pp. 43-44. − Quem. DDL t. 4, 17.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REPORTER. v. tr.
Porter une chose au lieu où elle était auparavant. On reporta chez lui tout ce qu'il avait envoyé Reportez ce livre à votre maître. Il signifie aussi Transporter, placer dans un autre lieu. Ce paragraphe doit être reporté à tel chapitre. Il faut reporter cette note à la fin du volume. Reporter une somme, un total au haut de la page suivante dans un compte, L'y répéter.

REPORTER signifie encore Remettre à une autre époque. Par suite de ce deuil, la fête a été reportée à telle date. En termes de Bourse, Se faire reporter, Faire reporter à l'échéance suivante une opération faite pour une certaine époque.

SE REPORTER s'emploie aussi figurément et signifie Se transporter en esprit, par la pensée, à un temps antérieur. Reportez-vous au temps des croisades. Si je me reporte aux jours de mon enfance....

Phonétique du mot « reporters »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
reporters rœpɔrtɛr

Citations contenant le mot « reporters »

  • À l’extrême sud de la péninsule ibérique, face à la côte marocaine, le détroit de Gibraltar est devenu une autoroute de la drogue. Point stratégique du trafic entre l’Europe et l’Afrique, il est livré au ballet incessant des "go fast", ces hors-bords chargés de haschisch et de cocaïne filant à toute allure pour échapper aux contrôles policiers. Nos reporters se sont rendus côté espagnol, dans la ville de La Línea de la Concepción, à la rencontre de certains habitants confrontés de près au trafic de drogue, qu’ils y participent ou qu’ils le combattent. France 24, Le détroit de Gibraltar, boulevard des trafics - Reporters
  • Dans le cadre du plan d’actions touristiques déployé par le pays Midi-Quercy en partenariat avec les offices de tourisme du territoire, les reporters de territoire entrent en action. Action, réaction ! Au secours, que peut-on faire en Midi-Quercy pour passer de bons week-ends, partager de bons moments, découvrir de nouveaux lieux pour se changer les idées ? Eh bien on suit les reporters de territoire de la destination Midi-Quercy, gorges de l’Aveyron sur Facebook, Instagram et tous les lundis sur CFM radio. Allez, allez, on se connecte ! Mouna, Sandie, Claire et Sabine vous embarquent pour partager avec vous de belles balades, visiter des sites parfois moins connus, vous délivrer leurs bons plans mais surtout vous surprendre. Êtes-vous sûrs de bien connaître votre territoire ? Vous avez envie de sortir des sentiers battus ? Chiche ! Suivez les aventures de notre groupe d’animateurs numériques, pour vous donner envie de les vivre à votre tour. ladepeche.fr, Caussade. Reporters en action, les offices de tourisme du pays Midi-Quercy se mobilisent - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « reporters »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « reporters »

Langue Traduction
Anglais reporters
Espagnol reporteros
Italien giornalisti
Allemand reporter
Chinois 记者
Arabe للصحفيين
Portugais repórteres
Russe репортеры
Japonais 記者
Basque erreportariak
Corse reporteri
Source : Google Translate API

Synonymes de « reporters »

Source : synonymes de reporters sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « reporters »

Reporters

Retour au sommaire ➦

Partager