La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « renversé »

Renversé

Définitions de « renversé »

Trésor de la Langue Française informatisé

RENVERSÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de renverser*.
II. − Adjectif
A. − [Corresp. à renverser A]
1. Qui est dans la position opposée à la position naturelle. L'écriture s'était imprimée sur le buvard. Le miroir reflétait l'écriture. Il en résultait ce qu'on appelle en géométrie l'image symétrique; de telle sorte que l'écriture renversée sur le buvard s'offrait redressée dans le miroir et présentait son sens naturel (Hugo,Misér., t. 2, 1862, p. 387).
PÂTISS. Crème renversée. Préparation à base d'œufs, de lait aromatisé généralement à la vanille et caramélisée, qu'on retourne sur un plat pour la servir. André avait poussé le détournement jusqu'à payer à la petite un déjeuner chez Duval. Mais il n'était pas capable d'un emballement aveugle; avant la crème renversée, les yeux tendres et très précis de la gamine l'avaient rappelé à la réalité (Martin du G., Devenir, 1909, p. 106).
2. P. anal.
a) MUSIQUE
[En parlant d'un accord] Dont on a placé à la basse une de ses notes autre que la fondamentale. On peut employer l'altération d'un autre degré que la quinte [en harmonie] pour aboutir, dans les mêmes conditions, à un accord parfait majeur à l'état fondamental ou renversé (Caussade, Techn. harm., 1931, p. 170).[En parlant d'un intervalle] Dont on a transposé la note grave à l'octave supérieur en laissant l'autre note en place. Si on transporte la note grave d'un intervalle à l'octave au dessus, on opère un renversement de l'intervalle, qui devient renversé (Rougnon1935, p. 62).
b) MAN. Encolure renversée. Encolure incurvée en dessous, alors qu'elle devrait l'être au-dessus (on dit aussi encolure de cerf). (Dict. xixeet xxes.).
B. − [Corresp. à renverser B]
1. [En parlant d'un animé] Qui est tombé (généralement à la renverse), qui a été jeté à terre. L'une, à deux mains, visitait les poches du gilet, tandis que l'autre enfonçait les doigts jusqu'au poignet dans les poches de la redingote. Cependant, l'oncle, renversé, luttait encore (Zola, Pot-Bouille, 1882, p. 43).
2. [En parlant d'un inanimé] Qu'on a fait tomber. Encrier renversé; charrette, salière renversée; meubles renversés. Sur les quais, de grandes rues désarmées, les wagonnets renversés sur le flanc des piles solitaires de fûts ou de sacs, témoignaient que le commerce, lui aussi, était mort de la peste (Camus, Peste, 1947, p. 1280).
[En parlant d'un liquide, d'une matière fluide] Répandu. Apéritif, lait renversé. Quelques minutes plus tard, à table, elle renversait la salière et j'avais encore de la peine pour elle, à cause des superstitions. Tout le monde sait que le sel renversé porte malheur et que les écrivains sont le sel de la terre (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 387).
C. − [Corresp. à renverser C] Qui est penché, incliné en arrière. Rire à gorge renversée; boire à tête renversée; mouvement de cou renversé. Elle se mit à rire, comme l'autre jour, la face toute renversée vers le ciel, et les boules à ses oreilles scintillaient comme de grandes gouttes de la nuit sans cesse prêtes à tomber (Montherl.,Bestiaires, 1926, p. 462).
En partic., vieilli. [En parlant d'une chaise, d'un fauteuil] Dont le dossier est incliné vers l'arrière. Il aime assez les parties de campagne, la vie de château (...); ce qu'il y préfère, ce sont les dîners qui sont exquis et amples, et ces grandes chaises renversées où l'on digère si commodément en prenant le frais et en fumant son cigare (Taine, Notes Paris, 1867, p. 117).
GRAPHOL., PALÉOGR. Écriture renversée. Écriture inclinée vers la gauche. (Dict. xxes.).
D. − Au fig. [Corresp. à renverser D]
1. Qui est changé, modifié complètement:
Il n'est pas sans vraisemblance de supposer des avions qui iraient plus vite que le son. Si un tel avion s'éloignait d'un canon qui tirerait régulièrement une suite de coups, les passagers de l'avion entendraient les coups selon l'ordre renversé, d'abord les plus récents, et ensuite les plus anciens, et donc La Marseillaise à l'envers, supposé qu'on la jouât en même temps et qu'ils pussent l'entendre. Alain, Propos, 1922, p. 389.
Loc. C'est le monde* renversé.
2. Qui est anéanti, détruit, dont il ne reste rien. Il pleura pendant quatre heures, insensible en apparence comme une figure de pierre, mais souffrant de toutes ses espérances renversées, atteint dans toutes ses vanités sociales écrasées, dans son orgueil anéanti (Balzac, Splend. et mis., 1846, p. 380).
3. Dont on a obtenu la démission, la chute. Gouvernement, régime renversé. [Ils] réunirent tous leurs moyens à ceux de M. de La Fayette pour relever la monarchie renversée (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 323).
4. Stupéfait, bouleversé. Avoir l'air renversé, la mine renversée. Quand Madame Lerat, qui justement prenait son café au lait avec Zoé, l'aperçut à cette heure, faite comme une souillon, la figure renversée, elle comprit tout de suite (Zola, Nana, 1880, p. 1321).
Prononc.: [ʀ ɑ ̃vε ʀse]. Fréq. abs. littér.: 1 938. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3 079, b) 3 175; xxes.: a) 2 926, b) 2 152. Bbg. Quem. DDL t. 27.

Wiktionnaire

Adjectif - français

renversé \ʁɑ̃.vɛʁ.se\

  1. (Géométrie, Optique) Se dit des objets qui sont ou qui paraissent dans une situation opposée à leur situation la plus habituelle.
    • Un cône renversé.
    • Une pyramide renversée.
  2. (Héraldique) Se dit d’une pièce, d’un meuble représenté à l’envers (tête en bas). Synonyme de versé.
    • De sinople à une étoile à douze rais d’or chargée d’un tourteau d’azur; au mantel renversé aussi d’or, chargé d’un fer de trident renversé de gueules, qui est d’Échenoz-la-Méline → voir illustration « mantel et trident renversés »

Nom commun - français

renversé \ʁɑ̃.vɛʁ.se\ masculin

  1. (Médecine) Manœuvre qui consiste à plier obliquement la bande d'un bandage que l'on est en train de faire sur une partie du corps tronconique (une cuisse par exemple). Lors de cette manœuvre la face interne de la bande se trouve alors à l'extérieur et la bande peut prendre une orientation légèrement différente et suivre correctement la surface sur laquelle on l'enroule.
    • Dans le point où l'on veut faire un renversé on presse sur la bande avec le pouce gauche , puis avec la main droite on la renverse de telle façon que le bord supérieur de la bande devient inférieur , et que la face externe devient interne ; [...]. — (I. F. Guillemin, Les bandages et les appareils a fractures:, Éd. Masson, 1875)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RENVERSER. v. tr.
Mettre à bas, faire tomber une personne, une chose. Renverser une chaise, une table. Renverser un mur, une maison. Renverser son verre sur la table. La table s'est renversée. Le cheval, en se cabrant, se renversa sur son cavalier. Fig., Renverser un ministère. Se renverser sur le dos, se renverser en arrière ou simplement Se renverser, Se mettre, se coucher sur le dos. Se renverser sur sa chaise, Se pencher fortement en arrière.

RENVERSER signifie aussi Mettre à l'envers. L'image d'un objet est renversée sur la rétine. Renverser la vapeur se dit, en parlant d'une machine à vapeur, des Modifications effectuées dans l'appareil joignant le piston et une roue, de manière à changer le sens de rotation de celle-ci.

RENVERSER se dit, en termes de Médecine, en parlant d'un Organe qui se trouve être à l'envers de la position normale. Cet organe se renverse, il est renversé. En termes de Guerre, Renverser un corps de troupes signifie Défaire, mettre en déroute. Notre aile droite renversa l'aile gauche des ennemis. Nos troupes ont renversé tout ce qui s'est présenté devant elles. Renverser un corps de troupes sur un autre, Pousser un corps de troupes de manière qu'en reculant il mette le désordre dans un autre et qu'il l'entraîne dans sa déroute. La première ligne fut renversée sur la seconde.

RENVERSER signifie aussi Mettre sens dessus dessous. Il a renversé tous mes papiers. Il a vieilli en ce sens. Il signifie, au figuré, Détruire, troubler l'État, l'ordre des choses politiques ou morales. Renverser un État. Renverser un système. C'est renverser toute la jurisprudence. Renverser les lois, la religion. Renverser des projets, des espérances. C'est renverser toute la morale. Il a renversé toutes mes idées sur ce sujet. Fig. et fam., Cet événement le renversa, Il lui causa un trouble extrême et de la stupéfaction. Ce que vous me dites là me renverse, Cela m'étonne extrêmement.

RENVERSER signifie aussi Transposer. Renverser un accord. Renverser les termes d'une traction, d'un rapport. Renverser les termes d'une proposition. Voyez RENVERSEMENT. Le participe passé

RENVERSÉ s'emploie adjectivement et se dit, surtout, en termes de Géométrie et d'Optique, des Objets qui sont ou qui paraissent dans une situation opposée à leur situation la plus habituelle. Un cône renversé. Une pyramide renversée. Fig. et fam., Avoir la physionomie renversée, Avoir le visage défait, les traits fort altérés par l'effet de quelque émotion violente ou profonde. Fig. et fam., La marmite est renversée dans cette maison, Le maître de cette maison n'a plus à dîner chez lui, n'a plus de service. C'est le monde renversé, se dit d'une Chose qui est contre l'ordre naturel et la raison. En termes de Manège, Une encolure renversée, Une encolure qui n'est pas incurvée dans le sens normal. On dit aussi Encolure de cerf.

Littré (1872-1877)

RENVERSÉ (ran-vèr-sé, sée) part. passé de renverser
  • 1Qui est à la renverse. Je me figure encor sa nourrice éperdue, Qui devant les bourreaux s'était jetée en vain, Et, faible, le tenait renversé sur son sein, Racine, Athal. I, 2. Me voilà donc seule, immobile et toujours renversée dans mon fauteuil, où je restai bien encore une demi-heure, Marivaux, Marianne, 8e part. La Saint-Yves pleurait, elle était suffoquée, à demi renversée sur un sopha, croyant à peine ce qu'elle voyait, ce qu'elle entendait, Voltaire, l'Ingénu, 15.
  • 2Qui est à l'envers. Une troupe de Pyliens, les yeux baissés et pleins de larmes, leurs armes renversées, le conduisaient lentement [le deuil d'un mort], Fénelon, Tél. XX. Il y observe [dans un livre des premiers temps de l'imprimerie] des lettres renversées et des inégalités dans les caractères : circonstances dont la première annonce des types mobiles, et la seconde des types non fondus, Daunou, Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. IV, p. 534.

    Fig. Il a plu à un poëte de changer une prude aussi sévère que moi en une coquette… toute mon histoire est renversée, Fontenelle, Didon, Straton.

    Fig. et familièrement. La marmite est renversée dans cette maison, on n'y invite plus à dîner.

    Substantivement. J'ai, je le vois, un système de déclamation qui est le renversé du vôtre, Diderot, Lett. à Mme Riccoboni.

    C'est le monde renversé, se dit quand on voit quelque chose qui est contre l'ordre naturel et la raison.

  • 3 Terme d'optique. Il se dit d'objets qui présentent une figure opposée à leur figure habituelle. Le miroir concave donne des images renversées. Un cône renversé. Une pyramide renversée. Nous entrâmes dans le khan par une écurie ; une échelle en forme de pyramide renversée nous conduisit dans un grenier poudreux, Chateaubriand, Itin. 1re part.

    Terme de paléographie. Espèce d'écriture dont les caractères sont à contre-sens, et qu'on ne peut lire qu'à l'aide d'un miroir.

  • 4 Terme de mathématique. Raison renversée, raison inverse. La force centripète aura sur un même corps une action variable selon les différentes distances au centre, et cela dans la raison renversée des carrés de ces distances, Fontenelle, Newton. Je ne puis et ne dois voir les objets qu'en raison directe de leur grosseur et en raison renversée du carré de l'éloignement ; telles sont les lois mathématiques de l'optique, Voltaire, Lett. au pr. roy. de Pr. oct. 1737.
  • 5 Terme d'histoire naturelle. Se dit d'une partie qui est infléchie ou qui est disposée en sens inverse du sens qui lui est habituel.

    Terme de manége. Encolure renversée, encolure dont le contour, l'arc ou la rondeur se trouve en dessous, tandis qu'elle devrait se trouver en dessus.

    Terme de blason. Se dit des pièces qui sont disposées autrement que de coutume. Chevron renversé, celui dont la pointe est en bas.

  • 6 Terme de marine. L'ordre d'une armée navale en ligne de bataille est renversé, lorsque, toute la ligne virant de bord, le vaisseau qui était à la queue se trouve à la tête de la nouvelle ligne formée par les mêmes bâtiments.

    Compas renversé, petite boussole suspendue dans une chambre, et dont le fond de la boîte se trouve en haut au lieu d'être en bas, comme celui du compas de route.

  • 7 Terme de musique. En fait d'intervalle, renversé est l'opposé de direct ; et en fait d'accord, l'opposé de fondamental. Nous distinguons d'abord les intervalles en directs et renversés, et les uns et les autres encore en simples et redoublés, Rousseau, Dissert. sur la mus. mod. Pour eux [les théoriciens], les accords sont directs, lorsqu'ils sont composés entièrement de notes superposées par tierces ; renversés, quand les notes qui les constituent forment, en partant de la basse, en totalité ou en partie, d'autres intervalles que ceux de tierces ; ils appellent note fondamentale la note la plus grave de l'accord à son état direct, Loquin, Essai sur la tonalité mod. p. 116.
  • 8Jeté à terre. Une muraille renversée. Carrosse versé ou renversé, selon l'intention, Pascal, Pens. XXV, 132, éd. HAVET. L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé ; Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé, Boileau, Sat. VI. Le bûcher par mes mains détruit et renversé, Racine, Iph. V, 2. Et dans le vin qu'ils ont versé Bacchus voit tomber sa couronne, Amour son flambeau renversé, Bernis, Quat. part. jour, Midi.

    Fig. Sa santé [de Mme de la Fayette] est toute renversée ; elle est changée au dernier point, Sévigné, 12 avr. 1680.

  • 9 Fig. Jeté à bas, par comparaison à ce qui est jeté à terre. Les lois renversées. Un trône indignement renversé et miraculeusement rétabli, Bossuet, Reine d'Anglet. J'ai vu trop de Césars en ce sanglant séjour De ce trône avili renversés tour à tour, Voltaire, Irène, III, 2.

    Bouleversé. C'est [un pédant] une bibliothèque renversée, et beaucoup plus en désordre que celle d'un homme qui déménage, Guez de Balzac, le Barbon. Je ne comprends plus la mesure du temps depuis le jour de notre séparation ; tout est renversé dans ma tête ; je ne sais plus où j'en suis, Sévigné, à Mme de Grignan, 13 déc. 1684.

  • 10Frappé de crainte, d'étonnement. Je m'attends à trouver tout le monde renversé sur les affaires d'Espagne, et disant que tout est perdu, Maintenon, Lett. au duc de Noaill. 7 mars 1711. Ce ne seront plus là pour nous de nouvelles lumières ; vous n'en serez plus ébloui, frappé, renversé, Massillon, Carême, Inconst.

    Un esprit renversé, une cervelle renversée, une tête renversée, un esprit, une cervelle, une tête troublée, jetée hors du sens. Si vous ne trouvez pas cette tête-là assez renversée, vous n'avez qu'à le dire, Sévigné, 143. On a bien affaire d'un esprit renversé, Marivaux, Fausse confid. I, 14. La tête du jeune homme fut bientôt renversée, Voltaire, Jeannot.

    Familièrement. Avoir la figure renversée, être défait, troublé. Mais la vanité, reprit-il avec une physionomie toute renversée, la vanité ? Marivaux, Marianne, part. 8. Ses traits sont renversés ; une sueur mortelle…, Saurin, Beverlei, V, 7. Il a la physionomie toute renversée ; allez vous coucher, Beaumarchais, Barb. de Sév. III, 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RENVERSÉ, adj. (Math.) une raison renversée, est la même chose qu’une proportion réciproque. Voyez Réciproque, Raison, Direct & Inverse. (E)

Renversé, terme de Chirurgie, qui se dit des plis qu’on fait faire à une bande dans un point de la circonférence d’un membre inégal, afin que la circonvolution de la bande, qui ne porteroit que par un de ses bords, ne fasse point de godet. Pour faire ce bandage, on observe dans les différens tours inégaux qui forment des doloires, des mousses, ou des rempans sur le membre ; on observe, dis-je, de renverser la bande aux endroits inégaux, à la partie postérieure, jamais sur la plaie ou l’ulcere. Pour éviter la multiplication des renversés, on garnit la partie inégale avec des compresses assez épaisses & graduées. Les renversés doivent être bien unis, & les plus courts qu’il est possible. Pour y réussir, il ne faut pas dérouler trop de bande ; il faut tenir le globe assez près de la partie, & diriger de l’autre main, qui est libre, le pli qu’on veut faire faire à la bande ; sans cette précaution le renversé est long & plissé en façon de corde. Voyez Bande, Bandage, Doloire, Mousse, Rampant. (Y)

Renversé, en terme de Blason, est une piece placée le haut en bas, ou dans une situation contraire à celle qu’elle a naturellement ; ainsi un chevron renversé, est celui dont la pointe est en en-bas.

On le dit aussi des animaux qui sont représentés dans l’écu portés sur le dos.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « renversé »

→ voir renverser
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « renversé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
renversé rɑ̃vɛrse

Citations contenant le mot « renversé »

  • Ecrire pour moi, m'enfoncer dans ce qu'on appelle l'imaginaire, n'était-ce pas une façon de renverser un monde renversé, celui de l'enfant confondu à sa génitrice : pour retrouver, par la fiction, le réel ? De Morgan Sportès / Solitudes
  • Clochers d'église - des entonnoirs renversés pour conduire les prières au ciel. De Georg Christoph Lichtenberg
  • Un accident de la circulation s’est produit à hauteur de Thory ce vendredi 31 juillet vers 9 h 45 : un cycliste qui circulait sur l’axe RD 14 entre Sourdon et Mailly-Raineval a été renversé par une voiture, à l’intersection avec la RD 83 (vers Thory). Le cycliste, 45 ans, un pompier professionnel qui exerce au centre de secours d’Amiens-Ferry et qui réside à Mailly-Raineval, a été légèrement blessé. Il a été transféré vers un centre hospitalier pour des examens de contrôle. Les pompiers de Moreuil sont intervenus, avec un chef de groupe de Montdidier. Le Smur (service mobile d’urgence et de réanimation) de Montdidier a été dépêché sur place. , Thory : un pompier à vélo renversé par une voiture | Le Bonhomme Picard
  • Le jeune homme qui avait renversé un enfant sur le Pâquier à Annecy jeudi 23 juillet, passera devant le tribunal en février 2021. De son côté, la victime est sortie de l’hôpital. Le Messager, Enfant renversé à Annecy : le conducteur jugé en février prochain - Le Messager
  • Une automobiliste qui circulait dans le village d’Aspach-le-Bas a renversé un cyclomotoriste mercredi soir vers 19 h 45 au croisement des rues de Thann et de Malakoff. La conductrice, 43 ans, domiciliée dans la commune, éblouie par le soleil qui tapait sur son pare-brise, n’a pas vu le deux-roues, a indiqué la compagnie de gendarmerie d’Altkirch. Le pilote du cyclomoteur, un adolescent de 16 ans habitant Schweighouse-Thann, a été blessé. Il a été secouru par les sapeurs-pompiers d’Aspach-le-Bas et de Cernay, et transporté au centre hospitalier Émile-Muller de Mulhouse. La brigade de gendarmerie de Burnhaupt a dressé le constat. , Faits-divers - Justice | Éblouie par le soleil, elle renverse un cyclomotoriste
  • Un piéton est décédé ce vendredi matin après avoir été renversé par un poids lourd boulevard André-Sautel à La Rochelle. SudOuest.fr, La Rochelle : un homme meurt renversé par un camion boulevard Sautel
  • Un camion citerne, transportant du gasoil, est actuellement renversé sur la bande d’arrêt d’urgence sur l’28 entre Abbeville et Rouen à hauteur de Moulin d’Ecalles (Seine-Maritime). www.paris-normandie.fr, Un camion citerne, transportant du gasoil, renversé sur l'A 28 entre Abbeville et Rouen
  • Une voiture a renversé deux garçons et une fille qui ont entre 18 et 19 ans. L'accident s'est produit dans la nuit de mercredi à jeudi, à Colomiers. D'après la police, le conducteur a pris la fuite. Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue. France Bleu, Trois adolescents fauchés par une voiture à Colomiers, le conducteur avait bu
  • Accident Un piéton a été renversé par une voiture, tard ce jeudi à la rue de l’Etoile, à La Chaux-de-Fonds. Il a été héliporté à l’hôpital de l’Ile, à Berne. , La Chaux-de-Fonds: piéton renversé et héliporté à...

Images d'illustration du mot « renversé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « renversé »

Langue Traduction
Anglais reversed
Espagnol invertido
Italien invertito
Allemand rückgängig gemacht
Chinois 倒转
Arabe معكوس
Portugais invertido
Russe обратная
Japonais 逆転
Basque alderantziz
Corse inversa
Source : Google Translate API

Synonymes de « renversé »

Source : synonymes de renversé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « renversé »

Renversé

Retour au sommaire ➦

Partager