La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « réhabilité »

Réhabilité

Définitions de « réhabilité »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉHABILITÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de réhabiliter*.
II. − Adj. Qui a obtenu sa réhabilitation.
A. − [En parlant d'une pers.] Six de ces dix provinces ont pour premier secrétaire du comité du parti une personnalité « réhabilitée » après avoir été condamnée à l'époque de la révolution culturelle (Le Monde, 4 janv. 1977, p. 2, col. 5).
DR. COMM. Qui, ayant failli, a obtenu sa réhabilitation. Tous les jours, fêtes exceptées, la Bourse s'ouvre à une heure à tout le monde, français ou étrangers. Les faillis non réhabilités en sont exclus, à plus forte raison les banqueroutiers (Boyard, Bourse et spécul., 1853, p. 170).
B. − [En parlant d'un mouvement artist.] Un nouveau jour éclairait (...) l'art chrétien réhabilité (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin, 1876, p. 305).
III. − Subst. Personne qui a obtenu sa réhabilitation. Rousseau est un réhabilité (Sand, Corresp., t. 5, 1868, p. 268).Depuis octobre 1917, il n'y a eu aucune amnistie politique en U.R.S.S. Il est vrai qu'il y a eu beaucoup de réhabilitations. C'est sans doute parce que l'amnistie politique passe l'éponge sur votre désaccord avec le pouvoir d'État tandis que la réhabilitation passe l'éponge sur le propre désaccord de l'État avec lui-même. Le réhabilité est supposé avoir été injustement condamné (Le Nouvel Observateur, 9 août 1980, p. 47, col. 1).
Prononc. et Orth.: [ʀeabilite]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Fréq. abs. littér.: 70.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉHABILITER. v. tr.
T. de Chancellerie et de Jurisprudence. Rétablir dans son premier état, dans ses droits, dans ses prérogatives, etc., celui qui en était déchu. Réhabiliter un failli. Ses ancêtres avaient dérogé, il se fit réhabiliter dans ses droits, dans sa noblesse. On dit de même : Réhabiliter la mémoire d'un homme condamné en justice. Il signifie, figurément, Faire recouvrer l'estime publique, l'estime de quelqu'un. Cette action, cet ouvrage l'a réhabilité dans l'opinion publique, l'a réhabilité dans mon esprit. Il est parvenu à se réhabiliter dans l'opinion publique, aux yeux des gens de bien.

Littré (1872-1877)

RÉHABILITÉ (ré-a-bi-li-té, tée) part. passé de réhabiliter
  • Un gentilhomme réhabilité.

    S. m. En terme de commerce, se dit d'un négociant qui, ayant failli, a obtenu plus tard sa réhabilitation.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « réhabilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réhabilité reabilite
réhabilitée reabilite

Citations contenant le mot « réhabilité »

  • Selon le journal arabophone El Khabar, qui a rapporté l’information, la justice a réhabilité à son poste la jeune cadre de l’entreprise de gestion de l’aéroport d’Alger. Fatima Zahra Machlouf avait révélé, dans un direct sur Facebook, des scandales de corruption dans la gestion de l’infrastructure aéroportuaire. Observ'Algérie, Scandale de corruption à l’aéroport d'Alger : La justice réhabilite l'employée lanceuse d'alerte

Traductions du mot « réhabilité »

Langue Traduction
Anglais rehabilitated
Espagnol rehabilitado
Italien riabilitato
Allemand rehabilitiert
Chinois 恢复原状
Arabe أعيد تأهيلها
Portugais reabilitado
Russe реабилитированный
Japonais 更生した
Basque birgaitu
Corse riabilitatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « réhabilité »

Source : synonymes de réhabilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réhabilité »

Réhabilité

Retour au sommaire ➦

Partager