La langue française

Rappelé

Sommaire

  • Définitions du mot rappelé
  • Phonétique de « rappelé »
  • Citations contenant le mot « rappelé »
  • Traductions du mot « rappelé »
  • Synonymes de « rappelé »
  • Antonymes de « rappelé »

Définitions du mot « rappelé »

Trésor de la Langue Française informatisé

RAPPELÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I. − Part. passé de rappeler*.
II. − Adj. Qui est rappelé sous les drapeaux (v. rappeler I A 1 b γ). En cas de mobilisation, les militaires rappelés sont déclarés insoumis si, hors le cas de force majeure, ils ne se sont pas conformés aux mesures prescrites par l'ordre de route contenu dans leur livret pour assurer leur arrivée à destination (J. O., Loi rel. recrut. arm., 1928, p. 3824).
III. − Subst. masc.
A. − Celui qui est rappelé sous les drapeaux. Au printemps 1956, un scandale vint réveiller l'opinion: rappelés pour « maintenir l'ordre » en Algérie, des centaines de jeunes du contingent manifestaient dans les gares, sur les routes et dans les ports (...) à Grenoble, des rappelés empêchaient le départ des trains, tandis que des jeunes de la ville se couchaient sur les rails (Serv. milit. et réforme arm., 1963, p. 11).
B. − Synon. de rappel (v. ce mot C 1 a).Elle ne comprenait pas. Je dus spécifier: − Vous aviez été si mignonne (...). Vous aviez fait espérer que nous déjeunerions ensemble. Ce rappelé la jeta à une rêverie profonde. Deux ou trois fois, elle répéta, fouillant de bonne foi ses souvenirs. − Ensemble?... Déjeuner ensemble? (Courteline, Ah! Jeunesse, 1894, p. 40).
Prononc.: [ʀaple]. Fréq. abs. littér.: 1 143. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 043, b) 1 492; xxes.: a) 1 357, b) 1 501.

Wiktionnaire

Forme de verbe

rappelé \ʁa.pə.le\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe rappeler.
    • Et puisque le passé de Climène se trouvait ici plus directement rappelé, fallait-il la désauréoler ? — (René Jasinski, À travers le XVIIe siècle (2), 1981)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAPPELER. v. tr.
Appeler de nouveau. Je l'ai appelé et rappelé sans obtenir de réponse. Il ne vous a pas entendu, rappelez-le. Il signifie plus ordinairement Faire revenir une personne qui s'en va, une personne absente. Je m'en allais lorsqu'il m'a rappelé. On me rappelle. Rappeler quelqu'un en toute hâte. Rappeler un acteur, Le faire revenir sur la scène pour l'applaudir. Fig., Mes affaires me rappellent à la ville, Mes affaires me pressent, m'obligent d'y retourner. Fig., Rappeler quelqu'un à la vie, Le faire revenir à la vie, l'empêcher de mourir. On le jugeait à toute extrémité, un traitement énergique le rappela à la vie. Fig., Dieu l'a rappelé à lui, Il est mort. Fig., Rappeler quelqu'un à son devoir, Le faire rentrer dans son devoir. Fig. et fam., Ce vin rappelle son buveur, Il est excellent et il excite à boire. Il est vieux. Dans les Assemblées politiques, Rappeler quelqu'un à l'ordre, Le réprimander pour s'être écarté du bon ordre, des bienséances. Rappeler quelqu'un à la question, L'inviter à ne pas s'en écarter.

RAPPELER signifie encore Faire revenir quelqu'un d'un lieu où on l'avait envoyé pour y exercer certaines fonctions, pour y remplir un emploi; et il se dit tant de Ceux qu'on révoque par des raisons de mécontentement que de Ceux qu'on fait revenir par quelque autre motif. Les maladresses de cet ambassadeur l'ont fait rappeler. La guerre étant à la veille d'être déclarée, les deux puissances ont rappelé leurs ambassadeurs. Il signifie aussi Faire revenir ceux qui ont été disgraciés, chassés ou exilés. Après une injuste disgrâce, le roi l'a rappelé. Il fut rappelé à la cour. Il a été rappelé d'exil, de l'exil.

RAPPELER se dit aussi, figurément, de Qualités, de sentiments que l'on suppose susceptibles d'obéir à un appel et de revenir. Rappelez votre vertu, votre courage. Il rappela son ancienne audace. Rappeler ses esprits, ses sens, Reprendre ses esprits, ses sens.

RAPPELER signifie, au figuré, Faire revenir dans la mémoire. Rappeler le temps passé. Rappeler sa jeunesse. Se rappeler quelque chose. Vous rappelez-vous ce fait? Je me le rappelle parfaitement. Rappelez-moi à son souvenir. Je vous rappelle votre promesse. Ne rappelons point le passé. Je me rappelle avec attendrissement le séjour de mon enfance. Je me rappelle avoir vu, avoir fait telle chose. Je me rappelle qu'il m'a conté cette histoire. Rappeler la mémoire, le souvenir de quelque chose se dit dans le même sens. Il avait oublié cette affaire, je lui en ai rappelé la mémoire. C'est un souvenir qu'il ne faut pas rappeler. Rappelez-vous, rappelez-lui le souvenir de notre ancienne amitié. Rappeler sa mémoire, Tâcher de se ressouvenir. Il fit de vains efforts pour rappeler sa mémoire et ne put jamais retrouver ce nom.

RAPPELER signifie, par extension, Évoquer par une certaine ressemblance la pensée de quelqu'un ou de quelque chose. Sa figure me rappelle celle d'un de mes amis. Cet écrivain rappelle Sénèque. Ce paysage provençal me rappelle la Grèce. En termes de Marine, il signifie Tirer fortement. Cette amarre rappelle le navire sur bâbord. Intransitivement, Rappeler sur une amarre, sur son ancre.

RAPPELER, en termes militaires, s'emploie intransitivement et signifie Battre le tambour d'une certaine manière, pour rassembler une troupe, pour faire revenir les soldats au drapeau, ou pour rendre honneur à certaines personnes. On a rappelé à telle heure. Il est vieux.

Littré (1872-1877)

RAPPELÉ (ra-pe-lé, lée) part. passé de rappeler
  • 1Appelé de nouveau. Rappelé, il revint devant le juge.
  • 2Qu'on a fait revenir. [Sénèque et Burrhus] Qui, tous deux de l'exil rappelés par moi-même, Partagent à mes yeux l'autorité suprême, Racine, Brit. III, 3. Il n'est pas besoin de dire qu'Éraste se vit rappelé, Marmontel, Cont. mor. Tout ou rien.

    Fig. Souffrez que ma vertu dans mon cœur rappelée Vous consacre une foi lâchement violée, Corneille, Cinna, V, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rappelé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rappelé rapœle

Citations contenant le mot « rappelé »

  • Si quelqu’un t’a mordu, il t’a rappelé que tu avais des dents. De Proverbe peul
  • Mais elle a dû faire marche arrière après avoir été rappelée à l'ordre par deux membres du Giec sur Twitter. La paléoclimatologue Valérie Masson-Delmotte a ainsi interpellé Air France en indiquant que "la référence au Giec était incorrecte". Et de lui demander de "communiquer plus clairement l'impact climat aux usagers, de mieux expliquer les potentiels et limites de vos actions de compensation, et d'éviter l'utilisation de la notion de 'neutralité' carbone" controversée.  , Compensation carbone : Air France s'appuie sur le Giec mais est rappelé à l'ordre par deux de ses membres
  • La pandémie de Covid-19 a mis à nu de profondes inégalités et des failles dans la gouvernance en Asie du Sud-Est et aussi montré qu’il était impératif de suivre une voie de développement durable, a rappelé le chef de l’ONU.  ONU Info, En Asie du Sud-Est, la crise de la Covid-19 rappelle la nécessité d'une meilleure gouvernance et d'un développement durable  | ONU Info
  • L’ancienne candidate à l’élection présidentielle a ainsi rappelé sur sa page Facebook ce que révèle cette injure. “Ainsi donc j’aurais été traitée de folle par un ministre. À défaut de me respecter, je voudrais que l’on respecte mes enfants qui souffrent chaque fois que leur mère est insultée. Comme ce serait le cas pour tout enfant, même adulte, dont la mère est insultée”, commence l’ancienne ministre de l’Environnement, indiquant plus loin avoir fait l’objet des mêmes insultes lorsqu’elle a gagné la primaire du PS en 2006. Le HuffPost, Ségolène Royal rappelle une vérité sur l'insulte "folle" utilisée contre les femmes | Le HuffPost
  • « Les jeunes peuvent être infectés ; les jeunes peuvent mourir ; et les jeunes peuvent transmettre le virus à d'autres », a rappelé le Dr. Tedros. ONU Info, Face au coronavirus, les jeunes ne sont pas invincibles, rappelle l’OMS | ONU Info
  • Peu inquiet sur l'inflation - « fondamentalement, il s'agit d'un choc désinflationniste » -, Jerome Powell l'est bien davantage pour l'emploi, après avoir vu s'évanouir « le meilleur marché du travail de ces 15 dernières années ». Les créations d'emplois records ces deux derniers mois n'effacent qu'une partie des destructions de postes du début du printemps, a-t-il rappelé, avec encore 11,1 % de la population active au chômage , contre 3,5 % en début d'année. Les Echos, Pour la Fed, le marché de l'emploi américain va rester longtemps déprimé | Les Echos

Traductions du mot « rappelé »

Langue Traduction
Anglais recalled
Espagnol recordado
Italien ha ricordato
Allemand zurückgerufen
Chinois 召回
Arabe تذكر
Portugais lembrou
Russe вспомнил
Japonais 思い出した
Basque gogora ekarri
Corse ricurdatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rappelé »

Source : synonymes de rappelé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rappelé »

Partager