La langue française

Radieuse

Sommaire

  • Définitions du mot radieuse
  • Phonétique de « radieuse »
  • Citations contenant le mot « radieuse »
  • Images d'illustration du mot « radieuse »
  • Traductions du mot « radieuse »
  • Synonymes de « radieuse »
  • Antonymes de « radieuse »

Définitions du mot radieuse

Trésor de la Langue Française informatisé

RADIEUX, -EUSE, adj.

A. − Qui émet des rayons très lumineux, qui brille d'un vif éclat. Synon. brillant, éclatant.Soleil radieux. Tu connais le soleil, cet astre radieux? Il est là pour éclairer tout le monde, pour faire plaisir à tout le monde. Eh bien, nous devons être comme le soleil (Pourrat, Gaspard, 1931, p. 117).
P. métaph. Saint-Michel, l'ange radieux et victorieux, le porte-glaive, le héros du ciel, le triomphant, le dominateur de Satan (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Lég. Mt St-Michel, 1882, p. 1253).Personne ne viendra-t-il au secours de l'âme humaine dans cette ombre? Sa destinée est-elle d'y attendre à jamais l'esprit, le libérateur (...), le combattant couleur d'aurore qui descend de l'azur entre deux ailes, le radieux chevalier de l'avenir? (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 203).
P. méton. Très ensoleillé, lumineux, éclatant. Temps radieux; journée, matinée radieuse; radieuse éclaircie. À demi couché sur le parapet, je vois se lever la plus radieuse aurore de printemps (Bordeaux, Fort de Vaux, 1916, p. 64).Matin splendide; ciel radieux. La montagne, en face de moi, ruisselle de lumineux azur (Gide, Journal, 1940, p. 36):
1. Mais voici le soleil, et, sans transition, brutalement, la scène change. Sous la lumière radieuse, les ruines se dévoilent, les palais magnifiques qui s'alignent sur le grand canal se montrent misérablement délabrés. Michelet, Chemins Europe, 1874, p. 470.
B. − Au fig.
1. [En parlant d'une pers.; qqf. suivi d'un compl. prép. introd. par de et précisant la cause, la manière] Dont la physionomie, le comportement reflète le bonheur, la satisfaction. Synon. éclatant, rayonnant.Par une réminiscence de mes lectures poétiques, je faisais d'elle une prêtresse d'Apollon radieuse de jeunesse et de majesté et me transformais en un jeune pâtre (A. France, Vie fleur, 1922, p. 348).Je venais de quitter Albertine, encore radieux et chaud de ses baisers (Proust, Fugit., 1922, p. 482).Léonie est la plus radieuse des fiancées (Aymé, Cléramb., 1950, iv, 1, p. 195).
[P. méton.] Qui traduit une vive satisfaction. Synon. épanoui, rayonnant.Air radieux; front, sourire, visage radieux. Gérard, dont la figure radieuse annonçait le bonheur, se tint à côté de la jeune fille (Theuriet, Mariage Gérard, 1875, p. 219).La duchesse rendant à son visage fatigué la radieuse expression qu'avait la princesse des Laumes quand Swann lui faisait jadis des compliments (Proust, Prisonn., 1922, p. 37):
2. Il vint vers elle, avec sur ses traits une laideur imprévue, une laideur d'époux. Elle l'aborda, se métamorphosant, le visage soudain ouvert, les yeux radieux de tendresse, à croire que rien hier ne s'était passé. Montherl., Pitié, 1936, p. 1103.
2. [En parlant d'une chose] Qui évoque l'éclat, la clarté, la perfection. Bonheur, souvenir radieux; beauté, jeunesse radieuse. Toutes les jalousies étaient loin (...) et sa joie radieuse dissipait ces mauvais souvenirs, comme le soleil pompe les brouillards (Moselly, Terres lorr., 1907, p. 163).Il ne savait pas qu'il était au moment de vivre des jours radieux, des semaines de lumière et de joie (Mauriac, Myst. Frontenac, 1933, p. 84).Nul n'a donné l'exemple de tels essors au-dessus du champ de ruines que celui qui écrivait, au sortir de Vienne bombardée, pendant l'été 1809, le radieux concerto de piano en mi bémol (Rolland, Beethoven, t. 1, 1937, p. 37).
Prononc. et Orth.: [ʀadjø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Av. 1461 « qui émet des rayons lumineux, qui brille d'un grand éclat » (G. Chastellain, Exposition sur vérité mal prise ds Œuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 6, p. 427: dignité radieuse); 2. a) 1661 « qui traduit un vif contentement » (Racine, Lettre, 27 mai ds Littré); b)1674 « (personne) rayonnante de joie, de bonheur » (Boileau, Le Lutrin, I, 167 ds Œuvres complètes, éd. Ch.-H. Boudhors, p. 129). Empr. au lat.radiosus « rayonnant », dér. de radius « rayon lumineux » (v. rayon1et rai). Fréq. abs. littér.: 996. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1220, b) 1 921; xxes.: a) 1 675, b) 1 157.
DÉR.
Radieusement, adv.a) D'une manière qui évoque la lumière, l'éclat du soleil. La belle matinée d'automne! Un air transparent, un lever du jour radieusement calme (E. De Guérin, Journal, 1839, p. 294).b) Au fig. α) D'une manière qui révèle le bonheur, la satisfaction. La face épanouie du gros normand, sa peau radieusement tendue, ses yeux luisants, tout prouvait qu'il ne mentait pas (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 244).Elle retrouvait d'emblée son exaltation de jadis, ses illusions (...), sa conviction qu'ils étaient les premiers à connaître pareils transports. Et, loin d'éprouver à cette évocation dérisoire un sentiment de racune ou seulement de mélancolie, elle en était radieusement illuminée, autant que si ces promesses de bonheur eussent été tenues par la vie (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 660). β) D'une manière éclatante. Radieusement belle. Sans éducation, sorti du peuple, son courage avait été l'unique artisan de sa fortune militaire, et son bon sens lui tenait lieu d'esprit. Plein d'honneur, les mains pures, il finissait radieusement sa belle vie (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 47).Dieu! que tu es stupide, mon pauvre ami!... et puis non, tiens, j'adore quand tu es radieusement bête comme ça! (H. Bataille, Maman Colibri, 1904, i, 12, p. 12). [ʀadjøzmɑ ̃]. 1reattest. 1769 (Antonini, Dict. fr., lat. et ital., II, 530a [Duplain] ds Quem. DDL t. 25); de radieux, suff. -ment2*.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

radieuse \ʁa.djøz\

  1. Féminin singulier de radieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RADIEUX, EUSE. adj.
Qui est rayonnant, brillant, qui jette des rayons de lumière. Un soleil radieux. Une journée radieuse. Il est aussi employé au figuré. Un visage radieux. Front radieux. Je l'ai trouvé radieux. Il était tout radieux.

Phonétique du mot « radieuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
radieuse radjøz

Citations contenant le mot « radieuse »

  • Les fées nous échappent. Elles sont radieuses et on ne peut les saisir, et, ce qu'on ne peut pas avoir, on l'aime éternellement. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • La nature n'est ni morale ni immorale, elle est radieusement, glorieusement, amorale. De Théodore Monod / Carnets
  • Si je ne disposais que de deux mots pour te dire, je prendrais ces deux-là : Déchirée et radieuse. Si je ne disposais plus que d’un seul, je garderais celui-là qui contient les deux autres : aimante. De Christian Bobin / La plus que vive
  • Autant de raisons qui militent pour une Marianne infirmière. Une Marianne consensuelle, magnifique, fatiguée et radieuse d'avoir soigné tant de malades et servi le pays. Une Marianne qui serait inaugurée avec le corps médical de chaque commune à l'occasion d'un beau moment de partage. L'hommage de la nation. Avant la déflagration. Slate.fr, Un buste de Marianne infirmière serait un bel hommage aux personnels soignants | Slate.fr

Images d'illustration du mot « radieuse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « radieuse »

Langue Traduction
Anglais radiant
Espagnol radiante
Italien radiante
Allemand strahlend
Chinois 辐射的
Arabe مشع
Portugais radiante
Russe лучистый
Japonais 輝く
Basque erradiatzailea
Corse radiante
Source : Google Translate API

Synonymes de « radieuse »

Source : synonymes de radieuse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « radieuse »

Partager