La langue française

Prométhéenne

Sommaire

  • Définitions du mot prométhéenne
  • Phonétique de « prométhéenne »
  • Citations contenant le mot « prométhéenne »
  • Traductions du mot « prométhéenne »

Définitions du mot « prométhéenne »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROMÉTHÉEN, -ENNE, adj.

[P. allus. au héros gr. Prométhée qui déroba le feu aux dieux]
A. − Relatif à Prométhée. Mythe prométhéen. Et j'éprouvai (...) la même allégresse que j'avais connue, l'an passé, quand le salé qui représentait le vautour prométhéen s'était écrié, suintant d'angoisse: «Maman, pipi!» (Colette, Cl. s'en va, 1903, p.290):
. L'inépuisable génie grec, qui a fait la part si grande aux mythes de l'adhésion et de la modestie, a su donner, cependant, son modèle à l'insurrection. Sans contredit, quelques-uns des traits prométhéens revivent encore dans l'histoire révoltée que nous vivons... Camus, Homme rév., 1951, p.44.
B. − Littér. Caractérisé par le désir de se surpasser, le goût de l'effort et des grandes entreprises, la foi dans la grandeur humaine. La révolte titanique et l'humilité mystique, comme toujours, vont de pair: les ambitions prométhéennes du romantisme et le culte du génie qu'on assimile à Dieu sont plus proches de la soumission religieuse et de l'adoration que l'inertie de l'âme qui caractérise la science expérimentale (Béguin, Âme romant., 1939, p.49).L'historiographie, en tant que science, étudie les sociétés prométhéennes (ou historiques) dans ce qu'elles ont (...) d'unique, en plaçant leur mouvement singularisé dans un passé rendu présent et dans un présent rendu passé (Traité sociol., 1967, p.22).
[En parlant d'une chose concr.] Immense, énorme. Synon. titanesque.Fanfare prométhéenne. Le peuple contemplait le monstre et subissait (...) cet immense rire prométhéen (Hugo, Homme qui rit, t.2, 1869, p.91).
REM. 1.
Prométhéisme, subst. masc.,hapax. Système de pensée, courant intellectuel qui se réclame de l'ambition prométhéenne. Posséder le monde, ce n'est pas, à ses yeux, trouver quelque secret qui permettrait à l'homme, soudain, de devenir le maître, à l'humanité de disposer à son gré de l'univers qu'elle porte en elle comme de celui qui l'environne. Hoelderlin ignore tout de ce prométhéisme (Béguin, Âme romant., 1939, p.163).
2.
Prométhéum, prométhium, subst. masc.,chim. Élément métallique du groupe des terres rares (symb. Pm, numéro atomique 61). Ce n'est qu'en 1947 que J. A. Marinsky, M. E. Glendenin et Ch. D. Coryell le décelèrent [cet élément] dans certains résidus de la fission nucléaire. Le nom de prométhéum lui fut alors donné (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.425).
Prononc.: [pʀ ɔmeteε ̃], fém. [-εn]. Étymol. et Hist. 1837 «digne de Prométhée» (G. Planche, in Revue des deux mondes, 1eravr., p.95 d'apr. Quem. DDL t.15). Dér. du nom de Prométhée, empr. au lat. Prometheus, lui-même empr. au gr. π ρ ο μ η θ ε υ ́ ς; suff. -éen, v. -ien. Fréq. abs. littér.: 18. Bbg. Quem. DDL t.2 (s.v. prométhéisme).

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

prométhéenne \pʁo.me.te.ɛn\

  1. Féminin singulier de prométhéen.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prométhéenne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prométhéenne prɔmeteɑ̃n

Citations contenant le mot « prométhéenne »

  • La mise en service de l’EPR (Réacteur pressurisé européen) de Flamanville prévue en 2012 a été repoussée à 2023... Depuis 2007, son coût a sextuplé. Le dernier rapport de la Cour des comptes (« La filière EPR ») dénonce ce qui apparaît maintenant comme une véritable gabegie. Avec un certain retard. Car l’énergie prétendument prométhéenne du nucléaire repose sur plusieurs mythes : le caractère bon marché (si on s’arrange dans le calcul !), l’indépendance énergétique (si on oublie la Françafrique pour l’extraction de l’uranium), le « recyclage » des déchets… Même le PDG d’EDF parle de projet « Hercule » pour ses besoins financiers ! Et, comme l’a admis le « jury de déontologie publicitaire », les pubs d’EDF ou d’Orano vantant le nucléaire « propre » sont tout simplement mensongères ! , Nucléaire, le monde d’avant. Épisode 5. EPR : un rapport atomique pour EDF | NPA
  • Fréquemment requise depuis Hésiode et Eschyle sur les territoires des arts et de la pensée pour délivrer une explication aux mystères des origines de la vie et des connaissances humaines, la geste prométhéenne apparaît également comme un vecteur symbolique éclairant la soif de savoir et de progrès a priori inextinguible de la nature humaine[2]. C’est d’ailleurs sous le vocable de Prométhée que Gaston Bachelard analysait, dès les premières pages de La Psychanalyse du feu – ouvrage inaugural de son enquête sur l’imagination matérielle – ce « complexe d’Œdipe de la vie intellectuelle […] qui nous [pousse] à savoir autant que nos pères, plus que nos pères, autant que nos maîtres, plus que nos maîtres »[3] qu’est le « complexe de Prométhée ». Ainsi Prométhée serait-il le nom d’une ardeur savante et technicienne dont les bienfaits sont au fondement du progrès et de son culte. , Prométhée parmi nous, présence, survivance et revenance du mythe de Prométhée dans les arts XIXe – XXIe siècle (Univ. d'Artois)

Traductions du mot « prométhéenne »

Langue Traduction
Anglais promethean
Espagnol prometeo
Italien promethean
Allemand promethean
Chinois 普罗米修斯
Arabe بروميثيان
Portugais promethean
Russe прометеев
Japonais プロメシアン
Basque promethean
Corse promethean
Source : Google Translate API
Partager