La langue française

Procréatrice

Sommaire

  • Définitions du mot procréatrice
  • Phonétique de « procréatrice »
  • Citations contenant le mot « procréatrice »
  • Traductions du mot « procréatrice »

Définitions du mot « procréatrice »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROCRÉATEUR, -TRICE, adj.

A. − Qui procrée. Pouvoir procréateur; puissance, vertu procréatrice. Tout porte à penser cependant que l'état des êtres procréateurs, au moment de la procréation de l'être nouveau, exerce une grande influence. Tels sont les cas des individus alcoolisés qui procréent pendant cet état (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p.232).Chaque individu procréateur, chaque parent contribue à l'oeuvre génératrice par une cellule, grain de protoplasme détaché de son être (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p.27).
Empl. subst. masc. Père. Synon. géniteur.Le père, socialement parlant celui qui a veillé sur les premières années d'un enfant, qu'il soit ou non son véritable procréateur, est distingué de ses frères et la mère ne se confond pas avec ses soeurs (Lowie, Anthropol. cult.,trad. par E. Métraux, 1936, p.277).
B. − Au fig. Qui est générateur de quelque chose. Ce qui est dangereux et procréateur de souffrances dans l'amour, ce n'est pas la femme elle-même, c'est sa présence de tous les jours, la curiosité de ce qu'elle fait à tous moments (Proust, Temps retr.,1922, p.1022).
[Sans compl.] Songez que voilà près d'un an, dix mois, que j'avais terminé mon livre, et que depuis je n'ai fait que des choses peu attentives. J'ai de la peine à retrouver d'abord l'hallucination procréatrice (Gide, Corresp.[avec Valéry], 1891, p.117).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔkʀeatoe:ʀ], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. A. 1547 adj. masc. (Budé, Institution, ch. 23 ds Hug.: Jupiter [...] père procréateur et progeniteur de tout homme); 1586 fém. (Le Loyer, Spectres, VII, 9, ibid.: la puissance divine procréatrice). B. 1569 [éd. 1581] subst. plur. «père et mère» (Montaigne, tr. Sebon, ch. 179, ibid.). Empr. au subst. lat. procreator «créateur» (procreator mundi; au plur. désigne les parents), procreatrix «mère». Fréq. abs. littér.: 11. Bbg. Gohin 1903, p.265.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

procréatrice \pʁɔ.kʁe.a.tʁis\

  1. Féminin singulier de procréateur.

Nom commun

procréatrice \pʁɔ.kʁe.a.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : procréateur)

  1. Celle qui procrée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « procréatrice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
procréatrice prɔkreatris

Citations contenant le mot « procréatrice »

  • Tout au long de son aventure, elle endosse les différents rôles que la société conservatrice attribue à la femme. Fille, sœur, jeune fille en détresse, sorcière, bonne sœur ou procréatrice : céleste se confronte à chacun et trace sa voie vers la vie où elle sera enfin en accord avec elle-même. Et comme le montre la carte du livre, cette voie est loin d’être droite. Elle louvoie de rencontre en obstacle, d’échec en victoire, chaque étape augmente son savoir, ses compétences et sa connaissance d’elle-même. Toutelaculture, Géante, les aventures d’une femme libre - Toutelaculture
  • Ce qui est souvent revenu, dans leurs mots, c’est cette nécessité “d’assurer”, économiquement, socialement, ou sexuellement, si on veut être un homme. Ils se mettent beaucoup de pression pour correspondre à l’idée que la société se fait ” des hommes “. La notion de responsabilité est revenue souvent, quelle que soit la génération. Alors que pour la société, la fonction procréatrice de la femme fait partie intégrante de sa “féminité”, la “masculinité” semble être encore largement définie par la capacité à assurer la sécurité du foyer. La masculinité c’est aussi, pour eux, synonyme d’action. Ce qui m’a frappée, c’est à quel point ce rôle défini par la société peut aussi leur peser. Certains ont une difficulté à exprimer leurs émotions, et à s’exprimer tout court. Certains hommes n’ont pas encore réussi à trouver les mots pour partager leur vulnérabilité. Il y a toujours cette idée bien ancrée qu’un homme ne pleure pas. Et cela peut faire des dégâts. Respect mag, Couple : que veulent vraiment les hommes ? - Respect mag
  • Récemment, ce «modèle californien» a été critiqué par le pamphlet de Sylviane Agacinski qui décriait les conclusions de la commission spéciale de la loi de bioéthique. Quelle crédibilité accorder à sa thèse qui, en invoquant le primat du biologique et la distinction du droit romain entre les biens et les personnes, agite l’épouvantail de la dénaturalisation des rapports entre les sexes et celui de la marchandisation des corps ? Autant d’affirmations aisément démenties par l’anthropologie du corps, du genre et de la personne. Se rapproprier son corps comme le prônent les personnes transgenres aujourd’hui ne signifie pas en faire une marchandise, mais, bien au contraire, lui accorder un statut nouveau qui préserve sa force procréatrice contre toute exclusion et contrainte à la stérilisation. C’est cette force que l’on ne peut plus nier et qui met à mal un modèle de procréation et de filiation qui n’est plus en adéquation avec l’expérience de la vie en société. Des femmes ont engendré et souhaitent le faire encore en se servant de leurs gamètes mâles, alors que des hommes ont accouché et désirent pouvoir continuer de le faire sans perdre pour autant leur statut de pères, en société comme en droit. Pouvons-nous continuer à penser ces parcours de vie comme hors-la-loi ? Faudrait-il penser qu’il s’agirait d’individus isolés, pour lesquels une exception ne saurait être accordée ? Libération.fr, PMA pour les hommes transgenres : le débat reste ouvert - Libération
  • Alors, le football féminin va devenir rapidement le bouc émissaire de ces réfractaires, considérant qu’il est le terrain de développement de ces protestations.  En 1921, on écrit dans le Blaydon Courrier : « Vous faites appel à la cause de la charité. Mais la charité est-elle la seule chose sacrée ? […] N’avez-vous donc aucun respect pour votre sexe ? ». Déjà oubliées les années de dur labeur où ces mêmes femmes ont porté le pays à bout de bras, les voilà de nouveau enfermées dans leur rôle de simples procréatrices. Malgré les protestations, la fédération anglaise interdit officiellement le 5 décembre 1921 aux clubs de prêter leurs terrains aux équipes féminines. Les matchs sont annulés, les journaux ne rapportent plus les scores, et les équipes tombent peu à peu dans l’oubli. Cette décision sonne la fin du football féminin et le retour de l’exclusivité masculine. Malgré les contestations, il faudra attendre plus de 50 ans pour que cette interdiction soit levée, et que les femmes puissent de nouveau fouler les terrains. , Les "Munitionnettes", ou la naissance du football féminin anglais
  • Il y a dans la réforme actuelle un défaut structurel. Les acteurs politiques et syndicaux parlent  de rattrapages, de compléments, de “points de solidarité” pour les femmes, comme si un léger saupoudrage, à la marge, pouvait réduire leur surexploitation massive, réparer l’injustice. Et tous passent sous silence la racine du mal: la capacité procréatrice des femmes et leur économie altruiste sont la cause majeure de leur pénalisation. Le HuffPost, Ce que la réforme des retraites va vraiment faire aux femmes | Le HuffPost
  • Sa vie sous le joug de la république de Gilead, sa condamnation à n’être qu’une femme procréatrice, régulièrement violée parce qu’elle peut encore donner la vie (dans ce monde dystopique postapocalypse environnementale, le taux de fécondité a drastiquement baissé), tout cela ne semble lui offrir d’autres perspectives que de bouger et de respirer en tant que mère. Telle est son œuvre, son unique destin. Les Inrockuptibles, “The Handmaid’s Tale” et “Big Little Lies” : deux visions de la maternité
  • En droit suisse, les héritiers sont protégés par une réserve héréditaire: ils ont le droit de toucher un minimum du patrimoine de leurs parents. En effet, à moins que l’un d’eux ait un jour essayé d’attenter à la vie de son paternel ou de sa procréatrice, il touchera d’office une portion de la succession. En cas de concours avec le conjoint survivant, la réserve héréditaire des descendants s’élève à trois quarts de la moitié de la succession, c’est-à-dire à 3/8es de la succession, quels que soient les termes du testament.  Bilan, Peut-on déshériter ses enfants en Suisse? - Bilan

Traductions du mot « procréatrice »

Langue Traduction
Anglais procreative
Espagnol procreador
Italien procreativo
Allemand fortpflanzungsfähig
Chinois 可生产的
Arabe الإنجاب
Portugais procriador
Russe производительная
Japonais 生殖
Basque ugaltzeko
Corse procreativa
Source : Google Translate API
Partager