Pourceaux : définition de pourceaux

chevron_left
chevron_right

Pourceaux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

POURCEAU, subst. masc.

A.− Vx ou littér.
1. Porc. Pourceau gras, maigre (Ac.1798-1878).Garder les pourceaux. Marchand de pourceaux (Ac.).Quelques pillards, la dague au poing, couraient çà et là, et devant eux fuyaient des pourceaux épouvantés (Bertrand, Gaspard,1841, p. 147).Ils avaient allumé le feu et mis en route la cohue des pourceaux, suivis de leurs bergers (Arts et litt.,1935, p. 64-1).
Loc. verb. fig. Jeter des perles aux pourceaux. V. perle.
2. P. anal.
a) Personne dont l'attitude physique ou le comportement moral ou intellectuel suscite un profond dégoût. Synon. cochon, porc.Ordre, lut-il, d'arrêter le boucher Isaac Van Heck, pour être l'assassin pendu, lui, pourceau d'Israël, entre deux pourceaux de Flandre (Bertrand, Gaspard,1841p. 78).Meurs, infâme! Je te saignerai, pourceau, je te saignerai! au cœur! au cœur! il est éventré (Cocteau, Parents,1938, ii, 5, p. 241):
Omm-Djéhâne (...) regagna paisiblement la demeure commune sous la protection des amis (...) qui la quittèrent en maudissant de tout leur cœur les ignobles pourceaux de chrétiens que la prudence les obligeait de ménager. Gobineau, Nouv. asiat.,1876, p. 52.
b) Pourceau (d'Épicure). [P. allus. à Horace, Épîtres I, 4] Personne qui jouit des plaisirs de la vie plus que de raison. Ce fut un moyen adroit de répandre sur eux un vernis d'égoïsme et même de grossièreté, d'en faire ce qu'on appelait des pourceaux d'Épicure (Broussais, Phrénol.,1836, p. 68).Là-dessus des lecteurs me traitent de pourceau, car les pourceaux ont la réputation, qui me paraît bien usurpée, d'avoir une vie particulièrement voluptueuse (Montherl., Pte Inf. Castille,1929, p. 640).
B.− P. anal., rare. Pourceau de mer. Marsouin. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [puʀso]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1121-34 purcel « cochon » (Philippe de Thaon, Bestiaire, 1743 ds T.-L.); b) ca 1223 respandre ses pierres precïeuses au pourcel et a la truie « montrer à quelqu'un des choses dont il est incapable de comprendre le prix; dire à quelqu'un quelque chose dont il ne sent pas la délicatesse » (Gautier de Coinci, Miracles ND, éd. V. F. Koenig, II Mir 29, 14); xiiies. jeter ses joiaus entre porciaus (L'Ordene de chevalerie, 422 ds Fabliaux, éd. E. Barbazan, t. 1, p. 75); 1535 jeter ses marguerites devant les pourceaux (H. Kunze, Die Bibelübersetzungen von Lefèvre d'Étaples und von P. R. Olivetan, pp. 87-88); pour jeter des perles devant les pourceaux, v. perle étymol. et hist.; 2. a) 1574 pourceau d'Épicure (Ronsard, Les Estoilles envoyées à Monsieur de Pibrac en Polonne, 102 ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t. 17, p. 41); b) 1679 « homme qui met son unique plaisir à manger » (Rich.); 1690 « homme gros et gras » (Fur.); 3. 1611 pourceau de mer (Cotgr.); 1845 pourceau ferré (Besch.); 1877 petit pourceau (Littré Suppl.). Du lat. porcellus, dimin. de porcus (porc*). 1 b trad. de saint Matthieu 7, 6 : « ... neque mittatis margaritas vestras ante porcos »; 2 a trad. d'Horace, qui parle d'« un porc du troupeau d'Épicure » (Epicuri de grege porcum, Épîtres, I, 4). Fréq. abs. littér. : 167. Bbg. Hasselrot 20es. 1972, p. 54.

Phonétique du mot « pourceaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pourceaux pursɔ play_arrow

Citations contenant le mot « pourceaux »

  • Le Nautilus a talonné ce vendredi 17 avril 2020 à proximité de la cardinale Nord « Les pourceaux ».© DR CAPTURE D’ÉCRAN NAVIONICS , Brest. Un goémonier coule en douze minutes au large de Molène - Redon.maville.com
  • Le Seigneur jésus avait raison de dire : « Ne donnez pas de choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent ». Matthieu 7:6. Pagesafrik.info, La Covid-19 n'est pas responsable de l'effondrement économique au Congo
  • Maintenant, approchez-vous de l'église paroissiale Saint-Corneille (et oui au masculin car on parle d'un Pape et pas de l'oiseau qui babille). De part et d'autre du portail, vous apercevrez des sculptures médiévales. Sur l'une est sculptée un porc, sur l'autre une tête féminine, et au-dessus de la porte, un couple qui semble épris de tendresse l'un pour l'autre. Si vous rentrez dans l'église, très richement décorée au demeurant, vous verrez sur le chapiteau de droite en entrant qu'une enfilade de pourceaux a été sculptée là aussi. Mais que viennent faire tous ces porcs-là? Nous ne sommes pas à Lacaune et l'église n'est pas dédicacée à saint Antoine... Pour bien comprendre, il nous faut remonter au Moyen-Âge, au XIVe siècle, et même en 1386 plus particulièrement. Le Journal d'Ici, Puycelsi - Puycelsi, imprenable nid d'aigle | Le Journal d'Ici
  • Dans la réalité, le démon identitaire était entré dans nos corps de pourceaux, et comme dans l'évangile de Luc, nous nous jetions l’un après l’autre du haut de la falaise. De Sabri Louatah / le Monde des Livres, 16 janvier 2015
  • Ne jetez point vos perles devant les pourceaux. De Saint Matthieu / L’Evangile
  • Un anneau d'or au groin d'un pourceau : une femme belle, mais dépourvue de tact. , Ancien Testament, Livre des Proverbes XI, 22

Images d'illustration du mot « pourceaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pourceaux »

Langue Traduction
Corse porcine
Basque txerri
Japonais
Russe свинья
Portugais suínos
Arabe انثي خنزير
Chinois
Allemand schwein
Italien suino
Espagnol cerdo
Anglais swine
Source : Google Translate API

Synonymes de « pourceaux »

Source : synonymes de pourceaux sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires