La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « policière »

Policière

Variantes Singulier Pluriel
Féminin policière policières

Définitions de « policière »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLICIER, -IÈRE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − [Corresp. à police1]
1. Relatif à la police; qui est le fait de la police ou de certains membres de la police. Enquête, expédition policière; mesure, rafle, surveillance policière; bavures, brutalités, pressions, provocations policières. Une de ces opérations policières que le gouvernement avait plus ou moins fait prévoir dans les journaux du soir (Aragon, Beaux quart., 1936, p.356).Des histoires de prostitution dont les retombées policières et politiques furent importantes (Le Point, 10 janv. 1977, p.77, col. 2).V. infra ex. 3.
Chien policier. Chien spécialement dressé pour aider à des enquêtes de police. Chien policier (...). Les chiens de police, dans leur grande majorité sont de nos jours des bergers allemands (Triquet1981, p.217).
2. Souvent péj. Où la police (politique) joue un rôle important. L'appareil policier dont s'entourait le pouvoir (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p.64).Chez le Habsbourg, Colloredo, le Kabinetts-Minister, perfectionna les méthodes policières de Joseph II (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p.617).
État, régime policier. État, régime dont l'autorité s'appuie essentiellement sur la police. C'était une Italie policière en ce temps-là (Butor, Modif., 1957, p.192).
P. anal.:
1. Cet espionnage de tous les instants finit par m'impatienter. Je voulus hâter le dénouement, et je devins, un soir, entreprenant. Elle me reçut de telle façon que je m'abstins de toute tentative nouvelle; mais un violent désir m'envahit de lui faire payer, d'une façon quelconque, le régime policier auquel j'étais soumis, et je m'avisai d'un moyen. Maupass., Contes et nouv., t.1, Fen., 1882, p.885.
B. − [En parlant d'un roman, d'une pièce de théâtre ou d'un film] Dont l'intrigue est fondée sur des activités criminelles plus ou moins mystérieuses qui sont élucidées par une enquête conduite par la police, par des détectives ou par des particuliers. Intrigue, pièce, série policière (à la télévision). Les 39 marches, de Wilcok, est un film policier original, où la puissance du cinéma éclate (Arts et litt., 1936, p.34-6):
2. ... j'ai horreur des romans policiers. Je trouve que c'est le genre le plus niais du monde. Se torturer à embrouiller artificiellement une histoire pour se donner la fausse élégance de la dénouer en trois pages, à la fin, c'est une activité de plaisantin. Anouilh, Répét., 1950, III, p.79.
P. ell., fam., subst. masc. Roman ou film policier. Synon. fam. polar (infra rem.).Dès les premières pages, on oublie qu'il s'agit d'un «policier», on se laisse éblouir par le talent époustouflant du romancier (L'Express, 13 mars 1972ds Gilb. 1980).
II. − Subst. masc. Personne qui appartient plus particulièrement à un service de police sans uniforme (v. police1). Synon. flic (fam.), poulet (pop).Les policiers qui enquêtent sur l'assassinat à Châtillon-sous-Bagneux, du gardien Paul Garnier, ont eu leur attention attirée par deux suspects (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.2, col. 4).Un policier trop zélé, comme il arrive, dénonça ce trafic au ministre Savary, et ne fut pas remercié de sa découverte (L'Hist. et ses méth., 1961, p.349):
3. Le droit de se contredire, je sais, mais enfin! À Dieu, à Poe? Poe qui, dans les revues de police, est donné aujourd'hui à si juste titre pour le maître des policiers scientifiques (de Sherlock Holmes, en effet, à Paul Valéry...) N'est-ce pas une honte de présenter sous un jour intellectuellement séduisant un type de policier, toujours de policier, de doter le monde d'une méthode policière? Breton, Manif. Surréal., 2eManif., 1930, p.97.
P. anal. Personne qui se comporte comme un policier. C'est un vrai policier. Le révolutionnaire est en même temps révolté ou alors il n'est plus révolutionnaire, mais policier et fonctionnaire (Camus,Homme rév.,1951, p.306).
Rem. Au fém. on relève a) Femme-policier. Femme-policier chargée de la surveillance de Patricia Hearst pendant son procès (Le Point, 16 août 1976, p.69, col. 2). b) Except. policière. Des policiers? Et d'abord, pourquoi pas des policières? La rareté du «sexe» qui est cependant aujourd'hui en France électeur majoritaire n'est-elle pas la preuve des difficultés que fait la police du muscle à laisser la place à la police de la tête ou à la police du coeur? (Pol. 1969).
REM.
Polar, subst. masc. fam.Roman ou film policier. Lire un polar; aimer les polars; collection de polars. [Jean-Pierre Melville] construit, patiemment camouflé derrière les «polars» de la Série Noire, une espèce de geste proustienne (Le Nouvel Observateur, 12 août 1968, p.32 ds Quem. DDL t.23).Nada, de J. -P. Manchette (Série Noire). Gare aux anars! Le manifeste du nouveau polar (L'Express, 24 juill. 1981, p.89, col. 3).
Prononc. et Orth.: [pɔlisje], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist.A. Adj. 1. 1611 «qui concerne l'administration, le gouvernement d'une ville, d'un territoire» (Cotgr.), attest. isolée; 2. 1836 «qui concerne la police; qui est du fait de la police» (Raymond); 3. 1898 «qui appartient à la police» (Lorrain, Âmes automne, p.31: sous l'oeil policier des inspecteurs); 4. 1908 roman policier (G. Leroux, Parfum, p.56); 5. 1911 chien policier (Le Plein air, 19 sept., 807a ds Quem. DDL t.17, s.v. chien); 6. 1941 «qui s'appuie essentiellement sur la police» (L'OEuvre, 22 janv.). B. Subst. 1. 1753 «membre de la police» (Fougeret de Monbron, Le Cosmopolite, p.160 ds Quem. DDL t.10; 2. 1949 «roman policier» (Aymé, Confort, p.205). Dér. de police1*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér.: 419. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) néant, b) 23; xxes.: a) 650, b) 1378. Bbg. Darm. 1877, p.108. _Lötmarker (R.). Policier, adj. de relation. St neophilol. 1978, t.50, pp.81-99.

Wiktionnaire

Nom commun - français

policière \pɔ.li.sjɛʁ\ féminin (pour un homme, on dit : policier)

  1. Fonctionnaire employée dans la police.
    • Dans la matinée, il avait attaqué une policière avec un couteau, la blessant, avant d’être tué par d’autres policiers. — (« Berlin: un islamiste abattu après avoir attaqué une policière au couteau », Le Soir.be, 17 septembre 2015)
    • Très grièvement blessée, la policière a été admise pour un polytraumatisme à la clinique de la Dorcas à Tournai. — (« Une policière grièvement blessée lors d’un contrôle », SudPress.be, 6 juin 2010)
    • Il existe maintenant des policières, des soldates et forcément des officières, y’a pas de raison ! — (Claude Duneton, « Écrivain ou écrivaine ? Comment féminiser les fonctions ? », Science et Vie Junior, novembre 2000, numéro 134, page 87)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POLICIER. n. m.
Agent employé dans certains services de la police. Un policier amateur. Il s'emploie aussi adjectivement. Mesures policières. Chien policier. Par extension, Un roman policier.

Étymologie de « policière »

(Date à préciser) Dérivé de policier, avec le suffixe -ière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « policière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
policière pɔlisjɛr

Citations contenant le mot « policière »

  • Le ministre de l'Intérieur a expliqué ce mardi lors d'une audition qu'il “s'étouffe” lorsqu'il entend le mot “violences policières”. Une formulation qui n'a pas manqué de choquer et de faire réagir la famille de Cédric Chouviat et les réseaux.  lindependant.fr, “J'étouffe quand j'entends le terme de violence policière” : les propos de Gerard Darmanin “scandalisent” la famille Chouviat - lindependant.fr
  • Sa forte carrure lui a permis de se rebeller contre les deux policiers. Il a donc réussi à se libérer et à s’enfuir, après que la policière a commencé à lui passer les menottes. Il a donc pris la fuite avec une paire de menottes accrochée à l’un de ses poignets. , Val-de-Reuil : une interpellation dérape, un policier blessé écope de 21 jours d'ITT | La Dépêche Louviers
  • Un répartiteur au 911 qui a agressé sexuellement une collègue policière endormie pendant un party de policiers a été condamné à 90 jours de prison lundi pour son crime « intrinsèquement grave ». Se sentant abandonnée et trahie par ses pairs, la victime souligne toutefois à quel point il est difficile de porter plainte pour agression sexuelle, même pour une représentante de la loi. La Presse, Une policière victime d’une agression évoque la «difficulté de porter plainte»
  • Et défend «la dignité de la fonction. Tout est codifié. Il n'y a pas longtemps, j'ai croisé une policière en faction qui portait des couettes roses : ce n'est pas sérieux.» leparisien.fr, Paris : pour les femmes policières, peu de maquillage et des collants couleur chair - Le Parisien
  • Aussi, sur réquisition du parquet de Bourgoin-Jallieu, des contrôles d’identité sont régulièrement menés dans le quartier Saint-Michel. C’est lors d’un de ces contrôles, que l’adolescent s’est emporté, outrageant une policière. Interpellé, il a été ramené au commissariat et placé en garde à vue. Les policiers ont alors constaté que le même jeune homme était convoqué dans leurs murs le lendemain. , Faits-divers - Justice | Bourgoin-Jallieu : à 17 ans, il s’en prend à une caméra puis à une policière

Images d'illustration du mot « policière »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « policière »

Langue Traduction
Anglais policewoman
Espagnol mujer policía
Italien poliziotta
Allemand die polizistin
Chinois 女警
Arabe شرطية
Portugais policial
Russe сотрудница полиции
Japonais 婦人警官
Basque polizia
Corse polizia
Source : Google Translate API

Policière

Retour au sommaire ➦

Partager