La langue française

Pinéaux

Définitions du mot « pinéaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

PINÉAL, -ALE, -AUX, adj.

ANATOMIE
A. − Corps pinéal, glande pinéale. Synon. vieilli de épiphyse (v. ce mot B).Le corps pinéal, glande pinéale ou épiphyse, est une petite masse de la grosseur d'un pois, située au-dessus et en avant des tubercules quadrijumeaux (G. Gérard,Anat. hum., 1912, p.313).Si la physiologie de l'épiphyse ou glande pinéale, petit organe situé à la base du cerveau, est bien méconnue, sa pathologie est tout aussi nébuleuse et discutée (Quillet Méd.1965, p.500).
Empl. subst. fém. [P. ell. de glande] Des lésions de la thyroïde, de la pinéale (Apertds Nouv. Traité Méd.fasc. 81925, p.402).Le grand spécialiste de l'Hôtel-Dieu (...) me faisant (...) compter mes vertèbres, du sacrum, entre les os iliaques, jusqu'à la pinéale, en avant du repli postérieur du cerveau (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p.192).
B. − Organe pinéal, oeil pinéal. Organe photosensible, unique, situé sur le crâne des vertébrés inférieurs ou fossiles. Un oeil médian en rapport avec l'épiphyse cérébrale, d'où les noms d'oeil épiphysaire, d'oeil pinéal (E. Perrier,Zool., t.3, 1925, p.2814).L'oeil pinéal des Sélaciens (Sézaryds Nouv. Traité Méd.fasc. 81925, p.106).
Prononc. et Orth.: [pineal], masc. plur. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694, au fém. (glande pinéale). Étymol. et Hist. 1. 1534 forme pinéale «qui a l'apparence d'une pomme de pin» (Le Guidon en françoys, 89b ds Rom. Forsch. t.32, p.128); 2. 1690 glande pinéale (Fur.); 3. 1887 oeil pinéal (Julin, De la signific. morpholog. de l'épiphyse in B. sc. du Nord de la Fr. et de la Belg., t.18, p.105). Dér. sav. du lat. pinea «pomme de pin»; suff. -al*. Fréq. abs. littér.: 18.

PINEAU1, subst. masc.

VITIC., OENOL.
A. − Pineau (d'Aunis). Cépage noir qui entre dans la composition des rosés d'Anjou et des vins rouges de la Loire; p. méton., vin de ce cépage. Le clos en était planté de pineau. On nomme ainsi le raisin noir, à petit grain, dont la grappe a la forme d'une pomme de pin (A. France,Rabelais, 1909, p.3).
B. − Pineau (de la Loire). Cépage blanc de la basse vallée de la Loire; p. méton., vin de ce cépage. Le (...) pineau de la Loire, cépage très polymorphe, donne des vins d'un jaune chaud au fruit caractéristique, celui des vins d'Anjou (Levadoux,Vigne, 1961, p.41).
Prononc. et Orth.: [pino]. V. pinot. Étymol. et Hist. 1. 1406 «sorte de raisin» (A. Poitiers ds Gdf. Compl.); 2. déb. xves. «vin fait avec ce raisin» (Quinze joies mariage, éd. J. Rychner, V, 104); 1835 pineau noir, blanc «célèbres cépages de Bourgogne, Champagne, Alsace» (Ac.); 3. 1874 pineau (des Charentes) (Lar. 19e). Dér. de pin*; suff. -eau*, la grappe de ce raisin ressemblant à une pomme de pin. Pineau semble bien être un mot de l'Ouest de la France, cf. les 1resattest. du mot, et pinot* de l'Est (Bourgogne). Les deux suff. n'étaient pas homophones en m. fr., les confusions graph. ne se sont produites qu'à partir du xviies.; au xixes. si l'usage s'est établi d'adopter l'orth. pineau pour le cépage blanc du pays de Loire, et pinot pour le cépage noir de Bourgogne, il ne s'agit pas d'un fait arbitraire, mais plutôt d'un retour à la situation géogr. et phonét. d'origine (v. M. Thom, Les Occidentalismes dans les «quinze joies de mariage» ds XIV congresso int. di linguistica e filologia romanza, Atti, t.5, p.58).

PINEAU2, subst. masc.

OENOL. Vin viné de la région de Cognac, obtenu par addition de cognac au moût de raisin. Pineau des Charentes; pineau charentais; pineau blanc, rosé. Pour faire un bon pineau, il faut une bonne année, une année où le jus de raisin est bien sucré. On en met deux tiers dans un tiers de bon vieux cognac et on laisse vieillir. On obtient ainsi une boisson qui pèse de 18 à 22 degrés (J.-E. Progneaux, Recettes et spécialités gastr. charentaises, La Rochelle, éd. Rupella, 1980, p.19).
Prononc. et Orth. V. pineau1. Étymol. et Hist. V. pineau1.

pineau .« Vin liquoreux préparé dans les Charentes »

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

pinéaux \pi.ne.o\

  1. Masculin pluriel de pinéal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PINEAU. n. m.
Petit raisin blanc ou noir, qui est surtout cultivé en Bourgogne, en Champagne, en Anjou, et qui donne un vin de qualité. Pineau blanc. Pineau noir. Pineau de Bourgogne.

Phonétique du mot « pinéaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pinéaux pɛ̃eo

Citations contenant le mot « pinéaux »

  • Des radiographies détaillées, générées à l’aide d’une tomographie informatisée, ont révélé deux trous sur le dessus du crâne du lézard. Ces trous auraient relié le cerveau du lézard à des structures oculaires, appelées organes pinéaux et parapinéaux. Radio-Canada.ca, Le Saniwa ensiden , le lézard aux quatre yeux | Radio-Canada.ca
  • Dans le cadre de cette étude, des chercheurs de Yale et du Senckenberg Research Institute en Allemagne présentent la preuve que des yeux pinéaux et parapinéaux, situés au sommet de la tête, étaient présents simultanément chez l’espèce Saniwa ensidens, un lézard-moniteur éteint qui vivait il y a près de 50 millions d’années. Trust My Science, Un lézard à quatre yeux récemment découvert permet de mieux comprendre l'évolution de la vision chez les vertébrés
  • Or, en se penchant plus attentivement sur des fossiles récoltés en 1870, des chercheurs allemands de l’Institut Senckenberg ont découvert que le sommet de la tête de l’animal comptait deux trous liés à des organes pinéaux et parapinéaux… bref, des yeux ! De simples lézards sans histoire, le Samiwa ensidens est passé à seul vertébré à mâchoires jamais référencé ayant quatre yeux. Sympatico, Un lézard à quatre yeux aurait existé il y a 49 millions d’années! | Sympatico

Traductions du mot « pinéaux »

Langue Traduction
Anglais pineal
Espagnol pineal
Italien pineale
Allemand zirbeldrüse
Chinois 松果体
Arabe الصنوبرية
Portugais pineal
Russe шишковидный
Japonais 松果
Basque pineal
Corse di pinu
Source : Google Translate API

Pinéaux

Retour au sommaire ➦

Partager