La langue française

Pille

Définitions du mot « pille »

Trésor de la Langue Française informatisé

Pille, subst. fém.,jeux. [Corresp. à supra II B] Jouer à pille. [Nos ancêtres] jouaient (...) au malheureux, à pille, nade, jocque, fore (Kock, Ficheclaque,1867, p.41).

Wiktionnaire

Nom commun

pille \pij\ féminin

  1. (Jeux) Action qui consiste à prendre la retourne.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme de verbe

pille \pij\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif du verbe piller.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif du verbe piller.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif du verbe piller.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif du verbe piller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe piller.

Nom commun

pille neutre

  1. Pilule.

Nom commun

pille \Prononciation ?\ féminin (pluriel : pilln)

  1. (Anatomie) Gencive.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PILLER. (ILLER se prononce IYER.) v. tr.
Emporter violemment les biens d'une ville, d'une maison, etc. Piller une ville, un château. Les gens de guerre ont pillé ce village. La ville fut emportée d'assaut et pillée. Il se dit aussi de Ceux qui commettent des exactions, des concussions, qui font dans leur charge, dans leur emploi, des gains illicites et scandaleux. Ce gouverneur abusa de son autorité pour piller la province. Cet intendant a si bien pillé son maître qu'il est devenu plus riche que lui. Il signifie, en parlant de Littérature et de Beaux-Arts, Prendre dans les ouvrages des autres des choses que l'on donne comme siennes. Il a pillé dans de vieux auteurs la plupart des idées que renferme son livre. Ce musicien a pillé les motifs de ses plus beaux airs dans des partitions italiennes. Ces vers sont pillés de Racine, pillés dans Racine. Il se dit aussi des Chiens qui se jettent sur les animaux ou sur les personnes. Son chien a pillé le mien. C'est un chien qui pille tous les passants. Il l'a fait piller par son chien. En termes de Chasse, Pille! se dit pour exciter un chien à se jeter sur le gibier. On le dit aussi pour agacer un chien contre d'autres animaux, ou contre des personnes.

Littré (1872-1877)

PILLE (pi-ll', ll mouillées) s. f.
  • Faire pille, synonyme de piller, en termes de jeu.

HISTORIQUE

XIVe s. Après ce qu'il ot couru le païs de Bourdeaux, et ars, gasté tout et pillé tout environ, s'en retourna à Bourdeaux à toute la pille, Chr. franç. de G. de Nangis, ms. an 1355, dans LACURNE.

XVIe s. Ceulx qui estoyent dedans le chasteau, amusez à la pille…, Rabelais, Garg. I, 36.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pille »

De piller
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. PILLER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pille pij

Citations contenant le mot « pille »

  • Bon appétit, Messieurs ! Ô ministres intègres ! Conseillers vertueux ! Voilà votre façon De servir, serviteurs qui pillez la maison. Victor Hugo, Ruy Blas, III, 2, Ruy Blas
  • La moitié de Madrid pille l'autre moitié. Victor Hugo, Ruy Blas, III, 2, Ruy Blas
  • Le génie égorge ceux qu'il pille. De Antoine de Rivarol / Fragments et pensées littéraires
  • Celui qui pille avec un petit vaisseau se nomme pirate ; celui qui pille avec un grand navire s’appelle conquérant. De Proverbe grec
  • L'homme pille la nature, mais la nature finit toujours par se venger. De Gao Xingjian / La montagne de l'âme
  • L’Italien l’invente, le Français le fait, l’Allemand le vend, le Polonais l’achète et le Tatar le pille. De Proverbe polonais
  • Après tout, il y a un avantage à piller les écrits d'autrui : on n'est jamais forcé d'exiger de son travail plus qu'il ne vaut. De Edgar Allan Poe / Marginalia
  • Une cinquantaine de prévenus. Quatre audiences. Et à la clé, de lourdes peines dont de la prison ferme. En cette année 1891, le tribunal de Quimper ne ménage pas ses efforts pour condamner les pilleurs du Louise-Jenny. Le cargo, rempli de marchandises, s’était échoué en face de Penmarc’h sur les Étocs, dans la nuit du 8 au 9 décembre 1890. Les voleurs, essentiellement des Penmarchais, des Treffiagatois et quelques Guilvinistes, avaient été pris, pour la plupart, en flagrant délit. Le Telegramme, Le Louise-Jenny sauvé puis pillé en décembre 1890 - Naufrages en Pays bigouden - Le Télégramme
  • Qu'il rode autour des cimetières, pille les champs ou se fasse dénonciateur anonyme, c'est presque toujours sous les traits d'un oiseau de malheur que le corbeau est évoqué. A juste titre ? France Culture, Maître corbeau, oiseau de malheur ?

Traductions du mot « pille »

Langue Traduction
Anglais looted
Espagnol saqueado
Italien saccheggiato
Allemand geplündert
Chinois 抢劫
Arabe نهب
Portugais saqueado
Russe разграблен
Japonais 略奪
Basque arpilatu
Corse sacchighjatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « pille »

Source : synonymes de pille sur lebonsynonyme.fr

Pille

Retour au sommaire ➦

Partager