La langue française

Perché, perchée

Définitions du mot « perché, perchée »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERCHÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. passé de percher* et empl. adj.
A.− [Corresp. à percher I A] Un oiseau perché. Qu'apercevais-je? (...) deux oiseaux monstrueux (...) qui, perchés sur le rebord d'extérieur de la fenêtre, cliquotaient de leurs longs becs (Lorrain, Sens. et souv.,1895, p. 118).Un perroquet, perché sur l'angle d'un pilastre, attend le moment propice pour sauter sur le malheureux insecte (D'Allemagne, Récr. et passe-temps,1904, p. 168).
Jouer au chat perché. V. chat1.
B.− [Corresp. à percher I B 2] Paris qui ne dédaignait pas de s'approvisionner dans ce bourg perché d'Armagnac (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 232).Cette petite ville ensoleillée était perchée plus haut que la plus haute commune de France (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 432).Un château perché dans les montagnes et environné de nuages (Caron, Hutin, Alchimistes,1959, p. 76).
C.− [Corresp. à percher II A] Fam. Perché sur de hauts talons, sur des échasses. Le petit Chose, perché sur le haut de la diligence (A. Daudet, Pt Chose,1868, p. 53).La barricade était terminée. Des hommes perchés dessus un pavé à chaque main, insultaient les gardes républicains immobiles (Abellio, Pacifiques,1946, p. 255).
Voix perchée, haut perchée. Sa voix aiguë, émue, juste [de Joséphine Baker] nous l'aimions haut perchée, volant de vocalise en tireli (Colette, Jumelle,1938, p. 11).Une foule qui semblait composée d'enfants et criait avec des voix haut perchées (Giono, Bonheur fou,1957, p. 307).
II.− Subst. masc. Moment où les oiseaux sont perchés. Chasse au perché; tirer les faisans au perché. Il allait la nuit au grillage, ou au perché (Genevoix, Raboliot,1925, p. 49).
Prononc. : [pε ʀ ʃe]. Fréq. abs. littér. : 258. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 234, b) 460; xxes. : a) 480, b) 361. − Pour perchée(s), v. perchée1.

Wiktionnaire

Adjectif

perché \pɛʁ.ʃe\

  1. (Argot) Qualifie une personne se comportant différemment pendant une certaine durée à la suite d’une consommation de psychotrope, en particulier un psychédélique.
  2. (Par extension) Qualifie une personne dont le comportement, les actes, les propos, les idées sont, pour le mieux, décalés, et pour le pire, totalement irrationnels.
  3. (Héraldique) Se dit d'un animal représenté sur un meuble servant de support.
    • De sinople à l’écureuil perché sur une branche posée en barre, le tout au naturel, au chef cousu d’azur chargé d’une noix d’or accostée de deux noisettes du même, qui est de Villandraut → voir illustration « écureuil perché »
  4. (Hydrologie) (Géologie) (Pédologie) Qualifie une nappe d’eau restant en surface du sol, ne s’infiltrant pas.
    • […] en profondeur, le colmatage de l’horizon illuvial réduit l’infiltration verticale de l’eau et provoque l’installation d’une nappe perchée en périodes humides. — (Association française pour l'étude du sol, Référentiel pédologique, Éditions Quæ, 2008, ISBN 978-2-7592-0186-0 → lire en ligne)

Nom commun

perché \pɛʁ.ʃe\ masculin

  1. Voir tirer au perché (à la chasse, tirer sur des oiseaux perchés).

Forme de verbe

perché \pɛʁ.ʃe\

  1. Participe passé masculin singulier de percher.

Forme de verbe

perchée \pɛʁ.ʃe\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe percher.

Forme de verbe

perchée \pɛʁ.ʃe\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe percher.

Forme de verbe

perchée \pɛʁ.ʃe\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe percher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PERCHER. v. intr.
Se poser sur une perche, sur une branche d'arbre, sur une baguette, etc. Il se dit proprement des Oiseaux. Les coqs et les poules perchent toutes les nuits. Quantité d'oiseaux sont venus percher sur ces arbres.

SE PERCHER s'emploie aussi dans ce sens. Un rossignol est venu se percher sur cette branche.

PERCHER se dit absolument des Oiseaux qui ont l'habitude de se poser sur une branche, sur une baguette. Cet oiseau perche. Il se dit figurément et familièrement d'une Personne qui se met sur quelque endroit élevé, pour mieux voir ou pour mieux entendre. Comment est-il allé percher, se percher là? Jouer à chat perché se dit d'un Jeu d'enfant, où l'on ne peut être pris que lorsqu'on touche terre. Le participe passé s'emploie substantivement dans cette locution : Tirer les faisans au perché, Les tirer lorsqu'ils sont perchés.

Littré (1872-1877)

PERCHÉ (pèr-ché, chée) part. passé de percher
  • 1Posé sur une perche, sur une branche, en parlant d'oiseaux. Maître corbeau, sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage, La Fontaine, Fabl. I, 2. Effrayer les oiseaux perchés dans mes allées, Boileau, Épître X.
  • 2 Par extension, posé comme un oiseau l'est sur une branche. Mme de Goulherre est ici errante dans tous les chemins, perchée sur tous les degrés, rampante au long de toutes les murailles, Maintenon, Lett. à Mme de Villette, 10 déc. 1707. Il [Aristophane] introduisit le philosophe [Socrate] perché dans un panier et guindé au milieu des airs et des nuées, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. IV, p. 392, dans POUGENS.

    On est perché sur cette chaise, on y est mal assis.

    Terme de jeux d'enfants. Le volant, le ballon est perché, se dit quand le volant ou le ballon est allé se loger dans un arbre, sur une fenêtre, etc.

    Terme de géologie. Blocs perchés, pierres rangées circulairement autour de la cime d'un pic conique, qui y furent accumulées par un glacier alors que le pic faisait saillie à travers la glace, et qui y ont été laissées quand la fonte fit baisser le niveau du glacier.

    Fig. Être toujours perché sur sa grandeur, sur ses aïeux, en être entiché. Le duc de Noailles, rempli de ses talents, et perché sur ses établissements et ses alliances, Saint-Simon, 393, 82.

  • 3 Terme de blason. Se dit d'un oiseau qui est posé sur une branche d'un émail autre que celui dont il est peint lui-même.
  • 4 S. m. En termes de chasse, tirer les faisans au perché, les tirer quand ils sont perchés.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PERCHÉ, adj. (Blason.) on dit en termes de blason, un oiseau perché, lorsqu’il est peint sur une perche ou branche d’un autre émail. Porte d’azur à l’épervier à vol étendu, lié, perché & grilleté d’argent.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « perché »

 Composé de per et de che.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « perché »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perché pɛrʃe

Citations contenant le mot « perché »

  • L'oiseau chante, même si la branche sur laquelle il est perché craque, parce qu'il sait qu'il a des ailes. De José Santos Chocano
  • A côté des vrais grands hommes existent ceux qui croient l'être, innombrables, perchés à chaque étage de l'échelle des grandeurs. De François Mitterrand / Revue Montalembert - Avril 1936
  • Malgré le séjour prolongé d'un oiseau perché sur un baobab, il n'oublie pas que le nid dans lequel il a été couvé est dans l'arbuste. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • Un casse-croûte perché à l’ombre avec ventilation naturelle par le feuillage des arbres, suivi d’une sieste digestive dans un hamac ou filet perché… Une soirée pour profiter d’un coucher de soleil en hauteur avec une dégustation perchée de vins de la région agrémentés de produits locaux, confortablement installé sur table, filet ou plateforme… C’est ce que propose les Chatouilleurs des Cimes pour un moment mémorable! La lettre économique et politique de PACA, MARSEILLE : Apéro perché dans les arbres, une activité insolite ! - La lettre économique et politique de PACA
  • Les Faux, hameau perché de la commune de Saint-Etienne-du-Valdonnez, à 1 300 m d’altitude, sur les contreforts du mont Lozère. Tout en haut d’un chemin poussiéreux, apparaissent les bâtiments d’une exploitation pas comme les autres, la ferme de Folie. midilibre.fr, Lozère : visite estivale et gourmande de la ferme haut perchée de Folie - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « perché »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « perché »

Langue Traduction
Anglais perched
Espagnol encaramado
Italien arroccato
Allemand thront
Chinois 栖息
Arabe تطفو
Portugais empoleirado
Russe взгромоздился
Japonais 腰掛け
Basque igota
Corse arrubbatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « perché »

Source : synonymes de perché sur lebonsynonyme.fr

Perché

Retour au sommaire ➦

Partager