La langue française

Peccamineuse

Sommaire

  • Définitions du mot peccamineuse
  • Phonétique de « peccamineuse »
  • Citations contenant le mot « peccamineuse »
  • Images d'illustration du mot « peccamineuse »
  • Traductions du mot « peccamineuse »

Définitions du mot peccamineuse

Trésor de la Langue Française informatisé

PECCAMINEUX, -EUSE, adj.

RELIGION
A. − [En parlant d'un inanimé] Qui est de l'ordre du péché; relatif au péché. Synon. coupable, répréhensible.Acte peccamineux; pensée peccamineuse. Le mot hystérie ne résout rien (...). Quels sont les tenants et les aboutissants de cette maladie peccamineuse (Huysmans,À rebours,1903,préf., p.XI).Souffrir pour un bien supérieur un détriment dans sa propre personne, ou dans ce que l'on aime, n'est pas peccamineux, mais méritoire. Si le supérieur prescrit un acte défendu par Dieu, alors, oui, obéir serait un péché (Maritain, Primauté spirit., 1927, p.64).
B. − Rare. [En parlant d'une pers.] Qui est enclin à pécher, capable de faire le mal. Synon. peccable (théol.), faillible, fautif (vx); anton. impeccable (théol).Suspecte et peccamineuse, ma grand-mère, toujours au bord de faillir, était retenue par le bras des anges, par le pouvoir d'un mot (Sartre, Mots, 1964, p.25).
[P. méton.] Nature peccamineuse de l'homme. Dans cette oeuvre (...) le moi de Renan (...) domine, un moi dont la rêverie prétend s'intégrer à l'âme du cosmos, transcender sa condition peccamineuse (Massis, Jugements, 1923, p.92).
Prononc.: [pekaminø], [pε-], fém. [-ø:z]. Étymol. et Hist.1. xviies. humeurs peccamineuses «humeurs peccantes» (Doc. de la Bibl. communale de Cambrai, no1232 cité par H. Coulon ds B. du Comité des travaux hist. et sc., 1904, p.222: la Thériaque [...] casse du corps toutes les humeurs peccamineuses); 2. 1884 «de la nature du péché» (Huysmans, op.cit., p.109). Du lat. médiév. peccaminosus «de la nature du péché» (xiiies., Jean Gersen ds Du Cange, s.v. peccamen: peccaminosa vita), dér. au moyen du suff. -osus (-eux*) du lat. chrét. peccamen, -inis «faute, péché», dér. de peccare «pécher». Cf. les corresp. ital. peccaminoso (xives. ds DEI) et angl. peccaminous (1656 ds NED).

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

peccamineuse \pɛ.ka.mi.nøz\

  1. Féminin singulier de peccamineux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « peccamineuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
peccamineuse pɛkkamɛ̃œs

Citations contenant le mot « peccamineuse »

  • 1. La corruption morale de ces prédateurs se déploie dans le cadre de leurs missions d’Église. Il ne s’agit pas pour eux (avec, par exemple, des prestations tarifées extérieures), d’aller soulager ailleurs cette tyrannie peccamineuse, ces débordements des mauvais désirs sexuels. Non. À chaque fois, il « faut » que cette souillure morale personnelle souille les personnes aidées à l’intérieur de la sphère religieuse. La Vie.fr, Abus dans l’Église : “Le “maître spirituel” connaît les failles d’une âme”
  • Les Blancs ne peuvent pas parler honnêtement de racisme parce que peu de gens veulent admettre que nous avons des préjugés et que nous avons des avantages en tant que Blancs dans ce pays. C'est une chose désagréable à admettre à propos de soi. Dans un contexte religieux, je vois une tendance similaire chez les personnes qui résistent à qualifier leurs actions de coupables ou de peccamineuses. Mais nous savons, en tant que chrétiens, que la vérité nous rendra libres. Et nous savons aussi, en tant que citoyens, que nous ne pouvons pas construire une communauté si nous ne sommes pas honnêtes à propos des rôles que nous jouons dans cette communauté. La Vie.fr, Matt Malone : “Nous devons dénoncer le racisme en paroles et en actes”
  • On peut même trouver cela chez ceux qui prennent au sérieux leur vie de prière, y compris chez les consacrés : quand je n’ai pas envie de prier, je ne prie pas. Tous les prétextes du monde font alors cortège pour étayer cette attitude. C’est un piège, inventé par un petit diable. Derrière la défense courante : « C’est notre génération, nous sommes fragiles, etc. », il y a la tentation de l’acédie, qui est de toutes les générations. L’acédie est la démission volontaire, entretenue et donc peccamineuse, face à l’urgence de la prière. C’est la tentation des spirituels. Aleteia, Vous n’avez plus le goût de prier ? Lisez ceci
  • La sortie du confinement dépend seulement de volonté des dieux qui ont infligé cette épidémie aux peccamineuses gens. Le Figaro.fr, «Le dépistage et le traçage des contacts seront essentiels pour l’après confinement»
  • Si les Européens ont créé le mythe de Cocagne, c'est que la paresse a fait au XIIIe siècle une entrée fracassante dans les péchés capitaux en prenant le commandement des armées peccamineuses. En effet, pendant la majeure partie du Moyen Âge, le travail a été considéré comme une punition du péché originel, difficile à valoriser aux yeux des humains. Mais, par une sorte d'innovation théologique, il va devenir à partir du XIIIe siècle, la vocation de tout chrétien et la voie salutaire pour un repos éternel au Paradis. Le Point, Les vacances d'été sont-elles vraiment un pays de Cocagne ? - Le Point

Images d'illustration du mot « peccamineuse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « peccamineuse »

Langue Traduction
Anglais peccamineuse
Espagnol peccamineuse
Italien peccamineuse
Allemand peccamineuse
Chinois 百草枯
Arabe بيكامينوز
Portugais pecaminosa
Russe peccamineuse
Japonais ペッカミン使用
Basque peccamineuse
Corse peccamineuse
Source : Google Translate API
Partager