La langue française

Paulinienne

Définitions du mot « paulinienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAULINIEN, -IENNE, adj.

RELIG. CHRÉT. Relatif à saint Paul ou à son enseignement. Christianisme paulinien; christologie, mystique, théologie paulinienne. Par là le judaïsme reste distinct du monothéisme trinitaire chrétien, des doctrines pauliniennes de la grâce qui tendent à la négation du libre arbitre (Weill, Judaïsme, 1931, p.109).Le principe paulinien du respect et du service loyal dû en conscience à l'autorité qui a charge du bien commun portera de fait (...) un nombre plus ou moins grand de chrétiens à accepter des charges publiques (Maritain, Human. intégr., 1936, p.279).
Empl. subst. Partisan de la doctrine de saint Paul. Les pauliniens et les augustiniens (Lar. Lang. fr.).
REM.
Paulinisme, subst. masc.Doctrine de saint Paul. Le gnosticisme paraît être, dans une grande mesure, un développement (sans doute aventureux) du paulinisme et du johannisme (Philos., Relig., 1957, p.3409).
Prononc.: [polinjε ̃], fém. [-jεn]. Étymol. et Hist. 1868 (Littré); 1874 subst. (Lar. 19e). Dér. sav. du nom de l'apôtre Paul; suff. -ien*. Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

paulinienne \pɔ.li.njɛn\

  1. Féminin singulier de paulinien.
    • Sa thèse principale, pourtant, selon laquelle Col et Ep ne fourniraient pas une interprétation créatrice de la théologie paulinienne, mais essentiellement une « Paulinisation » du matériau traditionnel, mériterait d’être corrigée. — (Andreas Dettwiler, ‎Jean Noël Aletti, ‎Jean-Daniel Kaestli, Paul, une théologie en construction, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paulinienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paulinienne pɔlinjɛn

Citations contenant le mot « paulinienne »

  • Sa lecture de Paul, né Saül, lequel à 25 ans troqua sa passion de juif « orthodoxe » avant la lettre, persécuteur des premiers chrétiens, contre le rôle de bâtisseur de l’Eglise, est originale parce qu’elle ne cherche pas à établir une continuité entre la doctrine paulinienne et le judaïsme. Le fameux chemin de Damas a bien creusé un gouffre entre Saül et Paul, dit René Lévy. Mais, pharisien d’origine, c’est-à-dire farouche et dévot défenseur de la loi de Moïse contre toute influence étrangère, Paul aurait fini par retourner contre son camp l’extrémisme de celui-ci. Le Monde.fr, « La Mort à vif », de René Lévy : saint Paul en pharisien radical
  • Doivent-elles être du monde sans en être, pour reprendre une expression bien paulinienne ? Parlons-nous d’une éthique chrétienne, ou du regard chrétien sur le questionnement éthique ? Éthique et foi sont « condamnées » à rester des amers quelle que soit la virulence de la tempête. La Croix, Éthique et foi, au temps du Covid-19
  • En effet, sans que l’étude de cette courte lettre paulinienne soit pour autant un prétexte, l’auteur en profite pour élargir les perspectives et aborder un certain nombre de sujets avec une érudition toujours présente mais jamais pesante : la question du nom qui marque celui qui le porte à vie – une réflexion sur l’oralité et l’écriture – sur les religions à mystère – sur la dialectique du maître et de l’esclave – sur la place de la sexualité dans la relation humaine avec quelques annotations qui peuvent apparaître étonnantes chez un éditeur évangélique… , BIBLE : Le cas Onésime, le condensé d'une leçon d'humanité | Lire pour croire…
  • Si Torrell présente bien, ce qui est assez connu, Thomas comme un interprète d’Aristote, il n’oublie pas de commencer par montrer comment, de par sa formation même, son modèle est avant tout un commentateur de l’Écriture, en particulier de certains livres bibliques : Isaïe, Job, les Psaumes, les évangiles de Matthieu et de Jean, les lettres pauliniennes, en particulier celle aux Romains. , THEOLOGIE : Saint Thomas d'Aquin à la portée de tous | Lire pour croire…
  • Tout semble ainsi sur cette lettre paulinienne dit par notre exégète chevronné, dont on a tellement apprécié les ouvrages précédents sur le Nouveau Testament ! Il semble ici revenir aux sources puisqu’une de ses premières publications, il y a déjà plus de 40 ans, fut un Cahier Evangile sur… les épîtres aux Corinthiens (1977, n°22) !  En tout cas, il connaît parfaitement son sujet et ce livre monumental sait bien nous expliquer les grands thèmes qui structurent la première aux Corinthiens : la folie de la croix – le mariage, la virginité et le célibat – les nourritures offertes aux idoles (idolothytes) – le dîner du Seigneur – les charismes et ministères dans une Église Corps du Christ où domine (ou devrait dominer !) l’agapè – les ministères particuliers, qui peuvent sembler parfois en concurrence, de prophétie et de parler en langues (glossolalie) – enfin, la Résurrection du Christ et des croyants à sa suite. , BIBLE : Un commentaire complet de la première épître aux Corinthiens | Lire pour croire…

Images d'illustration du mot « paulinienne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « paulinienne »

Langue Traduction
Anglais pauline
Espagnol paulina
Italien pauline
Allemand pauline
Chinois 宝琳
Arabe بولين
Portugais pauline
Russe паулина
Japonais ポーリン
Basque pauline
Corse pauline
Source : Google Translate API

Paulinienne

Retour au sommaire ➦

Partager