La langue française

Pastoureaux

Définitions du mot « pastoureaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

PASTOUREAU, -ELLE, subst.

Vieilli ou littér. Jeune berger, jeune bergère. Il rencontra (...) une petite fille gardant des moutons (...). Ce fut lui qui devint en peu de temps le mouton de cette pastourelle (Maupass.,Dr H. Gloss, 1893, p.125).Il tombe sur un groupe de pastoureaux qui mangent joyeusement leur pain sur un tapis étendu à terre, et qui chantent (Faral,Vie temps st Louis, 1942, p.117).
HIST. Au Moyen Âge, membre d'un mouvement de paysans insurgés, dont le but originel était de provoquer une croisade populaire, qui dévasta la France du Nord au Sud. Ils ont été (...) les pastoureaux du temps des croisades, plus tard les croquants et les nu-pieds courant sus aux nobles et aux soldats du roi (Zola,Terre, 1887, p.81).Des bandes errantes, semblables aux pastoureaux de jadis (Druon,Lis et lion, 1960, p.354).
REM.
Pâtureau, subst. masc.,var. Un pâtureau qui revenait avec ses bêtes affirma qu'il croyait bien avoir reconnu à la même heure soeur Lazarine, qui regagnait à travers champs le couvent (Barrès, Colline insp., 1913, p.207).
Prononc. et Orth.: [pastuʀ ο], fém. [-εl]. Att. ds Ac. dep.1694. Étymol. et Hist. 1119 pasturel «jeune berger» (Philippe de Thaon, Comput, 67 ds T.-L.); fin xiies. pastorel ici au sens fig. de «simple, sot» (Raoul de Cambrai, éd. P. Meyer et A. Longnon, 4657); xiiies. pastourel (Pastourelles, éd. J. Cl. Rivière, XLIII, 9, t.II, p.57); xiiies. pastoriaus plur. (Aucassin et Nicolette, XIX, 2 ds T.-L.); xives. pastoureaus au sens partic. de «paysans insurgés qui prétendaient partir pour la croisade et commirent des dévastations en France» (Historia Francor. MS ex Biblioth. Memmiana ds Du Cange, s.v. pastorelli); xves. pastoureau sing. «berger» (Statuta Scabinorum Maceriar. ad Mosam, ibid.). Dér. de pasteur*; suff. -eau*. Fréq. abs. littér.: 18.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PASTOUREAU, ELLE. n.
Petit pasteur petite bergère.

PASTOURELLE est aussi le nom, dans l'ancienne poésie française, d'une Sorte de petite églogue en vers, faite pour le chant. Les pastourelles d'Adam de la Halle.

Phonétique du mot « pastoureaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pastoureaux pasturɔ

Citations contenant le mot « pastoureaux »

  • « Dieu a préparé les messagers de la Vierge de Fatima par trois visions de l’Ange du Portugal qui ont eu lieu au printemps, à l’été et à l’automne 1916. Lors de la première vision, tout en disant aux pastoureaux de ne pas avoir peur et en leur assurant qu’il était “l’Ange de la paix”, il leur a appris à réciter trois fois cette prière : Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime. Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne vous aiment pas.  FSSPX.Actualités / FSSPX.News, Actualité du message de Fatima en période d’épidémie  - FSSPX.Actualités / FSSPX.News

Images d'illustration du mot « pastoureaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pastoureaux »

Langue Traduction
Anglais shepherds
Espagnol pastores
Italien pastori
Allemand hirten
Chinois 牧羊人
Arabe رعاة
Portugais pastores
Russe пастухи
Japonais 羊飼い
Basque artzainak
Corse pastori
Source : Google Translate API

Synonymes de « pastoureaux »

Source : synonymes de pastoureaux sur lebonsynonyme.fr

Pastoureaux

Retour au sommaire ➦

Partager