La langue française

Partiaux

Sommaire

  • Définitions du mot partiaux
  • Phonétique de « partiaux »
  • Citations contenant le mot « partiaux »
  • Traductions du mot « partiaux »
  • Synonymes de « partiaux »
  • Antonymes de « partiaux »

Définitions du mot partiaux

Trésor de la Langue Française informatisé

PARTIAL, -ALE, -AUX, adj.

A. −
1. [En parlant d'une pers.] Qui prend parti pour ou contre quelqu'un ou quelque chose, au mépris de l'équité et de l'objectivité; qui juge avec parti-pris. Synon. partisan, sectaire; anton. impartial, neutre.Arbitre, historien, juge partial; être partial envers qqn, dans qqc. Ne craignez pas d'être partial en lui portant [à Delacroix] une admiration sans réserve (Sand, Corresp., t.3, 1853, p.360):
1. Le romancier est partial, injuste. Browning lui-même est manifestement prévenu contre Guido Franceschini, et il n'entre pas sincèrement dans les sentiments de cet assassin, comme l'eût fait un Russe. Green, Journal, 1944, p.118.
2. [En parlant d'une chose] Qui manifeste de la partialité, du parti pris. Synon. tendancieux.Choix, jugement partial; information, opinion, oeuvre partiale. Nous avons trop senti que le sort partial Donne aux uns tout le bien, aux autres tout le mal (Pommier, Océanides, 1839, p.250).Pour être juste, c'est-à-dire pour avoir sa raison d'être, la critique doit être partiale, passionnée, politique, c'est-à-dire faite à un point de vue exclusif, mais au point de vue qui ouvre le plus d'horizons (Baudel., Salon, 1846, p.101).Ce point de vue partiel et partial, mais vrai dans son principe (Thibaudet, Réflex. litt., 1936, p.36):
2. Une alliance déclarée étant trop chère, on en était venu à débattre les conditions d'une neutralité partiale que Charles voulait se faire bien payer. Mérimée, Don Pèdre Ier, 1848, p.408.
B. − Synon. vx et rare de partiel.Éclipse partiale (Ac. 1798-1835, Littré).
REM.
Partialement, adv.De façon partiale, avec partialité. Juger partialement. (Dict.xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [paʀsjal], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Ac. 1835 ,,le pluriel partiaux est inusité``. Étymol. et Hist.1. Av. 1473 subst. «attaché à un parti» (Jean Jouvenel des Ursins, Hist. de Charles VI, éd. Denys Godefroy, Paris, 1653, p.230: ceux qui estoient... partiaux des ducs de Berry, d'Orléans...); 2. 1559 adj. (Amyot, trad. de Plutarque, Hommes illustres, Coriolan, éd. G. Walter, t.1, p.481: un personnage si partial pour la noblesse); [1522] «qui manque d'objectivité» (Lettre de François Ierds R. Deux-Mondes, t.14, mars-août 1858, p.626. Empr. au lat. médiév. partialis au sens de «factieux (xiiies. ds Nierm.); de parti pris» (Blaise Latin. med. Aev.). Fréq. abs. littér.: 80. Bbg. Darm. Vie 1932, p.190.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

partiaux \paʁ.sjo\

  1. Masculin pluriel de partial.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARTIAL, ALE. adj.
Qui montre de la partialité pour une personne, une opinion, un parti. Un juge partial. Il faut prendre un arbitre qui ne soit point partial. C'est un historien partial.

Phonétique du mot « partiaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
partiaux parsjo

Citations contenant le mot « partiaux »

  • Altun a précisé que les documents soumis comme raisons pour la fermeture des comptes, sont loins de la scientificité, sont partiaux et politiques », a-t-il ajouté. , Altun a réagi contre la décision Twitter de fermer certains comptes | TRT Français
  • « Toutes les institutions, les médecins et les avocats, ont des ordres internes, ça ne remet pas en cause leur impartialité. Ce n’est pas parce que, au détour d’affaires médiatiques, l’IGPN a rendu des conclusions qui ne vont pas dans le sens souhaité que nous sommes partiaux. Nous faisons notre travail en toute objectivité », se défend Brigitte Jullien. , La police des polices chargée d’un nombre inédit d’enquêtes en 2019
  • Depuis l'éclosion de l’épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19), certains médias occidentaux et politiciens ont profité de l'occasion pour attaquer le système politique chinois et le Parti communiste chinois. Ils ont avancé une série d'arguments partiaux et absurdes pour salir la lutte de la Chine contre le virus. Qu'est-ce qui se cache derrière ces arguments ? Comment commenter de manière équitable les efforts de la Chine dans la lutte contre l'épidémie ? Le Global Times s'est entretenu sur ces questions avec Martin Jacques, chercheur émérite au Département de politique et d'études internationales de l'Université de Cambridge, au Royaume-Uni. , La capacité de l'État en Chine à faire face à une épidémie est bien plus développée que celle des gouvernements occidentaux (interview)
  • « Nous sommes désolés que le public ait eu à entendre ces propos déplacés », a fait savoir M. Hamilton. « Une remise de diplômes est censé être un événement collectif, inclusif ; les propos de cet intervenant – partiaux et tendancieux – ont fait sentir à certains qu’ils n’étaient pas les bienvenus et exclus, et c’est indéfendable. » The Times of Israël, NYU : un intervenant félicite les associations étudiantes pro-BDS | The Times of Israël
  • Des analystes chinois ont affirmé que la Chine ne menaçait personne de couper l'approvisionnement si les pays ne faisaient pas d’éloges de la Chine, mais ils ont cependant ajouté que la Chine avait le droit de rappeler aux médias et aux politiciens hostiles et partiaux que leur comportement « pourrait affecter la coopération et que les patients de leurs pays pourraient être lésés par leur ignorance ». , Les relations sino-européennes restent pragmatiques face à la pandémie

Traductions du mot « partiaux »

Langue Traduction
Anglais biased
Espagnol parcial
Italien parziale
Allemand voreingenommen
Chinois 有偏见的
Arabe انحيازا
Portugais tendencioso
Russe пристрастный
Japonais 偏った
Basque batzuen
Corse tendenziale
Source : Google Translate API

Synonymes de « partiaux »

Source : synonymes de partiaux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « partiaux »

Partager