La langue française

Parnassienne

Sommaire

  • Définitions du mot parnassienne
  • Phonétique de « parnassienne »
  • Citations contenant le mot « parnassienne »
  • Traductions du mot « parnassienne »

Définitions du mot « parnassienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARNASSIEN1, -IENNE, adj.

LITT. Relatif à la poésie et aux poètes. (Dict.xixeet xxes.).
Empl. subst. Poète. Je ne sais pas s'il [le livre La Grande pitié des Églises de France] plaira aux légistes en même temps qu'aux parnassiens, c'est-à-dire aux divers spécialistes qui se tiennent en quelque sorte aux deux extrémités de ce beau sujet (Barrès, Cahiers, t.10, 1914, p.287).
En partic. Qui relève de l'école du Parnasse. Beaucoup tournent passablement un sonnet dans le goût parnassien, comme beaucoup, au siècle dernier, tournaient un couplet à Iris (Lemaitre, Contemp., 1885, p.80).Régions inconnues, d'un abord difficile et dont M. Castagnède célébrait la splendeur en vers parnassiens (Mauriac, Robe prétexte, 1914, p.62).
Empl. subst. Poète de l'école du Parnasse. Il faudrait avoir assisté aux réunions des Parnassiens pour se douter des ambitions folles et puériles qui les gonflaient (Zola, Doc. littér., Poëtes contemp., 1881, p.139).Lamartine ne compte pas pour la masse. Avec les Parnassiens, la poésie s'éloigne encore du social. Tout dans Leconte de Lisle est fuite, évasion hors de l'esprit et du peuple de France (Arts et litt., 1935, p.64-2).
REM.
Parnassianisme, subst. masc.hapax. Les Benjamins du Parnassianisme distingués par leurs frères très aînés sont naturellement fiers de la marque de satisfaction (Verlaine, OEuvres compl., t.4, Mes hôp., 1891, p.322).
Prononc. et Orth.: [paʀnasjε ̃], fém. [-jεn]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist.A. Subst. 1. 1718 «poète» (Le Roux); 2. 1866 «poète du Parnasse» (Nain Jaune, 27 oct., p.4: les poëtes que voici ne sont pas encore Académiciens [...]. Ils ne sont encore que des parnassiens). B. Adj. 1872 «relatif à l'école parnassienne» (Goncourt, Journal, p.884). Dér. de Parnasse*; suff. -ien*. Fréq. abs. littér.: 55. Bbg. Quem. DDL t.7.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

parnassienne \paʁ.na.sjɛn\

  1. Féminin singulier de parnassien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARNASSIEN, IENNE. adj.
Qui appartient à l'école poétique appelée Parnasse. Les poètes parnassiens. L'école parnassienne. Substantivement, Un parnassien.

Phonétique du mot « parnassienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parnassienne parnasjɛn

Citations contenant le mot « parnassienne »

  • Teyssèdre a entrepris une analyse détaillée de tous les textes zutiques de Rimbaud. Il a cherché à les replacer dans leur contexte immédiat en dépouillant la presse de ce temps, «le Figaro», «le Rappel» (Rimbaud lisait les journaux plus attentivement que la haute littérature parnassienne!). Il s'est même efforcé de reconstituer jour après jour l'ordre dans lequel les poèmes ont été écrits. L'auteur procède par effets de zoom. Bibliobs, Rimbaud ado... quel foutoir !
  • Il vit à La Réunion depuis maintenant 10 ans. Natif de Metz, il est passé par la Moselle et la Turquie avant de jeter son dévolu sur notre île-montagne. "J'ai eu un coup de foudre pour cette île. Ce fut comme un enchantement et cela dure encore", à tel point qu'il se déclare aujourd'hui "Réunionnais d'adoption et de cœur" et rêve d'être inhumé, un jour, au cimetière marin de Saint-Paul, aux côtés de Charles Leconte de Lisle, clé de voûte de l'école parnassienne et son maître en littérature. "La Réunion me réunit" écrit-il en sous-titre de "l'île unanime" un long poème consacré à cette terre où "tout n'est que désordre des sens et éclat, splendeur, dolence et sérénité." Clin d'œil à Baudelaire (un autre de ses maîtres) "venu nous voir autrefois et reparti l'âme assouvie, comblée d'un exotisme qui célèbre la pureté des corps comme la franchise de l'âme." Clicanoo.re, [Culture & Loisirs] Les célébrations poétiques de François Peltre | Clicanoo.re
  • En prenant en considération cette position d’Alain Vaillant, je maintiens que notre magazine s’inscrit dans la tendance historique de mélanger les différents types de textes pour façonner un médium qui diffuse différentes sphères sociétales : la société, la politique, le sport, les arts, etc. Cependant, l’articulation autour d’une thématique comme les revues spécialisées nous oriente vers la tendance moderne qui commence au début du XXe siècle lorsque « la presse quotidienne ‒ même celle des petits journaux ‒ est moins accueillante : c’est désormais dans les revues que les poèmes de Baudelaire, par exemple, trouveront souvent asile, et ce repli de la poésie qui s’amorce alors vers des périodiques plus spécialisés annonce déjà la pratique parnassienne. » (Alain Vaillant) Impact Campus, Magazine vs journal : le combat des tendances - Impact Campus
  • La fresque parnassienne à l'entrée de la rue de la Gaîté. Time Out Paris, 24h pour découvrir l’âme du quartier à Montparnasse
  • L’œil complice, le patron du Select – institution parnassienne où se croisent écrivains en goguette et artistes argentés – s’est mis à fredonner en lui tendant la main. « Toi le frère que je n’ai jamais eu… Mon frère : une chanson que j’adorais ! Et puis il y avait Education sentimentale : je connaissais les paroles par cœur. C’était il y a combien de temps ? » Quarante-sept ans. « Ah oui, tout de même… » Le Monde.fr, Un apéro avec Maxime Le Forestier : « Chanteur, c’est bien. Vieux chanteur, c’est mieux »
  • Charles Van Lerberghe (1861-1907), auteur majeur de la littérature symboliste belge, réussit grâce à son rejet de l’esthétique parnassienne, grâce aux images qu’il suggérait ou faisait entrevoir, grâce à son langage épuré, simple et musical, à façonner une esthétique d’écriture qui lui était propre, dans le courant du symbolisme. Qualifié de mystique ou de spiri­tualiste par ses contemporains, il fut surtout le « poète de l’ineffable » pour reprendre l’expression de Mockel. , Ch. Van Lerberghe, La Chanson d'Eve
  • Il est facile de comparer et d'opposer la facture hyper-classique, «parnassienne», rhétorique, du sonnet de Hérédia, avec sa débauche d'adjectifs épithètes (le signal le plus conventionnel d'une certaine «poéticité») aux «vers libres» de Rimbaud. Mais tous deux semblent bien semblablement organisés autour, ou à partir , d'un plan (le «plateau» de Hérédia, la «lande» de Rimbaud), sur lequel des lignes et des figures rythmiques («tourbillons» dans les deux textes, «éparpillaient», «roule», «ondule», «berce», «disperse», «tangue», «lève», «battre», «soulever», «heurter», «filer circulairement») et des lignes de démarcations ( «profil», «horizon», «ornières», «angle», «courants», «circulairement»), organisent ou discriminent des parties de l'espace. Mais , surtout, on voit que la «ligne» qui sépare la terre (champ A) de la mer (champ B) suggère aussi une sorte de «barre» sémantique, génère une série de comparaisons et de métaphores (des «figures» d'analogie, selon la rhétorique, des «images»), suscite des rapports sémantiques entre des éléments pris dans les deux «champs»: a1 est comme b1, a2est comme b2, a3 est comme b3, etc., la herse (objet terrestre) est assimilée à un navire (objet marin), le papillon (animal terrestre) est comme le goéland (animal marin), le courant (de la mer) est comme l'ornière (de la terre), la proue (du bateau) est comme le char (de la terre), les ronces soulevées (de la terre) sont comme l'écume battue (de la mer), les piliers (de la jetée) sont comme les fûts (de la forêt), la moisson «déborde» , les blés sont gonflés par une «houle», la mer est «fleurie», et «verdoie» comme un «pré», etc. Le mot «mouton», avec ses deux sens (mouton: animal terrestre; mouton: type de vague déferlante, dans le vocabulaire marin), assure l'embrayage et la connexion des deux champs sémantiques. , Fabula, Atelier littéraire : Ligne point plan
  • Désormais, instruit par les « scandales » du Fouquet's et du yacht de Bolloré pour Sarkozy, de la Rotonde parnassienne pour Macron, un président ne s'aventurerait plus dans un endroit si bling-bling : Saint-Jean-Cap-Ferrat est devenu le lieu de villégiature le plus cher au monde, selon le cabinet spécialisé Knight Frank. En 2008, la ville Primavera a été acquise pour… 115 M€ par un oligarque russe ! leparisien.fr, Les vacances des présidents de la Ve : Giscard se rêve en Kennedy français - Le Parisien
  • Nous souhaiterions aussi interroger les reprises et réitérations du formalisme en tous genres. De nombreux changements ont été en effet réclamés au nom d’un retour à des esthétiques ou théories anciennes. Les penseurs de la Renaissance qui étaient à l’origine de la transition du Moyen Âge aux temps modernes, ont redonné un nouveau souffle à la pensée antique et aux théories aristotéliciennes et l'écriture allégorique médiévale a été autrement reprise par la préciosité des classiques et les esthétiques parnassienne, symboliste, lettriste, etc. Or le retour à ces doctrines anciennes et la résurgence de ces esthétiques ne met-il pas en doute la présomption de changement dans les formes d'art, y compris la littérature ? Ne doit-il pas nous conduire à relativiser nos idées sur la créativité et l’innovation en matière d’art et de littérature ? , Imaginaires du changement (Tozeur, TUN)
  • Admirateur de Richard Wagner, Fernand se rend plusieurs fois à Bayreuth. Il intègre un vaste réseau de musiciens où évolue notamment le pianiste Édouard Risler et fréquente les salons, dont celui de la famille Polignac, où l’on joue certaines de ses compositions. Beaucoup d’entre elles s’inspirent de la poésie parnassienne ou symboliste. , Un musicien dans la Grande Guerre - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • Puis, lentement, la fidélité de la clientèle s’est émoussée. Les années 1980-90 virent fleurir dans la capitale de nouveaux lieux plus branchés où aller danser, manger, se montrer. Livrée aux touristes, La Coupole céda à la hausse des prix. L’ambiance en pâtit, le chiffre d’affaires aussi et l’institution parnassienne changea de mains une fois, deux fois. Mais la revoilà, élégamment rafraîchie et non pas vulgairement « liftée », belle et fière comme autrefois, avec l’envie affichée de regagner son rang de brasserie mythique et, surtout, l’amour des Parisiens. Télérama, La Coupole : retour sur l’âge d’or d’une brasserie parisienne mythique
  • À un moment donné, j'étais fasciné par la poésie anglaise bien que je parle très mal cette langue. J'avais en tête de m'emparer de ce texte-là après avoir participé à un projet de Dan Jemmett, metteur en scène de théâtre britannique qui avait sous le coude un opéra rock imaginé à partir de la Ballade du Vieux marin. Ce poème épique coïncide un peu avec la vie de l'auteur. En jouant à Guillaume Tell, il a accidentellement tué sa femme. Le vieux marin, lui aussi, est maudit, car il a commis un crime. Il a tué un albatros, l'oiseau porte-bonheur. Il est condamné à l'errance, exposé au plus terrible isolement et à chercher inlassablement d'autres êtres à qui raconter son histoire. C'est un poème épique et sombre. Pour moi la poésie est liée au tragique. J'aime «La Ballade des pendus» de Villon, «Le Grand combat» de Michaux ou encore «L'Orgie parnassienne» de Baudelaire. J'aime aussi découvrir des poètes inconnus chez les bouquinistes comme Henri Simon Faure qui a écrit une «Aude au mouton pourrissant dans les ruines d'Oppède». ladepeche.fr, Toulouse. Denis Lavant, de Céline à la poésie de Coleridge, à la Cave Poésie - ladepeche.fr
  • D’où l’importance aussi de cultiver la poésie comme l’ont fait pendant trois jours dans plusieurs lieux publics à Saint-Denis et à Bras-Panon l’Association des Amis d’Auguste Lacaussade, présidée par Prosper Ève, et la Faculté des Lettres et Sciences Humaines avec le soutien d’associations comme Historun, présidée par Paul Canaguy. Lors d’un colloque sur ‘’L’école poétique parnassienne’’ et lors d’une ‘’Rencontre des poètes de l’Indianocéanie et d’ailleurs’’ furent célébrés le bicentenaire de la naissance de Leconte de Lisle et le 180e anniversaire de la naissance de Léon Dierx par des présentations très intéressantes de nombreuses œuvres poétiques, de déclamations de poèmes, de prestations chorales, etc. Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Les richesses de la pensée créole réunionnaise - Alon filozofé - Infos La Réunion
  • Bien que son œuvre témoigne de l’influence de la poésie parnassienne, Verlaine y fait déjà preuve d’une recherche formelle et musicale toute personnelle, alliant à des vers au nombre de syllabes impair une versification moins riche, plus libre, que celle pratiquée alors. Il fait encore preuve d’originalité en mêlant habilement la description d’un monde extérieur pittoresque et léger (comme dans les Fêtes Galantes) et celle d’un ressenti individuel bien plus mélancolique, faisant écho aux thèmes baudelairiens. , Paul Verlaine, écrivain et poète - Biographie
  • Dominique Maingueneau: La paratopie définit des conditions de possibilité, elle n'épuise pas le détail des textes, qui brassent des matériaux surchargés de sens au fil de l'histoire qui sont parcourus par des interprètes eux-mêmes placés dans des conjonctures toujours nouvelles. Cela dit, l'exemple que tu cites est sans aucun doute inaccessible à la conscience des locuteurs (à leur inconscient c'est une autre affaire), mais il n'est pas étranger à la démarche d'un analyste du discours littéraire. Pour ce dernier il ne s'agit pas, en effet, d'avancer une interprétation ingénieuse de tel ou tel texte mais de tirer les conséquences du postulat selon lequel l'énonciation est aussi une réflexion sur sa propre possibilité. En d'autres termes, les poèmes d'Heredia parlent, à travers les ressources qu'offre la poésie, de leur propre genèse. Tout poète le fait, mais Heredia le fait à la manière parnassienne, qui présente la création poétique comme un artisanat; il se trouve qu'il s'appelle Joseph, que Joseph est la figure même de l'artisan sacré: on comprend qu'il exploite cette coïncidence, comme celle qui associe dans son nom Joseph à Marie, etc. De même, la mise en scène de sa propre énonciation à travers la figure traditionnelle des Sirènes l'amène naturellement au nom d'Homère, dont il joue sur le signifiant pour réactualiser l'invariant selon lequel le créateur pour être tel doit jouer des pouvoirs du féminin mais aussi pour se conformer à sa paratopie «archéologique». , Fabula, Atelier littéraire : Paratopie et discours
  • Ils veulent transformer Cate en beauté parnassienne? ("Je suis belle, ô mortels, comme un rêve de pierre..." - on sait que l'auteur de ce vers n'est pas un Parnassien, mais c'est la définition de ce type de beauté). Le Figaro.fr, Massive Attack enrôle Cate Blanchett dans son nouveau clip
  • 14C’est que cette littérature est en vérité d’une étonnante proximité avec la petite musique du style de Jean de la Croix. À partir d’une dernière section d’étude très rhétorique passant de la fureur divine renaissante à l’artifice créateur baroque et d’une mythologie parnassienne à une physiologie saturnienne — la crise de l’esthétique est alors semblable à une mélancolie des muses —, indiquons enfin que l’angle analytique découvert par P. Dandrey au théâtre et approfondi par C. Luccioni en poésie pourrait à présent servir à comprendre sur nouveau frais les romans aussi vastes que déroutants qui furent également engendrés par la sensibilité baroque — pensons à Honoré d’Urfé ou à François de Rosset ; Gabrine déchirant son fils devant son amant dans les Histoires tragiques ne serait-elle pas engourdie de bile noire et Céladon parlant à son cordon devant sa maîtresse dans L’Astrée ne serait-il pas saisi par une noire complexion ? , Au noir génie de la poétique baroque (Acta Fabula)
  • Rompue aux formes vieilles, parmi les innocents, A. Renaud, -- a fait son Rolla, -- L. Grandet, -- a fait son Rolla ; -- les gaulois et les Musset, G. Lafenestre, Coran, CI. Popelin, Soulary, L. Salles ; les écoliers, Marc, Aicard, Theuriet ; les morts et les imbéciles, Autran, Barbier, L. Pichat, Lemoyne, les Deschamps, les Desessarts ; les journalistes, L. Cladel, Robert Luzarches, X. de Ricard ; les fantaisistes, C. Mendès ; les bohèmes ; les femmes ; les talents, Léon Dierx, Sully-Prudhomme, Coppée, -- la nouvelle école, dite parnassienne, a deux voyants, Albert Mérat et Paul Verlaine, un vrai poète. -- Voilà. -- Ainsi je travaille à me rendre voyant. - Le HuffPost, Lettre d'Arthur Rimbaud à Paul Demeny, dite lettre du "voyant": "Je est un autre" | Le HuffPost
  • Le reproche de Béti consistait à demander à Laye s’il n’avait, ne serait-ce qu’une seule fois « assisté à une exaction coloniale ». Certes, Léopold Sédar Senghor, le poète-président, était alors entré dans la danse pour tenter de trancher le débat, faisant recours à une formule qu’on peut qualifier de parnassienne, « l’art n’est pas d’un parti ». En somme, Senghor mettait en avant l’idée que, la littérature, en tant qu’art n’a pas à choisir entre une esthétique ou une autre pour faire preuve d’engagement, notamment vis-à- vis de la situation coloniale. Senego.com - Actualité au Sénégal, toute actualité du jour, « Hache de guerre enterrée entre Boris Diop et Souleymane Bachir Diagne »* - Senego.com
  • Dans ce réduit austère, il trouve chez son professeur, monsieur Izambard, le premier guide d'une cordée intellectuelle essentielle, qui lui fera découvrir les grands romans, puis la poésie, dont le "gringoire" de Banville. Rimbaud écrivit une lettre au poète de l'école parnassienne... AgoraVox, Arthur Rimbaud... L'enfant roi 1/2 - AgoraVox le média citoyen
  • Adepte de la théorie parnassienne de "L'art pour l'art", prônant un art figuratif excluant tout propos narratif comme toute référence morale ou religieuse et usant de la décontextualisation en faisant appel à la mythologie revisité des temps ancien, l'Aesthetic Movement privilégie l'harmonie des couleurs, avec l'adoption d'une palette chromatique restreinte de couleurs claires, et des formes avec l'impératif de réalisme anatomique et l'absence d'expressivité à laquelle est préférée la grâce alanguie et pudique ou la mélancolie rêveuse; , Désirs & volupté à l'époque victorienne - Musée Jacquemart-André :: FROGGY'S DELIGHT :: Musique, Cinema, Theatre, Livres, Expos, sessions et bien plus.
  • Evasions parnassiennes ? Louphi ....quel rapport ? AgoraVox, Poésie et peinture... - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « parnassienne »

Langue Traduction
Anglais parnassian
Espagnol parnasiano
Italien parnassiana
Allemand parnassianer
Chinois 帕纳斯人
Arabe بارناسي
Portugais parnasiano
Russe парнасец
Japonais パルナシアン
Basque parnasianismoaren
Corse parnassianu
Source : Google Translate API
Partager