La langue française

Papilleuse

Définitions du mot « papilleuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

Papilleux, -euse, adj.a) Qui porte des papilles. Synon. papillifère (v. rem. 1 supra). α) Anat. Surface papilleuse. Cette membrane [interne de l'intestin grêle] est lisse dans le coecum, mais sa surface est papilleuse dans la portion du colon (Cuvier,Anat. comp., t.3, 1805, p.491). β) Bot. (Ds Gatin 1924 et Forest. 1946).Cette couche externe s'épaissit vers le haut, et forme une sorte de caroncule papilleuse (Ad. Brongniart, Graines foss.,1876, p.23).Le stigmate est une région papilleuse, qui termine le pistil et est divisée en deux lobes (Plantefol,Bot. et biol. végét.,1931, p.446).b) Qui a l'aspect, la forme d'une papille. Synon. papillé.La surface de ce polypier est hérissée de grains papilleux (M. Edwards dsLar. 19e). [papijø] et [-il(l)ø], fém. [-ø:z]. Barbeau-Rodhe 1930, Pt Rob. [-l(l)ø], [-jø]; noter que Pt Rob. donne l'inverse pour papille. Voir Fouché Prononc. 1959: ,,Papilleux se prononce plutôt avec [ll] qu'avec [j]``. Mais Martinet-Walter 1973 [j]; Lar. Lang. fr.: [-jø] ou [-l(l)ø]. V. prononc. papille. 1reattest. 1770 [éd.] (Gouan, Hist. des poissons, p.7: le corps extérieur des poissons est papilleux, mammeloné, c'est-à-dire couvert de petites éminences molles, arrondies, semblables aux papilles de la langue); de papille, suff. -eux*.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

papilleuse \pa.pi.jøz\

  1. Féminin singulier de papilleux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « papilleuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
papilleuse papijys

Citations contenant le mot « papilleuse »

  • Après quelques années de culture, je me suis trouvé dans la même position que mes généreux donateurs, avec des plantes aux longues tiges se ramifiant, de 30 cm ou plus de haut (proche des 60 cm avec l’inflorescence) ayant besoin de tailles sévères. Afin de le conserver dans les limites du raisonnable, et en obtenir le meilleur, il faut régulièrement recommencer à zéro. Cela dit, la rosette est plutôt petite, et dans les premières années de culture elle donne une plante régulière et très colorée, avec son vert foncé inhabituel et les feuilles artistiquement dessinées de marron (vert absinthe et rouge foncé pour les bords et la base des feuilles, d’après Walther). J’étais assez excité l’an passé quand elle a fleuri, et pour la première fois j'ai remarqué un petit nodule sur la hampe florale, sous chaque fleur, et j’ai pensé que j’avais peut-être trouvé là l’origine de son nom (E. nodulosa). Mais je note, en lisant la description d’une plante sauvage par Walther, qu’il parle des feuilles, des bractées, des sépales et de la surface extérieure de la corolle qui étaient soigneusement papilleuse, ce qui est observable à la loupe, et qui explique peut être le choix du nom. Dans la nature, je l’ai vu souvent solitaire, grandissant dans des roches calcaires et parfois sur les mêmes pierres que celles qui ont été utilisées pour construire les murs de pierres délimitant les propriétés de l’état de Oaxaca, dans le Sud du Mexique. Echeveria pulvinata ‘Ruby’ – avec du « rouge à lèvre » sur les feuilles → J’ai aussi eu la chance de voir une E. pulvinata dans l’état de Oaxaca, et c’était encore une fois des plantes solitaires poussant le long des fissures dans des parois rocheuses presque verticales. C’est une autre « vieille » espèce populaire, décrite il y a un siècle au mois de septembre de cette année. Je suppose que le collectionneur qui l’a trouvée en premier (un Mr. Pringle) était au moins aussi enthousiaste que moi lorsqu’il a constaté la beauté de l’espèce qu’il venait de découvrir. Le plus fréquemment vu en culture est un cultivar (E. pulvinata « ruby »), remarquable par le rouge intense qui souligne le bord des feuilles. Il devient une plante qui se ramifie progressivement, rappelant une composition florale japonaise d'allure rebelle, mais pas moins attrayante pour autant. Les feuilles, si merveilleusement colorées, sont couvertes de minuscules poils, lui donnant une sensation très particulière au touché et un très bel effet avec les rayons du soleil par derrière, qui les fait briller dans un halo argenté autour des feuilles et des tiges. Les fleurs ne déçoivent pas non plus, avec des couleurs fortes, rouge écarlate sur les bords des pétales, et jaune foncé au cœur, d’après Walther. Cette espèce peut être propagée à partir de boutures de feuilles racinées, comme la plupart des plantes de ce genre, mais peuvent aussi sécher complètement sans raciner si elles sont placées trop au soleil. D'un autre côté, j'ai trouvé des feuilles racinées autour de la base de la plante avec de petites plantes formées sans aucune assistance. , Echeveria – Petits mais parfaitement formés [Articles du Cactus Francophone]

Traductions du mot « papilleuse »

Langue Traduction
Anglais papilleuse
Espagnol papilleuse
Italien papilleuse
Allemand papilleuse
Chinois 乳头状
Arabe بابيليوز
Portugais papilleuse
Russe papilleuse
Japonais 乳頭
Basque papilleuse
Corse papilette
Source : Google Translate API

Papilleuse

Retour au sommaire ➦

Partager