Ouvragé : définition de ouvragé


Ouvragé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OUVRAGÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de ouvrager*. [En parlant des parties d'un édifice] Murailles ouvragées. L'hôtel de ville de Francfort (...) est d'un gothique peu ouvragé, surtout pour qui a vu les hôtels de ville de Flandre (Nerval, Lorely, 1852, p.52).Maintenant, il entreprenait Dubuche sur l'architecture (...) par terre, les colonnades fines, les dentelles ouvragées de la Renaissance (Zola, OEuvre, 1886, p.148).
Ouvragé de + nom de l'agent créant l'ornement.Au centre [de la chasuble], le chiffre de Marie était l'éblouissement, d'un relief d'or massif, ouvragé de guipure et de gaufrure (Zola, Rêve, 1888, p.53).Soudain Notre-Dame s'illumina des pieds à la tête. Les casseroles de l'Hôtel-Dieu frappèrent de leur jet blanc le couronnement des tours et la cathédrale enfonça son scintillement ouvragé de rosaces (...) au fond du petit bras de la Seine (Arnoux, Paris, 1939, p.346).
− Dans le domaine de la mus., de la peint., de la litt.Style curieusement, savamment ouvragé; système polyphonique ouvragé; musique exquisément ouvragée; cadence ouvragée. Sa musique [de Humperdinck dans Hänsel et Gretel] (...) n'est pas seulement ouvragée de la manière la plus fine (...); elle dessine, avec autant de précision que d'éloquence, les différents caractères des personnages (Bruneau, Mus. fr., 1901, p.189).[Sur Georges Desvallières] Inutile de rappeler ses oeuvres de jeunesse, précieuses et raffinées, ouvragées jusqu'au tarabiscotage comme des bijoux de Lalique (Gillet, Art fr., 1938, p.150).
II. − Adj. Travaillé/fouillé, très orné; sculpté/découpé comme une dentelle. Argent, cuivre ouvragé; (balustrade) en fer très(-)ouvragé, (rampe de) fonte très ouvragée; bijou, coffret, meuble, vase (délicatement) ouvragé; balcons, palais, piliers, porches, vitraux ouvragés; façade, grille ouvragée; églises ouvragées. Ces tableaux ouvragés [des tapisseries] sont des chefs-d'oeuvre (Sand, Jeanne, 1844, p.188).Elle dévorait des yeux tout ce joli linge ouvragé et coquet, les bavettes de piqué (Goncourt, G. Lacerteux, 1864, p.104).Quand l'aiguille du cartel inévitablement Louis XIV hissa sa tête ouvragée vers un chiffre X en écaille, je n'y tins plus, et je me levai (Colette, Képi, 1943, p.127).
P.métaph. Les roches (...) enserrent sa nappe luisante [de la Méditerranée] dans une bordure ouvragée qui semble le cadre d'un tableau (Taine, Philos. art, t.2, 1865, p.106).
P.plaisant. Cadine (...) aimait aussi à voir les tas de boîtes de sardines, qui font, au milieu des sacs et des caisses, des colonnes ouvragées de métal (Zola, Ventre Paris, 1873, p.778).
Au fig. Travaillé en vue d'un effet; chargé d'ornements parfois compliqués, ou mal intégrés à l'ensemble. Il lui sera donné [à Poë] de conquérir l'admiration des gens qui pensent (...) par sa poésie profonde et plaintive, ouvragée néanmoins, transparente et correcte comme un bijou de cristal (Baudel., Hist. extr., 1856, p.XXVIII). [Lifar] passe des grandes lignes noblement simplifiées des variations lyriques aux ornements ouvragés de la petite batterie (Levinson, Visage danse, 1933, p.148).
Prononc. et Orth.: [uvʀaʒe]. Fréq. abs. littér.: 120.

Ouvragé : définition du Wiktionnaire

Adjectif

ouvragé \u.vʁa.ʒe\

  1. Qui est le fruit d’un travail long et minutieux, en parlant de certains ouvrages qui demandent beaucoup de travail de la main, comme les ouvrages de damasquinerie, de filigrane et de broderie.
    • La garde de cette épée est très ouvragée.
    • Une boucle de ceinture ouvragée.
    • Une pièce d’orfèvrerie trop ouvragée.
    • Les glaces, les banquettes de velours, la porte de cuivre ouvragé, les occupaient à ce point qu’elles arrivèrent au premier étage, sans avoir senti le glissement doux de la machine. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)

Forme de verbe

ouvragé \u.vʁa.ʒe\

  1. Participe passé masculin singulier de ouvrager.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ouvragé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OUVRAGÉ, ÉE. adj.
Qui est le fruit d'un travail long et minutieux. Il ne se dit que de Certains ouvrages qui demandent beaucoup de travail de la main, comme les ouvrages de damasquinerie, de filigrane et de broderie. La garde de cette épée est très ouvragée. Une boucle de ceinture ouvragée. Une pièce d'orfèvrerie trop ouvragée.

Ouvragé : définition du Littré (1872-1877)

OUVRAGÉ (ou-vra-jé, jée) adj.
  • 1Qui a demandé beaucoup de travail manuel, où il y a beaucoup d'ouvrage. Une broderie ouvragée.

    Par extension. Le plumage du ventre est ouvragé des mêmes festons sur un fond blanchâtre, Buffon, Ois. t. XVII, p. 99.

  • 2Il se dit quelquefois pour ouvré, en parlant des métaux. Les productions des ateliers de l'ancien monde eussent été échangées contre celles des mines du nouveau, et le fer ouvragé eût été payé, à poids égal, pour de l'argent brut, Raynal, Hist. phil. VIII, 32.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ouvragé »

Étymologie de ouvragé - Wiktionnaire

Participe passé adjectivé de ouvrager.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ouvragé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ouvragé uvraʒe play_arrow

Citations contenant le mot « ouvragé »

  • En franchissant le portail ouvragé du cloître, les visiteurs sont captivés par le charme du lieu et de son jardin, par la délicatesse des colonnades et la beauté des volumes qui s’ouvrent au regard. Or, l’abbaye souffre d’un mal que la jeune équipe municipale va devoir prendre en charge. lindependant.fr, Au chevet de l’abbaye d’Arles-sur-Tech - lindependant.fr
  • Depuis le début du mois de juin, "Croquis" est dans les bacs. Un ouvragé créé par Pad'r qui vous permet de vous essayer aux caricatures des personnages de notre football. "C'est certain que pour moi le départ de Preud'homme n'est pas une bonne bonne affaire. Je vais devoir apprivoiser Montanier, mais il n'a pas une "gueule" comme MPH, ou comme Vercauteren". Walfoot.be, Pad'r regrette le départ de Preud'homme:"Je vais devoir apprivoiser Montanier" - Tout le foot | Walfoot.be
  • Ouverte au public depuis plusieurs années, elle permet aux 75 000 visiteurs annuels (dont 16 % de Belges, seulement) de se rendre compte à quel point elle avait été pensée comme une œuvre d’art complète, tout y étant ouvragé avec soin, de la moindre serrure à la verrière en passant par le mobilier ou les escaliers. DH Les Sports +, Idée d’escapade belge : le Musée Horta,joyau de l’Art nouveau à Bruxelles - DH Les Sports+

Images d'illustration du mot « ouvragé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ouvragé »

Langue Traduction
Corse travaglià
Basque lan
Japonais 作業
Russe работай
Portugais trabalhos
Arabe عمل
Chinois 工作
Allemand arbeit
Italien lavoro
Espagnol trabajo
Anglais work
Source : Google Translate API

Synonymes de « ouvragé »

Source : synonymes de ouvragé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ouvragé »



mots du mois

Mots similaires