La langue française

Oléoprotéagineuse

Sommaire

  • Définitions du mot oléoprotéagineuse
  • Phonétique de « oléoprotéagineuse »
  • Citations contenant le mot « oléoprotéagineuse »
  • Traductions du mot « oléoprotéagineuse »

Définitions du mot « oléoprotéagineuse »

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

oléoprotéagineuse \ɔ.le.ɔ.pʁɔ.te.a.ʒi.nøz\

  1. Féminin singulier d’oléoprotéagineux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « oléoprotéagineuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
oléoprotéagineuse ɔleɔprɔteaʒɛ̃œs

Citations contenant le mot « oléoprotéagineuse »

  • En lien étroit avec les producteurs, la Fop réunit une capacité d’analyses économiques et environnementales connue et une compétence politique et syndicale reconnue. Sa position au sein de la filière des huiles et protéines végétales la met en capacité d’orienter et d’impulser de véritables démarches de filière avec comme finalités celles de la consolidation et de la valorisation des productions oléoprotéagineuses. De son côté, l’Anamso est un acteur incontournable de la production de semences en France et dispose d’une véritable expertise technique. Terre-net, Partenariat entre Fop et Anamso
  • L’interprofession des huiles et protéines végétales Terres Univia renforce ses connaissances des filières oléoprotéagineuses biologiques à travers une étude. La France Agricole, Oléoprotéagineux : Les filières bio en croissance
  • C’est ce que constate l’Agreste. En effet, en 2019, le déficit de la filière oléoprotéagineuse (graines, huiles et tourteaux) augmente de 0,2 Md€, à – 2,3 Md€, après trois années consécutives de baisse.  Le solde des seuls échanges de graines oléoprotéagineuses reste positif, à 47 M€ mais diminue de 32 M€ par rapport à 2018, sous l’effet d’importations supplémentaires (+122M€ dont+126M€ rien que pour les graines de colza). Les volumes augmentent de 11% tandis que les prix reculent légèrement (- 1%).  Agro Media, Commerce agroalimentaire : L’excédent progresse en 2019 mais les échanges restent déficitaires avec l’UE | [Analyse] Agro Media
  • Pas de panique. La France ne va pas mourir de faim. Par rapport à d'autres pays d'Europe et du reste du monde, nous avons une agriculture capable de produire en quantité et en qualité tout en proposant une grande diversité. Notre agriculture peut répondre aux attentes des consommateurs en temps de paix, comme aujourd'hui en temps de crise. Cela ne veut pas dire que nous n'importons pas certains produits. Parfois parce que le consommateur recherche une offre à laquelle notre agriculture ne peut pas répondre, parfois parce que notre agriculture a perdu en compétitivité et que dans les fruits et légumes, par exemple, les consommateurs peuvent préférer des produits importés car moins chers. Et puis, il y a des produits comme ceux de la mer ou le soja, pour nourrir le bétail, que nous avons pris l'habitude d'importer, alors que nous pourrions être en mesure de gagner en souveraineté sur les protéines animales venant de la mer et les protéines végétales avec notre filière oléoprotéagineuse déjà dynamique. Globalement, la France ne va pas manquer d'aliments mais, sur certains produits, il pourra y avoir des tensions et la recherche de produits de substitution. Les Echos, Pour l'expert Sébastien Abis, « la sécurité alimentaire ne peut être que collective » | Les Echos
  • Le plan protéines s’inscrit parmi les nombreux autres défis auxquels l’agriculture et la filière oléoprotéagineuse doivent faire face aujourd’hui : agronomiques, climatiques, écologiques, sociétaux… « Tous ces défis et bien d’autres encore, la Fop et les acteurs de la filière s’attachent à les relever avec détermination comme l’atteste le volontarisme de leur plan de filière. » La France Agricole, Protéines végétales : Plan protéines : la Fop lassée d’attendre des réponses
  • Mais c’est bien l’autorisation donnée pour l’utilisation de 450 000 tonnes/an d’huiles végétales (celle de palme est 20 % à 25 % moins chère que le colza) qui inquiète les producteurs d’oléoprotéagineux. Tout particulièrement dans le Grand Est. En Lorraine, la culture du colza occupe 120 000 hectares pour 400 000 tonnes produites (8 % de la production nationale). « Toute la filière va s’en trouver déséquilibrée », déplore le Meurthe-et-Mosellan Jean-Paul Marchal, président de la Coopérative agricole lorraine. « Ça va plomber les cours et toute l’Europe sera impactée », renchérit Marc Schlemer, exploitant à Volstroff (Moselle), lui aussi administrateur à la Fop (Fédération oléoprotéagineuse). Au plan régional, les répercussions de la décision du groupe pétrolier pourraient être lourdes : « Le colza constitue notre seule tête de rotation pour les cultures et la moitié de la production est transformée en tourteau à destination de l’alimentation de nos bêtes », confirme le Mosellan. Conséquences que pourrait atténuer la part importante d’export du colza lorrain vers l’Allemagne, via le port céréalier de Metz. , Economie | Péril sur le carburant de colza
  • La filière oléoprotéagineuse a dévoilé, lundi au SIA, sa marque « Terres Oléo Pro ». La France Agricole, Oléoprotéagineux : La filière lance la marque « Terres Oléo Pro »
  • Ce rendez-vous a réuni des chercheurs de l’Inra, des représentants d’agriculteurs, de la filière oléoprotéagineuse, et d’entreprises de transformation entre autres. Tous ont mis en exergue le fait que l’enjeu des protéines végétales « est au cœur de la transition agro-écologique, et constitue une source d'opportunités économiques pour les territoires ». Terre-net, L'enjeu crucial des protéines en France et en Europe confirmé
  • Terres Univia, l’interprofession des cultures oléoprotéagineuses, précise néanmoins que « les usines agroalimentaires bio hexagonales ont un approvisionnement en soja à 100 % français, ou presque ». Pour des raisons de traçabilité, les fabricants français (et européens) de produits à base de soja préfèrent utiliser une origine locale. Acheter un produit bio fabriqué en France offre donc une garantie d’avoir du soja français. Attention toutefois à votre exposition aux isoflavones, des phytohormones contenues dans cette plante. , Amazonie en feu - Peut-on éviter le soja brésilien ? - Actualité - UFC-Que Choisir
  • Il succède à Arnaud Rousseau, « qui a fait le choix de s'investir pleinement dans la filière oléoprotéagineuse française ». Cyrille Milard produit du blé, de l'orge, du maïs, du colza et de la betterave sur l'exploitation familiale. Il fait partie du bureau de la chambre d'agriculture Ile-de-France et est également membre du conseil d'administration de l'Association générale des producteurs de blé (AGPB). leparisien.fr, Agriculture : Cyrille Milard élu président de la FDSEA 77 - Le Parisien
  • "L’huile de palme est ce qui a fait déborder le vase, alors que la filière oléoprotéagineuse française a la capacité de pouvoir répondre aux besoins des groupes pétroliers", explique Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA. SudOuest.fr, Les agriculteurs vont bloquer 13 raffineries et dépôts de carburant

Traductions du mot « oléoprotéagineuse »

Langue Traduction
Anglais oleoproteinous
Espagnol oleoproteinoso
Italien oleoproteinous
Allemand oleoprotein
Chinois 油蛋白
Arabe زيت البروتين
Portugais oleoproteinoso
Russe oleoproteinous
Japonais 油性タンパク質
Basque oleoproteinous
Corse oleoproteinous
Source : Google Translate API
Partager