La langue française

Neptunienne

Définitions du mot « neptunienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

NEPTUNIEN, -IENNE, adj.

A. − Vieilli
1. HIST. DES SC. École, système, théorie neptunien(ne). École, système, théorie qui attribuait à l'action de l'eau la formation de toutes les roches. On discute si longuement et même en leur présence [des femmes], sur la préférence à accorder au système neptunien sur le vulcanien (Stendhal, Amour, 1822, p.158).
Emploi subst. masc. Partisan de cette théorie:
. ... chez les Grecs, les théogonies, les cosmogonies abondent dès le premier âge; dès lors, comme aujourd'hui, les vulcaniens, les neptuniens s'y disputent, non pas à la vérité les suffrages du monde savant, mais l'admiration naïve (...), le poétique sentiment d'une foule intelligente et crédule. Toepffer, Nouv. genev., 1839, p.390.
2. GÉOL. [En parlant de roches, de terrains] Formé par l'action de l'eau. Un très bon exemple de terrains stratifiés, qu'on appelle aussi parfois neptuniens, à cause du rôle prépondérant que la mer a joué dans la genèse de cette catégorie (Lapparent, Abr. géol., 1886, p.103).Nous savons maintenant comment les roches ont été formées (...). Les unes sont dues à l'action de l'eau; on les disait autrefois roches neptuniennes (de Neptune, le dieu de la mer) pour rappeler cette origine (Boule, Conf. géol., 1907, p.24).
[P. méton.] L'origine neptunienne du granite (Élie de Beaumontds B. Sté géol. Fr., t.4, 1847, p.56).
B. − Littér., rare. Qui se rapporte à Neptune. Empire neptunien. Parmi les mouvements du port, tous pesants ou lents, un canot automobile mettait sa seule vitesse. Un large trident neptunien, fait d'écume, demeurait longtemps sur l'eau après qu'il eut disparu (Montherl., Démon bien, 1937, p.1330).
C. − Relatif à la planète Neptune. L'année de Neptune est près de 165 fois plus longue que la nôtre et plus de 680 fois supérieure à celle de Mercure. En une année neptunienne la terre en a compté près de 165 et Mercure 684 (Flammarion, Astron. pop., 1880, p.271).
Prononc. et Orth.: [nεptynjε ̃], fém. [-jεn]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. a) 1801 subst. «partisan du neptunisme» (Haüy, Traité de minér., t.4, p.481); 1822 «relatif au neptunisme» (Stendhal, loc. cit.); b) 1824 adj. géol. «formé sous l'action des eaux» (Annales des Sciences Naturelles, t.1, p.451 qui citent J. de Charpentier, Essai sur la constitution géognostique des Pyrénées: Les masses minérales qui composent la charpente des Pyrénees, paraissent appartenir toutes à la classe de roches que l'on désigne communément sous le nom de roches neptuniennes); 2. 1606 adj. «relatif au dieu de la mer» (Nicot, s.v. neptuninois) −1611, Cotgr., à nouv. 1832 (Raymond); 1611 «relatif à la mer» (Cotgr.), attest. isolée, à nouv. 1832 (Raymond); 3. 1880 «relatif à la planète» (Flammarion, loc. cit.). Dér. du nom de Neptune, dieu de la mer (lat. Neptunus, également att. au sens fig. de «mer, eau»); suff. -ien*. L'angl. neptunian est att. comme adj. terme de géol. au sens de «résultant de l'action de l'eau» dep. 1794 ds NED, «fondé sur la théorie de formation sous l'action de l'eau» 1802, ibid., «relatif à la planète» av. 1849, ibid. et comme subst. «partisan du neptunisme» 1799, ibid.
DÉR. 1.
Neptunisme, subst. masc.,hist. des sc. Théorie qui attribuait à l'action de l'eau la formation de toutes les roches (p.oppos. à plutonisme, vulcanisme). Continuant leur chemin en ramassant des coquilles, ils s'élevèrent à des considérations sur l'origine du monde. Bouvard penchait vers le neptunisme; Pécuchet, au contraire, était plutonien (Flaub., Bouvard, t.1, 1880, p.90).La première partie du XIXesiècle reste sous l'influence des deux grandes écoles fondées au XVIIIesiècle: l'école de Freyberg, avec le neptunisme de Werner et l'école d'Édimbourg, avec le plutonisme de James Hutton (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.379). [nεptynism̭]. 1reattest. 1831 (Journal de géol., t.3, p.191); de neptun[ien], suff. -isme*.
2.
Neptuniste, subst. masc.,géol. Partisan du neptunisme. Synon. neptunien.Chez les géologues, la querelle des neptunistes et des plutoniens faisait grand bruit. Mais, entre les deux écoles, qui soutenaient l'origine volcanique ou marine des terres actuelles, il y avait du moins cette croyance commune: qu'une même loi de formation présidait à toutes les créations du monde sensible (Béguin, Âme romant., 1939, p.61). [nεptynist]. 1resattest. 1804 subst. (Ann. Min. 3, 86 d'apr. FEW t.7, p.98a), 1832 (Raymond); de neptun[ien], suff. -iste*. L'angl. neptunist de même sens est att. dep. 1802 ds NED.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

neptunienne \nɛp.ty.njɛn\

  1. Féminin singulier de neptunien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NEPTUNIEN, IENNE. adj.
T. de Géologie. Il se dit de Terrains formés par dépôt au fond de l'eau. Théorie neptunienne, Théorie d'après laquelle la terre a été primitivement couverte par les eaux.

Phonétique du mot « neptunienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
neptunienne nɛptynjɛ̃n

Citations contenant le mot « neptunienne »

  • Les scientifiques connaissaient déjà l’existence de planètes naines dans l’orbite neptunienne. Fredzone, On a découvert une centaine de planètes naines aux confins du système solaire
  • Les scientifiques de l’université de Stanford ont utilisé du polystyrène à la place du méthane, car ce sont deux hydrocarbures très proches. Puis ils l’ont soumis à des conditions neptuniennes, en augmentant la pression et en chauffant le matériau jusqu’à 4 727 degrés Celsius, à l’aide d’un puissant laser optique. En projetant des rayons X pour mesurer la façon dont la lumière rebondit sur les électrons, les scientifiques ont pu observer assez clairement la réaction chimique. Numerama, Il pleuvrait des diamants au cœur de Neptune et d'Uranus : voici l'explication possible
  • Les astronomes ont pour leur part émis plusieurs hypothèses pour expliquer la présence de l’exoplanète interdite, dénommée depuis NGTS-4B détectée par le réseau New Generation Transit Survey. La première hypothèse postule ainsi que cette planète est d’origine neptunienne, et qu’elle vient tout juste de migrer dans la région. Begeek.fr, Une étonnante planète découverte dans le désert Neptunien
  • « Les planètes sous-neptuniennes, aussi appelées super-Terres, sont absentes de notre Système solaire, mais sont de loin le type le plus abondant dans les autres systèmes solaires, parmi les exoplanètes découvertes jusqu’à maintenant », explique Björn Benneke, astrophysicien à l’Université de Montréal et auteur principal de l’étude de Nature Astronomy. « Mais on n’avait jamais vraiment compris comment elles étaient faites. Il y avait plusieurs hypothèses. On savait que jusqu’à sept fois la masse de la Terre, il s’agissait d’exoplanètes rocheuses, mais au-delà, on ne savait pas. Nous sommes les premiers à décrire leur intérieur, à partir de plusieurs images des télescopes spatiaux Hubble et Spitzer. » La Presse, Découverte montréalaise sur les «super-Terres»

Traductions du mot « neptunienne »

Langue Traduction
Anglais neptunian
Espagnol neptúnico
Italien nettuniano
Allemand neptunisch
Chinois 海王星
Arabe نبتون
Portugais netuniano
Russe океанический
Japonais ネプテューヌス
Basque neptunoz
Corse neptunianu
Source : Google Translate API

Neptunienne

Retour au sommaire ➦

Partager