La langue française

Naseaux

Définitions du mot « naseaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

NASEAU, subst. masc.

A. − Orifice externe des narines des animaux, notamment du cheval, par lequel ils respirent et exerçent leur odorat. La respiration est courte, haletante. On remarque des naseaux dilatés et un faciès anxieux (Garcin, Guide vétér., 1944, p.95):
1. Il ramena trois fois à l'éperon, à la cravache, et quand la bête se bloquait, il la châtiait rudement. À la troisième reprise, De Scève empoigna sa cravache par le bout et écrasa les naseaux, un geste de charretier!... Dans un concours hippique, la foule l'eût injurié, en criant: «Assez!» Vercel, Cap. Conan, 1934, p.184.
SYNT. Naseaux brûlants, fumants, humides, écumants, ouverts; larges, longs, puissants naseaux; fendre, frapper les naseaux; expirer, prendre les naseaux; les naseaux fument, frémissent, saignent.
B. − P. anal et p. plaisant. [En parlant de pers.] [Dufferein-Chautel] lance machinalement de longs jets de fumée par les narines, − j'allais dire les naseaux (Colette, Vagab., 1910, p.163):
2. Un jour, je fus convoqué par mon marchand de dessins, et, au lieu d'approcher, dès mon entrée en sa boutique, ce carton que l'on suspend, céleste avoine, aux naseaux des notaires ou des boursiers qui ont dételé une heure pour chasser les Pillement, il me poussa vers trois dessins posés à plat sur un tréteau, ainsi qu'on pousse un enfant, sur une montagne suisse, vers la table protégée de verre qui explique le paysage et indique les cimes. Giraudoux, Siegfried et Lim., 1922, p.18.
Déboucher ses naseaux. ,,Étudier le terrain. Mot à mot: renifler, ouvrir ses narines`` (Larch. Suppl. 1889, p.79). Débouche tes naseaux pour éventer une souricière (Griso, [18] 80) (Larch. Suppl.1889,p.79).
Vieilli. Fendeur de naseaux (le plus souvent au plur.). Fanfaron. Trois greluchons apparurent avec des airs de fendeurs de naseaux (Queneau, Pierrot, 1942, p.26).
Prononc. et Orth.: [nazo], [nɑ-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fér. 1768: nazeau. Étymol. et Hist. 1520 naseaulx «narines (de l'homme)» (G. Michel, trad. Suétone, V, 181 rods Hug.); 1573 naseaux «id. (de l'animal)» ici, d'un taureau (R. Garnier, Hippolyte, 2033 ds Tragédies, éd. W. Foerster, t.2, p.70). Dér. de nez*; suff. -eau*. Fréq. abs. littér.: 237. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 348, b) 365; xxes.: a) 353, b) 302.

naseau .« Narine de certains mammifères, notamment du cheval »

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NASEAU. n. m.
Chacune des deux ouvertures du nez par lesquelles l'animal respire et flaire. Il se dit surtout des Narines du cheval. Ce cheval a les naseaux fort ouverts.

Encyclopédie, 1re édition (1751)

NASEAUX, terme de Maréchal. On appelle ainsi les ouvertures du nez du cheval.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « naseaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
naseaux nazo

Citations contenant le mot « naseaux »

  • Il est difficile de ne pas être attiré par une tête de cheval celte datant du premier siècle avant Jésus-Christ trouvée sur le site d’Eysses (près de Villeneuve-sur-Lot). Elle fut probablement l’ornement d’un ensemble disparu (il est évoqué un char). Le travail du fondeur celte repose sur l’exploitation stylistique des lignes qui conduisent des yeux jusqu’aux naseaux. Les traits qui semblent taillés à la serpe auraient sûrement ravi le peintre catalan Picasso tant il est difficile de ne pas rapprocher ce profil de ceux des "Demoiselles d’Avignon" par exemple ou bien encore de la tête de cheval vociférant sa peur et sa souffrance dans "Guernica". Bel hommage, en tous les cas, rendu à la gente équine si précieuse à l’époque. petitbleu.fr, Une œuvre du Ier siècle saisissante de modernité - petitbleu.fr
  • Affichant des proportions caractéristiques d’un modèle BMW X, le iX3 y ajoute les traits propres à la version électrique, avec des naseaux en partie fermés, un bas de calandre spécifique ou encore au travers de touches de bleu disposées autour de la carrosserie, mais également de jantes aérodynamiques 19 pouces en alliage léger. La revue automobile, Bmw X3 > Nouveau BMW iX3 : Last but not least
  • Après les Séries 6, 4 et 8, BMW élargit vers le bas le concept de Gran Coupé, en le proposant la Série 2 Gran Coupé. Celle-ci se veut une variante à la fois tricorps et un brin sportive de la Série 1 avec laquelle elle partage plateforme et organes mécaniques. Mais il est aussi question d’emprunts stylistiques comme cela se voit au niveau de la face avant, flanquée de l’imposante calandre à naseaux agrandis. Ce coupé-berline met clairement le style à son avantage en arborant un profil très fastback, comme l’atteste sa ligne de pavillon arquée et plongeant vers l’arrière. Cette dernière partie met en exergue un becquet joliment intégré et des blocs de feux effilés dotés d’une signature lumineuse caractérisée. S’il n’alourdit pas visuellement l’ensemble, l’ajout de cette malle améliore logiquement la capacité du coffre qui atteint 430 litres (contre 380 l pour la Série 1). LesEco.ma, La BMW Série 2 Gran Coupé : polyvalence et sportivité à prix modéré - LesEco.ma
  • Il n'a rien fait de bon ni même de convenable depuis très longtemps ! Depuis trop longtemps pour que nous ayons envie de le garder dans notre sélection ! Et nous allons attendre qu'il montre à nouveau le bout de ses naseaux avant de lui refaire confiance ! Des gros doutes , Pronostic et partants - GRAND PRIX DE LA VILLE DE CABOURG - 17/07/2020 - CABOURG R1 C3
  • Elle n'a pas montré grand chose de très satisfaisant cette année ! Sans exclure un réveil de sa part, nous préférons qu'elle montre à nouveau le bout de ses naseaux avant de lui refaire confiance ! Des gros doutes , Pronostic et partants - PRIX DE L'ENTREPRISE SARRAZIN - 15/07/2020 - LE MONT SAINT MICHEL R1 C1
  • Sous le regard naissant, ils apparaissent, se composent, ils s’imbibent des lueurs de l’aube toute de vernis moirée, ils se lovent, s’enroulent et se déroulent, se nichant au creux des brises, ils bondissent, ils disparaissent, ressurgissent en ellipses enchevêtrées, défiant les lois cryptiques de la créativité. Craintifs, ils s’emmitouflent de grands mystères, puis, rejetant leur castorine, se fendillent, se craquellent, se fissurent, se fendent, se lézardent, se crevassent et enfin s’ouvrent, se fondent, se livrent, s’effondrent tels des vagues émergeant d’un ciel fougueux fouetté à sang. Grands dragons somnolents aux naseaux vaporeux, ils reflètent mille soleils aux crépuscules vainqueurs. Laiteux,  ils s’amalgament en bouillonnements et tourbillonnent à satiété dans des discours grandiloquents que leur soufflent les bourrasques. Ils nous  parlent et nous racontent, ils nous avouent leurs secrets, nous annoncent leurs espoirs, devisent sur le temps qu’il fait, ils nous murmurent la nuit des temps, ils nous susurrent le temps retrouvé, ils chuchotent le temps perdu, ils hurlent aux temps bénis; exaltés, ils chantent à pleine peine d’inénarrables temps sacrés. Ils circonvolutent en fumée brumeuse, ils grandissent, vieillissent, font peau neuve, se déguisent, se modifient, ils se bouleversent, ils se malmènent, ils chahutent indisciplinés. Légitime troupeau des Dieux, ils se disputent ; se bousculant, ils chancellent, ils s’éparpillent en éventail et, s’égrènent en un instant pour rejoindre le néant. , Éternel présent

Images d'illustration du mot « naseaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « naseaux »

Langue Traduction
Anglais nostrils
Espagnol fosas nasales
Italien narici
Allemand nasenlöcher
Chinois 鼻孔
Arabe الخياشيم
Portugais narinas
Russe ноздри
Japonais 鼻孔
Basque sudur
Corse lu naso
Source : Google Translate API

Synonymes de « naseaux »

Source : synonymes de naseaux sur lebonsynonyme.fr

Naseaux

Retour au sommaire ➦

Partager