La langue française

Nasaux

Définitions du mot « nasaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

NASAL, -ALE, -AUX, adj.

A. − Qui est relatif au nez ou lui appartient. Hémorragie, muqueuse nasale. Le vendeur essaie de faire croire à son acheteur que le cheval corne parce que il est atteint d'une maladie aiguë assez bénigne. Pour cela (...) il fait respirer des fumées irritantes, de façon à provoquer un écoulement nasal qui, dans son esprit doit endormir l'attention de l'acquéreur (Brion, Jurispr. vétér., 1943, p.251).L'éternuement et la sécrétion nasale qui répond à une excitation du conduit auriculaire de l'oreille moyenne (Ricoeur, Philos. volonté, 1949, p.220):
1. «Cher ami, la science appelle les choses par leur nom: l'appendice nasal est bien chez vous un des organes du plaisir. Notez bien, messieurs, que l'observation n'est pas nouvelle: Duriez cite l'exemple d'un malade que la moindre trace d'iodoforme excitait jusqu'au spasme. Le nez se colorait brusquement et il y a même noté − chose incroyable − des phénomènes d'érection.» Malheureux olfactif! Bernanos, M. Ouine, 1943, p.1394.
ANAT. Qui a rapport à la morphologie du nez. Cartilage nasal, artère nasale:
2. Un nez rehaussé, constellé de verrues et rouge du bout comme une guigne, des sourcils circonflexes et dont le poil se rebroussait en virgule, une moustache aux pointes effilées et se recourbant comme les cornes de la lune rendaient méconnaissables les traits réguliers du jeune baron; cet appareil disposé comme un chanfrein ne couvrait que le front et la protubérance nasale, mais tout le reste du visage en était changé. Gautier, Fracasse, 1863, p.205.
Cloison* nasale.
Échancrure nasale. Échancrure demi-circulaire située au-dessous de la bosse nasale, et articulée avec les os du nez (d'apr. Littré-Robin 1855).
Fosses nasales. Les deux cavités anfractueuses servant à l'olfaction, et concourant à l'accomplissement de l'acte respiratoire et à la phonation (d'apr. Littré-Robin 1855):
3. Au delà du fossé, à trente pas de moi, au milieu d'une vaste broussaille, la tour fendue, dont je voyais l'intérieur, m'apparaissait comme une énorme tête de mort. Je distinguais les fosses nasales, la voûte du palais, la double arcade sourcilière, le creux profond et terrible des yeux éteints. Hugo, Rhin, 1842, p.339.
Indice nasal. ,,Rapport qui existe sur le squelette entre la largeur maxima de l'orifice antérieur du nez et sa hauteur prise de l'épine nasale au point nasal`` (Garnier-Del. 1958).
Os nasaux ou, le plus souvent, os propres du nez. ,,Deux petits os quadrilatères qui forment la voûte osseuse du nez`` (Garnier-Del. 1958).
Point nasal. Point situé à la racine du nez. (Dict. xixeet xxes.).
Emploi subst. masc., vx. ,,Partie du casque des anciennes armures qui protégeaient le nez`` (Mots rares 1965). Les soldats ont des cuirasses à écailles et des casques à nasal, pointus du cimier, fort semblables à ceux de la tapisserie de Bayeux (Mérimée, Ét. arts Moy. Âge, 1870, p.150).
B. − [En parlant d'un mode d'articulation] Qui est marqué par une expiration totale ou partielle de l'air par le nez, le canal buccal ayant été libéré au niveau de la luette; qui est accompagné d'une résonance prononcée et anormale. Accent, chevrotement, hurlement, ricanement, rire, ton nasal. Il en résultait ainsi un son traînard et nasal dans la composition duquel entraient peut-être des hérédités provinciales (Proust, J. filles fleurs, 1918, p.877).Vous n'avez pas rêvé, Mathurin? demanda-t-il enfin de sa voix de fonctionnaire, un peu nasale, adroit compromis entre l'accent militaire et le bredouillement de l'homme de loi (Bernanos, Crime, 1935, p.780):
4. M. le Président releva, du plat de grosses truites meunières qu'on venait de lui présenter, le miroitement de son lorgnon bon marché et l'on entendit son organe nasal de vieux renard de plaidoirie: − Mais, mais, mais, trrrrr...ès volontiers! C'est quoi donc, déjà? fit-il, avec un petit «jà» traînard. Malègue, Augustin, t.2, 1933, p.73.
PHONÉT. [En parlant d'une voyelle (p. oppos. à oral) ou d'une consonne] Dont la prononciation comporte une résonance de la cavité nasale mise en communication avec l'arrière-bouche (d'apr. Mar. Lex. 1933, p.126). Phonème nasal:
5. C'était une blonde aux paupières lourdes et cernées, à la carnation fragile. Elle était frileuse, souffrait d'un perpétuel rhume de cerveau qui lui gâtait la prononciation des voyelles nasales et sortait parfois de son apathie pour lâcher avec innocence quelque mot non pas grossier, mais naïvement insolite. Duhamel, Désert Bièvres, 1937, p.93.
P. anal., MUS. Dont le timbre ressemble à celui qui est modifié par le nez. Que dire des origines de l'orgue, de la flûte nasale (Schaeffner, Orig. instrum. mus., 1936, p.8).Et ces hauts-parleurs des gramophones, les syncopes nasales de l'orchestre, les chanteuses qui lamentent sur un amoureux parti pour la guerre, cette longue plainte sanglotante de l'Islam (Cocteau, Maalesh, 1949, p.203).
Rem. Selon Littré, des grammairiens voulaient que l'on dise des sons nasals, mais l'usage admet le plur. en aux.
_Substantif
fém., PHONÉT. Type de consonne ou de voyelle dont l'articulation est caractérisée par un libre passage de l'air à travers les fosses nasales et par une occlusion du canal buccal (d'apr. Phél. Ling. 1976). En grec le traitement très différent de la nasale sonante et consonante a créé deux séries distinctes de formes (Sauss.1916, p.212).
masc., MÉD. Muscle du nez. Pour Zuckerkandl, le transverse et le myrtiforme sont les deux parties d'un même muscle, le nasal (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p.408).
REM.
Nasalement, adv.Avec un son nasal. La dernière syllabe, dans OCÉAN, doit être prononcée nasalement (Ac. 1835; dict.xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [nazal], plur. masc.[-o]. Ac. dep.1762: nasal, ale, aux. Étymol. et Hist. I. Subst. masc. ca 1100 nasel «partie du heaume protégeant le nez» (Roland, éd. J. Bédier, 1996); 1155 nasal (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 7812). II. Adj. 1. 1538 «qui se rapporte au nez» (J.Canappe, Le Guidon en françois, fo89 ds Sigurs, p.284); 2. 1721 qualifie les sons caractérisés par une vibration de l'air dans les fosses nasales (Trév.: son nazal [it. ds le texte]; voyelles nazales [id.]); 1762 subst. fém. nasale «voyelle nasale» (Ac.). I dér. de l'a. fr. nes (nez*). II dér. du lat. nāsus (ibid.); suff. -al*. Fréq. abs. littér.: 169. Bbg. Quem. DDL t.21 (s.v. nasalement).

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

nasaux \na.zo\

  1. Masculin pluriel de nasal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NASAL, ALE. adj.
Qui a rapport au nez. Canal nasal. Fosses nasales. Artère nasale. En termes de Phonétique, Voyelle nasale, son nasal, Voyelle, son qui sort à la fois par la bouche et par le nez. Le français possède quatre voyelles nasales qui sont : AN, IN, ON, UN. Substantivement, Les nasales.

NASAL se dit substantivement de la Partie d'un casque qui garantit le nez.

Phonétique du mot « nasaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nasaux nazo

Citations contenant le mot « nasaux »

  • sur la base des types, le marché des vaporisateurs nasaux d’eau de mer de 2015 à 2026 est principalement divisé en: Isotonique Hypertonique Journal l'Action Régionale, Impact de Covid-19 sur le marché Spray Nasal Eau de Mer: les économies émergentes devraient influencer la croissance jusqu’à 2026 | Joueurs clés – sterimar, LABORATOIRE DE LA MER, etc. – Journal l'Action Régionale
  • CEBINA est en discussion avec Sigmapharm Arzneimittel GmbH, une société autrichienne très expérimentée dans la fabrication de pulvérisateurs nasaux, avec des capacités de production significatives et facilement disponibles, pour le développement et la production d'un produit à base d'azélastine. Afin d'accélérer l'accès à cette approche anti-COVID-19 avec une large disponibilité adaptée aux besoins mondiaux, CEBINA est ouverte aux financements par des tiers et cherchera des partenaires de licence pour une distribution mondiale afin de pénétrer le marché dans un avenir proche.  Caducee.net, CEBINA identifie un vaporisateur nasal antihistaminique courant comme potentielle approche anti-COVID-19
  • Au niveau du taux d’incidence, celui-ci indique 3,7 sur 100 000, pour la semaine dernière. Il indique le nombre de tests RT-PCR, c’est-à-dire nasaux, qui se sont révélés positifs, pour 100 000 habitants et par semaine. Le seuil de vigilance est fixé entre 10 et 50, l’alerte étant atteinte au-dessus de 50. Dans la région, le taux ne présente ainsi aucune inquiétude particulière. Lyonmag.com, Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes toujours en orange
  • Les échantillons ont été prélevés tous les trois jours, durant deux semaines. Pour les patients, les prélèvements nasaux ont été effectués par des infirmières. Les échantillons de salive ont été auto-collectés par le patient, qui a été invité à cracher à plusieurs reprises dans un tube, à jeun. Les échantillons ont été transportés au laboratoire de recherche de la Yale School of Public Health (Ecole de santé publique de Yale) dans les 5 heures qui suivent les prélèvements. Medias24 - Site d'information, Covid-19: Le test salivaire plus efficace que le prélèvement nasal ?
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Dilatateurs nasaux internes actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Instant Interview, Marché Dilatateurs nasaux internes mondial 2017-2026 | Rhinomed Limited, SnoreCare, SANOSTEC CORP, Splintek, Inc – Instant Interview
  • Le travail présenté est volumineux : de 2011 à 2018, 30 000 prélèvements nasaux ont été réalisés sur des porcs dans les abattoirs de 10 provinces chinoises et dans un hôpital vétérinaire, permettant d'isoler 179 virus de grippe porcine. La majorité était de la nouvelle variété, qui est devenue dominante chez les porcs depuis 2016. La Croix, Chine : découverte d’un nouveau virus de grippe porcine, propice à une pandémie
  • Dans le cadre de l'essai clinique, l'efficacité des écouvillons nasaux à mi-nez comparée à celle des écouvillons nasopharyngés invasifs sera évaluée afin de permettre la facilité d'utilisation, de réduire les niveaux d'inconfort et de prouver des données plus reproductibles. Bourse Direct, Novacyt : lancement à Londres d'un essai clinique de dépistage rapide de la COVID-19
  • Le rapport sur le marché des masques d’oreiller nasaux aide également les clients à atteindre une croissance écologique dans les zones respectives. Il s’agirait d’une enquête approfondie et d’un aperçu détaillé de l’industrie mondiale des masques d’oreiller nasaux qui représente également l’étendue du marché, les perspectives actuelles du marché et l’état prévisionnel jusqu’en 2026. En outre, les aspects cruciaux comme la croissance du marché des masques d’oreiller nasaux , les menaces, l’analyse des principaux concurrents et les facteurs de risque sont brièvement mis en évidence dans ce rapport. Instant Interview, Nasal Pillow Mask Market Marge brute 2020: Air Liquide Medical Systems, BMC Medical, Aloha, TAP PAP – Instant Interview

Images d'illustration du mot « nasaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « nasaux »

Langue Traduction
Anglais nasal
Espagnol nasal
Italien nasale
Allemand nasal-
Chinois
Arabe الأنف
Portugais nasal
Russe назальный
Japonais
Basque sudur
Corse nasale
Source : Google Translate API

Nasaux

Retour au sommaire ➦

Partager