La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « naquet »

Naquet

Définitions de « naquet »

Wiktionnaire

Nom commun - ancien français

naquet \Prononciation ?\ masculin

  1. Garçon qui marque les points au jeu de paume.
    • La tribuniscule […] n'était occupée que par un naquet qui se préparait, un morceau de charbon blanc en main, à marquer les points de la partie sur un tableau placé sur le devant et bien en vue des tribunes du public […] — (Robert Merle, Fortune de France, Paris ma bonne ville, chapitre V)
  2. Page, garçon attaché à une seigneur.
    • Car se trouver parmi petits naquets,
      Quand chacun d'eux à votre honneur s'apprête
      à rimailler bien ou mal leurs caquets,
      Point ne convient à tout homme de tête.
      — (CHAUL., Bouquets, 6)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

NAQUET (na-kè) s. m.
  • Proprement garçon de jeu de paume, et, par suite, homme de peu d'importance (mot vieilli). Car se trouver parmi petits naquets, Quand chacun d'eux à votre honneur s'apprête à rimailler bien ou mal leurs caquets, Point ne convient à tout homme de tête, Chaulieu, Bouquets, 6.

HISTORIQUE

XVe s. …M. Tousjours quelque bouquet Selon la saison de l'année. - B. Et de paige. - M. Quelque naquet, Villon, Baillevent et Mallepaie.

XVIe s. Les autres poetes latins ne sont que naquets de ce brave Virgile, Ronsard, 584.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « naquet »

Origine inconnue. Bourg. naiquou, enfant qui veut faire l'important ; champ. nacard, naqueux, railleur. Il y avait un verbe naquer qui signifiait attraper (naque-mouche), et claquer des dents. Ce naquer tiendrait à l'allemand nagen, ronger, ou à necken, taquiner, railler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Origine inconnue[1]. Le bourguignon a naiquou (« enfant qui veut faire l'important »), le champenois nacard, naqueux (« railleur »). De naquer (« flairer, musarder », « attraper » → voir naque-mouche. Ce naquer tiendrait à l'allemand nagen (« ronger ») ou à necken (« taquiner, railler » → voir nag en anglais).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « naquet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
naquet nakɛ

Citations contenant le mot « naquet »

  • Sur la vie brève de Fernand Iveton (1926-1957), membre du parti communiste algérien, dont l'engagement, comme l’a écrit Pierre Vidal-Naquet « n’est pas une adhésion directe et personnelle à l’ordre (ou au désordre) établi en URSS et dans les “démocraties populaires”, mais une protestation hautement morale et hautement politique contre l’ordre colonial, l’ordre infâme, raciste, qui règne à Alger ». Mediapart, « De nos frères blessés » un film sur Fernand Iveton « guillotiné p... | Le Club
  • On y est appelé par des voix. La pièce est vaste. Ses larges baies vitrées donnent sur l’esplanade Pierre Vidal-Naquet. On est dans le 13ème arrondissement de Paris, entre les livres ouverts de la bibliothèque de Dominique Perrault et la jeune tour savamment déséquilibrée de Jean Nouvel. Le sol de béton ciré est maculé de trainées brillantes, rigoles et amas d’étain coulés sans ordre apparent. Certaines dessinent des figures étendues. D’autres courent à travers le lieu. Cinq chaises et deux bancs occupent l’espace, structures d’acier autour desquelles s’enroulent de longs câbles noirs qui descendent du plafond. Qui cherchera à savoir ce qu’ils conduisent devra suivre leur course jusqu’aux lignes d’étain où ils plongent leurs fils, puis de l’étain à l’acier des chaises et de celui-ci à des constellations de petits haut-parleurs sans armatures. Les voix viennent de là. De neuf grappes de piézos posés sur le sol et sur l’assise des chaises. Elles parlent. Chacune a sa place. Chacune figure un corps possible. Ensemble, elles font théâtre. AOC media - Analyse Opinion Critique, Installer les corps – sur « Les volontaires pigments-médicaments » d’Anne Le Troter - AOC media - Analyse Opinion Critique
  • Depuis l’histoire des Annales (1987), puis celle du structuralisme (1991 et 1992), le travail biographique de François Dosse n’a cessé de croître en importance, et le lecteur profite chaque fois de la méthode sophistiquée de l’auteur, alliant l’art du récit à l’érudition du chercheur, et mobilisant l’archive comme le témoignage oral. Cette vie de l’historien Pierre Vidal-Naquet (1930-2006) est le récit d’une aventure à la fois publiquement mouvementée et intellectuellement stimulante : écrivain engagé contre la torture, contre les dictatures et dénonciateur du négationnisme, P. Vidal-Naquet fut aussi l’un des rénovateurs du regard porté sur la culture de la Grèce ancienne. Sciences Humaines, Pierre Vidal-Naquet
  • La rentrée cinéma débute tôt cette année. Dès la mi-août sortent des films qui ont marqué Cannes : ceux de Lee Chang-dong, Gavras, Alex Lutz… Parmi eux, une météorite. Sauvage, de Camille Vidal-Naquet. Il y a du Pasolini dans cette histoire d’un garçon qui se vend. Grazia, Cinéma : "Sauvage", un Petit Prince insaisissable
  • Entretien« Les penseurs de l’intime » (6/10). L’historienne Clémentine Vidal-Naquet explique comment les conflits modifient les liens sentimentaux, comme en témoignent les millions de lettres échangées chaque jour entre le front et l’arrière pendant la Grande Guerre. Le Monde.fr, Clémentine Vidal-Naquet : « Silencieuses en temps de paix, les intimités deviennent soudainement visibles en temps de guerre »

Naquet

Retour au sommaire ➦

Partager