La langue française

Morutière

Sommaire

  • Définitions du mot morutière
  • Phonétique de « morutière »
  • Citations contenant le mot « morutière »
  • Images d'illustration du mot « morutière »
  • Traductions du mot « morutière »

Définitions du mot morutière

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

morutière \Prononciation ?\

  1. Féminin de morutier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MORUTIER, IÈRE. adj.
Qui sert à la pêche de la morue. Un bateau morutier ou, absolument, Un morutier, Un bateau qui va à la pêche de la morue. Il s'emploie substantivement pour désigner les Marins qui se livrent à cette pêche. Le départ des morutiers.

Phonétique du mot « morutière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
morutière mɔrytjɛr

Citations contenant le mot « morutière »

  • Fécamp et Saint-Pierre et Miquelon sont liés par une histoire commune : la grande pêche, celle qui emmenait les marins de la région normande vers Terre-Neuve et le cabillaud. La ville s’est petit à petit détournée de la pêche harenguière et de la pêche fraîche pour la pêche morutière, passant des voiliers aux chalutiers, jusqu’aux navires usines avec congélation. Nous vous proposons un détour sonore par Fécamp pour explorer ce qu’il reste de cette industrie qui s’est étalée sur cinq siècles : dans la ville d’aujourd’hui, dans ses relations avec l’archipel, dans la mémoire des derniers Terre-Neuvas qui transmettent leur histoire et à travers l'engagement de ceux qui font vivre ce patrimoine. Outre-mer la 1ère, La pêche à la morue, trait d’union entre Fécamp et Saint-Pierre et Miquelon - outre-mer la 1ère
  • Lancée initialement en 1937, la goélette a été construite par Companhia Uniao Fabril, à Lisbonne, au Portugal. Jusqu’à la fin des années 1980, le bateau était dédié à la pêche de la morue, et reconnu comme l’un des plus beaux navires de la flotte blanche portugaise, flotte spécialisée dans la pêche morutière. Il officiait alors à Terre-Neuve et au Groenland. , Les Grandes Voiles du Havre. Le Santa Maria Manuela, un morutier portugais historique | 76actu
  • De retour sur la terre ferme, René-Yves Creston, très marqué par cette expérience, poursuit son œuvre sur la pêche morutière et produit des huiles sur toile et des pièces de faïence, également exposées à Fécamp. « Ses dessins réalisés à bord lui ont naturellement fourni des motifs à retravailler. Les œuvres majeures qu’il produit dans les années qui suivent son voyage sont aussi une façon pour lui de magnifier les gestes et de rendre hommage à ces hommes laborieux et à leur métier. » www.paris-normandie.fr, René-Yves Creston, peintre de la grande pêche, exposé au musée de Fécamp
  • En cette année 1955, 28 sécheries de morue s’activaient à Bègles (contre une aujourd’hui, 3 en 1999). Le fascicule rappelle l’histoire de cette pêche dont on trouve de vagues traces dans des écrits du Moyen Âge, mais surtout à partir de 1826 où démarre l’activité morutière moderne telle qu’on a pu la connaître jusqu’aux années 1970. Les morutiers revenaient de campagnes de six mois à Terre-Neuve, île au large de la côte canadienne, une des plus riches zones de pêche de monde (longtemps surexploitée). Ils déchargeaient leurs cargaisons sur le port de Bordeaux, au niveau de l’actuel miroir d’eau ou du « Quai des marques ». Là, les morues changeaient d’embarcations pour un très court voyage sur des gabarres jusqu’à Bègles. Pourquoi des gabarres ? Parce que les chalutiers ne passaient pas sous le pont de pierre et la passerelle Eiffel. À Bègles, parce que s’y trouvaient de vastes espaces pour suspendre, à l’air libre, les poissons et les y saler. Bègles avait alors en permanence une odeur caractéristique de poisson et de salaison. À ne pas confondre avec les effluves de la papeterie Cenpa qui, contrairement à son nom… sentait. Aujourd’hui encore des sols de Bègles sont stériles du fait de la concentration saline. C’est aussi à Bordeaux que fut lancé, en 1956, le plus gros chalutier du monde (pour l’époque). Et c’était un morutier. Long de 84 mètres, ses cales pouvaient contenir 1 720 tonnes de morues et ses réservoirs 120 000 litres d’huile de foie de morue. De quoi faire rêver des générations d’enfants qui étaient astreints à ce breuvage jugé revigorant ! SudOuest.fr, La morue était reine

Images d'illustration du mot « morutière »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « morutière »

Langue Traduction
Anglais codfish
Espagnol bacalao
Italien merluzzo
Allemand kabeljau
Chinois 鳕鱼
Arabe سمك القد
Portugais bacalhau
Russe треска
Japonais タラ
Basque bakailaoa
Corse bacchettu
Source : Google Translate API
Partager