La langue française

Mortifié

Définitions du mot « mortifié »

Trésor de la Langue Française informatisé

MORTIFIÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de mortifier*.
II. − Adjectif
A. − Qui pratique des mortifications, a coutume de se mortifier. Dévoué, humble, pieux, zélé, mortifié, de bon conseil, voilà ce qu'elle attendait d'un prêtre (Malègue, Augustin, t.1, 1933, p.148).
[P. méton.] Si goûtée qu'ait été à de certains moments sa prédication, c'était encore une prédication mortifiée (Sainte-Beuve, Port-Royal, t.1, 1840, p.474).
B. − Blessé dans son amour-propre, vexé. Une rage froide, méprisante, lui serrait la gorge. Jamais il ne s'était senti aussi mortifié (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p.581).
[Avec un compl.] Mortifié (à l'idée) de, que.Germain fut mortifié qu'on le supposât déjà amoureux (Sand, Mare au diable, 1846, p.116).Paganel, très mortifié d'entendre discuter et même plaisanter ses connaissances géographiques (Verne, Enf. cap. Grant, t.1, 1868, p.160).
P. ext., vx. Fâché, chagriné, contrarié. Mortifié de tromper son attente, je le salue et lui fais excuse (Michelet, Journal, 1820, p.103).Je suis bien mortifié du contre-ordre que vous me donnez relativement au portrait d'Eugénie (Mérimée, Lettres Ctessede Montijo, 1850, p.339).
Prononc.: [mɔ ʀtifje].

Wiktionnaire

Forme de verbe

mortifié \mɔʁ.ti.fje\

  1. Participe passé masculin singulier de mortifier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MORTIFIER. v. tr.
Faire que de la viande devienne plus tendre. Mettre de la viande à l'air, la battre pour la mortifier. Ce faisan n'est pas encore assez mortifié.

MORTIFIER signifie, dans le style ascétique, Affliger son corps par des macérations, des jeûnes, des austérités. Mortifier sa chair. Se mortifier pour l'amour de Dieu. Mortifier ses sens, ses passions, Les réprimer en vue de plaire à Dieu.

MORTIFIER signifie encore, figurément, Humilier quelqu'un, lui faire de la peine par quelque réprimande ou par quelque procédé dur et fâcheux. Ce refus me mortifierait beaucoup. La disgrâce qui lui est arrivée l'a extrêmement mortifié. Je suis bien mortifié d'avoir échoué dans cette affaire.

Littré (1872-1877)

MORTIFIÉ (mor-ti-fi-é, ée) part. passé de mortifier
  • 1Frappé de gangrène. On trouva dans la hernie l'intestin mortifié.
  • 2Gardé de manière à devenir tendre et à prendre du fumet, en parlant de la viande. Ils [les Calmuques] mangent de la chair de cheval, de chameau, etc. crue ou un peu mortifiée sous la selle de leurs chevaux, Buffon, Hist. naturelle, Hom. Œuv. t. V, p. 14.
  • 3Affligé par des austérités, par des privations. Son teint mortifié prêche la continence, Régnier, Sat. XII. Un chrétien n'est jamais vivant sur la terre, parce qu'il y est toujours mortifié, et que la mortification est un essai, un apprentissage, un commencement de la mort, Bossuet, Mar.-Thér. Une vie exacte et extérieurement mortifiée, Bourdaloue, Sainteté évang. 2e avent, p. 425. Vous croyez que nos désirs, si longtemps mortifiés, seront irrités à votre vue, Montesquieu, Lett. pers. 7.
  • 4Qui a reçu une mortification. Ces rois [d'Asie], toujours vainement mortifiés par leurs défaites, Montesquieu, Esp. X, 13.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mortifié »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mortifié mɔrtifie

Citations contenant le mot « mortifié »

  • Ce qu'il y a de plus bas au monde, c'est de mortifier la pauvreté. Charles Nodier, La Fée aux miettes
  • Mais ne soyez pas mortifié, ce cadeau est le premier échantillon de mes vêtements pour mon magasin (au Texas). Et je veux que vous l’ouvriez pour que vous le voyiez », a ajouté le chanteur. , Les cadeaux que Verónica Castro garde de Selena Quintanilla | Marseille News .net
  • Jill, qui a rencontré Willie en 1992 alors qu’il travaillait au salon des joueurs aux championnats du monde de snooker à Sheffield, a déclaré qu’il serait «  mortifié  » s’il était au courant de la dispute. , La veuve de l’ex-Miss Grande-Bretagne de Willie Thorne et trois de ses enfants «  sont enfermés dans une querelle de famille  » – News 24
  • Ha! Ha oui, aussi, l'élection. Les deux élections de Robert, bien sûr. Oui, alors, je vais vous dire pourquoi je n'en ai pas parlé, parce que l'élection municipale, pour moi, elle n'était que justice. Parce qu'il s'est tellement démené pendant six ans. Il a fait tellement de choses que s'il n'avait pas été élu, je crois qu'on en aura été mortifié tous les deux.  France Bleu, "Je n'étais pas fan de corrida avant de rencontrer Robert'' dit la députée Emmanuelle Ménard

Traductions du mot « mortifié »

Langue Traduction
Anglais mortified
Espagnol mortificado
Italien mortificato
Allemand beschämt
Chinois 受害
Arabe مذل
Portugais mortificado
Russe униженный
Japonais 屈辱
Basque hilik
Corse murtificatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « mortifié »

Mortifié

Retour au sommaire ➦

Partager