La langue française

Miraculeuse

Sommaire

  • Définitions du mot miraculeuse
  • Phonétique de « miraculeuse »
  • Citations contenant le mot « miraculeuse »
  • Images d'illustration du mot « miraculeuse »
  • Traductions du mot « miraculeuse »
  • Synonymes de « miraculeuse »
  • Antonymes de « miraculeuse »

Définitions du mot « miraculeuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

MIRACULEUX, -EUSE, adj.

A. − RELIGION
1.
a) Qui est produit par un miracle ou que l'on attribue à un miracle. Synon. surnaturel; anton. naturel, normal.Apparition, guérison, vision miraculeuse; pêche miraculeuse. Car le Maître s'assit aux noces et donna Le vin miraculeux aux époux de Cana (A. France,Noces,1876, p.225).La conversion des honnêtes gens est incomparablement plus miraculeuse que la conversion des scélérats (Bloy,Journal,1907, p.336).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Le miraculeux. Synon. le surnaturel.L'abbé Cénabre, lui, n'a jamais nié le miracle, et même il a le goût du miraculeux (Bernanos,Imposture,1927, p.329).
b) Qui concerne un miracle, les miracles. Récit miraculeux. Elle lui racontait les histoires miraculeuses des premiers temps du monde (Maupass.,Une Vie,1883, p.205).
2. Qui est le siège ou l'occasion d'un miracle, de miracles. Chapelle, grotte miraculeuse; eau, fontaine, source miraculeuse. Tout un monde de malades, boiteux, enrhumés, qui se pressent autour de ces baignoires, comme les paralytiques auprès des piscines miraculeuses (E. de Guérin, Lettres,1846, p.483):
1. ... il la fit porter devant la statue miraculeuse. Ô merveille! Aussitôt déposée dans le choeur de la chapelle, la religieuse se leva et se mit à marcher. L'évêque de Nancy ne voulut pas ordonner une enquête sur ce miracle, et le médecin de Vézelise refusa un certificat à la malade. Barrès,Colline insp.,1913, p.99.
Médaille miraculeuse. Médaille de dévotion qui doit ses origines aux apparitions de la Vierge à Catherine Labouré en 1830. Porter, diffuser la médaille miraculeuse. La fête propre de la Manifestation de la Médaille miraculeuse se célèbre le 27 novembre, jour anniversaire de l'apparition de la Sainte Vierge (Legio Mariae, Paris, J.O.L.I., 1976, p.273).
3. Qui opère des miracles. La parole miraculeuse qui a guéri le monde antique de sa corruption et dompté la férocité des barbares (Coppée,Bonne souffr.,1898, p.187).Cette barbe en fleuve d'argent, absolument indispensable à un rabbin miraculeux (Tharaud,Jument err.,1933, p.118).
B. − P. anal.
1. Qui produit des effets extraordinaires et admirables; qui tient du miracle. Synon. fabuleux, fantastique, merveilleux, prodigieux, sensationnel; anton. banal, courant.
a) [En parlant de choses] Événement, fait miraculeux; remède miraculeux; action miraculeuse:
2. ... une boîte de savon miraculeux, le savon «Océan», dont je vous ai tout à l'heure fait la lumineuse démonstration, et qui réduit à néant les taches les plus rebelles... A. France,Crainquebille,1905, 1ertabl., 3.
b) [En parlant de pers.] Médecin miraculeux. Cette longue suite de bonheurs qui n'ont cessé de marquer la carrière de Napoléon. Cet homme miraculeux, devant qui la fortune de César disparaît (J. de Maistre, Corresp.,1810, p.405).MlleMars a été miraculeuse. On l'a redemandée, et saluée, et écrasée d'applaudissements (Hugo,Corresp.,1830, p.467).
2. Qui est extraordinaire. Aventure, intervention, pêche miraculeuse. Quelques prospecteurs firent des fortunes miraculeuses qui contribuèrent à encourager les recherches (Goldschmidt,Avent. atom.,1962, p.165).
Prononc. et Orth.: [miʀakylø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1314 «qui fait des miracles; produisant des effets merveilleux» (Henri de Mondeville, Chirurgie, 914 ds T.-L.); 2. ca 1380 «fait par miracle» (Roques t.2, p.259, Aalma 7545); 3. 1606 «surprenant, merveilleux, admirable» (Nicot); 1650 en parlant d'une pers. (Corneille, Don Sancho, V, 5); 4. 1842 «où se font des miracles» (Hugo, Rhin, p.28: dans une chapelle fermée au loquet un petit puits fort profond, qui est un puits miraculeux). B. Emploi substantivé 1835 (E. de Guérin, Journal, p.88: ayons donc recours au miraculeux. On ne compte pas assez sur le ciel, et on tremble). Dér. sav. de miracle*; suff. -eux* (cf. l'adv. lat. miraculose ives. ds Blaise Lat. chrét.). Fréq. abs. littér.: 749. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 802, b) 595; xxes.: a) 1173, b) 1476.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

miraculeuse \mi.ʁa.ky.løz\

  1. Féminin singulier de miraculeux.
    • Les annalistes ne doutaient pas de la vérité de cette miraculeuse prédiction, inventée sans doute pendant le cours des exploits immortels du fils de Vassili. — (Nikolaj Michajlovič Karamzin, Histoire de l'Empire de Russie, 1820)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MIRACULEUX, EUSE. adj.
Qui s'est fait par miracle, qui tient du miracle. Effet, événement, fait miraculeux. Chose miraculeuse. On peut dire que sa guérison est miraculeuse. Il signifie aussi Qui fait des miracles. Source miraculeuse. Il s'applique quelquefois aux Personnes. L'Enfant miraculeux né pour la rédemption du genre humain. Il signifie, par exagération, Qui est surprenant, merveilleux, admirable. Ouvrage miraculeux. Action miraculeuse.

Phonétique du mot « miraculeuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
miraculeuse mirakyløz

Citations contenant le mot « miraculeuse »

  • Nous sommes six milliards de bipèdes à tenir miraculeusement debout sur de fragiles petits pieds, en équilibre sur une boule de magma en fusion. Un véritable numéro de cirque ! De Professeur Choron / Tout s’éclaire !
  • La paresse est la mère miraculeuse du travail... parce que le père est totalement inconnu. De Georges Feydeau
  • Une bonne vieille bouteille de vin est aussi rare, aussi miraculeuse qu'un vieux pas con. Ca arrive, mais mieux vaut ne pas trop y compter. De Roland Topor
  • L'amour est une chose merveilleuse, miraculeuse, mais qui a ceci de commun avec le feu : il faut l'entretenir et l'alimenter. De Jean Simard
  • Un homme c’est quelqu’un qui a une recette miraculeuse, délicieuse, super-géniale qui comporte un tas énorme de vaisselle sale. De Odile Dormeuil
  • L'amour le plus sincère ne fait pas germer les intuitions miraculeuses, lorsque rien n'a été dit. De Pierre Grandpré / La patience des justes
  • Si tu parviens à écrire les merveilles de ton paradis dans la matière de ton cerveau, tu transporteras dans ta tête sinon leur réalité miraculeuse, au moins leur puissance. De Amélie Nothomb / Métaphysique des Tubes
  • Le génie est pour les gens intelligents ce que la "folie" est pour les imbéciles, un état extrême dans lequel tout devient possible, dans lequel, miraculeusement, les règles normales ne s'appliquent plus. De Alain de Botton / Le Plaisir de souffrir
  • Ta pensée est une étincelle miraculeuse. Tout ce que tu peux imaginer, tu peux l'obtenir, le créer, le rendre vrai. De Olivier Lockert / Core gem
  • Peu après son retour en Alaska, Felisa a parlé à ses amis de sa guérison miraculeuse et de son cœur reconnaissant envers le Seigneur. Journal Chrétien, Une femme médecin expérimente une guérison miraculeuse - Témoignages chrétiens - Journal Chrétien

Images d'illustration du mot « miraculeuse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « miraculeuse »

Langue Traduction
Anglais miraculous
Espagnol milagroso
Italien miracoloso
Allemand wunder-
Chinois 神奇
Arabe معجزة
Portugais milagroso
Russe чудотворный
Japonais 奇跡の
Basque milagrosa
Corse miraculosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « miraculeuse »

Source : synonymes de miraculeuse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « miraculeuse »

Partager