La langue française

Mentaux

Définitions du mot « mentaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

MENTAL, -ALE, -AUX, adj.

A. − Qui appartient au mécanisme de l'esprit; qui fait appel aux facultés intellectuelles. Calcul, effort, niveau, test, travail mental; activité, construction, organisation, structure, synthèse mentale; facultés, fonctions mentales. Mais les modernes ayant souvent abusé d'un tel axiome pour représenter notre intelligence comme purement passive, le grand Leibnitz fut obligé d'y joindre une restriction essentielle, destinée à formuler la spontanéité de nos dispositions mentales (Comte,Catéch. posit., 1852, p.79):
1. Concevez-vous quelles précieuses révélations nous obtenons en appliquant une pareille méthode à toutes les opérations mentales, à toutes les sensations? Nous parcourons les écoles, les casernes, les usines, les hôpitaux, et sur des centaines, des milliers de sujets, nous répétons des expériences qui consistent à émouvoir l'esprit en exerçant sur le corps un contrôle d'une incroyable minutie. Curel,Nouv. Idole, 1899, II, 3, p. 201.
PSYCHOL. Âge mental. Degré de développement intellectuel attribué à un individu, généralement à un enfant, en fonction des résultats de tests auxquels il est soumis:
2. À partir de l'emploi de l'unité appelée par Binet «âge mental», Stern a développé la notion de quotient intellectuel ou Q I, rapport de l'âge mental à l'âge chronologique. Delay,Ét. psychol. méd., 1953, p. 112.
Par dérision. Vous avez 10 ans d'âge mental! Vous avez un comportement d'enfant.
Restriction mentale. En casuistique, subterfuge qui permet de tromper sans mentir en ne dévoilant pas expressément sa pensée:
3. Nous ne ferons rien de semblable, persuadé qu'Arnauld se raconte ici, à son «cher Jésus», tel qu'il se voit. Je ne dis pas qu'il ait renoncé pour la circonstance à ses finesses de dialecticien. La phrase est adroite et flaire souvent la restriction mentale. Il a pris ses précautions même avec le grand juge. Bremond,Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 290.
Emploi subst. masc. sing. avec valeur de neutre Ensemble des facultés psychiques. Rien ne nous permet de comprendre les relations de la conscience et des processus nerveux, du mental et du cérébral (Carrel,L'Homme, 1935, p. 111).
B. − Qui a rapport à l'esprit en ce qui concerne sa santé et éventuellement son aspect pathologique. Aliénation, arriération, confusion, cruauté, débilité, déchéance, désordre, hygiène, maladie, pathologie, trouble mental(e). − Voici ce qu'il concluait. − Cette confidence que vous venez me faire, absolument spontanément, je la considère, Bardamu, comme l'indice très encourageant d'une amélioration notable de votre état mental (Céline,Voyage, 1932, p. 115):
4. ... l'incohérence, l'ataxie mentale des hommes qui nous gouvernent, paraissent être arrivées au point où elles ne peuvent plus croître. La folie qui s'est emparée de tous ces gens consiste à croire qu'ils sont juges de Dreyfus. Clemenceau,Vers réparation, 1899, p. 184.
[En parlant d'une pers.] Malade mental. Nul, nous l'avons vu, n'a le triomple plus facile que le débile mental, vu le peu de forces qu'il dépense (Mounier,Traité caract., 1946, p. 450).
Emploi subst., p. ell. de malade. Personne atteinte d'une maladie mentale. Une assistante sociale raconte son expérience: «Je reçois surtout ceux que j'appelle les petits «mentaux», ceux qui ne sont pas assez malades pour être placés dans un hôpital psychiatrique» (Le Nouvel Observateur, 14 févr. 1977ds Gilb. Mots contemp. 1980).
Prononc. et Orth.: [mɑ ̃tal], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1374 fém. mentele «qui se fait dans l'esprit» (J. Goulain, Trad. du Ration. de G. Durant, B.N. 437, fo35a ds Gdf. Compl.); 1457 fém. mentalle (Crainte amour. et beatit., Ars 2123, fo29 ro, ibid.); 1893 subst. (Blondel, Action, p.157). Empr. au b. lat. mentalis «de l'intellect, de l'âme» (blâmé par St Augustin) dér. de mens «principe pensant, activité de la pensée, esprit, intelligence» sur le modèle de spiritus/spiritalis, corpus/corporalis. Fréq. abs. littér.: 1260. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 259, b) 658; xxes.: a) 1130, b)4105.
DÉR. 1.
Mentalisation, subst. fém.Prise de conscience d'un phénomène; représentation intellectuelle de ce phénomène. J'aime aussi imaginer les modes et conditions d'une mentalisation du territoire universitaire, et par quelles rues passerait la frontière (Larbaud,Journal, 1934, p. 291). [mɑ ̃talizasjɔ ̃]. 1resattest. 1842 (Richard: Mentalisation; action de mentaliser, de rendre mental, état mentalisé), 1934 (Larbaud, loc. cit.); dér. à l'aide du suff. -(a)tion* de mentaliser (1842, supra), lui-même dér. de mental, à l'aide du suff. -iser*; d'apr. Lal. le mot a été empl. par le psychologue Ed. Claparède dans son enseignement au début du xxes. et imprimé pour la 1refois ds Feelings and Emotions en 1928.
2.
Mentalisme, subst. masc.Conception qui, pour la compréhension des concepts autant en logique qu'en linguistique, privilégie l'approche intuitive. L'École bloomfieldienne donne le nom de mentalisme à l'attitude des linguistes qui définissent les unités linguistiques et les règles de combinaison par leur signification, celle-ci étant définie empiriquement et de manière intuitive (Ling.1972). [mɑ ̃talism̭]. 1resattest. a) 1842 «système de mentalisation» (Richard), également ds Richard 1845, b) 1948 psychol. (A. Burloud, Psychol., p.9); dér. de mental à l'aide du suff. -isme*; au sens b cf. l'angl. mentalism (ca 1900 ds NED, v. aussi NED Suppl.2).
3.
Mentaliste, adj. et subst.Qui se réclame du mentalisme; adepte de cette conception. On a donné le nom de conception mentaliste à une conception de la nature phonique des sons du langage qui remonte à Baudouin de Courtenay. Ce linguiste oppose un son imaginé ou intentionnel au son effectivement émis, (...) distinction qui annonce la distinction moderne entre phonème et son (Ling.1972).[mɑ ̃talist]. 1reattest. 1967 (Piaget ds Log. et connaissance sc., p.86 [Encyclop. de la Pléiade]); de mental, suff. -iste*; cf. angl. mentalist (ca 1900, v. NED; att. antérieurement au sens d'«intellectualiste»).
BBG.Mack. t. 2 1939, p. 96.

Mental, -ale, -aux, adj.Qui appartient au menton. Ornith. Angle mental. Angle formé par la réunion des deux branches de la mandibule. (Dict. xixeet xxes.).

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

mentaux \mɑ̃.to\

  1. Masculin pluriel de mental.
    • Chez toutes les créatures subhumaines, les agents mentaux sous la forme d’impulsions constantes sont ainsi employés au maintien de la chaleur et du magnétisme, de la radiation et de l’activité chimique dans les processus vitaux des circuits organiques, de manière à sédimentariser peu à peu les bases de l’intelligence. — (Francisco Cândido Xavier, Waldo Vieira, Mécanismes de la médiumnité, 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MENTAL, ALE. adj.
Qui se fait, qui s'exécute dans l'esprit, dans l'entendement. Opérations mentales. Calcul mental, Opération arithmétique qui se fait de tête, sans le secours de chiffres inscrits sur du papier ou sur un tableau. Oraison mentale, Oraison qui se fait sans articuler aucune parole. Restriction mentale, Réserve tacite qu'on fait d'une partie de ce qu'on pense, pour induire en erreur ceux à qui on parle. Il signifie aussi Qui a rapport à l'entendement. Aliénation mentale. Voyez ALIÉNATION. Maladies mentales, Celles qui dérangent les fonctions intellectuelles.

Phonétique du mot « mentaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mentaux mɑ̃tal

Citations contenant le mot « mentaux »

  • Au Burkina Faso, Adama Ouédraogo, le président de « Sauvons le reste », une association de prise en charge des malades mentaux, se souvient comme si c’était hier, d’une expérience vécue en 2019 quand, lors d’une sortie nocturne sur le terrain, ses collègues et lui-même ont surpris un monsieur en pleins ébats sexuels avec une malade mentale. , Ces messieurs qui éprouvent de l’attirance pour les malades mentales - 24 Heures au Bénin
  • Nous sommes tous des malades mentaux. De Stephen King / Anatomie de l'horreur
  • La différence entre les psychiatres et les autres malades mentaux, c’est un peu le rapport entre la folie convexe et la folie concave. De Karl Kraus
  • Actuellement, on fait tout pour les handicapés... Regardez les cinémas, ils les ont rendus accessibles aux handicapés physiques? Et la télé, accessible aux handicapés mentaux. De Patrick Timsit
  • Les introvertis sont des malades mentaux en formation, des novices attentifs qui préparent souci par souci leur admission à l'asile psychiatrique. De René Carbonneau / Le Destin de frère Thomas
  • Conversation. Foire où chacun propose ses petits articles mentaux, chaque exposant étant trop préoccupé par l'arrangement de ses propres marchandises pour s'intéresser à celles de ses voisins. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Le drame des dictatures, c'est qu'elles donnent toute licence aux malades mentaux, aux mégalomanes, aux méchants, aux malhonnêtes gens d'aller jusqu'au bout de leur folie, de leur mégalomanie, de leur méchanceté, de leur malhonnêteté. De Henri Amouroux / Entretien avec Jacques Jaubert - Décembre 1979
  • C’est un Ansoumana DIONE très attristé par la mort tragique d’un malade mental, déchiqueté par un train, ce lundi à Thiès, qui donne l’information. Selon le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), l’opération de retrait de la rue, pour les personnes ne jouissant pas de toutes leurs facultés mentales, sera lancée le lundi 10 août 2020 à Dakar. Après vingt ans de luttes et de sacrifices, cette couche vulnérable, jusqu’ici abandonnée à elle-même, sera enfin prise en charge, avec l’appui de Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, totalement engagé aux côtés de l’ASSAMM, dans cette mission humanitaire. D’ailleurs, informe son Président, également Conseiller à la Direction Générale de l’Action Sociale, les premiers malades mentaux retirés de la rue, seront présentés aux autorités sénégalaises, le 10 octobre 2020, à l’occasion de la célébration de la journée Mondiale de la Santé Mentale à Kaolack. Xibaaru, Ansoumana Dione : "Les malades mentaux quittent la rue le 10 août 2020"
  • Pour le savoir, les chercheurs ont d’abord identifié les 18 médicaments les plus couramment utilisés chez les patients présentant des troubles mentaux et qui ont été hospitalisés ou suivis dans le service psychiatrique de l'hôpital Henri-Mondor, à Créteil, de 2019 à avril 2020. Il s’agit d’antidépresseurs, d’antipsychotiques, d’anxiolytiques, de régulateurs de l'humeur, d’antihistaminiques et de nicotine, prescrite en sevrage anti-tabac. www.pourquoidocteur.fr, Covid-19 : les médicaments contre les troubles mentaux protégeraient du coronavirus
  • Plus de 40 après, si les gauchers ne sont plus considérés comme des déficients mentaux, force est de constater que "l'organisation cérébrale des gauchers" continue de leur porter préjudice : ces derniers sont en effet les grands absents des études portant sur le cerveau. Que vous tentiez de vous inscrire à une expédition destinée à juger de l'influence de conditions extrêmes sur le cerveau ou plus généralement que vous participiez à une étude nécessitant une imagerie cérébrale, la tradition veut en effet que votre profil soit mis de côté pour peu que vous soyez gaucher. France Culture, Les gauchers, contrariés par les neurosciences

Images d'illustration du mot « mentaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mentaux »

Langue Traduction
Anglais mental
Espagnol mental
Italien mentale
Allemand mental
Chinois 心理
Arabe عقلي
Portugais mental
Russe умственный
Japonais メンタル
Basque mental
Corse mentale
Source : Google Translate API

Antonymes de « mentaux »

Mentaux

Retour au sommaire ➦

Partager