La langue française

Melliflue

Définitions du mot « melliflue »

Trésor de la Langue Française informatisé

MELLIFLU, -UE, adj.

A. − Vx et rare. Qui distille le miel. (Dict. xixeet xxes.).
B. − Au fig., littér., vieilli
1. Qui a la douceur du miel. Dans sa personne, il régnait un air digne et affable, et le son de sa voix doux et melliflu captivait (Borel, Champavert, 1833, p.134).Ce serait une barbarie (...) d'adapter cette espèce de muselière ou caveçon à une bouche si fraîche, si rose et si melliflue (Gautier, Fracasse, 1863, p.370).
2. Péj. Qui est fade, doucereux. D'une voix flûtée, interrompue par une petite toux sèche, il commence en style melliflu une homélie qui dure trois heures (Musset, Lettres Dupuis Cotonet, 1837, p.523).
Prononc. et Orth.: [mεl(l)ifly] et [meli-]. Ac. 1935: ,,Melliflue, adj. des deux genres``, cf. aussi Littré, DG, Rob. mais Lar. Lang. fr.: ,,Melliflu, -e ou melliflue (selon l'Acad.)``. Docum. masc. melliflu (Borel, loc. cit. et Musset, loc. cit.). Étymol. et Hist. 1. 2emoitié du xves. au fig. «qui a la suavité du miel» (J. Robertet ap. G. Chastellain, Œuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t.7, p.180); 2. 1653 cohorte melliflue «les abeilles» (Scarron, Le Virgile travesti, vii, 268b ds Richardson), emploi isolé; 1803 melliflue «qui distille le miel» (Boiste); 3.1803 «doucereux, fade» (ibid.). Empr. au b. lat. mellifluus «qui a la suavité du miel» (ca 300 ds TLL), proprement «d'où coule le miel» (av. 387, Avien, ibid.). Bbg. Grevisse (M.). Fausses règles, règles douteuses. R. rom. 1973, t.8, pp.58-59.

Wiktionnaire

Adjectif

melliflue \mɛ.li.fly\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Qui abonde en miel, qui fait le miel.
    • Je ne sais pas à quel dessein
      Cette cohorte melliflue
      Vint par l’air en guise de nue.
      — (Paul Scarron, Virgile travesti, VII, 1648-1653)
  2. (Vieilli) (Figuré) (Péjoratif) Qui distille du miel, qui est doucereux.
    • Serions-nous ensorcelés par le ton papelard des Raminagrobis, par la traîtrise de ce langage melliflue qui, parfois, nous arrive sur les ondes ? Un récent ouvrage, au titre fallacieux, fait mesurer toute l'illusion de ceux qui rêvent une prochaine réconciliation entre l’Église et les Fils de la Veuve. — (Jacques d'Arnoux, Les sectes maçonniques, dans Nouvelles paroles d'un revenant (justice pour Dieu), Nouvelles Éditions Latines, 1965, p. 55)
    • Las ! il arrive trop tard : celui-ci vient d'être octroyé à un bel esprit de la Cour, melliflue à souhait, et dont l'éloquence vive et légère fait l'admiration des ruelles. — (Jean-Michel Royer, François Mitterrand élu à L'Académie française : discours de réception et autres textes de circonstance, Paris : chez Balland, 1989)
  3. (Vieilli) (Figuré) (Littéraire) Qui a la douceur, la suavité du miel.
    • « Êtes-vous absolument certains qu’il ne s'agissait pas simplement de brigands ? » s’enquit sous lui, depuis la table du conseil, Varys, d’un ton melliflue. — (George R. R. Martin, Le trône de fer, 1996 - traduit par Jean Sola, 1998)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MELLIFLUE. adj. des deux genres
. Qui distille du miel. Il ne s'emploie qu'au figuré pour signifier Qui est doucereux. Langage melliflue.

Littré (1872-1877)

MELLIFLUE (mèl-li-flue) adj.
  • 1Qui abonde en miel, qui fait le miel. Je ne sais pas à quel dessein Cette cohorte melliflue Vint par l'air en guise de nue, Scarron, Virg. VII.

    Vieilli en ce sens.

  • 2 Fig. Qui est trop doucereux et presque fade. Paroles melliflues.

HISTORIQUE

XVIe s. Melliflue, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « melliflue »

Emprunté du bas latin mellifluus (« d’où coule le miel »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. mellifluus, de mel, miel, et fluere, couler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « melliflue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
melliflue mɛlifly

Citations contenant le mot « melliflue »

  • Idem je connaissais pas l'adjectif melliflue! Sinon pour en revenir au sujet, c'est plutôt le titre de l'article qui m'interpelle. Que la méthode de Coppola soit discutable,c'est une chose, même si la crédibilité de Winona Ryder le soit aussi -discutable-,mais un tel titre est un peu racoleur et c'est bien dommage. EcranLarge.com, Dracula : Winona Ryder revient sur un tournage douteux avec Coppola - Actualité Film - EcranLarge.com
  • Ici même, nous avons sonné l'alarme contre d'étranges réhabilitations. D'abord contre la décontamination melliflue d'un maître de l'erreur criminelle comme Charles Maurras, théoricien de l'antisémitisme d'État ; puis, en cet automne contre la réévaluation du rôle du maréchal Pétain sous la Révolution nationale (1), présenté à nouveau par certains comme ce "bouclier" qui se serait efforcé, envers et contre tous, d'adoucir le sort des Juifs. Las ! il nous faut, aujourd'hui, nous intéresser au troisième étage de cette fusée révisionniste : celle qui concerne notre "grantécrivain" Louis-Ferdinand Céline, dont le moins qu'on puisse dire est qu'il n'a pas traversé les années de l'Occupation du côté de la Résistance...  LExpress.fr, Céline: bagatelles pour un mensonge - L'Express
  • Francesco Meli en Carlo VII nous a moins convaincu. Certes dans les mezza voce, la voix presque melliflue est proche de l’idéal, mais le ténor solidement campé sur le proscénium, ne s’embarrasse guère de nuances face aux déchaînements orchestraux, et force quelque peu le trait dans les forte : l’aigu se gerce sensiblement jusqu’à une certaine dureté un peu rédhibitoire dès le prologue. , À la Monnaie, Salome Jicia incarne une Giovanna d’Arco de feu « La Scène « ResMusica
  • L’Union européenne n’est certes pas assimilable à l’ex-Union soviétique : le communiste était autrement plus oppressant et liberticide que l’idéologie melliflue de Bruxelles, armée de ses commissaires moralisateurs et de sa presse prêchi-prêcheuse. (La suite ici). Liberté d'expression, Bloc-notes : l’Europe, ébranlée par le réveil des nations - Liberté d'expression
  • Le mystère est levé dès la ­première séquence du film de ­Muschietti – dont la bande-annonce dévoile une bonne partie – qui montre Georgie, un bambin qui fait flotter un bateau de papier sur les flots du caniveau. Lorsque son vaisseau sombre dans une bouche d’égout, l’enfant en ciré jaune se penche sur l’ouverture d’où sort la voix melliflue d’un clown aux yeux de la même­ ­couleur, qui se transforme bientôt en monstre à la gueule charnue et dentée (voir les textes habituels sur la peur de la castration). Le Monde.fr, « Ça » : la peur en famille dans les salles obscures
  • Ténor melliflue et apparemment très à l'aise dans le registre suraigu (il excelle d'ailleurs dans le répertoire britannique de countertenor), Samuel Boden semblait tout trouvé pour magnifier la jeunesse du Fils comme pour traduire sa mue psychologique dans ce finale, implacable, où il assoit son pouvoir en vengeant la mort d'un père dont la dépouille est encore chaude. Saluons également la composition, impressionnante, d'Andri Björn Róbertson en déséquilibré revendiquant la couronne et que Mortimer fait éliminer, en guise de leçon, devant le Fils d'Edouard. Emilie Renard et Hanna Sawle ne sont pas en reste et complètent le casting de haut vol réuni par le Staastoper. Elles se détachent d'abord d'une foule anonyme pour témoigner de la misère du peuple délaissé par son roi avant de jouer un fragment de drame biblique, théâtre dans le théâtre brutalement interrompu par une nouvelle dispute entre les protagonistes de l'oeuvre principale. A l’issue de la soirée, George Benjamin semble particulièrement ravi de la performance du Philharmonisches Staatsorchester Hamburg qu’il congratule chaleureusement.  Kent Nagano a  plus que probablement eu l'occasion d'échanger avec lui, s'ils n'ont pas travaillé ensemble sur la partition.   , Lessons in Love and Violence - Hambourg - Critique | Forum Opéra

Traductions du mot « melliflue »

Langue Traduction
Anglais melliflue
Espagnol melliflue
Italien melliflue
Allemand melliflue
Chinois 麦芬
Arabe melliflue
Portugais meliflue
Russe melliflue
Japonais メリフル
Basque melliflue
Corse melliflue
Source : Google Translate API

Synonymes de « melliflue »

Source : synonymes de melliflue sur lebonsynonyme.fr

Melliflue

Retour au sommaire ➦

Partager