La langue française

Médaillé, médaillée

Sommaire

  • Définitions du mot médaillé, médaillée
  • Étymologie de « médaillé »
  • Phonétique de « médaillé »
  • Images d'illustration du mot « médaillé »
  • Traductions du mot « médaillé »

Définitions du mot médaillé, médaillée

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉDAILLÉ, -ÉE, adj. et subst.

I. − Adj. et subst. (Personne) qui a été décoré(e) d'une médaille en tant que lauréat d'un concours, vainqueur d'une compétition ou pour ses mérites civiques, professionnels ou pour sa conduite lors d'opérations militaires. Artiste médaillé (Ac.1935).Je ne voulais pas admettre que Bordurin, prix de Rome et six fois médaillé, eut fait une faute de dessin (Sartre, Nausée, 1938, p.109).Il n'empêche que le pourcentage des armes dans le bilan des médaillés français aux jeux olympiques modernes, de 1896 à 1964, se traduit par 12, 35, 44 sur 357 (Jeux et sports, 1968, p.1436).
[Suivi d'un compl. (adj. ou nom.) indiquant le type de distinction obtenue] Médaillé de Sainte-Hélène, de la Résistance; médaillé d'or, du salon; médaillé du travail, médaillé olympique. M. Létoile, officier de port, médaillé colonial (Hamp, Marée, 1908, p.11).La France a également de nombreux médaillés européens: Jany, Boiteux, Taris, Gottvallès (Jeux et sports1968, p.1567):
−. − Je suis adjudant. − Y a pas de honte... − L'adjudant Rouget. − Et moi, Vieublé, soldat de deuxième par protection, médaillé militaire et croix de guerre... Dorgelès, Croix de bois,1919, p.271.
II. − Adjectif
A. − Rare. Qui porte une plaque de métal numérotée conformément à la réglementation concernant sa profession. Turquoise, déjà levée, descendit et ordonna au laquais d'aller lui chercher un commissionnaire médaillé (Ponson du Terr., Rocambole,t.2, 1859, p.289).
B. − P. plaisant. Taché, souillé. Pajol flatte de la main les vaches, et quand l'une d'elles est couchée, il la force à se lever. − Pour qu'elle se soulage, dit-il. Elle n'y manque pas, et, ses fesses honorablement médaillées de fumier, laisse choir une bouse neuve (Renard, Lanterne sourde, 1893, p.120).
Prononc.: [medaje]. Passy 1914: [-a-] ou [-ɑ-]. Étymol. et Hist. 1. 1611 adj. «orné de médailles» (Cotgr.); 2. 1846 subst. «celui qui a été décoré d'une médaille» (Besch.). Dér. de médaille*; suff. -é*. Fréq. abs. littér.: 17.

Wiktionnaire

Adjectif

médaillé \me.da.je\

  1. Qui a reçu une médaille.
    • Un artiste médaillé.

Nom commun

médaillé \me.da.je\ masculin (pour une femme on dit : médaillée)

  1. Personne décorée d’une médaille.
    • Les médaillés de sainte-Hélène.
    • Les médaillés militaires.
  2. Personne qui a gagné une médaille dans une compétition.

Forme de verbe

médaillé \me.da.je\

  1. Participe passé masculin singulier de médailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉDAILLÉ, ÉE. adj.
Qui a reçu une médaille. Un artiste médaillé. Substantivement, Les médaillés de Sainte-Hélène. Les médaillés militaires.

Littré (1872-1877)

MÉDAILLÉ (mé-da-llé, llée, ll mouillées) adj.
  • Qui a reçu une médaille. Médaillé pour une vache au concours agricole de…

    Substantivement. Les médaillés de juillet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « médaillé »

Participe passé de médailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « médaillé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
médaillé medaje

Images d'illustration du mot « médaillé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « médaillé »

Langue Traduction
Anglais medal
Espagnol medalla
Italien medaglia
Allemand medaille
Chinois 勋章
Arabe ميدالية
Portugais medalha
Russe медаль
Japonais メダル
Basque domina
Corse medaglia
Source : Google Translate API
Partager