La langue française

Masqué

Sommaire

Définitions du mot masqué

Trésor de la Langue Française informatisé

MASQUÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de masquer* et adj.
A. − [En parlant (du visage) d'une pers.]
1. Masqué (de qqc.)
a) (Dont le visage est) recouvert d'un masque, de ce qui a fonction de masque. Femme masquée d'un loup; homme masqué. Tous les visages, masqués d'une visière, ne me laissent apercevoir, pour tout aspect humain, que les yeux louches et le nez écrasé de notre brave Duguesclin (Jouy,Hermite,t.4, 1813, p.253).
b) P. anal. (Dont le visage est) entièrement recouvert de quelque chose. L'effrayant porteur de cadavres (...) hideux, hagard, la face masquée de sang et de boue (Hugo,Misér.,t. 2, 1862, p.604).
En partic. [En parlant d'un animal] Masqué de + subst. désignant une couleur.Dont la gueule est couverte d'une tache (de telle couleur). Masquée largement de noir, elle ressemblait plutôt à un petit mastiff qu'à un bouledogue (Colette,Mais. Cl.,1922, p.149).
2. P. ext., rare. Masqué en qqc.Synon. déguisé, travesti.Une femme arrive, masquée en bouquetière, et donne aux dames des bouquets de violettes (Goncourt,Journal,1863, p.1234).
B. − Au fig.
1. [En parlant d'une pers.] Masqué (de qqc.).Qui se dissimule sous l'apparence trompeuse de quelque chose, sous une apparence feinte, affectée. Synon. faux, hypocrite, secret.Ceci me frappe dans la note de Barrès: l'appel à la politesse systématique. La politesse y devient un système, une cuirasse. C'est l'arme du monde où l'on n'avance que masqué (Mauriac,Mém. intér.,1959, p.131).
En partic. Qui tient secret ou dissimule son identité. Une revuette dont il était l'auteur masqué et qu'il avait signé simplement: Castigat Ridendo (G. Leroux, Myst. ch. jaune,1907, p.13).
Vieilli. Nom masqué. Synon. pseudonyme.Une vive opposition s'éleva (...) à cause de ce nom masqué qui semblait une armure de guerre (Sainte-Beuve,Nouv. lundis,t. 12, 1867, p.423).
2. [En parlant d'une réalité psychol.]
a) Masqué (de qqc.).Qui se dissimule, se présente sous l'apparence trompeuse de quelque chose, sous une apparence qui empêche que l'on se rende compte ou que l'on prenne conscience de quelque chose. Les traits plus durs de Sérafine n'exprimaient qu'un froid dédain masqué de politesse (Gautier,Fracasse,1863, p.43).Elle [l'unité perdue] apparaît chaque nuit dans nos rêves, sous des formes incertaines et masquées (Mounier,Traité caract.,1946, p.389).
b) Masqué en qqc.Qui se présente sous l'apparence trompeuse de quelque chose. Simiane (...) a triomphé des désirs de gloire masqués en projets généreux (Sainte-Beuve,Prem. lundis,t. 2, 1869, p.333).
C. − [En parlant d'un inanimé concr.] Masqué (de qqc.).Dérobé à la vue par quelque chose. Synon. secret.Tiroir masqué. Soudain la porte masquée auprès du divan fut brusquement ouverte (Ponson du Terr.,Rocambole,t.1, 1859, p.216).Une cahute masquée artificiellement de broussailles (Breton,Nadja,1928, p.22).
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'un divertissement, d'un spectacle] Dont les participants, les acteurs sont masqués. Danses masquées. Il avait (...) interdit le jeu masqué (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène,t. 2, 1823, p.360).Le bal était travesti et même masqué (Ponson du Terr.,op.cit., p.57).
B. − En partic. [En parlant d'un stimulus] Qui est recouvert par un autre stimulus dans un acte de perception. Anton. masquant (rem. s.v. masquer).Le son qui domine l'autre est appelé composante masquante, celui qui est dominé est appelé composante masquée (Ling.1972).
Prononc.: [maske]. Fréq. abs. littér.: 606. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 867, b) 1555; xxes.: a) 551, b) 672.

Wiktionnaire

Adjectif

masqué \mas.ke\

  1. Qualifie un bal, un où l’on va en masque et sous un déguisement.
    • Bal masqué.
  2. Qui se met un masque sur le visage pour ne pas être reconnu.
    • Femme masquée.
    • Voleurs, bandits masqués.
  3. (Par extension) (Zoologie) Se d'un d’un animal dont la face est d'un couleur différente de celle du corps, généralement plus sombre.
  4. (Héraldique) (Rare) Se dit d’un animal portant sur un masque sur la face.

Forme de verbe

masqué \mas.ke\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe masquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MASQUER. v. tr.
Mettre un masque à quelqu'un, et, par extension, Le déguiser en lui mettant, outre le masque, des habits qui ne soient pas les siens. Je vous masquerai, et vous ne serez pas reconnu. On le masqua en arlequin. Nous nous masquâmes pour aller au bal. Fig., Un hypocrite qui se masque sous les dehors de la dévotion. Le vice se masque souvent sous l'apparence de la vertu. Bal masqué, Bal où l'on va en masque et sous un déguisement. Femme masquée, Femme qui se met un masque sur le visage pour ne pas être reconnue. On dit aussi Voleurs, bandits masqués.

MASQUER signifie, par extension, Couvrir, cacher une chose de manière à en ôter la vue. Il a élevé un bâtiment, un mur qui masque ma maison. J'ai fait planter une charmille le long de ce mur pour le masquer. Il signifie encore, au figuré, Cacher quelque chose sous de fausses apparences. Masquer ses desseins, sa conduite. En termes de Guerre, Masquer une batterie, Élever un ouvrage, disposer un obstacle ou un rideau devant une batterie pour que l'ennemi ne l'aperçoive pas.

Littré (1872-1877)

MASQUÉ (ma-ské, skée) part. passé de masquer
  • 1Couvert d'un masque. Le cousin est masqué mieux que personne en France, Regnard, le Bal, 16.

    Bal masqué, bal où les danseurs portent un masque et un déguisement.

    Terme de blason. Lion masqué, lion qui a un masque.

  • 2Intercepté par quelque obstacle comme par un masque. La porte étant masquée par des aunes et des coudriers qui ne laissent que deux étroits passages sur les côtés, je ne vis plus en me retournant par où j'étais entré, Rousseau, Hél. IV, 11.

    Batterie masquée, batterie dressée, mais tellement couverte qu'on ne peut l'apercevoir.

  • 3 Terme de marine. Brûlot masqué, brûlot qui a la même apparence qu'un autre bâtiment de guerre.

    Fig. Être masqué, être arrêté dans une entreprise par un obstacle imprévu.

  • 4 Terme d'imprimerie. Les pages blanches restent ordinairement masquées, afin que l'encre ne puisse pas maculer le papier.
  • 5 Terme de zoologie. Dont la face est en totalité ou en partie d'une autre couleur que le reste du corps.
  • 6 Fig. Caché sous de fausses apparences. Vertu masquée, Rotrou, St Genest, III, 2. En vain dans ses discours de pompe revêtus, De ses vices masqués il se fait des vertus, Chénier M. J. Tibère, IV, 3.

    Fig. Être toujours masqué, avoir l'habitude de se contrefaire, de dissimuler. Un roi connaît beaucoup moins que les particuliers les hommes qui l'environnent ; on est toujours masqué auprès de lui, Fénelon, Tél. XI. La femme masquée jusqu'aux dents, qui croit son secret ignoré de l'univers entier, Genlis, Ad. et Théod. t. III, p. 174, dans POUGENS.

  • 7 S. m. Terme de scolastique. Le masqué, espèce de sophisme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « masqué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
masqué maske

Citations contenant le mot « masqué »

  • Je m'avance masqué. René Descartes, Cogitationes privatae
  • « Au Bal masqué » devient « Sortons masqués », une version réalisée pour l’Afnor, l’organisme de certification qui a diffusé un guide pour fabriquer un masque soi-même. Ce modèle a permis à de nombreux Français de se protéger dès la fin du mois de mars alors que le pays subissait une pénurie de masques. L'Obs, La Compagnie créole revisite son « Bal masqué » pour inciter à porter un masque
  • À l'inverse, si je suis masqué et que j'interagis avec une autre personne porteuse du virus, je suis davantage protégé. C'est ce que démontre une étude publiée en juin dans la revue scientifique The Lancet. Une équipe de chercheurs canadiens diligentée par l'OMS a conclu que le port du masque réduit la probabilité d'être contaminé par le coronavirus de 85% en cas de rencontre avec une personne infectée. France Inter, Vrai ou faux : 7 idées reçues sur les masques passées au crible
  • "Je pense que c'est ma responsabilité de prendre soin de ma santé et personne n'a le droit de me dire ce que je dois faire", expliquait l'organisatrice. "Je ne serai pas masqué, testé, suivi ou empoisonné", pouvait-on lire sur une pancarte, cette fois-ci à Londres, lors d'une manifestation ce week-end. Le gouvernement britannique a décidé de rendre le port du masque obligatoire dans les magasins en Angleterre à partir du 24 juillet. ladepeche.fr, Y a-t-il un mouvement anti-masques en France ?   - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « masqué »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « masqué »

Langue Traduction
Anglais mask
Espagnol máscara
Italien maschera
Allemand maske
Chinois 面具
Arabe قناع
Portugais mascarar
Russe маскировать
Japonais マスク
Basque maskara
Corse maschera
Source : Google Translate API

Synonymes de « masqué »

Source : synonymes de masqué sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « masqué »

Partager