La langue française

Martelé

Sommaire

  • Définitions du mot martelé
  • Phonétique de « martelé »
  • Citations contenant le mot « martelé »
  • Images d'illustration du mot « martelé »
  • Traductions du mot « martelé »

Définitions du mot martelé

Trésor de la Langue Française informatisé

MARTELÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I. − Part. passé de marteler*.
II. − Emploi adj.
A. − [Correspond à marteler A] Travaillé, façonné au marteau. Métal martelé. Le portail martelé serait encore un joyau à pendre au cou d'une cathédrale (Bertrand,Gaspard,1841, p.54).
B. − [Correspond à marteler B]
1. Marqué de coups. Il a la face martelée d'un boxeur de profession, plus souvent battu qu'à son tour (Mauriac,Nouv. Bloc-Notes, 1961, p.380).
2. [En parlant de phénomènes auditifs] Qui se fait entendre avec force en se détachant nettement. Un bruit martelé de pas se fit entendre sous les dernières volées des sons (Huysmans,Oblat, t. 1, 1903, p.38).
En partic. Articulé avec force, où toutes les syllabes sont fortement accentuées. À l'abondance inépuisable des images, à la période pleine de nombre et d'haleine ont succédé la phrase courte et martelée, la dialectique sobre et magistrale (Reybaud,J. Paturot,1842, p.358).
P. anal. [En parlant de mus.] Quand il [Bach] veut exprimer des sentiments de décision, de volonté inébranlable, il représente cette fermeté au moyen d'un thème rigide et martelé (Pirro,Esthét. J.-S. Bach,1907, p.43).Jeu [pianistique] lié ou détaché, martelé ou porté (Cortot,Techn. pianist.,1928, p.8).
VÉN. Voix martelée. ,,Voix des chiens courants qui retentit à intervalles égaux`` (Vén. 1974).
3. Au fig. [D'une manière de procéder] Qui se manifeste par à-coups, heurté. L'idée du talent martelé, si talent il y a, de Marmontel, comparé au talent sublime de Jean-Jacques (Stendhal,Journal,1806, p.290).J'ai le travail long, difficile, martelé (Balzac,Corresp.,1839, p.530).
III. − Emploi subst. masc. sing., MUS. (instruments à archet). ,,Coup d'archet qui consiste à détacher énergiquement chaque son par une attaque forte et un arrêt brusque de l'archet`` (Mus. 1976, s.v. martellato). Entre le trille prolongé du premier violon et le martelé énergique du violoncelle semble gronder un orchestre dont l'apaisement progressif ramène (...) le thème primitif (Marliave,Quat. Beethoven,1925, p.99).
Prononc.: [maʀtəle]. Fréq. abs. littér.: 94.

Wiktionnaire

Adjectif

martelé \maʁ.tə.le\

  1. (Numismatique) Qualifie une médaille dont on a effacé le revers, qui était commun, pour frapper à la place un revers plus rare
  2. (Musique) Qualifie des trilles bien frappés et dans lesquels les deux sons se font entendre distinctement.
  3. (Littérature) Dont la mesure est fortement accentuée, en parlant de prononciation, de scansion, etc.

Forme de verbe

martelé \maʁ.tə.le\

  1. Participe passé masculin singulier de marteler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARTELER. (Je martèle; nous martelons.) v. tr.
Battre à coups de marteau. Marteler de la vaisselle d'étain. Absolument, Marteler sur l'enclume. Il signifie aussi Troubler, remplir d'inquiétude. Cette affaire me martèle le cerveau ou, simplement, me martèle. En termes de Numismatique, Médaille martelée, Celle dont on a effacé le revers, qui était commun, pour frapper à la place un revers rare. En termes de Musique, Trille martelé, Trille bien frappé et dans lequel les deux sons se font entendre distinctement. En termes de Littérature, Vers martelés, Vers dont la mesure est fortement accentuée. On dit dans le même sens Prononciation martelée.

Littré (1872-1877)

MARTELÉ (mar-te-lé, lée) part. passé de marteler
  • 1Travaillé au marteau. Vaisselle martelée.

    Terme d'antiquaire. Médaille martelée, médaille antique, dont on a limé le revers qui était commun, pour en frapper un plus curieux et plus rare, avec un coin neuf et dans le goût de l'antiquité.

  • 2En musique, trille martelé, trille dans lequel les deux sons se font entendre distinctement.

    S. m. Sur les instruments à archet le martelé consiste à détacher les notes en poussant toujours l'archet ou en le tirant toujours ; on dit plutôt staccato.

  • 3 Fig. En littérature, péniblement fait et travaillé. Vers martelés. Cette traduction [des Géorgiques, par Lefranc de Pompignan], si péniblement travaillée, en vers durs, raboteux, martelés, sans couleur et sans harmonie, Marmontel, Mém. VII.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « martelé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
martelé martœle

Citations contenant le mot « martelé »

  • FIGAROVOX/TRIBUNE - Les dirigeants européens ont martelé le terme «historique» pour qualifier le sommet qui a abouti à un accord après cinq jours de négociations. Il s’agit surtout d’un moment de théâtre, observe le spécialiste de communication politique, destiné à maquiller les faiblesses structurelles de l’UE. Le Figaro.fr, Arnaud Benedetti: Un sommet européen «historique», disent-ils...

Images d'illustration du mot « martelé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « martelé »

Langue Traduction
Anglais hammered
Espagnol martillado
Italien martellato
Allemand gehämmert
Chinois 锤打
Arabe مطروق
Portugais martelado
Russe чеканной
Japonais 槌で打たれた
Basque hammered
Corse martellata
Source : Google Translate API
Partager