La langue française

Marquise

Définitions du mot « marquise »

Trésor de la Langue Française informatisé

MARQUISE, subst. fém.

I. − HISTOIRE
A. − Femme noble titulaire d'un marquisat; épouse d'un marquis. Marquise de Pompadour, de Sévigné; belle, célèbre marquise; marquise douairière; couronne de marquise; loge, portrait, salon de la marquise. Ce fut pour Gaston un rude coup [l'abolition des titres et l'abolition de la pairie]. Le jeune marquis avait cru s'acquitter envers sa femme en la faisant marquise (Sandeau,Sacs,1851, p.46).Il y a déjà longtemps que Catherine d'Angennes, marquise de Rambouillet, a commencé de recevoir (Brasillach,Corneille,1938, p.201):
1. ... Madame des Grassins essaya de troubler le bonheur des Cruchotins en parlant à Eugénie du marquis de Froidfond, dont la maison ruinée pouvait se relever si l'héritière voulait lui rendre sa terre par un contrat de mariage. Madame des Grassins faisait sonner haut la pairie, le titre de marquise... Balzac,E. Grandet,1834, p.231.
1. Expressions
La marquise sortit à cinq heures. [Phrase donnée comme exemple de banalité, de lieu commun, et que l'écrivain se doit de bannir de son oeuvre] Paul Valéry (...) naguère, à propos des romans, m'assurait qu'en ce qui le concerne, il se refuserait toujours à écrire: «La marquise sortit à cinq heures» (Breton,Manif. Surréal.,1erManif., 1924, p.18):
2. ... le poète, le coeur brouillé par les dégoûtantes facilités que tant de mauvais prosateurs se sont accordées durant un siècle et demi de surproduction romanesque et de vulgarisation, se refuse plus longtemps aux concessions. D'un trait impérieux il rejette la forme basse: la marquise sortit à cinq heures, au profit de la forme élue: Harmonieuse Moi, différente d'un songe, Femme flexible et ferme aux silences suivis D'actes purs... Valéryds Arts et litt.,1935, p.50-14.
Tout va très bien, Madame la Marquise. Titre (et refrain) d'une chanson de P. Misraki, Bach et Laverne, employé par antiphrase pour dépeindre une situation difficile ou désespérée. Les journaux de ce matin annoncent que plus d'un million d'ouvriers sont en grève (...). Tout va très bien, Madame la Marquise, est la chanson du jour (Green,Journal,1936, p.59).
2. P. métaph. [P. réf. à l'élégance, au raffinement que l'on attribue aux marquises] :
3. Ah! La promenade exquise Qu'ils ont faite, tous les deux, Mon corps, ce monstre hideux, Mon âme, cette marquise, Dans la vie, au milieu d'eux!... Ponchon,Muse cabaret,1920, p.307.
3. [P. anal. d'aspect] Félicité avait des pieds et des mains de marquise, et qui semblaient ne pas devoir appartenir à la race de travailleurs dont elle descendait (Zola,Fortune Rougon,1871, p.56).
B. − P. ext. et p. iron. Femme qui se donne des allures de grande dame. Alors, Nana devint une femme chic, rentière de la bêtise et de l'ordure des mâles, marquise des hauts trottoirs (Zola,Nana,1880, p.1346).Cette marquise du comptoir éblouit le pauvre doyen qui voit en elle une Maintenon (Bloy,Journal,1904, p.217).
Argot
Femme, maîtresse d'un voleur (cf. Larch. Nouv. Suppl. 1889, p.151 et Carabelli, [Lang. pègre]).
Tenancière d'une maison de prostitution (Id., ibid.).
II. − [En parlant de différents objets; p. réf. à l'élégance, à la qualité de ces objets, ou à l'époque à laquelle ils sont apparus]
A. − AMEUBL. Fauteuil à dossier très bas, à siège large et profond. (Dict. xxes.).
B. − ARBORIC. Variété de poire fondante et sucrée ,,de taille un peu plus petite que la duchesse`` (Ac. Gastr. 1962; dict. xixeet xxes.).
C. − ARCHITECTURE
1. Toile tendue au-dessus de l'entrée d'une tente ou d'un édifice, destinée à garantir de la pluie ou du soleil. Pour défendre le magasin contre les ardeurs du soleil, Malvina avait imaginé une petite tente extérieure du meilleur goût, dans le genre de celles que l'on nomme marquises (Reybaud,J. Paturot,1842, p.212).Mon ami (...) avait fait dresser la tente. Un des pans relevés portait sur des piquets et formait marquise; tout l'horizon entrait par là (A. Daudet,Trente ans Paris,1888, p.180).
En partic. Sur un navire, seconde toile tendue au-dessus de la tente du gaillard d'arrière, et qui garantit de la chaleur ou des pluies. (Dict. xixeet xxes.).
2. Auvent vitré placé au-dessus de la porte d'entrée, du perron d'un bâtiment, ou au-dessus d'un quai de gare, et qui sert d'abri. Peu après, le train haletant et fumant s'arrêtait sous la marquise de la station (Theuriet,Mais. deux barbeaux,1879, p.22).Un ciel d'ardoise aperçu de biais, comme une barre noire, entre les deux marquises de fer déployées au-dessus des quais (Courteline,Train 8 h 47,1888, 2epart., i, p.90):
4. La calèche entra et vint s'arrêter devant le perron. Ce perron, aux marches larges et basses, était abrité par une vaste marquise vitrée, bordée d'un lambrequin à franges et à glands d'or. Zola,Curée,1872, p.330.
D. − GASTR. Boisson composée de vin blanc ou de champagne frappé, auquel on ajoute de l'eau de Seltz et des tranches de citron (cf. Larch. 1858, p.605). Je trouvai nombreuse et joyeuse compagnie autour d'une «marquise» au champagne dont toutes mes nièces, en grande tenue (...) prenaient très-bien leur part (A. Daudet,Nabab,1877, p.27).
E. − HABILL., MODES
1. Chapeau de femme (cf. Larch. Nouv. Suppl. 1889, p.151). C'était elle avec un petit chapeau marquise et des gants (Céline,Voyage,1932, p.579).V. marquis I C.
2. Ombrelle à manche articulé, pouvant s'incliner en tous sens. Il découvrit une marquise en soie gorge-pigeon, à petit manche d'ivoire ciselé, et qui arrivait de la Chine (Flaub.,Éduc. sent.,t. 1, 1869, p.102).
Ombrelle marquise. Ombrelle marquise en taffetas blanc recouvert de chantilly (Gyp,Gde vie,1891, pp.143-144).
F. − JOAILLERIE
1. Bague d'époque Louis XVI, à chaton allongé. (Dict. xxes.).
2. Forme ovale d'un diamant, taillé à cinquante huit facettes. Il existe encore la taille en baguette, en marquise ou navette, en carré, en triangle, etc. (Metta,Pierres préc.,1960, p.46).
G. − MAR. Voile d'étai supplémentaire à l'avant du mât d'artimon (cf. Galopin, Lang. mar., 1925, p.65).
Prononc. et Orth.: [maʀki:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Ca 1393 «femme d'un marquis» (Ménagier, éd. Sté Bibliophiles fr., t. 1, p.103: marquise de Saluces). B. 1. 1690 variété de poire (Fur., s.v. poire); 2. 1718 milit. «grande toile qu'on tend par-dessus une tente» (Ac.); 1835 «espèce d'auvent placé au-dessus d'une porte ou d'un perron» (Balzac, Goriot, p.78: Rastignac vit [...] sa voiture passant sous le porche, tournant dans la cour, et s'arrêtant sous la marquise du perron); 3. 1770 «fauteuil large et profond, à dossier bas et à accoudoirs élevés» (Vente des meubles du marquis de Beringhen, 2 juill. ds Havard); 4. 1858 «boisson à base de vin blanc, d'eau de Seltz, de sucre et de citron» (Larch.); 5. 1902 «bague à chaton allongé» (Lar. univ.). C. 1. 1628 «femme, épouse» (Chereau, Le Jargon ou Lang. de l'arg. réformé, p.15); 2. 1836 «maîtresse d'un voleur» (Vidocq, Voleurs, t. 2, p.267). Fém. de marquis*; a remplacé marchise, att. en a. et m. fr. (dep. Rutebeuf, v. T.-L.). C est dér. de marque3* avec contamination plais. de A. Fréq. abs. littér.: 2 618. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3 956, b) 8 708; xxes.: a) 3 010, b) 1 280. Bbg. Barb. Misc. 28 1944-52, pp.338-339. _ Dauzat Ling. fr. 1946, p.311. _ Mack. t. 2 1939, p.240. _ Quem. DDL t. 3, 16.

Wiktionnaire

Nom commun

marquise \maʁ.kiz\ féminin

  1. (Noblesse) Épouse ou veuve d’un marquis.
    • Elle avait quitté son hôtel particulier du faubourg Saint-Honoré pour répondre à l’appel pressant de la marquise : c’était l’occasion de spiritiser au Ritz, un endroit certainement rempli de défunts en mal de conversation. — (Frédéric Lenormand, Madame la marquise et les gentlemen cambrioleurs, 2017)
  2. Femme possédant un marquisat.
  3. (Par extension) Bague à chaton allongé couvrant une phalange.
  4. (Vieilli) Auvent au-dessus de l’entrée d’une tente d’officier.
  5. (Marine) Tenderolle.
    Une marquise.
    Des marquises.
  6. (Architecture) Auvent vitré placé au-dessus du quai d’embarquement dans une gare, au-dessus de l’entrée d’un édifice public ou d’une maison particulière.
    • Ce perron, aux marches larges et basses, était abrité par une vaste marquise vitrée, bordée d’un lambrequin à franges et à glands d’or. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Elle descendit avec lenteur, en se balançant ainsi, au niveau de la fenêtre du premier étage, puis elle s'efforça de gagner une mince cimaise de briques vernies qui partait de l'extrémité de la marquise. — (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
    • Je me suis abrité de la pluie sous une marquise.
  7. (Cuisine) Entremet ou dessert glacé.
    • Une marquise au chocolat.
  8. (Mobilier) Large fauteuil ressemblant à une bergère.
  9. (Géomatique) Zoom s'effectuant par cliquer-glisser à la souris et délimitant dans la carte la zone (généralement rectangulaire) sur laquelle zoomer. Variante : le dézoom en marquise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARQUISE. n. f.
Titre que l'on donne à la femme d'un marquis. Madame la marquise. Il se dit aussi, par extension, d'une Bague à chaton allongé.

Littré (1872-1877)

MARQUISE (mar-ki-z') s. f.
  • 1Femme d'un marquis. Pensez-y, belle marquise, Quoiqu'un grison fasse effroi, Il vaut bien qu'on le courtise, Quand il est fait comme moi, Corneille, Stances. Voyez-vous, dirait-on, cette madame la marquise qui fait tant la glorieuse ? c'est la fille de M. Jourdain, qui était trop heureuse, étant petite, de jouer à la madame avec nous, Molière, Bourg. gent. III, 12. J'étais née pour être tout au moins marquise, Lisette, Dancourt, Bourg. à la mode, I, 5.

    Par ironie, femme qui se donne des airs d'importance, et quelquefois avec un titre de marquisat dérisoire. Les marquises de la fourchette, des femmes qui se font régaler.

  • 2Espèce de surtout, qui se met par-dessus les tentes des officiers, pour les garantir mieux de la pluie. Tendre la marquise.

    Terme de marine. Deuxième tente que l'on place au-dessus de celle du gaillard d'arrière, dans les chaleurs de la zone torride.

    Il se dit également d'une petite construction en avant d'une porte, et, particulièrement, en avant d'une porte donnant sur un jardin.

    Se dit enfin d'un toit avancé, non vitré, soutenu par des piliers, en avant des portes des théâtres et autres édifices publics, pour qu'on puisse descendre de voiture et y monter à couvert de la pluie.

  • 3Sorte d'ombrelle.
  • 4Variété de poire fondante et sucrée.
  • 5Sorte de fusée volante.

HISTORIQUE

XIIIe s. Cele qu'une dame atendoit De là aler se defendoit, Car c'estoit une grant marchise, Rutebeuf, II, 160.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MARQUISE. Ajoutez :
6Dans les chemins de fer, vitrage au-dessus du quai d'embarquement.

REMARQUE

L'ombrelle dite marquise est une ombrelle à manche articulé de manière à être soit plié, soit fermé et fixé à un angle quelconque, ce qui permet de varier l'inclinaison de l'ombrelle, sans changer la position du manche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MARQUISE, s. f. (Artificier.) les Artificiers appellent ainsi une fusée volante d’environ un pouce de diametre selon M. d’O, & de dix-sept lignes suivant M. de Saint-Remi. La double marquise quatorze lignes selon le premier, & dix-neuf suivant le second. Voyez nos Pl. d’Artificier.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « marquise »

Marquis ; provenç. marquesa, marqueza ; esp. marquesa ; ital. marchesa. La marquise, tente, petite construction élégante, a été sans doute ainsi dite de la marquise, grande dame que l'on garantit de l'inclémence de l'air.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Féminisation de marquis, autrefois « comte de la marche », d’une racine germanique (→ voir marque) qui veut dire « frontière ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « marquise »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
marquise markiz

Citations contenant le mot « marquise »

  • Marquise, si mon visage A quelques traits un peu vieux, Souvenez-vous qu'à mon âge Vous ne vaudrez guère mieux. Pierre Corneille, Poésies diverses, LVIII, Stances à Marquise Du Parc
  • Cette marquise est excellente accompagnée d’une crème anglaise, d’une boule de glace vanille ou de sorbets citron ou myrtille mais aussi telle quelle sans aucun artifice ! France Bleu, Marquise aux myrtilles
  • L’autrice Anne Golon : la marquise des Anges, c’était elle ! Télérama, L’autrice Anne Golon : la marquise des Anges, c’était elle !
  • Les avocats de Forester Labrouche, un des fils de la marquise décédée le 29 novembre 2017 affirment dans un communiqué que leur client va prendre à sa charge le règlement des salaires et les frais d’entretien des chevaux dans les différentes propriétés de sa défunte mère. SudOuest.fr, Bayonne : les salariés de la marquise de Moratalla devraient être payés
  • "Sidérant". C’est l’adjectif employé par Me Jeanne Cazalet pour qualifier la situation dans laquelle se trouve la douzaine de salariés de feu la marquise de Moratalla. SudOuest.fr, Pays basque et Landes : les employés de la marquise de Moratalla sans revenus depuis mars

Traductions du mot « marquise »

Langue Traduction
Anglais marquise
Espagnol marquesa
Italien marchesa
Allemand marquise
Chinois 侯爵夫人
Arabe مركيز
Portugais marquesa
Russe маркиза
Japonais マーキーズ
Basque marquise
Corse marquise
Source : Google Translate API

Synonymes de « marquise »

Source : synonymes de marquise sur lebonsynonyme.fr

Marquise

Retour au sommaire ➦

Partager