Manqué : définition de manqué, manquée


Manqué, manquée : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MANQUÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de manquer* et emploi adj.
A. − Rare. [Correspond à manquer II B] Auquel on a contrevenu. Je t'avais dit que j'y serais le premier, croyant y être bien avant et je veux réparer le plus vite possible ma parole manquée (non par ma faute!) (Flaub., Corresp., 1846, p. 371).Je suis parti avec la tristesse d'un devoir manqué (Mallarmé, Corresp., 1864, p. 134).
B. − [Correspond à manquer III]
1. Qui n'a pas, qui n'est pas réussi. Synon. raté.Film, livre, oeuvre manqué(e); manteau, chapeau manqué; plat manqué; éducation, existence, destinée, manquée; affaire, expérience manquée; acte manqué (v. acte I B 2). MmePagès lui parlait souvent de vie gâchée. Qu'est-ce qu'une vie réussie ou une vie manquée? Qui peut en donner un prix? (Chardonne, Varais, 1929, p. 243).
(C'est) manqué. Maintenant, circule en sautillant trois fois sur les talons, comme Firmin des Français. (...) − Une, deux, trois. − Manqué, mon cher, manqué! Absence de légèreté et de grâce. Recommençons cela (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 225).Chaffiou (...): Présente-nous au prince! Rabagas: Ah! oui, il est bien temps! C'est manqué maintenant, grâce à vous! Tous, déçus: Manqué! Rabagas: Parbleu! Vous êtes aplatis! Il n'a plus peur! Il n'accordera plus rien (Sardou, Rabagas, 1872, iv, 9, p. 189).
En partic. [En parlant d'une pers., le subst. désigne un état, une fonction]
Qui n'a pas les qualités requises pour l'état, la fonction désigné(e). Oui, je suis un grand homme manqué, l'espèce en est commune aujourd'hui (Flaub., Souv., 1841, p. 67).Un dessinateur est un coloriste manqué. Cela est si vrai que M. Ingres, le représentant le plus illustre de l'école naturaliste dans le dessin, est toujours au pourchas de la couleur (Baudel., Salon, 1846, p. 151).Il ne s'occupait plus d'elle, ne lui adressait de loin en loin une parole que pour la conseiller sur sa toilette et la plaisanter, en fille manquée, en sauvage qui tenait du garçon (Zola, Bonh. dames, 1883, p. 517).
Qui a toutes les dispositions nécessaires pour l'état, la fonction désigné(e), mais qui ne l'a pas ou ne l'exerce pas. Il m'a toujours semblé que la femme brune était un garçon manqué (Balzac, Mém. jeunes mar., 1842, p. 350).Ce joli jeune homme, dont les vestons montraient les formes grêles, cette fille manquée, qui se promenait sur les boulevards, la raie au milieu de la tête, avec de petits rires et des sourires ennuyés (Zola, Curée, 1872, p. 486).Le luxe de l'Italienne laissait une amertume singulière, comme celle de ce repas qu'Edmond n'avait pas payé. Il pensait avec cynisme qu'il était un maquereau manqué (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 314).
2. Qu'on a laissé échapper, qui est perdu. Dans un cri de regret inconsolable, faisant allusion à l'occasion manquée des biens nationaux, autrefois: − Ah! si le père avait voulu, c'est tout ça, Grosbois, que vous auriez à mesurer! (Zola, Terre, 1887, p. 45):
. Un autre encore déclare: «Je ne crois qu'à la théorie», et cherche pendant des jours pourquoi le corps de la femme fait impression sur l'homme: celui-là avait une vocation manquée de psychologue positif. Mounier, Traité caract., 1946, p. 362.
3. Rare. Où l'on a été absent. Le capitaine s'est refusé à ce qu'on lui payât le prix des journées manquées (Soulié, Mém. diable, t. 1, 1837, p. 268).Après quelques messes manquées, elle n'y avait pas remis les pieds (Zola, Pot-Bouille, 1882, p. 70).
II. − Emploi subst.
A. − Masc. sing. à valeur de neutre. Que de prétextes, de paralogismes, d'excuses − fécondité, ingéniosité, − pour continuer à vivre! Pour abattre les raisons péremptoires d'annihilation qui surgissent de tout, − qui donnent à chaque instant à l'individu la sensation − ou d'inutilité, ou du manqué ou du dépassé (Valéry, Tel quel II,1943, p. 34).
B. − Masc. Gâteau. Un biscuit de Savoie, confectionné chez un célèbre pâtissier du siècle dernier, ne gonfle pas au four: il est manqué. Toutefois, le chef du «laboratoire» (...) ne voulant pas qu'il soit perdu, y ajoute du beurre fondu et une couche de pralin. Ainsi repris, le manqué plut si bien qu'on lui laissa ce nom (Ac. Gastr.1962).
Moule à manqué. Moule à bord haut. (Ds Mathiot, Éduc. mén., 1957, p. 83).
Prononc.: [mɑ ̃ke]. Étymol. et Hist. 1807 subst. (Alm. des gourmands, p. 76 ds Quem. DDL t. 1). Part. passé subst. de manquer*. Fréq. abs. littér.: 2928. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 4275, b) 4834; xxes.: a) 3654, b) 4016. Bbg. Quem. DDL t. 1.

Manqué, manquée : définition du Wiktionnaire

Adjectif

manqué \mɑ̃.ke\ masculin

  1. Qui n’a pas, ou qui n’est pas, réussi.

Nom commun

manqué \mɑ̃.ke\ masculin (pour une femme on dit : manquée)

  1. Type de gâteau.

Forme de verbe

manqué \mɑ̃.ke\

  1. Participe passé masculin singulier de manquer.
    • Pour mon compte, je n'ai pas manqué une occasion de dénoncer au bon sens public ces escroqueurs de renommée. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e édition, page 37)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Manqué, manquée : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MANQUER. v. intr.
Faillir, tomber en faute. Tous les hommes peuvent manquer, sont sujets à manquer. N'avez-vous jamais manqué? Il a vieilli dans ce sens, mais on dit encore en parlant des Armes à feu, lorsqu'on veut tirer et que le coup ne part pas, Son revolver, son fusil a manqué.

MANQUER signifie, figurément, Tomber, faiblir, défaillir. Ce cheval manque par les jambes. Il ne peut plus se soutenir, les jambes, les forces lui manquent. Elle va s'évanouir, le cœur lui manque. Je suis si interdit que la parole me manque. Il signifie, par extension, en parlant des Choses, Se dérober, s'affaisser. La terre manqua sous leurs pieds. Le pied lui a manqué, Le pied lui a glissé. Il signifie aussi Mourir, disparaître, en parlant de Quelqu'un qui est nécessaire. Cet homme est bien malade, s'il vient à manquer, sa famille est ruinée. Il signifie encore Faire faute, faire défaut. Il achèterait volontiers cette maison, mais l'argent lui manque. Le gibier manque cette année. Les vivres, les munitions manquaient aux assiégés. Le courage lui a manqué. Le talent, la bonne volonté lui manque. Il ne lui manque rien. Tout lui manque à la fois. Vous nous avez bien manqué aujourd'hui. Vous manquiez seul à cette fête. Il se dit particulièrement d'une Personne ou d'une chose qui est de moins là où elle devrait se trouver. Il manque deux élèves dans cette classe. Il manque beaucoup de livres dans cette bibliothèque. Il nous manque plusieurs décades de Tite-Live.

MANQUER DE signifie Ne pas avoir en quantité suffisante. Manquer d'argent, de vivres, de munitions, etc. Manquer du nécessaire. Manquer de mémoire. Manquer de courage, de résolution. Manquer d'occasions. Il manque de tout. Il ne manque de rien. Manquer de parole, Ne pas tenir sa parole. Il m'a manqué de parole. C'est la première fois qu'il me manque de parole. Il ne manque pas d'esprit, d'ambition, de bonne volonté, Il a assez d'esprit, d'ambition, de bonne volonté.

MANQUER DE, suivi d'un infinitif, signifie particulièrement Courir quelque risque, être sur le point d'éprouver quelque accident. Nous avons manqué de verser. Il a manqué d'être tué ou, elliptiquement, Il a manqué mourir.

NE PAS MANQUER DE, suivi d'un infinitif, signifie Ne pas oublier, ne pas négliger de faire quelque chose. Je ne manquerai pas de faire ce que vous voulez. Ne manquez pas de vous trouver au rendez-vous.

MANQUER À signifie Ne pas faire ce qu'on doit à l'égard de quelqu'un ou de quelque chose. Manquer à son devoir, à ses amis. Manquer à ses engagements, à l'honneur, à sa foi, à sa parole. Il a manqué au rendez-vous. Manquer à quelqu'un, Manquer aux égards, au respect qu'on lui doit. Il m'a manqué gravement. Se manquer à soi-même, Compromettre son honneur. En termes de Billard, Manquer à toucher, Ne pas atteindre la bille sur laquelle on joue.

MANQUER est quelquefois transitif et signifie, en général, Ne pas réussir dans ce qu'on a entrepris, ne pas rencontrer ce qu'on cherchait, laisser échapper ce qu'on poursuivait. Je suis arrivé trop tard, j'ai manqué mon ami, je l'ai manqué d'un quart d'heure. Il a manqué le train. Je regrette d'avoir manqué votre visite. Il a manqué une belle occasion. Il a manqué son coup. Il a manqué le but. Il a manqué un bon mariage. J'ai manqué mon affaire. Un plat manqué, Un plat que le cuisinier n'a pas réussi à faire bon. Un ouvrage manqué, Défectueux. Un projet manqué, Avorté. Fam., Un poète, un peintre, un avocat manqué, Qui n'a pas réussi. Un grand homme manqué, Un personnage qui ne tient pas ce qu'il annonçait, ce qu'on attendait de lui. On dit aussi, dans un sens analogue, Un garçon manqué pour désigner Une petite fille qui a des allures de garçon. Manquer une pièce de gibier, La tirer et ne pas l'atteindre. J'ai manqué un lièvre qui était au bout de mon fusil. Manquer le coche. Voyez COCHE. Par menace, S'il me manque, je ne le manquerai pas, Il peut compter que je saurai le châtier, lui faire payer son mauvais procédé. Les chasseurs ont manqué le cerf, Ils ne l'ont pas pris. La gendarmerie a manqué les voleurs, Elle ne les a pas attrapés. Fam., L'avoir manqué belle, Avoir échappé à un grand danger. La balle a traversé son chapeau, il l'a manqué belle. On dit plutôt Il l'a échappé belle.

Manqué, manquée : définition du Littré (1872-1877)

MANQUÉ (man-ké, kée) part. passé de manquer
  • 1Qui n'a pas réussi. Un projet manqué. Effet manqué. Après le coup manqué, le traître a cette audace, Rotrou, Bélisaire, I, 6. Il peut pour un manqué recouvrer cent partis, Rotrou, Antig. IV, 4. Quoi qu'il arrive, il [Morival, un des jeunes condamnés d'Amiens] restera chez moi jusqu'à ce que son affaire soit finie ou manquée, Voltaire, Lett. roi de Prusse, 26 avr. 1774. Sa comédie du Glorieux [de Destouches] est son meilleur ouvrage, quoique le personnage du glorieux soit, dit-on, manqué, Voltaire, Louis XIV, écrivains. Cette mère éplorée, ces suivantes qui l'entourent, ce père qui tient son enfant, tout cela est manqué net, Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 299, dans POUGENS.

    Un plat, un gâteau manqué, un plat, un gâteau que le cuisinier n'a pas réussi à faire bon. Mme de Castries était un quart de femme, une espèce de biscuit manqué, Saint-Simon, 42, 252.

    Familièrement. Un poëte, un peintre manqué, poëte, peintre qui manque de talent, qui n'a pas les qualités requises.

    Cela se dit aussi de tout personnage qui est au-dessous de son rôle, de sa position. À l'égard de Louvois, dont la sultane manquée avait plus de hâte de se délivrer, elle ne manqua aucune occasion d'y préparer les voies, Saint-Simon, 407, 93. Les fleuves et encore plus les chaînes de montagnes et la mer ont formé des barrières impénétrables pour un grand nombre de ces Attilas manqués, Turgot, Plan du 1er discours sur l'hist. univers. Petit maître manqué, ridicule pagode, Boissy, Impatient, III, 3.

  • 2Qu'on n'atteint pas du coup qu'on adressait. L'homme ajusté mais manqué. Un lièvre manqué. Ils [les Sarrasins] levèrent le siége [de Rome], pour aller combattre une armée de Français qui venait secourir Rome… l'armée française fut battue, mais la ville rafraîchie fut manquée, Voltaire, Mœurs, 28.
  • 3Auquel on n'a pas assisté. Trois bals manqués dans la semaine.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « manqué »

Étymologie de manqué - Wiktionnaire

Du participe passé du verbe manquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « manqué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
manqué mɑ̃ke play_arrow

Citations contenant le mot « manqué »

  • TI a critiqué West pour avoir calomnié et manqué de respect l’héritage de Tubman en utilisant sa plate-forme pour répandre des «faussetés» à son sujet. Urban Fusions, TI s'adresse à la "calomnie" et au "manque de respect" de Kanye West envers Harriet Tubman | Hip Hop
  • La seule chose qui m’a vraiment manquée durant la Covid et la période de quarantaine, c’était ma mère. C’est la première fois de ma vie que je n’ai pas vu ma maman pendant aussi longtemps. Parlons Basket, NBA - LeBron révèle la seule chose qui lui a manqué pendant le confinement
  • « Aujourd’hui, nous nous sommes sentis pressés et nous avons manqué massivement d’organisation et d’efforts, ce qui à son tour dilue le message et donne l’impression qu’il y avait quelque chose de plus important. » News 24, Lewis Hamilton affirme que la F1 manque de leadership dans la lutte contre le racisme - News 24

Images d'illustration du mot « manqué »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « manqué »

Langue Traduction
Corse mancanza
Basque eza
Japonais 欠如
Russe отсутствие
Portugais falta
Arabe عدم وجود
Chinois 缺乏
Allemand mangel
Italien mancanza
Espagnol carencia
Anglais lack
Source : Google Translate API

Synonymes de « manqué »

Source : synonymes de manqué sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « manqué »



mots du mois

Mots similaires