La langue française

Magistraux

Sommaire

  • Définitions du mot magistraux
  • Phonétique de « magistraux »
  • Citations contenant le mot « magistraux »
  • Images d'illustration du mot « magistraux »
  • Traductions du mot « magistraux »
  • Synonymes de « magistraux »
  • Antonymes de « magistraux »

Définitions du mot magistraux

Trésor de la Langue Française informatisé

MAGISTRAL, -ALE, -AUX, adj.

I.
A. − [Adj. de relation] Du maître, d'un maître, propre à un maître. Chaire, fonction magistrale. Le bonheur naïf d'un écolier qui est arrivé loin de tout œil magistral par les chemins fleuris de l'école buissonnière (Feuillet, Onesta, 1848, p. 252).Les disciples tendent, en général, à restreindre la portée de la pensée magistrale [celle de Marx] (Sorel, Réflex. violence, 1908, p.186):
1. Ceux qui sont plus près de la parole et du verbe magistral gardent la pureté de la doctrine, et font, par obéissance et par tradition, ce que le maître fait par la fatalité de son organisation. Baudel., Salon, 1846, p. 193.
Spécialement
(Enseignement, cours) magistral. Théorique, dispensé ex cathedra par un maître, un professeur. Le prestige de l'université parisienne est immense; et rien n'est comparable à l'éclat soit des leçons magistrales où se commentent les textes, soit des disputes où les docteurs soutiennent contradictoirement un point de doctrine (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p. 99).L'enseignement magistral est donné dans les facultés par des professeurs titulaires et des maîtres de conférences et agrégés; L'enseignement pratique est confié aux chefs de travaux et aux assistants (Encyclop. éduc.,1960, p. 345).
PHARM. (Médicament, composition, préparation) magistral(e). Qui est formulé par le médecin et est préparé par le pharmacien d'après l'ordonnance. Synon. extemporané; anton. officinal.Artisan, il [le médecin] l'était dans sa thérapeutique, que les prescriptions magistrales permettaient de varier à l'infini: les «spécialités» pharmaceutiques n'avaient pas encore jeté l'emprise de l'uniformité sur les modalités du traitement (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 788).
B. − [Adj. de caractérisation]
1. Qui évoque un maître par son caractère imposant, autoritaire, dogmatique. Ton magistral; voix magistrale. Il avait l'air magistral, dogmatique, la figure creusée du maître de rhétorique (Balzac, Illus. perdues, 1839, p. 220).L'on n'entendait plus dans la salle vitrée que le pas magistral et mesuré du général (Maurois, Silences Bramble, 1918, p. 157):
2. ... voici l'orateur dogmatique qui sacrifie à la concision (...). À l'abondance inépuisable des images (...) ont succédé la phrase courte et martelée, la dialectique sobre et magistrale. Tout se dit avec poids, mesure et gravité; tout procède par démonstrations doctorales, tranchantes, impératives, la tactique oratoire emprunte dès lors quelque chose à la férule du précepteur... Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 358.
2. Qui est digne d'un maître; qui a une grande valeur, atteint un haut degré de qualité. Coup magistral; oeuvre magistrale; travaux magistraux. C'est une idée pathétique, un drame poignant, et un style magistral (Hugo, Corresp., 1866, p.567):
3. Tout y est [dans Les Orientales de V. Hugo]: la force, la grâce, le sourire et les plus pathétiques sanglots. Quelle ressource! Quel soulèvement poétique! Quelle science du vers, et dont il se joue! Une si magistrale aisance ne se peut qu'avec un parfait abandon aux suggestions des paroles et de leur sonorité. Gide, Journal, 1929, p. 955.
[P. méton., appliqué à une pers.] Cette série d'oeuvres [de Manet] est admirable. C'est là qu'éclate la révélation d'un splendide coloriste, aussi vigoureux dessinateur que magistral peintre de morceaux, avec l'allure d'un vieux maître (Mauclair, Maîtres impressionn., 1923, p. 47).Le magistral clinicien des âmes, toujours ferme dans sa prudence et son bon sens souverain (Bernanos, Soleil Satan, 1926, p. 228).
3. P. hyperb., fam. Qui est important (par sa force, son intensité); qui est remarquable en son genre. Claque, fessée magistrale. Avez-vous suffisamment ri au jeûne ordonné par S. M. Victoria? Voilà une des plus magistrales bouffonneries que je sache, est-ce énorme! (Flaub., Corresp., 1857, p. 227).La belle paire de gifles et (...) [le] coup d'épée magistral qu'il vient d'allonger à son fournisseur infidèle (A. Daudet, Crit. dram., 1897, p.104).Je relève dans ce second vers une faute magistrale qu'il faut bien appeler solécisme (Aymé, Confort, 1949, p.28).
II. − GÉOM., ARCHIT. Ligne magistrale et, subst. fém., une magistrale. Ligne principale d'un plan, d'un tracé sur le papier ou sur le terrain. Gortchakoff aimait, comme il disait, à planer, «à tracer des magistrales» (Maurois, Disraëli, 1927, p.306).
FORTIF. Ligne formée par l'arête supérieure du mur d'escarpe. Un calibre de gros échantillon, poussé en dehors de la ligne magistrale vers l'ennemi (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 438).Au saillant de ce bastion, la magistrale est à cinq mètres au-dessus du fond du fossé (Littré).
Prononc. et Orth.: [maʒistʀal], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. [Ca 1265 maistral coverture (Brunet Latin, Trésor, éd. Carmody, III, 28, p. 240] 1. ca 1405 «digne d'un maître» ryme magistrale et parfaicte (Jacques Legrand, Des Rimes ds Rec. d'Arts de Seconde Rhétorique, éd. E. Langlois, p. 3); 2. 1495 «qui appartient à un maître» chaiere magistrale (Jean de Vignay, Mir. Hist., 32, 75 ds Delb. Notes mss); 3. 1574 pharm. «qui se confectionne d'après l'ordonnance d'un médecin» sirop magistral (ds B. de la Soc. Hist. de Paris et Ile de France, t.34, p. 40); 4. 1580 «qui tient du maître» gravité et contenance magistrale (Montaigne, Essais, éd. P. Villey, I, 51, t.1, p.306). II. 1752 (ligne magistrale (Trév.: Les Ingénieurs appellent ligne magistrale, le principal trait qu'ils tracent sur le terrein ou sur le papier, pour représenter iconographiquement le plan d'une ville, d'une fortification); 1867 subst. fém. la magistrale (Littré: terme de fortification par lequel on désigne le couronnement de la maçonnerie de l'escarpe). Empr. au lat. tardif magistralis. Fréq. abs. littér.: 204. Fréq. rel. littér.: xixes.: a)189, b)420; xxes.: a)268, b)319. Bbg. Duch. Beauté. 1960, p.136.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

magistraux \ma.ʒis.tʁo\ masculin

  1. Masculin pluriel de magistral.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MAGISTRAL, ALE. adj.
Qui tient du maître, qui convient à un maître. Il s'exprime d'un air, d'un ton magistral, d'une voix magistrale. Autorité magistrale. Il signifie aussi Qui est digne d'un maître, en parlant des Ouvrages de l'esprit, des œuvres d'art. On trouve dans ce livre des pages magistrales. Il a fait un exposé d'une largeur magistrale. Une perfection magistrale. Il s'emploie aussi avec une nuance d'ironie pour désigner une Attitude, une manière didactique et compassée. Il s'exprime, même dans l'intimité, d'un air, d'un ton magistral. Ligne magistrale, La ligne principale d'un plan.

Phonétique du mot « magistraux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
magistraux maʒistro

Citations contenant le mot « magistraux »

  • En BTS commerce international, Elodie a par exemple cours du lundi au vendredi, de 8h à 16 ou 17h. "J'ai des cours d'économie, d'anglais, de la veille des marchés étrangers, de la prospection… Les cours peuvent être magistraux, comme en éco, mais ils sont majoritairement tournés vers la pratique. On réalise par exemple des études de marché pour de vrais entreprises", raconte-t-elle. , Dans la peau d'un étudiant en BTS - L'Etudiant
  • Ces colonies de vacances "apprenantes", qui bénéficient d’un label délivré par l’État, mettent l’accent sur les apprentissages et la pédagogie. Mais attention : il n’est pas question de remettre les enfants dans des salles de classe. "Ce sont avant tout des colonies de vacances, des séjours collectifs à la mer, à la montagne ou à la campagne, avec des activités ludiques et culturelles, et la vie au plein air. Ça fait des souvenirs pour la vie", assure Jean-Benoît Dujol. "Il n’y a pas de papier, de stylos et de cours magistraux. On veut développer les attitudes nécessaires aux apprentissages, comme la curiosité et l’écoute. On veut travailler des compétences fondamentales de la réussite, comme comprendre et savoir s’exprimer". Europe 1, Cinq questions sur les "colos apprenantes", mises en place cet été
  • Les cours magistraux se tiendront en amphithéâtre, et pourront être organisés en parallèle à distance selon le nombre d’étudiants concernés. Pour les travaux dirigés, une salle de cours sera attribuée dans la mesure du possible à un groupe d’étudiants, et en travaux pratiques, le port du masque sera obligatoire. Université de Rouen Normandie, Rentrée à l’Université : toutes les informations - Université de Rouen Normandie
  • Beaucoup d’enseignants font de la géographie expérientielle sans le savoir, inventant leur méthode en avançant avec les élèves. Et l’expérience des élèves s’invite toujours dans les cours, même magistraux. Cédric Naudet , Carole Leininger et d’autres enseignants réfléchissent ensemble à cette géographie expérientielle. Ils en analysent les étapes. , Cédric Naudet : Pour une géographie expérientielle
  • « Nous avons un programme à suivre qui va nous aider à réussir. C’est motivant ». Paul-Anton est revenu enthousiaste du premier campus, qui s’est tenu pendant les vacances de février à l’université de Besançon. « Nous avons eu des cours magistraux avec des philosophes, des politologues… Cela donne envie de faire comme eux. Je vais tenter de faire Science Po ». Sami avait peur de gâcher ses vacances. L’expérience lui a plu. « Cela change des cours du lycée, par exemple pour la prise de notes. Les cours sont en continu. Il n’y a pas de Leçons ». Amélie apprécie d’avoir trouvé de nouveaux amis. « Cela m’a permis de voir comment c’était l’université ». , Education | Un campus pour une approche universitaire dès le lycée
  • L’émotion que provoque la mort d’Ennio Morricone va bien au-delà des amateurs de musique de film. Tout simplement parce qu’il est peut-être le seul compositeur identifié au cinéma dont certains morceaux peuvent être sifflés ou chantonnés par n’importe qui, et pas seulement par les cinéphiles. Rien ne prédestinait d’ailleurs Ennio Morricone a devenir l’auteur de thèmes aussi célèbres et aussi magistraux que ceux qu’il a écrit pour Sergio Leone (Le Bon, la Brute et le Truand…), Henri Verneuil (Le Clan des Siciliens…) ou encore Elio Petri (Enquête sur un Citoyen au-dessus de tout Soupçon…). Musicien surdoué, Morricone a d’abord suivi de très sérieuses études au Conservatoire de Santa Cecilia à Rome. A sa sortie, il fait le grand écart entre son goût pour les dissonances et l’improvisation contemporaine et des arrangements toujours très soignés pour la grande variété italienne du début des années 1960. Cette double polarité, qu’il conservera jusqu’au bout, définit parfaitement le style Morricone qui orchestre la rencontre parfaite entre tradition savante et culture populaire, à l’image du cinéma italien des années 60-70 qu’il va marquer de son empreinte. Les Inrockuptibles, Comment Ennio Morricone a inventé le son d’une époque

Images d'illustration du mot « magistraux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « magistraux »

Langue Traduction
Anglais lectures
Espagnol conferencias
Italien lezioni
Allemand vorträge
Chinois 讲座
Arabe محاضرات
Portugais palestras
Russe лекции
Japonais 講義
Basque hitzaldiak
Corse lezioni
Source : Google Translate API

Synonymes de « magistraux »

Source : synonymes de magistraux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « magistraux »

Partager