La langue française

Limoneuse

Définitions du mot « limoneuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

LIMONEUX, -EUSE, adj.

A. − Qui contient ou qui charrie du limon. Synon. boueux, bourbeux, fangeux.Marais, sol, terrain limoneux; rivière, terre limoneuse; dépôts limoneux; berges limoneuses. La Seine enflée et limoneuse (...) se brisait contre les piliers des arches (Feuillet, Camors,1867, p. 289).Je fais arrêter ma barque, − sur cette eau du Gange, sur cette eau trouble, jaunâtre, limoneuse (Loti, Inde sans Angl.,1903, p. 308).Une carpe (...) coulait lentement (...) on distinguait encore sa forme sombre et, sur ses flancs, les flocons limoneux que soulevaient (...) ses nageoires (Genevoix, Routes avent.,1958, p. 158):
... à l'est d'Ermenonville, comme à l'est de Senlis ou de Pierrefonds, on ne tarde pas à voir se reconstituer la plaine limoneuse et fertile, aussi chargée de moissons que dépourvue d'arbres. Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr.,1908, p. 133.
Fer limoneux. Synon. de limonite.
P. ext. Qui pousse dans les terrains fangeux. Mousses, plantes limoneuses. (Dict. xixeet xxes.).
Littér. Couvert, recouvert de limon. Pierre limoneuses. À quelque distance du rivage (...) nous remarquâmes de petites pyramides limoneuses qui s'élevoient sous l'eau et montoient jusqu'à sa surface (Chateaubr., Voy. Amér. et Ital., t. 1, 1827, p. 108).
P. métaph. Les représailles des enfants dont l'indifférence engendrée par les déceptions du passé, grossie des épaves limoneuses qu'ils en ramènent, s'étend jusque sur la tombe (Balzac, Lys,1836, p. 21).
[P. allus. à la représentation des fleuves sous la forme d'un dieu] Barbe limoneuse. Des herbes chevelues qui faisaient penser à la barbe limoneuse des vieux fleuves (Goncourt, Ch. Demailly,1860, p. 291).
B. − Qui a l'aspect, la couleur du limon. Teintes limoneuses. Les eaux commencèrent à se troubler et à bouillonner, leur couleur limoneuse s'altéra d'une façon sensible (Gautier, Rom. momie,1858, p. 328).Elle [la langue] est fébrile, c'est-à-dire chargée d'un enduit un peu limoneux (Trousseau, Hôtel-Dieu,1895, p. 54).
En partic., MÉD. Langue limoneuse. Langue grisâtre, presque grenue dans les embarras gastriques, certaines fièvres (cf. Besch. 1845).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Et jamais je n'ai pu définir sa couleur [de la rivière]. Toujours la même, de la source aux embouchures, sous la diversité apparente, sous le blafard, le limoneux, l'acier bleui (Arnoux, Rhône,1944, p. 96).
Prononc. et Orth. : [limɔnø], fém. [-ø:z]. Ac. 1694-1740 : -nneux; dep. 1762 : -neux. Étymol. et Hist. 1. Ca 1330 fig. « dégoûtant » (G. de Digulleville, Pèlerinage vie hum., 10604 ds T.-L.); 2. a) ca 1375 « plein de mucosité » (Modus et Ratio, 6, 24 et 30, ibid.); b) fin xives. [date du ms.] « dont la chair sent le limon (en parlant d'un poisson) » (Consultation de Jean Le Fèvre sur le traitement de la goutte ds Romania t. 15, 1886, p. 181); c) 1812 plantes limoneuses (Mozin-Biber). Dér. de limon1*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér. : 76.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

limoneuse \li.mɔ.nøz\

  1. Féminin singulier de limoneux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIMONEUX, EUSE. adj.
Où il y a beaucoup de limon. Eau limoneuse. Terrain limoneux.

Phonétique du mot « limoneuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
limoneuse limɔnøz

Citations contenant le mot « limoneuse »

  • En Valais, on le connaît corseté, façon autoroute bétonnée. A Genève, il sort lavé du Léman et affiche fièrement sa couleur vert émeraude avant de se prendre l’Arve limoneuse dans les reflets. Plus loin, il est lyonnais et altier. Large comme un ministre qui a trop mangé. Et puis avignonnais et, peut-être, un peu plus flibustier… Le Temps, Tout au long du Rhône, comme antidote au confinement - Le Temps
  • La commune est partagée entre champs d'un côté et bois de l'autre. La Thyle, le principal affluent de la Dyle, et le Gentissart y ont creusé leurs parcours sinueux dans une terre limoneuse et dans le schiste gris aux reflets bleutés. L'Abbaye de Villers, fondée en 1146, constitue l'un des témoignages les plus prestigieux de la vie des moines de l'Ordre des Cisterciens. Ses ruines reflètent plusieurs styles architecturaux. L'abbaye est considérée comme l'un des plus beaux sites architecturaux d'Europe. sudinfo.be, Élisez le plus beau village de Wallonie: Villers-la-Ville parmi les 60 villages sélectionnés! (vidéo et photos)
  • A chaque jardin, sa terre. Qu'elles soient argileuses, limoneuses ou sableuses, elles ont toutes leurs caractéristiques propres. Voici quelques astuces pour savoir quel type de terre vous possédez sur votre terrain. Femme Actuelle, Argileux, sableux ou limoneux : quel type de sol dans mon jardin ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Pour les maïs épis broyés ou à récolter en grain humide, le moment est venu de récolter en région limoneuse et sablo-limoneuse ouest, et en région limoneuse est ! SillonBelge.be, SillonBelge.be - Votre spécialiste de l'agriculture en Belgique
  • Les deux machines perceront des tunnels à travers des couches de plâtre, d'argile limoneuse, de marne gypsifère et de calcaire le long de la ligne 16, qui représente une partie importante du réseau de métro du Grand Paris Express et devrait être mise en service en 2023. , Deux tunneliers fabriqués en Chine prêts à partir en France_French.news.cn

Traductions du mot « limoneuse »

Langue Traduction
Anglais silty
Espagnol limoso
Italien limoso
Allemand schlammig
Chinois 粉质
Arabe طري
Portugais lodo
Russe илистый
Japonais シルティ
Basque silty
Corse silty
Source : Google Translate API

Limoneuse

Retour au sommaire ➦

Partager