Licencieuse : définition de licencieuse


Licencieuse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LICENCIEUX, -EUSE, adj.

A. − [En parlant d'une pers., parfois d'une collectivité]
1. Vieilli. Qui prend une liberté excessive :
1. ... observons que (...) lors même qu'un auteur licencieux les aurait attaqués [les agents de l'autorité] sans motif, (...) le ministère public, dans le gouvernement le plus absolu, ne peut être autorisé à sévir; c'est à la partie offensée de rendre plainte et de poursuivre. Marat, Pamphlets, Appel à la Nation, 1790, p. 133.
2. Qui mène une vie déréglée, de débauche; qui est indécent dans ses actes, ses œuvres. La cour licencieuse du régent (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 37).Ce grand artiste libertin, (...) [le] peintre du Baiser surpris, de l'Escarpolette, (...) le gentil et licencieux Frago (Barrès, Cahiers, t. 7, 1909, p. 218).
En emploi subst. Lui, le jeune Pouldu, n'a rien d'un petit licencieux (Queneau, Enf. du limon,1938, p. 38).
B. − [En parlant d'une chose]
1. Vieilli. [En parlant d'un état, d'une qualité propre à une pers., à un groupe de pers., à une activité humaine] Qui est marqué par une trop grande liberté. Pour donner une idée de la liberté licencieuse de la presse (Delécluze, Journal,1827, p. 394).L'étrange conciliation fondamentale de la plus licencieuse anarchie avec le plus dégradant despotisme (Comte,Philos. posit., t. 4,1839-42,p. 104, note).
2. [En parlant d'un attribut de la pers., d'une création humaine] Qui porte la marque d'une certaine indécence, d'un dérèglement moral; qui invite à la débauche, déréglé, indécent. Contes licencieux. La grâce licencieuse de Greuze et de Fragonard, la chaleur sensuelle de Prud'hon (Faure, Hist. art,1921, p. 140).Une sorte de crainte instinctive m'écartait des images licencieuses, de tout ce qui respire le désir ou le plaisir (Gide, Geneviève,1936, p. 1391):
2. Mon mari avait une belle terre à vingt lieues de celle-ci, comme vous savez; mais la vie bruyante et licencieuse qu'il y menait avec ses amis, ses chevaux, ses chiens et ses maîtresses, ne m'engageait pas à m'y retirer, même aux époques où il vivait à Paris. Sand, Meunier d'Angib.,1845, p. 131.
REM.
Licencieusement, adv.D'une manière licencieuse. Au-dessus de cette table, il y avait un baromètre ovale (...) où les mouches avaient si licencieusement folâtré que la dorure en était un problème (Balzac, E. Grandet,1834, p. 28).
Prononc. et Orth. : [lisɑ ̃sjø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1537 (Le Courtisan d'apr. Dauzat); 1. début xviies. (Jean de Gaufreteau, Chron. bordeloise, [1550] éd. J. Delpit, t. 1, 1877, p. 83 : licencieuses actions); av. 1630 « désordonné, fait sans règle » (Aubigné, Lett. d'affaires personnelles, 6, I, 295 ds Hug.); 2. ca 1590 « qui offense la pudeur » (d'apr. FEW t. 5, p. 310b); av. 1671 « libertin » (Pomey); av. 1704 conversations licencieuses (Bourdaloue, Myst. Circonc. de J.-C., t. 1, p. 84 ds Littré). Empr. au lat.licentiosus « libre, déréglé, licencieux, sans retenue ». Fréq. abs. littér. : 86.

Licencieuse : définition du Wiktionnaire

Forme d’adjectif

licencieuse \li.sɑ̃.sjøz\

  1. Féminin singulier de licencieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Licencieuse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LICENCIEUX, EUSE. adj.
Qui est déréglé, désordonné, contraire à la pudeur. Mener une vie licencieuse. Il est fort licencieux en paroles. Tenir des propos licencieux. Faire des vers licencieux.

Phonétique du mot « licencieuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
licencieuse lisɑ̃sjøz play_arrow

Citations contenant le mot « licencieuse »

  • Amatrice de littérature licencieuse depuis l'adolescence, Christine possède un "imaginaire érotique très fort" et, depuis quelques années, elle raconte ses fantasmes sadomasochistes dans des textes parfois très crus qu'elle publie sur son blog ou au sein de recueils de nouvelles. Un passe-temps plus qu'un gagne-pain, car elle ne tire que de très modestes revenus de ses activités littéraires, même si elle ne désespère pas de signer, un jour, un succès de librairie. Et pourquoi pas connaître un destin similaire à celui d'E. L. James, cette mère de famille britannique devenue, en 2010, la cash machine de l'édition mondialisée avec la parution de Cinquante nuances de Grey ? "C'est vrai que son histoire m'a convaincue de me lancer, avoue Christine. Mais je n'ai pas vraiment aimé son livre. Je l'ai trouvé très excitant, bien sûr, mais j'étais frustrée par la passivité de l'héroïne." Elle tient à préciser : "Dans mes textes, ce sont les femmes qui dominent !" Marianne, Littérature : prendre son pied avec sa plume
  • Voilà une exposition qui s’annonce comme l’une des plus coquines de l’année. À l’occasion du 250 e anniversaire de la mort de François Boucher, le Musée Cognacq Jay célèbre l’Amour au siècle des Lumières avec une exposition consacrée à l’iconographie licencieuse. , L'empire des sens, de Boucher à Greuze au musée Cognacq-Jay | Arts in the City
  • Puisque c'est par cette réputation de parenthèse licencieuse que la Régence est parvenue jusqu'à nous, il conviendrait de l’examiner au prisme de ses pratiques festives. C’est à cet examen que s’est attaché, pendant deux ans, le séminaire Régence en fête. Une telle approche est encouragée par les travaux qui, depuis trente ans et particulièrement depuis le début des années 2000, ont entrepris de renouveler notre regard sur la Régence sans toutefois consacrer à la fête un propos exclusif[1]. Elle invite par ailleurs à faire entrer dialogue les sources historiques, les œuvres littéraires et les réalisations artistiques, qui offrent sur la notion de fête des éclairages complémentaires. , La Régence et la fête (1715-1723). Bilans et perspectives
  • Une chanson jugée licencieuse à l’époque. C’était le succès fou de l’été 1986. Mais Hasni, après, changera complètement de style et deviendra une icône. Malheureusement, il a été arraché à la vie par la folie meurtrière. Martyr, il a été lâchement assassiné le 29 septembre 1994, à Gambetta, à Oran. Il avait 26 ans. El Watan, Hommage au Colonel Hocine Senouci : Il avait cru en la jeunesse, la culture et l’Algérie | El Watan
  • À l’encontre des lettrés de l’époque, elle aborde directement les thèmes de l’amour charnel, évoque sans retenue mais sans être licencieuse les secrets du corps féminin. Elle le fait dans un style inimitable, y faisant allusion en utilisant la description des objets les plus familiers : éventail, balançoire… VietnamPlus, Hô Xuân Huong, un phénomène littéraire | Culture-Sports | Vietnam+ (VietnamPlus)
  • N'en déplaise aux moralistes : les poses les plus licencieuses sont un plaisir non seulement pour les sens, mais encore pour l'esprit. De Paul Léautaud / Propos d'un jour

Traductions du mot « licencieuse »

Langue Traduction
Corse licenziatu
Basque licentious
Japonais 風変わりな
Russe распущенный
Portugais licencioso
Arabe فاجر
Chinois 淫乱
Allemand zügellos
Italien licenzioso
Espagnol licencioso
Anglais licentious
Source : Google Translate API

Synonymes de « licencieuse »

Source : synonymes de licencieuse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « licencieuse »


Mots similaires