La langue française

Larronneaux

Définitions du mot « larronneaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

Larronneau, subst. masc.,,Petit larron, qui ne dérobe que des choses de peu de valeur`` (Ac.). Littér. (v. larron d'amour supra I. B).Je surveillais attentivement la morne et silencieuse ruelle; dans chaque cavalier qui la traversait, je pensais reconnaître un rival, un vil larronneau d'amour (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 191).[laʀ ɔno]. Att. ds Ac. dep. 1694. Au plur. des larronneaux. 1resattest. 1487 « petit voleur » (Vocab. lat.-fr., Genève, Loys Garbin), 1524 (Le Pionnier de Seurdre, Bull. du Bibliophile 1896, 164 ds FEW t. 5, p. 201 b); de larron, suff. -eau*; a éliminé la forme plus anc. larronceau « id. » 1155 (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 12506 : robëur u laruncel).

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LARRONNEAU. n. m.
Petit larron, qui ne dérobe que des choses de peu de valeur. Il est familier.

Phonétique du mot « larronneaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
larronneaux larɔno

Traductions du mot « larronneaux »

Langue Traduction
Anglais larronneaux
Espagnol larronneaux
Italien larronneaux
Allemand larronneaux
Chinois 拉龙诺
Arabe larronneaux
Portugais larronneaux
Russe larronneaux
Japonais ラロノー
Basque larronneaux
Corse larronneaux
Source : Google Translate API

Larronneaux

Retour au sommaire ➦

Partager