La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « jo »

Jo

Variantes Singulier Pluriel
Masculin jo jos

Définitions de « jo »

Wiktionnaire

Pronom personnel - ancien français

jo (pluriel : nos ou nous)

  1. Je.

Nom commun - français

jo \dʒo\ masculin

  1. (Aïkido) Arme d’origine japonaise constituée d’un bâton de 1,28 m.
    • Le Jo ou bâton moyen est une arme traditionnelle japonaise en bois d’une longueur de 1,28 mètre. — (dragonbleu.fr)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « jo »

Du japonais , (même sens).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jo »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jo ʒɔ

Évolution historique de l’usage du mot « jo »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « jo »

  • Dans un communiqué, le CIP a justifié son revirement par le fait que «des équipes et des athlètes menacent à présent de ne pas participer, compromettant les chances de réussite des Jeux paralympiques d'hiver de Pékin 2022». «La situation dans le village des athlètes se détériore et garantir leur sécurité est devenu impossible», a ajouté le Comité, à la veille de la cérémonie d'ouverture des Jeux, qui se déroulent dans la capitale chinoise jusqu'au 13 mars. , JO 2022 : La Russie finalement exclue des Jeux paralympiques pour éviter le boycott des autres nations
  • Stromae veut toujours nous faire danser sur ses textes sombres Le Monde.fr, JO 2022 : organisation, résultats, diplomatie… Un succès à géométrie variable pour Pékin
  • Outre la médaille d'or des Français Papadakis-Cizeron, la journée a été marquée par les succès américains, lundi à Pékin.  Franceinfo, VIDEO. JO 2022 : le résumé de la journée du 14 février à Pékin
  • La journée de mardi a été marquée par quelques ratés, notamment en patinage de vitesse par équipes et combiné nordique. Franceinfo, VIDEO. JO 2022 : le résumé du mardi 15 février à Pékin
  • La 14e journée de compétition a vu la France décrocher un nouveau titre olympique, grâce à Justine Braisaz-Bouchet sur la mass start.  Franceinfo, JO 2022 : revivez la 14e journée des Jeux de Pékin
  • Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français. Franceinfo, JO 2022 : Nils van der Poel, double champion olympique donne une de ses médailles à la famille d'un opposant au régime chinois
  • Nouveau jour sans pour le clan tricolore qui reste aux portes du top dix du classement des médailles. Franceinfo, JO 2022 : nouvelle journée sans médaille, les biathlètes et les skieuses déçoivent... Le bilan de la septième journée des Français à Pékin
  • Une grande victoire et des déceptions : c'est le résumé de la journée française aux JO, mercredi. Franceinfo, JO 2022 : Clément Noël époustouflant, les Françaises à la faute en biathlon, déceptions en short-track et ski de fond... Revivez la 12e journée olympique
  • Bing Dwen Dwen, la mascotte des Jeux olympiques d’hiver de Beijing 2022, illustre la ferveur des spectateurs à s’approprier ce qu’ils voient et ce qu’ils aiment. Depuis le 4 février, jour de l’ouverture des Jeux, la mascotte est devenue le mot le plus recherché sur JD dans 11 villes et provinces. Pendant ce temps, plus d’un million de personnes ont inondé la boutique en ligne officielle des Jeux olympiques sur la plateforme de commerce électronique Tmall. Entreprendre, Les JO d'hiver boostent la consommation en Chine
  • JO 2022 : au terme de quinze jours de compétition, l’heure du bilan pour les sportifs français Franceinfo, JO 2022 : de 0 à 25°C en une matinée, le jour où la chaleur a fait annuler une épreuve des Jeux d'hiver
  • Adopté par une famille italienne vivant à Briançon, dans les Hautes-Alpes, à l’âge de trois ans, Richardson est posé sur des skis trois semaines seulement après son arrivée en France. Bonjour la transition ! Il faut dire qu’avec un père guide de haute montagne, la probabilité pour qu’il avale de la poudreuse était plus élevée que de le voir percer à la pelote basque. La suite est classique : école de ski au Puit-Saint-Vincent, dans le pays des Ecrins, premiers entraînements, premiers piquets, puis départ pour la Savoie à l’âge de 15 ans, « pour avoir de meilleures pistes et de meilleurs entraînements ». S’il rêve alors d’intégrer l’équipe de France, son niveau ne lui permet pas de franchir le cut. « Vers 15-16 ans, c’est là où tout se joue, soit t’es bon et tu continues à haut niveau, soit t’arrêtes. Cette année-là, je n’ai pas eu les résultats qu’il fallait, et j’étais sur le point d’arrêter le ski. » , JO 2022 : Ces Français qui représentent des nations improbables où il ne neige pas
  • Cette option a également été choisie par Cyril Burdet, coach du groupe sprint de l’équipe de France de ski de fond. L’encadrant a décidé de s’isoler quinze jours avant de prendre l’avion, en plus de respecter scrupuleusement les gestes barrières. "Je voulais éviter à tout prix d’être contaminé afin de passer ce premier cap du test négatif en Chine. Je me suis donc isolé dans l’appartement de ma mère, qui n’était pas là", raconte Cyril Burdet. L'entraîneur avait pris cette décision après avoir constaté une situation épidémique en hausse en France à la suite de l'apparition du variant Omicron. Franceinfo, JO 2022 : ils se sont isolés "pour vivre le rêve olympique"
  • Nos journaux et magazines LEFIGARO, JO 2022 : quand le président du CIO s'en prend à l'entourage de Kamila Valieva
  • Nouvelle journée sans médaille pour la délégation française. La deuxième de suite. Des déceptions en ski alpin avec Worley sur le Super-G, en ski de fond sur le 15km et surtout en biathlon avec le sprint.  , JO 2022 : Nouvelle journée sans médaille… Déception en ski de fond et biathlon… Revivez avec nous cette journée
  • Impressionnante lors de la troisième et dernière manche de la finale du slopestyle, Zoi Sadowski-Synnott a réalisé un run spectaculaire, qui lui permet de terminer devant l’Américaine Julia Marino (2e) et l’Australienne Tess Coady (3e). Déjà vainqueure de la médaille de bronze en 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud) sur l’épreuve de big air, la Néo-Zélandaise de 20 ans démarre parfaitement ses Jeux, qu’elle poursuivra dans les prochains jours avec l’espoir de remporter un deuxième titre olympique. Franceinfo, VIDEO. JO 2022 : revivez le premier titre de la Nouvelle-Zélande aux Jeux olympiques d'hiver, en snowboard
  • JO 2022 : Braisaz-Bouchet se sublime, Fillon Maillet battu, déceptions en skicross... Le bilan de la quatorzième journée des Français à Pékin Franceinfo, VIDEO. JO 2022 : "J'aurais bien aimé entrer dans le Top 10" regrette Margot Boch, 11e de la finale du monobob femmes
  • Le Comité international olympique a, depuis, présenté ses excuses mais la Belge n'est toujours pas sûre de pouvoir concourir ni même d'être en pleine possession de ses moyens samedi 12 février, jour où l'identité de la championne olympique de skeleton sera dévoilée. Le flou et l'incertitude dominent, encore plus dans la gestion des cas contacts. Johannes Boe, cas contact de Jarl Magnus Riiber, a pu offrir la médaille d'or au relais mixte norvégien samedi, quand sa compatriote Ingrid Landmark Tandrevold, dans la même situation, n'a pas été alignée sur l'épreuve. Franceinfo, JO 2022 : forfaits forcés et courses contre-la-montre, une loterie nommée Covid-19
  • Malgré leur dernière place sur l'épreuve de bobsleigh à quatre, les Jamaïcains se sont réjouis d'avoir pu participer aux Jeux de Pékin. Franceinfo, VIDEO. JO 2022 : derniers mais heureux d'être là, revivez la course des Jamaïcains en bobsleigh à quatre
  • Après, bien sûr, je reste une compétitrice donc cela fait toujours un peu de mal de louper une compétition, surtout quand on sait qu'on a les capacités d'y arriver. Cela fait partie du jeu, de ma construction. Je sais que je vais encore apprendre, je suis jeune et il y aura encore plein de belles choses à venir. Franceinfo, JO 2022 : "J'ai vécu une expérience bien plus dingue qu'il y a quatre ans !" Tess Ledeux, vice-championne olympique, fait le bilan et pense à l'après-Pékin
  • «Merci de votre patience aujourd'hui, il était impossible d'avoir une compétition pour des impératifs de sécurité et d'équité», a indiqué Waldner lors de la «réunion des capitaines» tenue samedi en fin d'après-midi. «Les prévisions ne sont pas beaucoup meilleures, juste légèrement meilleures», a-t-il dit à propos de dimanche. , JO 2022 : Pas de 15e médaille pour les Bleus... Parisse et Manificat dans le top 10 en ski de fond... Revivez avec nous cette journée
  • Argent : Johan Clarey (FRA). ladepeche.fr, JO de Pékin 2022 : le récapitulatif des 14 médailles françaises obtenues dans ces Jeux - ladepeche.fr
  • Cet article a été ajouté dans vos favoris. Le Point, JO 2022 : en ski de fond, un Finlandais finit avec le pénis gelé - Le Point
  • Inscrite au programme des Jeux depuis 1964, la luge n'a jamais souri à l'équipe de France. Le meilleur résultat obtenu par les Tricolores fut une 11e place à Grenoble en 1968 par Georges Tresallet et Ion Pervilhac en luge biplace. Plus près de nous, Johan Rousseau (15e) et Yann Fricheteau (18e) figurèrent dans le top 20 aux Jeux de Salt Lake City en 2002. Aucun Français n'a pris part aux JO de Pyeongchang, il y a quatre ans, et aucun n'était inscrit à Pékin. L'Équipe, Les sports des Jeux Olympiques d'hiver où la France n'a jamais eu de médaille - L'Équipe
  • Pour Corinne Niogret, les skis prennent aujourd'hui la poussière dans le placard sans trop de regrets. Pourtant, après avoir rangé la carabine en 2004, elle a poursuivi quelques temps son aventure sur les spatules en participant à des courses de longue distance en ski de fond. Elle remporte d'ailleurs la mythique Transjurassienne en 2005.  Franceinfo, JO 2022 : champions olympiques à Albertville en 1992, que sont-ils devenus 30 ans plus tard ?
  • "C'est une énorme fierté, il va y avoir de très grands champions dans cette délégation et le fait de marcher devant eux, avec le drapeau de la France... c'est fort !", entame Kevin Rolland. Et d'ajouter : "Il y a quelques années je n'y aurais pas cru. Terminer ma carrière olympique en tant que porte-drapeau, symboliquement, c'est énorme. Je suis très fier et je veux leur apporter de l'énergie car c'est cela, ma nouvelle mission." Franceinfo, JO 2022 : "Apporter de l'énergie à la délégation, c'est ma nouvelle mission", affirme Kevin Rolland, le porte-drapeau français avant la cérémonie d'ouverture
  • Adieu la neige et les sapins verts, bonjour les réacteurs nucléaires ? De nombreux spectateurs des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin, début février, ont été surpris par le décor atypique des épreuves de grand saut de ski - le « Big Air ». En l’occurrence, un tremplin de 60 mètres de haut sur fond de zone industrielle et de cheminées rappelant furieusement le site d’une centrale nucléaire. Le tout floqué du logo des JO. Franceinfo, Désintox. JO 2022 : non, le tremplin de saut de ski n'est pas situé dans un site nucléaire
  • DIRECT. JO 2022 : les Bleues hors du top 10 en super-G, White quatrième pour sa dernière, les biathlètes françaises attendues... Suivez la journée de vendredi Franceinfo, JO 2022 : "C'étaient mes derniers Jeux", annonce Tessa Worley après le super-G
  • Lancés à plus de 100 km/h, les athlètes déboulent un à un au bas de la piste de descente de ski alpin de Yanqing, à 90 km au nord-ouest de Pékin. La friction des skis contre la neige, le dérapage final. Puis souvent un râle de déception, ou un cri de joie, selon la performance. La Croix, JO de Pékin : le silence de la neige
  • Bien lui en a pris. Quelques jours plus tard sur l'individuel classique 15 km, Lapalus a réalisé la meilleure performance française de l'histoire sur cette épreuve. Franceinfo, JO 2022 : "Il y avait cette petite pression en plus..." De retour de Pékin, Hugo Lapalus et Mattéo Baud racontent leurs premiers Jeux
  • Trois jours après avoir décroché le titre olympique en individuel, la snowboardeuse américaine Lindsey Jacobellis s'est offert une seconde médaille d'or grâce à l'épreuve mixte, associée au vétéran Nick Baumgartner (40 ans), samedi 12 février aux Jeux olympiques de Pékin. Franceinfo, VIDEO. JO 2022 : revivez le sacre de la paire américaine en snowboard cross par équipes mixtes
  • "Je pense que les Jeux olympiques luttent aussi pour la paix, pour l'unité des pays, et j'espère qu'ils (le CIO, NDLR) seront de mon côté dans cette histoire", a ajouté Heraskevych, avant d'avouer qu'il avait eu du mal à se concentrer à cause de la crise russo-occidentale depuis son arrivée à Pékin. "J'essaie de rester professionnel, mais je lis beaucoup et tout cela m'inquiète." Franceinfo, JO 2022 : "Pas de guerre en Ukraine", le message fort d'un athlète ukrainien après les épreuves de skeleton
  • Physiquement et mentalement, comment se remet-on dans le bain un mois après votre médaille d'argent aux JO ?Physiquement, je m'y suis remis assez vite, j'en avais besoin car j'étais très fatigué après les Jeux. Un peu de vélo, deux ou trois séances de musculation, tout en me reposant aussi, car on a bien fêté la médaille, notamment à Tignes. J'ai remis les skis assez tard, après une coupure de dix jours. J'ai fait une séance de géant, une journée de ski libre, et pas de spécifique vitesse avant d'arriver en Norvège. Mais je suis ici avec pas mal d'envie. L'Équipe, Johan Clarey, un mois après sa médaille d'argent aux JO de Pékin : « On me félicite encore tous les jours » - L'Équipe
  • Face à cette éventualité, Olivier Blazy répond qu’il faut rester prudent. Pour ce professeur à Polytechnique et spécialiste de cybersécurité, « il est toujours légitime d’avoir des suspicions quand on installe des applications en provenance de Chine parce que, généralement, ces apps-là font beaucoup plus que ce qu’elles sont censées faire. Elles essayent fréquemment d’installer des spywares et des moyens d’écoutes dans nos téléphones ou nos ordinateurs pour exfiltrer des informations, alors que ce n’est pas du tout le but affiché au départ ». Mais si le doute est permis quant à la bonne fois des concepteurs de l’application My2022, il l’est tout autant sur la qualité des travaux de notre hacker américain. , JO 2022 : Des athlètes et des journalistes espionnés par la Chine ? « Rien ne permet de l’affirmer à 100 % »
  • La guerre déclenchée en Ukraine par la Russie, le 24 février, n’a pas fini d’ébranler le monde. Et si l’essentiel est évidemment ailleurs, le sport est forcément particulièrement impacté. Les championnats ukrainiens ont été ajournés et de nombreuses voix s’élèvent pour réclamer des sanctions contre la Russie est ses sportifs. Tandis que la Pologne refuse d’affronter la Russie lors des barrages pour la Coupe du monde 2022, les athlètes russes sont ainsi devenus persona non grata en Norvège et la Suède milite pour l’exclusion pure et simple des Russes des compétitions sportives. Sports.fr, JO 2022: Un tableau des médailles bouleversé sans la Russie
  • C'est pour l'instant la seule médaille retirée pour dopage à l'issue des JO de Tokyo, une annonce qui intervient le jour même où la sprinteuse nigériane Blessing Okagbare a elle été lourdement sanctionnée de 10 ans pour dopage, exclue des JO de Tokyo avant les demi-finales du 100m. Franceinfo, JO 2020 : la Grande-Bretagne perd sa médaille d'argent du 4x100 m de Tokyo après un test antidopage positif
  • Pour autant, ce n'est pas pour cette raison que les Françaises ne jouent plus les premiers rôles depuis 20 ans. Depuis le titre de Carole Montillet à Salt Lake City (2002), aucune autre femme tricolore n'est montée sur la boîte olympique. Malgré l'encourageante dixième place de Laura Gauché (26 ans) mardi, les descendeuses françaises ne pèsent plus dans la hiérarchie mondiale. Franceinfo: sport a cherché à comprendre pourquoi. Franceinfo, JO 2022 : comment expliquer la perte de vitesse des descendeuses françaises ?
  • Après l'accident mortel des Jeux de Vancouver en 2010, une prise de conscience a eu lieu. Les pistes étaient bien trop rapides. Le CIO a alors demandé un abaissement de la vitesse et ça s'est traduit par la mise en place de portions qui freinent les bobs. En Chine, il y a trois sections qui remontent et qui empêchent les équipes de dépasser les 130 km/h. Tous des secteurs clés où il faut maintenir sa vitesse. Si on ajoute des virages très techniques et un nombre d'entraînements assez limité, les cartes ont été largement rebattues pour ces JO. Ça tombe bien, Romain Heinrich possède quelques atouts dans sa manche.  Franceinfo, JO 2022 : avec Romain Heinrich, le bobsleigh français veut rallumer la lumière
  • Les JO de Pékin viennent à peine de se terminer que le compte à rebours est déjà en marche concernant les JO de Paris en 2024. Pourquoi ? Parce que pour la première fois de l’histoire, et alors que Paris n'a pas accueilli des Olympiades depuis 100 ans, l’ouverture des jeux se fera dans un contexte hors stade, de manière totalement innovante sur les quais de la Seine et accueillera près de 600 000 personnes sur un parcours d’à peine 6 kilomètres. Pendant 45 jours, les Jeux olympiques et paralympiques à Paris en 2024 seront un événement hors normes avec 15 000 athlètes venus de plus de 200 pays, 13,5 millions de spectateurs, 25 000 journalistes accrédités et 4 milliards de téléspectateurs. Si ces chiffres donnent le tournis, le challenge est incroyable en termes d’innovations à mettre en place pour assurer la sécurité et faire rayonner la France en matière de nouvelles technologies ; notamment de big data ou de vidéoprotection intelligente et éthique au service des Jeux Olympiques. , JO 2024 : médaille d'or de l'IA éthique pour la France
  • Le grand jour pour Laffont : "C’est trompeur de penser qu’elle est imbattable" Eurosport, JO Pékin 2022 - Descente reportée, la Russie carbure, Manificat et Laffont attendus : voici Pékin Matin - Eurosport
  • Pour la Saint-Valentin, Paris Match vous propose de découvrir ces couples qui vivent leur amour au grand jour lors des Jeux Olympiques de Pékin. , Pékin 2022 : couples partenaires ou adversaires... les amoureux des JO en images
  • JO 2022 : de 0 à 25°C en une matinée, le jour où la chaleur a fait annuler une épreuve des Jeux d'hiver Franceinfo, JO 2022 : Ayumu Hirano, champion olympique en snowboard, dénonce le système de notation
  • JO 2022 : Kevin Rolland en finale, le combiné nordique comme en 2018, les skieuses encore déçues... Le bilan de la treizième journée des Français à Pékin Franceinfo, JO 2022 : l'entraîneur de l'équipe américaine de snowboard accusé de harcèlement sexuel
  • JO 2022 : Fillon Maillet premier champion olympique tricolore, Ledeux en argent... Le bilan de la quatrième journée des Français à Pékin Franceinfo, JO 2022 : Roxana Maracineanu, testée positive au Covid-19, ne se rendra pas à Pékin
  • Les images de cette intervention ont toutefois pu être diffusées en direct et le journaliste a terminé son direct quelques minutes plus tard, d’un emplacement différent. Mais la chaîne a déploré, sur Twitter, ce qui « devient de plus en plus une réalité quotidienne pour les journalistes en Chine ». « Sjoerd nous a souvent dit et montré à quel point il est difficile d’être journaliste là-bas, a détaillé l’éditeur en chef de NOS Marcel Gelauff. Il y a une tendance ancrée à restreindre les libertés, et c’est peut-être encore plus fort avec le Covid-19. » leparisien.fr, JO d’hiver 2022 : un journaliste néerlandais interrompu en plein direct par un agent de sécurité chinois - Le Parisien
  • Mais un petit retour en arrière s'impose. Il y a 20 ans presque jour pour jour, un 16 février, sur la patinoire du Delta Center de Salt Lake City, un modeste patineur de vitesse de short-track, Steven Bradbury, réussit la casse du siècle en finale du 1 000 mètres. En réalité, le patineur australien de 29 ans n'aurait jamais dû aller au-delà des quarts de finale. Éliminé à la régulière, il n'obtient son ticket pour le tour suivant que grâce à la disqualification d'un adversaire pour contact illicite. En demi-finale, dépassé par le rythme de la course, l'Australien semble condamné à terminer dernier quand les trois athlètes qui le précèdent se télescopent sur l'anneau de glace. Le Point, JO 2022 – Patrick Montel : le casse du siècle en short-track - Le Point

Images d'illustration du mot « jo »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « jo »

Langue Traduction
Anglais jo
Espagnol yo
Italien gio
Allemand jo
Chinois
Arabe جو
Portugais jo
Russe джо
Japonais jo
Basque jo
Corse jo
Source : Google Translate API

Jo

Retour au sommaire ➦

Partager